Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oh! [Ginji/Uzume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kondo Ginji
Sexta Asta | Le Vengeur Paumé
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Hasaki no Sora (et hollow)

MessageSujet: Oh! [Ginji/Uzume]   Sam 11 Juil - 20:10

AAaah! Enfin une journée libre, hors des bureux vides de la division! La poussière était montée au nez de Ginji, à force de passer ses journées enfermé au milieu des toiles d'araignées, des dossiers vieillis par la lumière glauque des locaux (que le quatrième siège était, soit disant passant, le seul à fréquenter) et des cris joyeux de ceux qui s'amusaient au dehors. Pas un pour rattraper l'autre. Le troisième siiège Ikkaku avait beau être sympathique, il n'était pas travailleur, et les autres non plus, par ailleurs. Ne parlons pas de Kenpachi: cet imbécile passait son temps à sa terrasse avec son lieutenant à fumer ou à boire, se levant de temps en temps pour aller taper dans un subordonné afin de lui demander l'heure. Ginji était bien tombé, ah ça oui, dans une division de brutes épaisses sans cervelles. Du temps du neuvième Kenapchi, le maitre d'armes de Kondo, rien de tout ceci ne se passait, et l'ante pénultième division était respectée et crainte comme un organisme cartésien.
Vous l'aurez compris, Ginji n'aimait pas sa division, mais détesatit son capitaine plus que tout. il regrettait le temps où il était encore sous les ordres de l'ancien Kenpachi, et recherchait tous les jours un moyen de le venger, par tous les moyens.
Le pire était qu'il vivait avec un hollow dans la tête, un idiot sans force nommé Gazella, passant son temps à embêter son hôte par des paroles ridicules, mais s'vérant utile au combat, même si Ginji ne l'invoquait jammais, par peur d'être banni, ou d'encourir des sanctions au Gotei. En outre, seul Aizen connaissait l'existence de ce hollow inexpliqué, qui sauvait parfois la mise à Kondo dans les situations difficiles.
Occupé comme à l'accoutumée à disserter avec Gazella de la façon la plus appropriée pour couper la tête à Zaraki Kenpachi, Ginji ne marchait, dans les allées du Sereitei, profitant de son jour de permission. Sans s'arrêter, et sans regarder, il marchait vers un écritoire qui allait faire prendre deux tournants à sa vie: il indiquait l'entrée de la huitième division dans un tournant, ce qui en faisait un, mais la rencontre qui se profilait dans la rue allait lui faire prendre le second.
Il tourna. S'arrêta net. devant lui, une jeune femme retournée. Ginji fut frappé par l'insigne de lieutenant à son bras.

*Zut, je crois que j'ai dépassé les limites des quartiers autorisés...*
*Imbécile, tu pouvais regarder! On est dans la huitième division ici!*
*Comment le sais-tu?*
*Regarde l'insigne de plus, près, bigleux!*

Ginji s'approcha pour effectivement regarder l'insigne, mais au moment où il avançait, le jeune femme se retourna doucement, le regardant, semi baissé vers son bras. Le mouvement avait mis devant les yeux de Ginji la poitrine de la lieutenant. Impressionné, comme d'habitude par cette vision auquel il n'était pas habitué dans sa division, Ginji tomba à la renverse, au sol, du sang lui sortant du nez.
*Ca me fait comme quand j'ai rencontré Matsumoto-fukutaicho...merde...*

Il regarda le visage souriant de la jeune femme qui lui souriait. Ses yeux s'illuminèrent d'une lumière dorée quand il vit le sourire radieux qu'elle lui faisait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelliel Tu Oderschwank
Tercera Espada / Maman de beauté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 23
Date d'inscription : 01/07/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Gamuza

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Sam 11 Juil - 20:44

Aujourd’hui, c’était une très belle journée, enfin pour les membres de sa division… Uzume, étant Lieutenant de la 8ième division avait beaucoup de travaux à compléter, avec son capitaine qui est sûrement en train de boire du Sake et son 3ième siège qui est introuvable à ses moments critiques, mais qui apparaisse toujours quand on n’a pas besoin lui, Uzume devait finir les travaux seule. Le matin avait bien passé, avec le vent doux qui frottait doucement le visage de la vice-capitaine de la 8ième division. Des cris de joie entraient dans les oreilles d’Uzume, mais sorties immédiatement… Les membres de la 8ième division s’amusaient bien dehors, tandis que leur vice-capitaine était en train de se casser la tête pour compléter tout leur travaux… Heureusement que Uzume était prête mentalement de cette situation, ou sinon, elle mourrait de fatigue mentale. Imaginez-vous faire des devoirs du matin jusqu’à l’après-midi sans pause… C’est pas aussi drôle que vous le pensez… À midi, la jeune fille prit une petite pause pour aller manger et profitant de ce temps pour se préparer un peu de thé. Le thé qui est considéré comme un produit parfait pour se relaxer. Malheureusement, Uzume n’adorait pas autant ceci, le goût était insupportable selon elle… Elle se demande des fois, comment Byakuya-taichô et les autres font pour les boire… Coincée dans son bureau, Uzume continua ses travaux… En travaillant un peu, Uzume imaginant un peu ses amis en train de s’amuser et de rire tandis qu’elle, coincée et seule…. Déjà la pensée de ce genre la désespérait énormément… Sur ce, la jeune Uzume décida de prendre une petite marche pour changer un peu les idées…

Elle se déshabilla et mit son habit de shinigami et bien sur, son insigne de lieutenant. Et oui, elle était encore dans son pyjama… C’était aussi pour cela qu’elle avait barré la porte de son bureau. De se faire voir en pyjama par ses subordonnés serait vraiment embarrassant… Donc, elle se maquille un peu et se coiffa. Elle n’attachait plus ses cheveux de sa façon unique, mais bien les laisser détachés, cela la rend plus belle et mature…Bref, elle s’était un peu arrangée les cheveux et tout, ensuite, elle sortit de sa chambre et se retrouva dans la cour de la 8ième division. Les membres de la division jouaient à une sorte de sport des humains… Lorsque la balle arriva près d’Uzume, tous les membres furent surpris et s’inclinèrent tout en déclarant

- bon après-midi!, Uzume-Fukutaichô


Avec un léger sourire, qui masque son vrai intention, elle déclara à son tour

- bon après-midi…

*Aide moi, à place de jouer >.>*


Sur ce, elle sortit de la cour et arriva sur les rues principales dans le Soul Society, elle regardait un peu la beauté du ciel et la beauté des plantes à l’entrée de la cour. Ensuite, elle sentit une présence près d’elle, elle se retourna et sans exprès, son corps se tourna avec elle sa tête, ce qui rend sa poitrine devant les yeux du jeune garçon. Le jeune garçon tomba à renverse avec le sang qui sort du nez. Le jeune garçon était très beau et avait l’air sympathique. Sa réaction fit sourire Uzume. C’est alors que le jeune garçon regarda aussi les yeux d’Uzume et on dirait que c’était le destin… L’amour à la première vue existait-elle ? Peut-être peut-être pas… Mais une chose est sûre, le jeune homme avait l’attention de la jeune vice-capitaine...

Ensuite, la jeune fille tendit sa main douce et propre tout en demandant

- Umm, Tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kondo Ginji
Sexta Asta | Le Vengeur Paumé
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Hasaki no Sora (et hollow)

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Dim 12 Juil - 12:46

Toujours assis par terre, essyant de combattre son hémoragie nasale passagère, le quatrième siège fouilla son esprit afin d'oublier cette vue, et attendait les remarques de Gazella, qui ne manquait jamais de faire son petit commentaire dans ces cas-là, afin d'enfoncer encore plus son hôte et lui faire perdre ses moyens, dans le simple but de l'énerver, car le hollow savait très bien qu'il n'avait aucune chance de prndre le contrôle, étant décidemment faible.
*... Eh bien?*
*Quoi, eh bien?!*
*C'est rare que tu ne te fasses pas remarquer, c'est tout...*
*Quand j'ai rien à dire, je dis rien, moi, jsuis pas comme toi!*
*Tu me fais bien rire, tiens! Toi, dire ça?!*


Mais Ginji n'attendit pas la réponse de Gazella qui s'énervait de plus en plus en criant sur tous les tons des insultes à l'attention de son porteur, et regarda la jeune femme qui lui souriait, lui tendant une main pleine d'aide et de compassion, à lui qui était au sol, telle une chiffe molle. En un instant, le shinigami sentit son coeur se serrer, et une partie se tête se frapper contre l'autre. Ginji avait compris le maux de Gazella, et il semblait commencer à en souffrir. La prudence et la sagesse aurait voulu qu'il ne fasse rien, se relève et continue son chemin, mais, tenté, il saisit doucement les doigts fins de la jeune lieutenant de la huitième division, resatnt au sol, sans mot dire, figé avec un sourire béa, ne tenant plus compte du sang qui lui coulait par le nez. Une minute après, qui lui sembla avoir duré une heure, Ginji se rappela en revenant du même coup à la réalité qu'on lui avait posé une question. Il lâcha la main de la jeune femme, non sans regret, et sauta sur ses pieds, épongeant le sang de son nez avec un mouchoir.

-E...excusez-moi...je...vais...

Ses mots se perdirent dans sa bouche. Sans le vouloir, il avait reposé le regard sur les yeux de la lieutenant, qui brillaient comme des soleils, et produisaient une chaleur décuplée par la beauté de son sourire. Les traits fins de son visage laissèrent le quatrième siège pantois, une expression de joie et de bonheur absolu sur les lèvres alors qu'il grattait avec un geste nonchalant ses cheveux aux reflets légèrement vert boisé.
*Gazella... Tu es amoureux!*
*C'est...c'est pas vrai, c'est toi!*
*...*
*C'est vrai qu'elle est jolie...*


Pour une fois Ginji avait taquiné de lui-même son hollow, dans un inversement des rôles amusant compte tenant de la situation. Mais si le shinigami avait pris du plaisir à embêter Gazella, il n'en éprouvait pas plus que quand il regardait le visage illuminé qui se tenait devant lui, les mains douces et fraîches qui l'avaient tenu, les lèvres rosées qui lui avaient souri.
*Eh, Kondo...*
*?huh?*
*Tu es amoureux...*


Ginji finit sa phrase en s'inclinant, reculant de quelques pas, conscient que le rang de la jeune femme l'empêcherait de continuer sa rêverie, et cette pensée le frappa aussi violemment qu'un coup dans l'estomac.

-Dé...désolé... Je...je vais très bien! Je...je dois y aller!

Sans se retourner, contemplant toujours la jeune femme, Ginji reculait, sans voir qu'il avnçait droit dans un mur... De toute façon, ce détail n'aurait plus eu d'importance, et avec un peu de chance, il pourrait passer plus de temps avec la vice-capitaine au nom inconnu et pourtant déjà adoré. Ce ci était les pensées de Gazella, car Ginji, lui, ne réfléchissait plus, passionné par l'icône royale qui miroitait devant ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelliel Tu Oderschwank
Tercera Espada / Maman de beauté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 23
Date d'inscription : 01/07/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Gamuza

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Lun 13 Juil - 3:16

C’était un très bon après-midi, malgré tous les travaux et les courses d’Uzume. Étant Vice-capitaine, elle n’avait pas le choix. Tandis qu’elle sortit de son bureau pour prendre une bonne marche et de changer les idées, elle rencontra un jeune homme , beau , sympathique et surtout, gêné. Enfin, le mot gêné ne serait pas vraiment un bon mot à utiliser dans ce cas, mais bon… Imaginez le de cette façon. Étant donnée qu’il avait accidentellement été très proche de la poitrine de la jeune Vice-capitaine toute belle, le jeune homme avait son nez qui coula le sang. Ce n'est pas rare pour les garçons de réagir ainsi, mais ce garçon avait quelques choses de spéciales. Il avait une face très mignonne lors de sa chute, ce qui attira l’attention difficile de la jeune vice-capitaine. Et quand je dis attention difficile, c’est que ,c’est difficile. Étant belle comme un ange, Uzume avait beaucoup de demandes et de lettres d’amour lorsqu’elle était encore dans l’académie, mais aucune de ces lettres ou amours furent acceptés. Pour elle, tous ce qu’ils voulaient n’était qu’une petite copine séduisante… Ce n’était pas ce que Uzume voulait. Tandis que lorsque le garçon tombait à la renverse et se releva, son regard indique une certaine émotion ou plutôt admiration? Différent que ceux des autres garçons à l’académie. De plus, on peut même dire que Uzume est tombée amoureuse de ce garçon instamment… L’amour à la première vue? Je crois que ça existe…

Uzume regarda le jeune homme avec un léger sourire… Le jeune homme prit la main douce d’Uzume et se releva, Ensuite, il relâcha sa main et prit un mouchoir pour enlever le sang de son nez. Avec difficulté ou plutôt, étant trop gêné, le jeune homme déclara…

-E...excusez-moi...je...vais...


umm, apparemment, il était troublé de quoi. Peut-être à cause qu’il a presque touché la poitrine d’Uzume avec son nez qu’il a tellement honte qu’il n’est même plus capable de la regarder dans les yeux lorsqu’il parle. Heureusement ce n’était qu’une illusion, le jeune homme déposa encore une fois ses yeux sur la belle Uzume.
Uzume regarda elle-aussi le jeune homme. Une atmosphère agréable et toute fois, heureuse se dégagea de son regard brillant comme une étoile. Il avait des beaux yeux et un beau visage… De plus, sa personnalité a l’air très sympathique…

- Umm?

-Dé...désolé... Je...je vais très bien! Je...je dois y aller!

Le jeune homme finit sa phrase en s’inclinant, (très poli =D) et recula de quelques pas. Mais ce qu’il ne sait pas c’est qu’il se dirigea directement vers un mur. Puisqu’il était toujours face à Uzume, il ne pouvait pas le savoir. C’est alors que Uzume allait déclarer

- Attent-….

Elle n’avait pas eu le temps de finir sa phrase et le jeune se cogna sa tête sur le mur. Il évanouie rapidement, mais Uzume l’attrapa rapidement avec l’aide du Shunpo… ensuite, elle l’emmena sur un siège, près de l’entrée de la 8ième division et déposa la tête du jeune homme sur ses genoux… c’est après quelques minutes que le jeune homme rouvrit ses yeux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kondo Ginji
Sexta Asta | Le Vengeur Paumé
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Hasaki no Sora (et hollow)

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Lun 13 Juil - 18:39

Le choc fut violent. Dans sa hâte et sa confusion, Ginji s'était fracassé le crâne contre le mur de briques derrière lui, à un endroit de la tête qui assurait la jonction entre la colonne vertébrale porteuse de la moelle épinière, et la boîte crânienne. Le coup eut pour effet de paralyser le shinigami, qui perdit ses sens l'un après l'autre, fermant les yeux, mais sans oublier la jeune femme, dont le visage rayonnant brillait dans son esprit éteint comme un feu de joie. Il n'arrivait plus à s'en détacher, et cette vision illuminait ses rêves plongés dans le noir profond. Il sentait une vague douleur lointaine, qui ommença à s'amplifier de plus en plus vite. C'était comme un fracas qui se répetait dans son cerveau par des "Boum!"..."Boum!"..."Boum!" mais peut-être était-ce son coeur qui lui transmettait ses paroles d'émotions... Dans le noir, ils étaient trois: lointaine, la vice-capitaine n'en brillait pas moins de mille feux aux yeux des deux hommes debout l'un à côté de l'autre. Gazella et Ginji se regardèrent. Ils ne s'étaient pas retrouvés face à face depuis des années, et jamais pour un évènement aussi heureux. D'un coup, le hollow tomba, criant de douleur, se tenant la tête, Ginji l'imitant l'insatnt d'après.
Le quatrième siège ouvrit les yeux brusquement. Sa tête lui fassait un mal de chien, mais il arrivait encore à ressentir ce qui se passait autour de lu, avec un léger vertige néanmoins. Il approcha la main de son front, mais son évaluation des distances faussées par son traumatisme crânien lui firent manquer sa cible: il toucha une surface de tissu...
*On...on est où, là? A l'infirmerie? Qu'est-ce qui c'est passé?*
*Beurgh...Aaargh... Crétin...T'as foncé dans un mur... Je sais pas où on est maintenant, mais il vaudrait mieux que ce soit l'infirmerie, parce que jvai vom...*

Ginii se leva d'un coup sec, vomissant son déjeuner sur le sol de marbre. Reprenant ses esprits, il remarqua qu'il se trouvait presque au même endroit que tout à l'heure, à l'entrée de la huitième division, près d'un banc. Son attention fut captée par la personne assise sur le banc. C'était la jeune femme qu'il n'avait cessé de voir et revoir, qui lui souriait, et lui tendait à nouveau la main. Ginji eut un déclic, et comprit malgré son sentiment grandissant de malaise que le tissu appartenait au kimono de la jeune femme. Les genous de celle-ci étaient tâchés de sang, et une vague forme de tête était imprimée sur les plis de son pantalon.
*...*
*Tu veux que je te dise. Je pense que...*
*Tais-toi.*


Ginji fit trois pas, tituba, puis s'assit à côté de la jeune femme. Il avait toujours été fort, et aujourd'hui, il s'était montré faible, complètement démuni par cette présence, baissant toutes ses barrières mentales et se blessant lui-même presque gravement. N'importe qui aurait pu profiter de cela, et il aurait été le premier à le faire dans ce cas, mais elle, elle l'avait sauvé, et l'avait reposé sur ses genous, comme une protectrice. Toujours incrédule, Ginji secoua ses cheeux en bataille, et plongea ses yeux verts dans ceux de sa supérieure...

-Il semblerait que je vois doive une fière chandelle... C'est ridicule, vraiment, ce qui vient de m'arriver... Désolé de vous avoir dérangé... Je me nomme Kondo Ginji, officier de la onzième division.

Se jetant au sol, conscient de son impudence, Kondo s'agenouilla, et, s'abaissant jusqu'au sol, grommela des excuses, ayant pris conscience qu'on ne parlait pas aussi familièrement à une personne dont le rang et la puissance dépassait ainsi la sienne, et encore plus si cette personne venait de vous sauver.

-Veuillez m'excuser... mais, je tiens absolument à payer cette dette! Je suis votre humble servant!

Par ces paroles prononocées au hasard, Ginji sentit qu'il venait d'influencer la suite des évènements... Si seulement la jeune femme l'autorisait à rester avec elle, ne serait-ce qu'une et une seule journée, une seule heure, un seul instant... Qu'ils puissent partager une même chose, un même sentiment l'un pour l'autre, cette même impression de bonheur et de malheur à la fois, cette céleste inspiration... Plus rien n'avait d'importance, Ginji le savait maintenant, ou du moins, son instinc le lui disait. Peut-être était-ce encore l'influence néfaste du hollow, ou son coup sur la tête, mais le quatrième siège se leva, prit les mains de la jeune femme, et lui sourit. Il voulait que cet insatnt dure des heures, mais il sentait bien qu'elle se débattrait bien à un moment, qu'elle le chasserait, qu'elle l'oublierait. Non, Ginji ne voulait plus penser à ça, ses idées se mélangeaient, ses souvenirs disparaissaient... Il n'y avait plus qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelliel Tu Oderschwank
Tercera Espada / Maman de beauté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 23
Date d'inscription : 01/07/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Gamuza

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Mar 14 Juil - 0:43

[ Donc, Shimazu dit toujours que mon perso ne se colle pas à L’asta, donc j’ai le goût d’abadonner d’être dans L’asta, mais cela n’empêche pas notre rp =D, j’ai aussi décidé que j’entrainerais avec Okami et Rukia pour avoir le Bankai et être une capitaine au futur… Bien compris, cela va être long, mais je voudrais avoir ceBankai…]


C’est alors que le jeune homme ouvrit ses yeux, après une collision avec le mur. Il se leva d’un coup sec, et vomit son déjeuner. Malgré que la plupart de ces substances se retrouvaient à terre, une petite partie se retrouvait sur l’habit d’Uzume…La substance puante avait atterrit sur l’habit propre d’Uzume qui vient d’être lavé, mais sans frustration et rien, Uzume lui sourit légèrement tout en donnant un clin-d’œil comme pour lui signaler qu’elle reviendrait dans un petit moment, pour aller nettoyer le morceau de tissu noire qui avait été tâché. Elle se leva doucement tout en déposant sa main douce sur l’épaule du jeune homme. Par la suite, la jeune fille s’éloigna un petit eu. Elle alla près du jardin, à l’intérieur de la 8ième siège. Elle se mit à genou doucement devant une petite fontaine et dirigea le morceau de tissu vers l’eau froide et aussi claire qu’une fenêtre nettoyée à trois reprise. Elle nettoya le tissu avec soin. Elle sortit un autre petit tissu en rose et la mouilla soigneusement. Ensuite, avec un mouvement de Va-et-vient, elle nettoya le tissu tâché. Malgré qu’il y avait la substance, il y avait aussi du sang, en forme d’une tête sur les plis de ses genoux. C’était le sang du jeune homme de tout à l’heure, qui s’est cogné contre un mur. Sans aide et rapide, elle finit enfin le nettoyage, qui pourrait prendre une heure pour les gens moins compétents qu’elle, comme un membre de sa division…

Une question revenait dans la tête d’Uzume. Pour quoi le jeune garçon n’avait pas vu le mur derrière lui? Et il regardait souvent Uzume. Elle se demandait pourquoi. Est-ce que c’est de sa beauté ou bien la même chose que ce que Uzume ressent pour le jeune homme? Question difficile et mélangeant, mais une chose est sûre, ce qu’Uzume ressent pour le jeune homme n’était pas juste de la connaissance, mais bien l’amour. Et oui, l’amour à la première vue…

Alors, après quelques minutes, Uzume retourna vers le banc juste près de l’entrée du siège de la 8ième division. Une chance que son capitaine n’était pas là, car ou sinon, il partirait des rumeurs et dès que cet rumeur est sorti de sa bouche, près d’une ou deux heures, tout le monde dans le Gotei 13 pouvait le savoir. Malgré son air, le capitaine était quand-même très connu et populaire dans le Gotei 13, enfin, comme tous les autres capitaines…
Donc, arrivant vers le banc, Ginji déclara

-Il semblerait que je vois doive une fière chandelle... C'est ridicule, vraiment, ce qui vient de m'arriver... Désolé de vous avoir dérangé... Je me nomme Kondo Ginji, officier de la onzième division.

Uzume sourit et déclara à son tour

- Ne t’inquiète pas, j’ai trouvé plutôt cela mignon… Et moi, je me nomme Uzume Kazehana, Fukutaichô de la 8ième division…


-Veuillez m'excuser... mais, je tiens absolument à payer cette dette! Je suis votre humble servant!

- huh? Tu n’es pas mon servant ^^’’ et tu n’as pas besoin de payer cette dette… Et si tu veux, tu peux rester un peu avec moi… Je me sens un peu seule en ce moment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kondo Ginji
Sexta Asta | Le Vengeur Paumé
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Hasaki no Sora (et hollow)

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Mar 14 Juil - 15:45

Ginji pensait rêver. Après ce coup sur la tête, ce n'était pas étonnant, notez, mais il fut quand même surpris quand la vice-capitaine, se présentant à son tour comme Uzume Kazehana...oh! Quel beau nom! lui proposa de passer encore quelques instants avec lui. Kondo avait souvent des trous de mémoire quant aux noms, n'ayant retenus qu'une dizaine de patronymes familiers qu'il entendait tous les jours, comme Ikkaku, ou Yachiru, mais ce nom-ci -béni soit-il- il ne l'oublierait jamais. Assis à côté de la jeune Uzume (il avait peine à penser qu'il devrait l'appeller ainsi, par son nom, et de manièère respectueuse, alors qu'il n'avait qu'une envie: celle de crier son prénom haut et fort, en dansant comme un enfant et en courant), Ginji luttait contre le sang qui affluait dans son visage, et qui le faisait rougir piteusement. Il baissa les yeux, s'attendant à un petit conseil de son colocataire, mais le hollow semblait être rentré dans une léthargie profonde et invariable.
Plus passionné que jamais, Ginji se leva promptement et tendit la main à la jeune femme, et l'idée qu'il fût totalement irrespectueux envers sa supérieure ne lui traversait même plus l'esprit, tellement il était heureux. Il en oubliait presque sa rage contre Kenpachi, son dégoût pour les cookies fourrés framboise et sa curiosité envers Aizen, qui ne lui avait jamais rien expliqué à propos de Gazella. Il se sentait hors du monde, hors du temps, juste avec elle, lui souriant, riant tout seul et trottant dans l'allée, suivi de son ange...


-Venez avec moi! Promenons-nous!

Ses paroles lui venaient tout seul, sortaient sans qu'il y pense, et il ne les entendait qu'en bruit de fond, concenttré sur les traits d'Uzume, les étudiant précisément pour ne plus jamais oublier ces fins poignets, ce cou doux, ces cheveux soyeux, cette bouche de rose... Ginji était, pour la première fois depuis son entrée au Sereitei, et depuis sa naissance, heureux, amoureux transi. La seule personne qui avait un jour partagé son envie de vivre était morte, et même si l'invité de son esprit, Gazella, ne lui était pas vraiment d'un grand secours, il pouvait compter sur lui pour ne pas sombrer dans la mélancolie... enfin, jusqu'à présent. Ginji sentait qu'il pourrait oublier ses maux, ne plus boire, ne plus manger, chasser définitivement son mal, s'il elle restait avec lui... Restait à savoir si elle le suivrait, si elle choisirait de l'aimer, lui. Son regard la trahissait, elle semblait heureuse, mais on n'est jamais sûr de rien.
Il la regarda. Une foule de question se pressèrent dans son esprit, alors qu'elle marchait à côté de lui. Il devait en choisir une, vite...


-Kazeha...euh, Uzume-fukutaisho...Vous promenez-vous souvent dans notre monde? Moi oui, venez, suivez-moi!

Il la tira doucement vers la sortie de la division, dans un chemin qui menait au Rukongai, bordé d'arbres en fleur et résonnant du rire des enfants et du chant des oiseaux. La brise y était légère et Ginji laissa ses cheveux au vent, s'arrêtant en étendant les bras sur le côté, goûtant à la chaleur et à la fraicheur de la brise, humant le parfum des fleurs et savourant son bonheur.

-Sentez cela...N'est-ce pas magnifique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelliel Tu Oderschwank
Tercera Espada / Maman de beauté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 23
Date d'inscription : 01/07/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Gamuza

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Mer 15 Juil - 0:48

Finalement, Ginji avait accepté la demande de la jeune et charmante Uzume. Il allait passer un peu plus de temps avec Uzume, qui se sentait seule. Il y avait beaucoup de gens qui s’éloignaient d’elle parce qu’elle était une vice-capitaine. Pour bien sur, de ne pas causer le trouble. Elle n’était plus juste la petite populaire dans l’académie, mais bien, Uzume Kazehana, Vice-capitaine de la 8ième division. Elle regarda Ginji, qui avait l’air d’être aux paradis, on dirait qu’il voulait aussi de passer plus de temps avec la chère Uzume… Mais malgré tout, Uzume avait encore de la difficulté à l’appeler par son prénom, étant quand-même polie de nature, la jeune Uzume décida de plutôt, l’appeler, Ginji-san, ou plutôt Kondo-san… Ce qui reste un peu le même, mais sans suffixe, cela était impossible, puisqu’Uzume ne le connaît pas assez et n’était pas assez familière avec lui, pour qu’elle l’appelle juste par son prénom et sans suffixe… Donc, Ginji tendit sa main à Uzume , et la jeune fille accepta avec joie et plaisir.

-Venez avec moi! Promenons-nous!

- Huh? Oui, bien sur

Avait répondu Uzume, un peu surprise de la proposition de Ginji, mais en même temps, contente de pouvoir passer du temps avec ce garçon… Uzume regarda longuement Ginji, avec son regard un peu timide, elle remarqua que le jeune homme était encore plus beau de proche et plus mignon. Boom Boom, Boom Boom, ce bruit devenait de plus en plus rapide, qu’est-ce que c’était? D’où vient ce bruit qui bouchait les oreilles de la jeune Uzume? Uzume avait prit un petit moment pour comprendre que c’était son cœur, qui battait fort dans une circonstance de nervosité. En respirant de l’air frais, la jeune fille réussit à se calmer doucement. Ce sentiment, elle ne l’avait jamais ressenti auparavant, mais pourquoi maintenant? L’amour dont la vice-capitaine de la 8ième division, Uzume Kazehana ressentait pour le jeune garçon, nommé Ginji Kondo, était-il plus fort qu’elle croyait?…Ne voulant pas trop penser trop et gâcher le temps passé avec Ginji, Uzume sortit de sa pensée et se concentra sur l’actualité…


-Kazeha...euh, Uzume-fukutaisho...Vous promenez-vous souvent dans notre monde? Moi oui, venez, suivez-moi!


- umm, Pas vraiment, Kondo-san… Je suis plutôt occupée à finir les travaux laissés par mon capitaine…

Le jeune homme avait hésité de dire son nom… Pourquoi? Gêné peut-être? Qui sait…ensuite, le jeune tira la main de la jeune vice-capitaine à la sortie de la 8ième division et entra dans un chemin qui menait Au Rokongai. Magiquement, le chemin était bordé de fleur et d’arbre. C’était un chemin très beau… Un chemin voudrait y passer. C’est malheureux que Uzume n’a pas de temps libre, elle n’avait pas le temps de découvrir cette magie…


-Sentez cela...N'est-ce pas magnifique?


- Oui, c’est bien malheureux que je n’aurais pas le temps nécessaire, de revenir ici…

Disait Uzume sur un ton triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kondo Ginji
Sexta Asta | Le Vengeur Paumé
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Hasaki no Sora (et hollow)

MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   Mer 15 Juil - 16:28

Ginji ouvrit légèrement les paupières en tournant la tête vers Uzume... Elle avait répondu sur un ton si triste qu'il avait eu envie à l'instant même de la serrer dans ses bras, et de la réconforter. Il rabattit ses mains contre son corps, laissant le vent lui caressr les cheveux, puis regarda Uzume. Il ne savait plus que faire, poussé d'une part par son envie de l'étreindre, et freiné par son obligation de respect envers elle, qu'elle ait été une supérieure, ou pas. Il se mordit la lèvre, puis cèda:

-Que...je...par quoi commencer? Puis-je...ouis-je vous demander que nous nous revoyions?

Il avait quelque peu bridé son élan en enlevant les notes d'émotions et en s'empêchant de prononcer le prénom de son amour, même si les mots lui brûlaient la gorge... Une bourasque fit voleter les feuilles de chênes au sol, et Gini en profita pour avancer d'un pas, puis de deux, bercé et porté par les courants célestes, les yeux dans le lointain, s'approchant d'Uzume doucement, jusqu'à ne se trouver plus qu'à quelques centimètres d'elle.
Il pouvait sentir son souffle chaud, voit ses cheveux fouettés par le vent devant ses propres yeux, admirer les couleurs de son visage magnifique.


-Euh...

Les mots ne lui venaient plus, ses jambes tremblaient, sa gorge se sèchait, ses joues rougissait et ses mains se crispaient... Il prit les mains d'Uzume en la regardant. Leurs deux nez se touchèrent, elle ne disait rien. Leurs yeux étaent liés et ne pouvaient plus se détacher les uns des autres... Leurs lèvres se touchèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh! [Ginji/Uzume]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh! [Ginji/Uzume]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokémon Donjon Mystère : Les secouristes de Ginji
» Fiche Bakalo Ginji
» [ MISSION ] Alerte, panneaux publicitaires ! ? ginji, raven et samaël
» Dans la forêt oh oh de Lansat, lali lala ? [PV : Ginji]
» Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Sereitei :: Siège de la 8e division-
Sauter vers: