Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de la fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayato Tanaka
Modérateur | Secunda Asta | "Grumpf"
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : DTC
Date d'inscription : 09/05/2009

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Kuyishinbou

MessageSujet: Le début de la fin    Jeu 2 Déc - 1:00

Malgré l'absence de soleil dans le Hueco Mundo qui faisait qu'il était impossible de compter les jours qui passaient, et les nuits qui tombaient, le cerveau chaotique de Hayato avait réussi à rythmer le temps qui passait, et l'heure à laquelle il fallait faire la sieste, et alors qu'il rentrait dans les quartiers de l'Asta, Hayato avait décidé qu'il était l'heure de se reposer.

Il avait passé la journée dans la si peu chaleureuse Mer des Dunes, à s'entraîner au sabre face à des Hollows sauvages au faciès de vers géants et autres insectes à la taille démesurée. L'exercice en soi n'était pas bien compliqué, étant donné le peu de défi que représentait un tel monstre. La difficulté venait du fait qu'après avoir occis un Hollow, Hayato se mettait de suite à la recherche d'une autre créature du même acabit, enchaînant ainsi une bonne dizaine de combats. Il s'agissait là d'un défi d'endurance, domaine dans lequel Hayato avait d'ordinaire un avantage grâce aux capacités de son Zanpakuto. Seulement, Kuyishinbou était friand de reiatsu, et l'énergie des Hollow était pour lui un tout nouveau met au goût dont il allait devoir s'habituer le plus vite possible.

C'est donc après avoir offert un régime strictement composé de Hollow à son cher Zanpakuto que notre ami asocial retourna dans ses quartiers pour maintenant s'adonner à un tout autre plaisir, la sieste.
En entrant dans ce qui lui servait de résidence, il défit son haori dont se dégageait une virile odeur de sueur et s'approcha du hamac improvisé qu'il avait fabriqué à l'intérieur des murs du Las Noches pour apprécier les bienfaits légendaires d'une sieste à torse poil.

Le katana posé sur la bedaine, les bras derrière la tête et les yeux clos, Hayato s'apprêtait à revivre ce moment de flottement qu'il appréciait tant lorsqu'une personne eut le culot de frapper à sa porte.


" Grumpf, casse-toi, j'fais la sieste, t'as qu'à aller faire pareil de ton côté le temps que j'me réveille. "

_________________


Nomikomu, Kuyishinbou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 25
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Ven 3 Déc - 1:03

Relevant son coude de l'appui de la fenêtre étroite de sa chambre exigüe et froide, jetant un dernier regard à la vaste étendue dehors que surplombait la lune blanche et immobile, Gin s'enfonça dans son siège, une main sur le menton, l'autre voletant frivolement çà et là. Le temps commençait à se faire fort long, et bien qu'il était amusant de jouer des tours aux différents acteurs de la vie du palais de Las Noches, cette occupation pouvait bien devenir lassante, particulièrement quand Luppi n'était pas là pour partager les jeux de l'ex-capitaine de la troisième division. Il se retrouvait alors à déambuler sans vraiment savoir que faire, et finissait toujours par atterrir dans ce petit boudoir sombre qu'il aimait autant investir que la salle des commandes des pièges des sous-sols quand il en avait l'occasion.

Ces heures passées dans ce lieu sombre et morose lui permettaient, hors du monde où son comportement mystérieux et hypocrite le rendait indéchiffrable, de se laisser aller à penser sans trop se soucier de ce qui l'entourait. Son objectif paraissait se rapprocher de jour en jour, et jouer le jeu lui avait jusqu'ici semblé la meilleure solution. Mais laisser les choses aller comme Aizen le désirait pouvait se révéler très dangereux, même lorsqu'on pouvait se considérer comme celui de ses alliés en qui il avait le plus confiance : en effet, sans qu'ils ne le sachent, les membres de l'Espada n'étaient que des pions entre les mains du maître du Hueco Mundo, de même que Tôsen...et que lui-même, Ichimaru Gin, très probablement. La différence fondamentale avec les précédents était que, ayant passé le plus clair de sa vie auprès de cet homme aussi puissant que terrible, le félon avait fini par s'en rendre compte, ce qui n'était pas bien difficile pour un être au service d'un maître qu'il avait dès le départ envisagé de trahir au moment propice.

Gin se leva doucement, et ouvrit la porte de son cagibi pour s'engouffrer dans un couloir aux dalles de marbre qui l'attendait sur le seuil. Sa réflection d'aujourd'hui lui avait fait prendre conscience du fait que s'il désirait pouvoir atteindre ses propres buts, il allait lui falloir plus que un éternel masque de mensonges et une maitrise de la comédie sans pareille ; si ces artifices trompaient quiconque et suffisaient à plonger tout un chacun dans le doute et la stupeur, il n'en était pas de même pour le capitaine Aizen, et bien malheureusement. Il fallait prendre les devants, tant qu'il en était encore temps...

Cette fois, l'errance du second d'Aizen dans les quartiers Asta n'était pas fortuite : sa mûre pensée lui avait indiqué comme une évidence le recours aux éléments sûrs qu'il pourrait utiliser, si pas pour atteindre sa cible, au moins pour la déconcentrer un moment de son sillage. Après une courte marche au cœur des allées de chambre qui formaient les appartements des soldats shinigami à la solde de Las Noches, Gin s'arrêta devant une grande porte de fer noir qu'il trouva entrouverte, comme à l'accoutumée, et frappa.
Il n'attendit bien sûr pas que les jurons de son subordonné l'atteignent pour pénétrer dans la pièce, son sourire habituel aux lèvres, figé dans une expression de froide ironie.


"-Allons, Hayato-kun, est-ce une façon de parler à autrui ?"


Le capitaine traître se fichait bien des quelques propos déplacés de son lieutenant, qui, malgré sa force incontestable, passait le plus clair de son temps à boire, dormir et se battre, comme son éducation à la onzième division le clamait... Ce n'était plus maintenant que l'on changerait ce garçon impulsif et brutal, et de toute façon, s'il désirait pouvoir lui demander ce qu'il désirait, Gin avait plutôt intérêt à ne pas engager la discussion sur un sujet qui risquait vite de lui faire perdre un temps précieux (enfin, pas qu'il ait vraiment l'occasion d'occuper celui-ci mieux que ça, d'un côté...). Le shinigami sourit de plus belle, reprenant :

"Pardonne-moi de te déranger dans ta sieste.."
s'excusa-t-il assez hypocritement, "Mais il se trouve que j'aimerais te dire deux-trois trucs ~"

Les mains cachées par les manches bouffantes de son haori blanc, Gin s'adossa contre le mur adjacent à la porte, refermant celle-ci sans bruit d'un geste souple du pied. Il valait mieux qu'on ne les entende pas s'ils devaient négocier, ce serait mauvais pour les affaires. Maintenant, il s'agissait de savoir si l'ancien vice-capitaine de la troisième division serait d'assez bonne humeur pour subir un entretien, ou s'il allait falloir de plus amples débats. Réprimant un soupir mêlant agacement et amusement, l'ex-capitaine leva la tête et tendit l'oreille. Ils étaient seuls, parfait.

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Hayato Tanaka
Modérateur | Secunda Asta | "Grumpf"
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : DTC
Date d'inscription : 09/05/2009

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Kuyishinbou

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Ven 3 Déc - 1:28

Apparemment, la personne qui avait osé importuner Hayato alors qu'il faisait une sacro-sainte sieste avait aussi osé ne pas prêter attention à l'avertissement peu courtois du shinigami renégat, qui avait pourtant fait en sorte d'être clairement compris, et ce même par le plus idiot des êtres. En effet, ses oreilles avaient signalé à Hayato le bruit d'une porte aux gonds trop peu cirés en train de s'entrouvrir. A partir de cet instant précis, notre ami fainéant se trouvait dans un état d'esprit le rendant plutôt disposé à passer à tabac le pauvre fou qui l'avait dérangé qu'autre chose. Et alors qu'il s'était redressé, avait empoigné le fourreau de son katana et marchait d'un pas lourd mais pressé vers la porte pour corriger le visiteur si peu désiré, et qu'il allait jurer une seconde fois dans un grognement qui ressemblait à peu près à :

- Grumpf, tu va te la prendre ta manda-

Il fut interrompu et s'arrêta ainsi net pour revenir dans une position certes moins agressive mais tout aussi peu chaleureuse lorsqu'il entendit une voix aigüe et mielleuse s'exprimer.

"-Allons, Hayato-kun, est-ce une façon de parler à autrui ?"

C'était son éternel supérieur, Gin Ichimaru, qui lui faisait l'honneur de se déplacer jusqu'à ses appartements privés. Bien évidemment, Hayato rabaissa alors le fourreau qu'il avait en main, et le jeta derrière lui, sur le hamac qu'il avait installé. Hayato était plus que surpris de voir ce fourbe énèrgumène se déplacer jusqu'à lui. D'ordinaire, un larbin d'arrancar martelait la porte d'Hayato jusqu'à ce qu'il daigne ouvrir, afin de transmettre à l'Asta l'honneur qu'il avait de bien vouloir sortir de sa tanière pour aller s'entretenir avec Gin dans la Salle de Réunion. Bien que le cerveau d'Hayato n'était pas des plus brillants, il demeurait suffisamment perspicace pour lui permettre de se dire que cette visite cachait quelque chose d'anormal; il allait sans doute en savoir plus bientôt.


- Ah, c'est toi. Qu'est-ce 'tu veux? C'est pour l'alcool que j'ramène du monde réel c'est ca? Sa Majesté Aizen voudrait peut être que je partage? Ouais ben cette piquette je la paye, il à qu'à faire pareil.

En effet, certaines personnes au sein du Las Noches avaient ouï dire qu'un Asta usait abusivement des Garganta afin de se procurer diverses boissons alcoolisées en provenance du monde réel. Rien d'interdit, bien entendu, c'était seulement peu flatteur pour l'image de garde d'élite dont l'Asta était dotée. Et en parlant d'alcool, notre cher Hayato, en attendant que sa seigneurie Gin ne daigne lui répondre, lui tourna le dos et se pencha près d'un trou qu'il y avait dans un mur pour en sortir une de ces bouteilles dont il raffolait. Il s'agissait d'une liqueur transparente à l'arôme et odeur plus que fortes, sentant à plein nez les baies forestières. Hayato avait appris que, curieusement, cet alcool était appelé par les humains, le Gin. Une situation plutôt cocasse. Il se mit donc tout naturellement, après avoir débouchonné la bouteille de verre, à la boire au goulot et à grandes gorgées, à sa manière bien habituelle, sans prêter attention aux filets d'alcool qui ruisselaient entre les poils de sa légère barbe.

_________________


Nomikomu, Kuyishinbou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 25
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Ven 3 Déc - 2:03

Ce fut sans nul étonnement que Gin accueillit l'attitude bougonne de son subordonné, qui avait semblé sur ses gardes un instant plus tôt. Bien, cela renforçait l'idée que se faisait le vil renard d'Hayato : un soldat d'élite qui convenait à la perfection à ce qu'il désirait entreprendre...si ce n'était ce penchant assez exacerbé pour la boisson, bien que ce fut de peu d'intérêt. Effectivement, le segunda Asta venait, tout en adressant des paroles marquant le peu de respect qu'il tentait de montrer au maître des lieux (auxquelles Gin ne prêta pas une seconde attention), d'ouvrir une bouteille qu'il cachait dans sa chambre, comme pour venir confirmer les rumeurs à son sujet. Bah ! Tant qu'il buvait, il se tiendrait tranquille et l'écouterait, c'était déjà ça, pouffa Gin, intérieurement.
L'ex-capitaine jeta un rapide regard de ses yeux presque clos afin de s'assurer à nouveau que la porte était bien fermée, tout en ricanant un soupir qui siffla entre ses dents. Allons bon, s'il était disposé à l'écouter, l'entrevue allait se dérouler à merveille.


"-Eh bien, disons que..J'aurais besoin que tu te charges d'une petite commission pour moi, rien d'important~"


Gin savait bien que son vocabulaire n'allait pas spécialement plaire au bourru Hayato, mais il n'avait pu s'empêcher d'envoyer cette pique taquine, conscient que le jeune homme avait horreur -entre beaucoup de choses- d'être pris pour le garçon de courses, raison pour laquelle les missions étaient généralement accordées à ses collègues plutôt qu'à lui, en raison du peu de bonne volonté qu'il mettait à les réaliser, trainant des pieds comme l'être paresseux et rude qu'il était.

"Cela dit...j'aimerais autant que cela ne soit pas connu du capitaine Aizen."ajouta-t-il subtilement en minaudant, baissant la voix.
Aussi primaire qu'il pouvait l'être, son interlocuteur devait avoir saisi ce qu'il voulait dire, ou au moins pouvoir se figurer les trois mots "affaire-top-secrète" sans trop de mal. Gin, le visage masqué de son sempiternel sourire sous ses yeux quasiment clos, resta un instant interdit, puis releva machinalement une mèche de cheveux sur son front. Prenant un air faussement embarrassé, se grattant la nuque d'une main, le traître afficha à l'adresse de son lieutenant une mine qui en aurait terrifié plus d'un, tant ce visage débordait d'une onde froide comme la langue d'un serpent qui s'enroule.

"-Je ne pense pas que tu verras d'inconvénient à aller vérifier quelques détails dans le monde réel pour moi, n'est-ce pas ?~ "

En vérité, Gin se fichait bien de ce que pourraient lui révéler ces choses-là, mais la réaction d'Aizen face au départ d'Hayato serait l'occasion pour lui de savoir ce qu'il avait à craindre, et si sa discrétion devait être renforcée. En somme, lui aussi se servait de ses pions d'une certaine manière, les balayant comme il avait eu l'habitude de le faire jusqu'alors, agissant seul et dans l'ombre, sans jamais dire où il allait. Un jour, il pourrait se confier, lui dire ce que jamais il ne lui avait jamais dit, lui expliquer... Mais ce jour n'était pas encore en vue. Rangiku devrait encore l'attendre un peu plus.

Spoiler:
 

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~


Dernière édition par Ichimaru Gin le Sam 4 Déc - 0:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Hayato Tanaka
Modérateur | Secunda Asta | "Grumpf"
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : DTC
Date d'inscription : 09/05/2009

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Kuyishinbou

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Ven 3 Déc - 15:14

Et glou, et glou, et glou. Ainsi allait la bouteille, qu'Hayato mettait cruellement à mort. Cela dit, il semblait qu'il lui avait prévu une mort rapide, à en juger le fait que la liqueur avait déjà perdu un bon tiers de son volume en quelques gorgées. Boire aussi vite ne lui faisait pas grand chose à vrai dire, il avait tellement bu qu'il ne pouvait se souvenir de la limite qu'il avait en ce domaine, si toutefois il en avait bien une. Il continuait donc de boire au goulot, tout en prêtant une attention minime à ce que son supérieur racontait. Seulement, une phrase qui sortit de la fine bouche de l'ancien capitaine félon eut pour réaction chez Hayato de serrer le plus fort possible la bouteille de Gin, sur laquelle apparurent alors quelques fissures au prime abord peu importantes, mais qui s'intensifièrent à chaque mot qui était prononcé par la langue de vipère du bras droit d'Aizen.

"-Eh bien, disons que..J'aurais besoin que tu te charges d'une petite commission pour moi, rien d'important~"


Rien d'important? Rien d'important? Hayato avait donc trahi tout ce qu'il avait jamais connu, affronté ses frères, changé de monde, accepté de se transformer en un monstre mi shinigami mi hollow, afin de jouer le petit garçon de courses? Les petites fissures qui apparaissaient sur le verre était désormais intenses, au point qu'une seule pression de plus aurait sans doute fait voler la bouteille en morceau. Hayato éprouvait un profond sentiment de mépris envers Gin parce que toute l'époque où il avait été vice-capitaine, et encore aujourd'hui, c'était vers lui qu'il se tournait lorsqu'il avait une tâche peu gratifiante à accomplir.


- Laisse tomber, raz le bol des petites comm-

"Cela dit...j'aimerais autant que cela ne soit pas connu du capitaine Aizen."

Une fois de plus aujourd'hui, Gin interrompit Hayato, et ce alors qu'il était tout sauf d'humeur à parlementer. C'était aussi pour cela qu'Hayato n'avait que peu d'égards pour Gin, le fait que ce dernier ne voyait en son ancien lieutenant qu'une brute sans réel idéal ni foi en quoi que ce soit. Même si c'était vrai, Hayato savait qu'il pouvait être différent par moments, et utiliser sa tête autrement que pour donner des coups de boule. Et puisque cet être qui masquait son visage par un sourire figé dans le temps considérait Hayato comme l'ombre de lui même, ce dernier ne trouvait rien de mieux à faire que de le continuer à lui faire croire en un personnage peu éduqué, abruti par la boisson et disgrâcieux. Par fainéantise sans doute?


"Cela dit...j'aimerais autant que cela ne soit pas connu du capitaine Aizen."


Toujours fut-il que la dernière phrase qui sortit de l'antre à mensonges qu'était la bouche de Gin titilla l'esprit d'Hayato. Aizen ne devait pas être au courant? Etait-ce un complot contre lui? Une surprise? Ni l'un ni l'autre? Qu'était-ce alors? En tous les cas, cela flatta l'égo d'Hayato, sans qu'il ne se permette de le montrer. Il montra néanmoins son apaisement à arrêtant de serrer sa bouteille d'alcool avec la poigne d'un titan pour se remettre à boire convenablement.


"-Je ne pense pas que tu verras d'inconvénient à aller vérifier quelques détails dans le monde réel pour moi, n'est-ce pas ?~ "


Le monde réel? Qu'y avait-il à faire là bas si ce n'était qu'acheter des bouteilles de mauvais alcool avec de la monnaie accumulée lors d'une foule de voyages? Cela devenait particulièrement étrange, à un tel point que Gin avait désormais toute l'attention de Hayato. La bouteille était vide, de toute manière.


- Et j'y fais quoi là bas? J'vais compter les hollows? Transmettre un message pourri à un shinigami? Examiner j'sais pas quel humain? J'veux pas de mission à la mords-moi-l'noeud, les arrancars sont là pour ça. En tout cas j'te préviens, si c'est une mission casse roupettes, en échange j'veux le droit de m'entraîner avec soit toi, soit Aizen, soit Tosen, mais quelqu'un pour que j'entraîne mon Bankai. La dernière fois y m'a presque explosé à la gueule.

_________________


Nomikomu, Kuyishinbou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 25
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Sam 4 Déc - 0:05

Comme Gin l'avait prévu, Hayato n'avait pas bien accueilli ses premiers mots, comme en témoignait les longues fêlures qui striaient de part en part le verre épais de la bouteille d'alcool, à présent vide. Belle poigne, il fallait le noter. Heureusement pour Ichimaru, dont la tentative de conserver un vague calme dans le dialogue avait failli échouer par ces quelques menues paroles, l'annonce d'une mise en confidence avait calmé son subordonné, qui avait desserré son emprise sur le récipient sur le point de se briser. L'esclandre évitée, il semblait que l'idée de ce passage dans le monde réel avait éveillé l'attention et la curiosité de l'ancien vice-capitaine, chose étonnante vu le peu d'intérêt qu'il accordait aux discussions d'habitude. Mieux, il posait des questions.
Il espérait une contrepartie, bien sûr. En général, n'importe quel supérieur se serait contenté de rappeler son soldat à l'ordre en le forçant -à l'aide de menaces parfois- à exécuter la tâche sans attendre, mais ce cas était un peu spécial...Bah! Il ne perdait pas grand chose à faire de fausses promesses, mentir était son art, et si Hayato revenait de sa mission, il aurait rempli son rôle sans que sa confiance ne soit plus guère utile par la suite.

"-Oooh, rassure-toi, ce n'est rien de tout cela~"

Gin se mit à marcher dans la pièce jusqu'au mur opposé. Évidemment, il n'avait pas vraiment besoin de vérifier l'évolution des humains, la proximité du capitaine Aizen lui apportant tous les renseignements dont il avait besoin. Cependant, le prétexte à avancer était ici le meilleur, et le plus convaincant : espionner et appréhender Kurosaki. Expédition discrète, dangereuse, et intéressante : si l'ancien capitaine de la troisième division se fichait bien de ce que le jeune humain avait pu devenir jusqu'ici, la mission était suspecte par nature, et donc susceptible d'induire une réaction de la part d'Aizen. Ainsi, son bras droit saurait enfin à quel point il fallait être prudent. Une seule erreur, un seul faux-pas, et la mort suivrait, entrainant par conséquent la chute de ses plans personnels.
Gin leva les yeux aux plafonds. Comme toutes les pièces du palais, celle-ci était également sous écoute, et le capitaine espérait que le brouilleur qu'il avait chapardé ("pour faire une farce, héhéhé~") dans le laboratoire de l'Octava Espada serait suffisant à son entreprise. Il baissa néanmoins le ton, approchant son visage souriant et carnassier plus près de celui d'Hayato.


"-Tu te souviens de cet enfant, Kurosaki Ichigo ? Il avait pas mal de potentiel, à l'époque. J'aimerais que tu ailles lui passer mon bonjour... Cela dit, je ne suis pas sûr qu'il t'accueille à bras ouverts~".Le traître s'interrompit et posa une main sur l'épaule de son compagnon, renfrognant son visage dans une expression de cruauté persifflante que dissimulait mal son sourire hypocrite.
"Je te demande de mesurer sa force actuelle, rien de plus. Que dirais-tu d'entrainer ton bankai contre lui ?"

Il était évident que, bien qu'il fût fort doué et raisonnablement puissant pour son rang, Hayato n'atteignait pas encore le niveau du shinigami remplaçant, dont Gin n'avait cure de toute façon en ce moment. Il déplaçaot sa pièce sur l'échiquier... coup dans l'eau, ou indication nette ? L'avenir le lui dirait.

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Hayato Tanaka
Modérateur | Secunda Asta | "Grumpf"
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : DTC
Date d'inscription : 09/05/2009

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Kuyishinbou

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Sam 4 Déc - 18:54

Cette discussion devenait décidément de plus en plus intéressante, et bien qu'Hayato n'était pas un garçon curieux de nature, il semblait qu'il allait être impliqué dans toute cette histoire, qu'il ne le veuille ou non. De toute manière, pour que Gin ne prenne la peine d'aller le voir en personne, cela ne devait pas être quelque chose de commun. Et cela plaisait à Hayato, il avait l'étrange pressentiment que ce qu'il allait avoir à faire serait fort distrayant, pressentiment qui fut d'ailleurs confirmé par une autre phrase sortant de cette bouche qui laissait échapper une voix reptilienne et hypocrite.

"-Oooh, rassure-toi, ce n'est rien de tout cela~"

Ainsi donc, le temps était venu pour Hayato d'oublier les corvées de garçon de courses et de passer à autre chose, ou bien était-ce une énième fourberie dont l'ancien capitaine shinigami avait le secret ? Dans les deux cas, rien que pour savoir exactement ce qu'il en était, le bagarreur asocial et alcoolique qu'était Hayato allait laisser son supérieur parler, bien qu'il avait eu par le passé et à de nombreuses reprises la féroce envie de faire taire cette langue de vipère à l'aider d'une bonne et grosse calotte dans la mâchoire.

Il observait alors Gin, attendant qu'il ne daigne reprendre la parole, puisqu'il aimait tant ça. Ce dernier se contentait de marcher dans la chambre d'Hayato, en fixant les murs, puis le plafond, puis la petite fenêtre. Il avait sans doute oublié, le temps d'un songe, qu'il avait à ses côtés un alcoolique notoire impatient et peu enclin aux jeux basés sur le mental.


"-Tu te souviens de cet enfant, Kurosaki Ichigo ? Il avait pas mal de potentiel, à l'époque. J'aimerais que tu ailles lui passer mon bonjour... Cela dit, je ne suis pas sûr qu'il t'accueille à bras ouverts~"


Kurosaki Ichigo? Ce nom ne disait rien à l'esprit d'Hayato aux premières pensées, puis lui rappela un gringalet roux qui se trémoussait sur la Coline du Sokyoku, tentant d'arrêter Aizen. D'autant qu'il s'en rappelait, ce gamin n'avait pas grand chose d'intéressant au point d'aller le jauger. Il avait certes la chance de détenir un Bankai, mais aux souvenirs d'Hayato, il le maîtrisait aussi mal que lui. L'Asta avait donc l'avantage de maîtriser son masque, cela ne devrait pas prendre trop de temps. Cela dit il lui était apparemment demandé de lui passer un simple bonjour, et non pas de l'éliminer.

Hayato allait reprendre la parole lorsqu'il se rendit compte que Gin avait posé sa main sur son épaule nue, un geste qui voulait peut être passer pour un témoignage de confiance, où de proximité. En tous cas, cela déplut fortement à l'Asta, qui toisa la main fine et blanche de son supérieur faire comprendre à ce dernier qu'un tel geste était peu le bienvenu chez Hayato. Ce jeu de regard sembla faire son effet, puisque Gin ôta plutôt vite sa main de l'épaule de l'ancien lieutenant.


"Je te demande de mesurer sa force actuelle, rien de plus. Que dirais-tu d'entrainer ton bankai contre lui ?"


" Ce gars là maîtrise pas mieux son Bankai que moi, mais j'vais lui rendre visite, et quand j'reviens, j'veux quelqu'un avec qui m'entraîner réellement, et donc pas avec ces loques qui me servent de collègues, notamment Udo le paraplégique, Kondo le maigrelet et encore moins les deux trois donzelles que y'a dans le lot. Ras le bol de ces clowns là, y'a que moi et l'autre numéro un qui servent à quelque chose. La 3ème à la limite, mais elle, elle devrait plutôt aller me laver mon linge que de se prendre pour une folle. "

_________________


Nomikomu, Kuyishinbou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 25
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Le début de la fin    Sam 11 Déc - 23:56

Le sourire de l'ex-capitaine de la troisième division s'élargit, découvrant une rangée de dents blanches ; ce garçon sous-estimait vraiment tout le monde. Bah, cela ne risquait de toute façon pas de mettre à mal ses plans, tant qu'Hayato pouvait rester discret, et dieu sait qu'il le pouvait, malgré ses dehors frustres. Il retira sa main de l'épaule de son soldat, et s'écarta un peu, observant le jeune homme des pieds à la tête. Oui, il ne serait pas plus grave d'hasarder quelques promesses en l'air que de vraiment les réaliser... Gin leva les épaules en soupirant imperceptiblement et s'écarta un peu plus en se tournant vers la porte d'entrée. Des bruits de pas lointains, dans le couloir, indiquaient qu'il allait devoir en finir vite avec cette discussion, s'il ne voulait pas être vu en la compagnie de son subordonné, ce qui serait assez suspect étant donné les circonstances. Fourrant ses longs doigts fins dans l'envers de son ample manteau, le traître sortit un petit morceau de papier plié méticuleusement et relié d'une corde. Il contenait toutes les informations qu'Hayato aurait besoin quand il se rendrait sur Terre.

"-Tiens", dit-il en tendant à segunda Asta la lettre fermée, "Voila de quoi t'aider à te retrouver dans le monde des vivants. Ce n'est pas très grand, mais on peut facilement s'y égarer~"

Bien évidemment, le bras droit d'Aizen ne visait absolument pas les capacités de son lieutenant par ces mots ; le jeune homme n'en serait pas plus offusqué, il devait avoir pris l'habitude des répliques frivoles de son supérieur, même si son visage nonchalant semblait indiquer le contraire. Quoiqu'il en fut, les pas se rapprochant de plus en plus, Gin se fit plus sérieux : il n'avait plus le temps de tergiverser, il lui fallait aller droit au but s'il désirait voir la réussite de son opération. Plaquant sa main gauche contre la porte fermée, il fit face à Hayato : son sourire avait disparu de ses lèvres.

"-Je compte sur toi pour jauger ses capacités, il ne doit plus être le même maintenant... Et alors, je promets de m'entrainer personnellement avec toi à ton retour. Fais vite, et ne tâche de ne pas te blesser~"


Sur ces derniers mots, Gin se tourna vers l'entrée, et fit pivoter les battants de la porte d'acier sur ses gonds. Se faufilant par le trou qu'il venait de créer, glissant tel un serpent dans les lézardes des murs, il jeta un dernier coup d'œil à l'Asta, et lui sourit. Il n'était nullement certain que celui-ci reviendrait , et Gin n'avait rien prévu -par manque de temps, de moyens et d'intérêt- pour prévoir un sauvetage anticipé. Il mourrait pour la bonne cause, alalah ! ...Enfin, rien n'était joué. Bientôt, Gin en serait sûr, mais pour le moment, il fallait jouer serré, pour prendre l'initiative et ne pas se laisser dépasser par Aizen. Et cela, il le devrait un peu à Hayato...
Refermant derrière lui la chambre qu'il venait de quitter, le félon s'éclipsa, ne laissant à l'œil du Sexta Asta qui passait par là que le doute d'une ombre invisible.

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Hueco Mundo :: Las Noches :: Quartiers Asta-
Sauter vers: