Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moment de détente ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Moment de détente ?...   Dim 14 Juin - 10:54

A l'intérieur même du siège de la dixième division, une silhouette se faisait voir au sommet de ce qu'on pourrait appeller un toit. Endroit parfait pour une observation sur l'ensemble du coin. En se rapprochant d'avantage, on pouvait voir quelques attribus appartenant au plus jeune capitaine du gotei 13 : Hitsugaya Toshiro. Après la bataille dont il venait d'en sortir, il avait besoin de calme et surtout de reflection. En parlant de reflection, Toshiro avait surtout les pensés vers Gin Ichimaru, il ne savait pas pourquoi, mais le simple fait de voir ce personnage le rendait de mauvaise humeur, voir un peu douteux vis à vis de lui. Pourquoi ? peut-être à cause de sa tête et de son sourire arrogant qu'il affiche sans arrêt ? Non, ça doit être autre chose, mais notre jeune capitaine ne savat pas quoi encore. De plus, le petit tête qu'il a brièvement aperçus entre Gin et Aizen l'autre jour, est encore dans sa tête. Ils se sont parlés d'une manière assez étrange d'ailleurs... pour le moment, le jeune capitaine ne pouvait faire que ça, attendre et réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Mar 16 Juin - 23:31

Murakumo ne peut pas s'en empêcher, ilsoupire légèrement, se demandant ce qui peut bien se passer, tandisd que son regard erre sur le plafond, alors qu'il est censé remplir la paperasse, comme d'habitude... La dixième division étant chargée de l'organisation stratègique et militaire... A tel point qu'il se demande ce que son taisho faisait sur terre il y a quatre ans ! Hitsugaya-taisho... Son regard se fixe à nouveau vers le plafond, tandis qu'il sent au dessus de lui le reiatsu de son supèrieur et modèle, ce dernier étant visiblement sur le toit, se rappelant de son visage un peu crispé et de son air un peu troublé et surtout, du fait que au lieu de remplir tous ses rappors d'organisation et autres trucs comme il le fait habituellement, son Taisho s'est contenté de monter sur le toit, sans rien dire de plus. Certes, Mura ne comprend pas très bien pourquoi, mais il sait très bien à qui pensait son modèle... Oui, la seule personne qui aurait pu le mettre dans cet état, c'est...

****Ichimaru Gin... Je me demande pourquoi Hitsugaya-taisho est toujours... Enfin, pourquoi il... On dirait presque qu'il se méfie de lui !****

Apeine cette pensée lui vient à l'esprit que Murakumo sent un froid glacial lui passer dans la poitrine, tandis que son coeur se crispe brutalement, lui arrachant un léger sursaut : bien qu'il soit techniquement mort et qu'il n'aie normalement plus de coeur, ce dernier ayant été... Détruit en même temps que son corps par cette malédiction, il ressent toujours les mêmes sensations que quand il était humain ! Mais il inspire profondément, tentant de se calmer et jugeant que ce mystère est de toutes manières stupide et qu'il a autre chose à penser... Les raisons du comportement de son taisho par exemple... Même si intèrieurement, il les comprend en partie : lui même ne se sent vraiment pas en sécurité quand il est près de Gin... Le sourire de cet homme, ses yeux presque entièrement fermés... C'est étrange, car cet homme, blond platine comme lui et son modèle n'a pas l'air mauvais... Au contraire, son sourire semble même assez sympatique ! Mais... C'est justement ce sourire qui arrache un deuxième frisson à Mura : il a l'air si... Faux ! Et puis, ses mains aussi... Osseuses, presque ridées... Et le fait qu'il ne puisse pas croiser le regard de cet homme, tout ça est effrayant, plus encore que son reiatsu... En fait, Mura se sent d'un coup très mal : il y a quelque chose dans le reiatsu de ce shinigami qui lui déplait... Il ne sait pas quoi, mais oui, à lui aussi, Gin lui déplait... Même si il lui fait surtout peur. Et finalement, Mura ne peut pas s'empêcher de soupirer, sachant parfaitement qu'il n'arrivera pas à se concentrer avec l'esprit entièrement pris par ses idées et il se lève impatiemment, abandonnant la pile de papier surson bureau et marche vers la fenêtre de la pièce, passant devant le bureau de Dame Rangiku, comme d'habitude recouvert de paperasses, bouteilles de Sake et autres trucs ayant pas spécialement leur place à ce genre d'endroit, ce qui provoque une légère sensation de pincement dans sa poitrine, et une autre sensation, de chaleur cette fois, dans ses joues, se demandant d'ailleurs ce que fait sa supèrieure... Mais il remue la tête, se reconcentrant sur son objectif : le toit... Il ouvre alorsla fenêtre du bureau, puis met la tête dehors avant de s'accrocher au toit et de grimper doucement, arrivant juste derrière son taisho, ce dernier observant le seireitei qui s'ettend en dessous.

****C'est peut être pas une bonne idée... je risque de le déranger ou pire, de le mettre en colère... Je suis devenu troisième siège que depuis quelques jours et si il voit que je suis là au lieu de travailler...****

Mais, d'un coup, le vent arrive et caresse doucement le visage de Mura qui se met à sourire, sentant son kimono noir se plaquer un peu plus contre sa peau, tandis que le souffle d'air, très lourd... Oui, beaucoup plus lourd que sur terre continue à souffler. Et finalement, il ne peut pas s'empêcher de sourire, avant de finalement s'approcher doucement, se demandant toujours si il fait bien de rester là, son capitaine ayant visiblement besoin de réflèchir... Mais...

"Hitsugaya-taisho ? Je... Je vous dérange si je me joint à vous ? Dame Rangiku est... Pas encore arrivée."


Dernière édition par Murakumo le Lun 29 Juin - 3:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Mer 17 Juin - 9:32

Cela faisait peut-être un petit moment que Hitsugaya était en pleine réflection, il devait de toute façon. Tout les événements qui se produit autour de lui est trop étrange, voir bizarre pour être ignorés. Le pire, c'est que très peu de capitaines sembles s'y intéresser, comme si que quelqu'un ou bien quelque chose leur disait de ne pas s'inquiéter, que tout ça va passer, hors c'est faux. Hitsugaya était du genre têtu, il avait besoin de voir pour y croire et tant que les preuves matérielles ne sont pas présente pour montrer qu'il a tort de s'inquiéter, alors il restera sur son idée fixe : Quelque chose se trame derrière tout-ça. Mais sans preuve, il ne pouvait prouver cela, ce qui était assez énervant d'ailleurs... et frustrant pour lui-même.

* Ichimaru...ce type est mon premier suspect. Mais je ne peux pas faire grand chose... sous peine d'engendrer un conflit intérieur dans le Gotei 13.*

Ce qui, bien sûr, était assez sévèrement punis pour ce genre d'infraction. Cest comme si on voulait faire un coup d'état, hors, c'est pas l'intention de Toshiro. Donc réfléchir, mais connaissant Gin, il doit pas être un ennemi facile a battre aux échecs. Le seul point commun qui le rapproche de lui : est le fait qu'ils sont tout les deux intégrés le rang de capitaine très jeune... Donc, en quelque sorte, Gin doit être un génie sur le plan stratégique... enfin, si il avait quelque chose à cacher bien entendu. D'ailleurs, rien que cette pensée mettait Hitsugaya hors de lui, il supportait pas le fait qu'on se moque ouvertement de sa propre personne et ça peu importe qui. Ce qui faisait la force de ce jeune capitaine est son autorité sans limite. Il savait se montrer ferme et sévère et quand cela arrive, Hyorinmaru montrait à quel point il ne rigolait pas vis à vis de ça..



Fronçant les sourcils, il ne pouvait pas s'empêcher de se concentrer sur ça. Enfin, cela n'allait pas devenir une obsession non plus, mais il faut bien que quelqu'un parmi les treize capitaines s'inquiète sur tout ça et comme personne ne semble y prêter attention, Hitsugaya s'est porté volontaire de son propre chef.

"Hum ? "

C'est ça qui sortit Hitsugaya de ses songes, un reiatsu assez familière depuis quelques temps qui appartient à un de ses hommes au sein de la dixième division. Le pouvoir de ce jeune homme est pas encore tout à fait complet, il doit encore maîtriser quelques techniques qui est en rapport avec son élément qui est la foudre. Enfin, mis à part son jeune âge,point commun qui le rapprochait d'Htsugaya, il semblait prometteur. Pour ça que Hitsugaya tenait à l'avoir sous ses ordres.

"Hitsugaya-taisho ? Je... Je vous dérange si je me joint à vous ? Dame Rangiku est... Pas encore arrivée."

Halàlà... Rangiku, jamais à l'heure celle-là, mais bon c'était une fille... et les filles, ont bien des choses a faire que les garçons ignores de toute manière et vaut mieux que cela reste ainsi aussi. Poussant un léger soupir tout en restant sur sa position, c'est à dire assis et dos à son troisième siège en ayant les bras croisés, il décida de lui répondre.

"Je vous accordes quelques instants de pause bien mérité. Vous pouvez venir."

Comme d'habitude, Hitsugaya parlait sérieusement sans pour autant paraitre sévère. Mais à chaque fois qu'il voyait ce garçon, sa mémoire jouait avec quelques flash-back. L'a-t-il déjà connu auparavant ? Non, impossible, Hitsugaya à toujours été seul, il n'y avait que sa grand-mère pour le comprendre et Hinamori aussi. Rangiku elle, est entrée dans sa vie depuis qu'il est devenu capitaine. Personne d'autres était dans les intérêts du jeune capitaine... enfin, c'est à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Mer 17 Juin - 13:24

Bien qu'il ne puisse pas voir le visage de son Taisho, toujours dos à lui, Mura peut pratiquement deviner la grimace et le soupir contenu que ce dernier doit faire quand il lui parle de Dame Rangiku, chose qui lui arrache un léger sourire, bien qu'il ne bouge pas, attendant la réponse de son supèrieur et modèle, tout en se demandant si il a bien fait de venir : bien que le reiatsu de Hitsugaya ne dégage aucune colère ou agressivité, il n'a pas vraiment envie d'être "grondé" par la personne qu'il respecte le plus dans tout le seireitei ! Mais finalement, après quelques secondes et un petit soupir, son capitaine l'autorise, toujours de cette voix sérieuse, preque adulte qui donne plus que jamais l'impression à Mura d'être prêt d'un adulte enfermé dans un corps d'enfant, à se joindre à lui, lui permettant une petite pose de quelques instants et donc, avec un minuscule sourire, Murakumo s'assied près de son modèle, tout en laissant ses jambes pendre dans le vide et observant le vide en dessous de lui, préfèrant ne rien dire... Pour le moment... D'ailleurs, qu'estce qu'il pourrait lui dire ? Lui parler de Gin ? Lui dire qu'il n'aime pas cet homme non plus ? Ou juste... Lui parler de leur première rencontre quatre ans plus tôt alors qu'il venait de mourir et était sur le point d'être dévoré par un hollow ? La dernière est tentante comme sujet de discution, mais à quoi bon ennuyer son taisho avec ça, alors que ce dernier semble avoir complètement oublié ? Intèrieurement, Mura retient une grimace, tandis qu'il se rend compte que son taisho le dépasse de quelques centimètres... Il lui ressemble... vraiment : pas physiquement, ni moralement, mais Mura se sent proche de son modèle, bien que sachant que ce dernier est surement bien plus âgé que lui, son apparence d'enfant de dix ans lui donne une impresion assez étrange... Mais il sait aussi que son Taisho n'est un enfant que Physiquement, pas mentalement... Pas comme lui qui autant un enfant physiquement que mentalement, ayant à peine douze ans en réalité et... Ayant gardé l'apparence de ses huit ans. Oui, vraiment, il aimerait bien pouvoir discutter un peu avec Hitsugaya, mais comment faire ? Comment dicutter avec son supèrieur dsans avoir l'air idiot, trop curieux et presque malpoli ?! Et puis... Remarque...

"Il doit avoir... Autre chose à penser qu'au passé... Vu son grade et tout le travail qu'il a..."

D'un coup, Mura se sent bizarre : cette pensé a résonné un peu trop fort dans sa tête. Et il sent de nouveau son visage brûler en se rendant compte qu'il a pensé à voix haute et il se dépêche de détourner son regard vers le Seireitei, voyant le monde des morts, s'étendre loin, très loin sous ses pieds, à perte de vue, tandis que la chaleur de ses joues augmente un peu trop. Mais intèrieurement, il se traite d'imbècile : C'est pas en réagissant comme ça qu'il va faire en sorte que son capitaine pense à autre chose, au contraire ! Aussi, il se contente d'inspirer profondément avant de détourner à nouveau la tête, tentant de croiser le regart menthe glaciale de son taishô, avant de murmurer doucement, tentant de ne pas trop montrer ses sentiments, en particulier cette gêne :

"Dites, Taisho... Vous aussi vous... Vous aimez pas Ichimaru-san ? Enfin, je sais pas pourquoi... J'apprécie tout le monde au Seireitei, sauf lui et... Le capitaine de la douzième division... Kurotsuchi fait un peu peur, mais Cet Ichimaru... Il me met carrément mal à l'aise et... J'arrive pas à comprendre pourquoi !"

Quelle meilleure manière de détourner l'esprit d'une personne vers un autre sujet que celui de partager son avis ? En espèrant que cela évitera une question sur sa pensée formulée involonrairement ! Sans trop savoir pourquoi, il sent à nouveau son coeur serrer, mais pas pour cette pensée, mais en se souvenant que Dame Rangiku, comme il appelle sa supèrieure s'entend très bien avec ce Gin... Bien sur, peut être qu'il se fait des idéesaprès tout et que Gin est juste quelqu'un de moqueur, mais sans méchanceté, mais pourtant, il y a cette peur... Ce malaise bizarre chaque fois qu'il le voit ou qu'il sent son reiatsu, tout ça l'oblige à se méfier et vu qu'il ne comprend pas pourquoi...

****Autant demander à Hitsugaya-taisho : si je me fait des idées ou si lui aussi a ressentit ça...****

Puis, sans rien rajouter, il fixe à nouveau son regard vers le bas, son seul oeil restant, le gauche fixant à nouveau le seireitei, brillant de cette lueur blanche/orangée provoquée par le soleil : une vision magnifique, surtout combinée à ce vent qui vient lui chatouiller le visage. Mais il lève alors la main droite, caressant sans y faire attention la cicatrice à son autre oeil, toujours fermé... Cicatrice rugueuse qui glisse sur ses doigts, comme toujours et il recommence à réflèchir, se demandant si il n'a pas fait une erreur en parlant de Gin : Si Son taisho n'en parle pas, c'est qu'il y a une raison mais... Laquelle ? Il ne le sait pas, mais d'un coup, il commence à espèrer que son modèle lui expliquera...


Dernière édition par Murakumo le Lun 29 Juin - 3:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Ven 19 Juin - 13:02

Tout en restant dans sa reflexion, Hitsugaya s'attendait à un mouvement de la part de son troisième siège. Enfin, il fait ce qu'il veut après tout, tant que ça n'empêhe pas Hitsugaya d'avoir une division exemplaire et un bon fonctionnement au sein du siège de sa propre division, rien ne pouvait le gêner. Maintenant, revenons au sujet de sa reflexion actuel : Gin Ichimaru. Comme dit avant, cet homme est quelqu'un de malin qui ne se laisse pas berner aussi facilement donc il doit préparer quelque chose... enfin, c'est peut-être des conclusions hâtives, mais au moins, elles viennent de la prudence d'Hitsugaya. En faite, Hitsugaya est ainsi depuis qu'il est devenu Capitaine, car le conseil de la soul society lui ont fait passer une épreuve assez rude pour son passage en tant que Shinigamis supérieur...une dur épreuve...



*Kisaka...*

Puis la question de Mura vient subitement le retirer de ses pensés. Lui aussi semblait être préoccupé par Gin, décidement, ce type n'inspirait pas confiance aux autres. Tant mieux, Hitsugaya se sentait moins seul..

"Dites, Taisho... Vous aussi vous... Vous aimez pas Ichimaru-san ? Enfin, je sais pas pourquoi... J'apprécie tout le monde au Seireitei, sauf lui et... Le capitaine de la douzième division... Kurotsuchi fait un peu peur, mais Cet Ichimaru... Il me met carrément mal à l'aise et... J'arrive pas à comprendre pourquoi !"

Faut aussi dire que Gin n'avait pas un visage fort sympathique... enfin, au moins ça prouve qu'Hitsugaya avait raison, il a trop l'air de l'homme qui cache quelque chose...

"Ne t'inquiéte pas, tu n'es pas le seul a penser cela. De toute façon, ja déjà songé à le surveiller de près celui-là..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Ven 19 Juin - 14:40

Mura se sent rassuré d'un coup, la crampe à son coeur semblant diminuer : visiblement, son taisho n'a pas fait attention à sa pensée formulée involontairement : en fait, il a l'air trop concentré et... perdu dans ses pensées pour faire attention à quoi que ce soit... Pense-t'il encore à Ichimaru-san ? Surement... Cette idée fait un peu grimacer Murakumo, son taisho n'ayant même pas eu l'air d'entendre sa question, mais d'un coup, quelque chose de bizarre arrive : Mura voit le visage de son modèle s'assombrir, l'éclat présent dans ses yeux verts s'éteignant et, pendant un ptit instant, il croit voir sur le visage de son supèrieur une sorte de tristesse,chose qui le pétrifie sur place, tandis qu'une seule question lui vient à l'esprit : qu'est ce qui peut bien... Rendre Hitsugaya-taisho triste ? Il se retient de poser la question et se contente de détournerla tête, faisant comme si il n'avait rien remarqué, ses yeux fixant à nouveau le monde des morts, avant que finalement, son supèrieur ne semble se réveiller à côté de lui répondant enfin à sa question, lui disant de ne pas s'inquièter et qu'il compte surveiller Gin de près. Mais ce qui surprend Mura et qui d'ailleurs, le fait sursauter, c'est que pour la première fois depuis quatre ans...

****Il vient... De me tutoyer ? Depuis... Ce jour il y a quatre ans, il l'avait plus refait ! Il doit vraiment être préoccupé pour arrêter de me vouvoyer comme ça ! Il y a à peine cinq minutes, il me vouvoyait encore !****

Sans vraiment y faire attention, Il plonge d'un coup dans ses souvenirs, souvenirs tout, sauf joyeux, mais souvenirs quand même : un mois après sa mort, cette douleur, ce froid et cette solitude, ses tentatives pour appeler les gens à l'aide, sans que personne ne puisse le voir ou l'entendre, cette douleur et toutes les larmes qu'il a versées pendant le temps qu'a duré son errance. Puis, cette créature géante au masque blanc à laquelle il se préparait à s'offrir, souhaitant en finir définitivement, avant que...

"Vous savez Taishô... C'est... ça me fait bizarre de... Parler avec vous... Même il y a quatre ans, on avait pas vraiment parlé... Après que vous m'ayez sauvé et... Juste avant que vous m'ayez envoyé au monde des morts."

Murakumo sourit légèrement, tandis que ses souvenirs continuent : Ce garçon, en apparence à peine plus âgé que lui qui est arrivé et a vaincu la créature, puis l'a consolé, avant de lui expliquer qui il était, lui dire qu'il y avait un monde dans lequel les morts devaient aller. Ce garçon à côté duquel il est assis, entrain de discutter comme si de rien n'était, mais qui l'a visiblement complètement oublié, alors qu'il est la personne qui non seulement lui a rendu l'espoir et est indirectement celle qui lui a permis de revoir ses parents, mais qui en plus, est la personne à laquelle il doit son statut de Shinigami, car oui, Hitsugaya-taisho est la personne qui lui a donné envie de devenir ce qu'il est, tout ça pour avoir un jour une chance d'être son égal ou du moins, de devenir en partie comme lui. Son taisho est pour lui un supèrieur, mais surtout le modèle à suivre, à rendre fier de lui et en dernière priorité, à égaler un jour. Mais, d'un coup, Mura se rend compte que une fois de plus, il a laissé ses pensées sortir de son esprit et il se dépêche de remuer la tête, avant de regarder son modèle et de murmurer doucement, revenant à la raison primaire de cette discution :

"Euh... Non, oubliez ça... Je veux pas vous ennuyer avec quelques stupides souvenirs : vous avez autre chose à... A penser Taisho. Pour Ichimaru-san, ça risque d'être difficile: il a pas l'air d'être le genre d'homme à se laisser surveiller sans rien faire. Et puis, y'a Dame Rangiku aussi : elle a l'air de s'entendre avec lui... J'aimerai pas faire quelque chose qui... Qui la blesserait..."

A peine sa phrase prononcée que Mura se lève, étirant rapidement son dos avant de se tourner, dans l'intention de s'éloigner un peu de son modèle : non pas qu'il aie peur de ce dernier, mais il sent de nouveau son coeur se contracter, à cause d'une idée, une seule : il est vraiment un incapable... Ne même pas arriver à cacher ses pensées et aller jusqu'à les formuler à voix haute est stupide ! Il commence alors à s'éloigner, mais il hésite d'un coup : fuir n'est pas son genre... Loin de là. Mais est ce qu'il fuit, ou est ce qu'il fait juste en sorte de ne pas ennuyer son capitaine avec de souvenirs stupides ? Stupides ? Non... Surement stupide pour son modèle, si ce dernier les a oubliés, mais importants pour lui... mais après tout, les souvenirs sont importants, mais ce sont que des souvenirs...

****Seul le présent compte... Je vais pas ennuyer Hitsugaya-Taisho avec le passé...****


Dernière édition par Murakumo le Lun 29 Juin - 3:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Dim 21 Juin - 14:06

Subitement, Hitsugaya s'est mis debout, regardant toujours l'horizon, il n'allait pas tarder à se rendre à un endroit, seul évidemment. Il écouta ce que Murakumo disait bien entendu. Il prononça quelque chose qui fit réfléchire Toshiro, tout d'un coup... cette phrase.

"Vous savez Taishô... C'est... ça me fait bizarre de... Parler avec vous... Même il y a quatre ans, on avait pas vraiment parlé... Après que vous m'ayez sauvé et... Juste avant que vous m'ayez envoyé au monde des morts."

C'était donc pour ça qu'il avait une impression de déjà vu lors de leur première rencontre... Hitsugaya cherchait dans sa mémoire où a-t-il bien pu voir Murakumo, c'était simple en faite, il faisait partit des âmes qu'il a aidé auparavant, il y a quelques années de ça maintenant. Enfin, il avait pas tellement changé et lui non plus, de toute évidence, cela était du passé et enfin un point sur lequel Hitsugaya pourra plus y réfléchir...

*C'était donc ça...*

Enfin, on revenait au sujet de Gin, ce type est vraiment un sujet de discussion passionnant, au moins, même quand il est pas là il sert à quelque chose...

"Euh... Non, oubliez ça... Je veux pas vous ennuyer avec quelques stupides souvenirs : vous avez autre chose à... A penser Taisho. Pour Ichimaru-san, ça risque d'être difficile: il a pas l'air d'être le genre d'homme à se laisser surveiller sans rien faire. Et puis, y'a Dame Rangiku aussi : elle a l'air de s'entendre avec lui... J'aimerai pas faire quelque chose qui... Qui la blesserait..."

Effectivement, Matsumoto semble avoir un lien avec Ichimaru. Mais quel genre de relation ont-ils éxactement ? Si c'est plus qu'une simple amitié, alors les choses vont être compliqués. Heureusement qu'Hitsugaya n'a rien dit à Matsumoto concernant ses soupçons sur Gin et vaut mieux que cela reste secret de toute façon, enfin, pour elle. Elle est du genre forte mais lorsqu'il s'agit de quelque chose dont elle-même n'a plus le pouvoir, elle est complètement perdu et peu rester sur la touche pendant des heures...

"A part le surveiller, on ne peut rien faire de plus. De toute manière, on a aucune preuve qu'il agit de manière suspect ces dernier temps alors autant laisser le temps faire les choses... tout en restant prudent éventuellement..."

Il regardait toujours le ciel en disant cela, il regarda par la suite le jeune Mura avec un regard assez sérieux montrant qu'il ne rigolait dans ce qu'il allait dire par la suite.

"Pas un seul mot de tout ça à Matsumoto. Vaut mieux qu'elle soit au courant de rien pour le moment. Ceci est un ordre, garde cela secret, troisième siège..."

Connaissant la fidèlité du jeune Mura, Hitsugaya se retourna et décida de quitter cet endroit pour retrouver son travaille. Enfin, il sait que Mura l'obéira, après tout, c'est bien lui qui suit de près les faits et gestes d'Hitsugaya prouvant qu'il fait attention à lui et donc il doit au moins avoir une sorte "d'adoration" pour son Capitaine... si cela s'avère être vrai, alors Hitsugaya aura raison de faire confiance à Murakumo. Enfin, on le voyait plus déjà, il avait sauté en bas pour se rendre plus rapidement au sol et continuer son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   Dim 21 Juin - 15:25

"A part le surveiller, on ne peut rien faire de plus. De toute manière, on a aucune preuve qu'il agit de manière suspect ces dernier temps alors autant laisser le temps faire les choses... tout en restant prudent éventuellement..."

Même si l'idée déplaît à Murakumo, il se contente de sourire à son taisho, sachant que ce dernier a raison : c'est la meilleure chose à faire ! C'est vrai qu'il n'y a aucune preuve que Gin soit vraiment mauvais ou quoi que ce soit et même, vu que Dame rangiku s'entend bien avec, peut être que lui et son modèle se trompent ! Mais intèrieurement, il sait que quelque chose ne va pas avec le shinigami et il a de plus en plus envie de savoir ce que c'est. Mais il n'a pas le temps de le dire à son taisho que ce dernier se remet à parler, le regardant d'un air encore plus sérieux que d'habitude qui le fait légèrement frisonner : même si son modèle est toujours sérieux, c'est rare qu'il lui fasse peur d'un regard ! Mais il se reprend vite, écoutant ce que Hitsugaya-taisho lui explique :il lui dit qu'il ne faut pas que Dame Rangiku soit mise au courant, lui donnant donc l'ordre de garder ça secret en l'appelant par son grade, sans doute pour lui dire que c'est vraiment important. De nouveau, Mura sent son coeur se serrer douloureusement, mais il parvient un peu à sourire : Mentir à Dame Rangiku... Même si il lui est moins fidèle qu'il ne l'est à Hitsugaya-taishi, elle est quand même sa supèrieure, mais aussi une amie ! Même si il la connait très peu, il se sent déjà proche d'elle, comme une grande soeur et l'idée de lui mentir lui déplait énormément ! Mais...

****Si je lui dit rien... Je lui ment pas ! Et puis, c'est... C'est pour son bien ! Je veux pas lui faire de peine et je suis sur qu'elle serait déçue et triste si on lui disait qu'on a pas confiance à Ichimaru-San ! Non, je lui dirait rien, c'est mieux comme ça : Hitsugaya-taisho a raison...****

"A vos ordres taisho... Je dirait rien à personne..."

Puis,comprenant que d'une certaine manière, la conversation est terminée, il s'incline légèrement dans le dos de son Taisho, ce dernier s'étant de nouveau retourné, avant de s'accroupir pour prendre de l'élan et de faire un salto arrière qui le jette hors du toit, avant d'engager une grande chute. Mais au moment prècis où il passe devant la fenêtre des bureaux, il se concentre d'un coup, effectuant sa spécialité : le Shunpo ! Sa chute s'arrête d'un coup, brutalement, comme si l'air se solidifiait sous ses pieds, puis il se projette rapidement en avant, le monde autours de lui disparaissant dans un tourbillon de couleurs, avant que finalement, tout ne s'arrête et qu'il ne se retrouve à nouveau dans les bureaux, Dame Rangiku toujours absente, où il s'assied sur son fauteuil, prêt à se remettre à travailler sur sa pile de paperasses, bien que son esprit ne soit occupé que par une seule pensée :

****Soyez prudent Taishô...****
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moment de détente ?...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment de détente ?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est l'abruti qui a parlé d'un moment de détente ? [Trey]
» Petit moment de détente || Libre
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Un moment de détente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Sereitei :: Siège de la 10e division-
Sauter vers: