Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Lun 3 Aoû - 16:46

Akira sorti un peu dehors, faire ça balade habituelle du soir mais, il fessait noir... Très droit a un tel point qu'on ne voyer plus les murs et le sol. aux loin une silhouette, il s'approcha quand elle disparut. Ça ne l'inquiéter pas plus que ça, il continua son chemin mais, c'était trop calme ça l'inquiéter. Puis, il revue cette silhouette, il courut vers elle mais, elle re disparu. Il fessait trop noir ici il se retourna pour rentrée quand devant lui encore cette silhouette qui disparu encore ! Il couru pour rentré puis après plusieurs minute a courir il tomba et ce demandait comment c'était possible. Cela fessait vingt minute qu'il courait et il n'était toujours pas arriver pour temps il se rappelait qu'il lui avait fallut cinq minute pour venir. Il sorti sont zanpakuto et se mis en garde puis sauta dans les air de façon a mieux voir mais, rien juste le noir. Il re atterrit sur un mur, planta son zanpakuto aux sol puis observa les alentours mais, toujours rien il se demandait que faire ... On ne voyer rien a cause de se noir et puis voila que la brume arrivait. Il revue cet silhouette mais, cette fois si elle s'approcha puis s'arrêta. Akira réfléchi a une tactique aux cas ou il devrai combattre mais, il fessait trop noir pour ce battre que faire ce disait t-il ! il repris son zanpakuto se mis en garde regarda fixement la silhouette et ne bougeait plus. Il descendit du mur le noir et la brume commencer a partir il vit des cailloux , il en prit un et le lança sur la silhouette mais, ceci ne la toucha même pas ! Elle s'approcha encore et encore jusqu'à s'arrêter de nouveau ! Il courut vers elle puis toujours rien ! Il se demandait comment c'était possible ! C'était peut être un rêve ? Une illusion ? Pour la première fois de ça vie Akira ne savais pas quoi faire et il était dans le doute ! Fuir ? Attendre ? Que faire ce demandait t-il encore et encore ! Puis, il regarda la silhouette dans les yeux se mis en garde et ne bougeait plus.

Qu...Qui est tu ? Que me veux tu ?


Akira resta sans bouger près a ce protéger a la moindre action de la silhouette en face de lui tout en espérant des réponse peut être rêvais t'il qui y avait quelqu'un, qu'il fessait tout noir et qu'il y avais de la brume ! Mais, ça paraisses tellement réel ! Il fessait de moins en moins brumeux, maintenant aucun doute il y avait bien quelqu'un. Ce tenait t-il en face d'un ennemi ? Une alliés ? ou Autre chose il se demandait ce qui lui arriverai ! Mais, il restais positif !


Dernière édition par Akira Itamu le Jeu 27 Aoû - 2:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Udo Shintaro
Tercera Asta | Noble Frustré
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
26/40  (26/40)
Nom de l'arme: Uchiwu no Soyokaze

MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Lun 3 Aoû - 17:15

Le soir était le seul moment où Udo sortait jamais, quand il sortait. Le soir, on ne voyait personne, le soir, le noir vous entourait, le soir, personne ne vous voit... Associal comme il l'était, mais nous dirons plutôt distant, Udo préfèrait aller explorer le terrain autour du Serietei pour préparer sa réforme quand la pénombre envahissait le monde...
Cette nuit-ci, il avait décidé d'explorer les principales demeures nobles entre les murs blancs de la forteresse des shinigamis, et celle-ci se situait en plein milieu des quartiers de la sixième division. Compréhensible, puisque le capitaine de cette escouade était également le chef de la famille noble Kuchiki, et une des entités les plus détestables aux yeux de Shintaro, qui avait lui-même été élevé au sein de la noblesse corrompue et des marchands d'esclave... Que ses plans le mènent dans cette division mit le sourire aux lèvres d'Udo, qui avait une réelle motivation à semer le trouble dans les rangs de ces dégénérés. Son regard brilla dans le noir et il se mit à rire doucement en agitant son éventail quand il s'immobilisa d'un coup. Un bruit de pas, furtif, doux, étrange... A la senteur de son reiatsu, l'arrivant faisait partie des sièges de la division.
Le bon sens aurait voulu qu'Udo l'évite et continue ses recherches d'espion dans le noir, mais il ne put s'empêcher de repnser à sa haine envers les nobles, les corrompus, et les shinigamis impotents en général... Le shinigami le remarqua au moment même où Udo se disait qu'il allait jouer un mauvais tour à celui-ci, et dû se découvrir, encapuchonné dans sa cape noire, en sortant de l'ombre. Le shinigami ne pouvait pas voir son visage, mais à l'expression de sa voix, il devrait comprendre rapidemant que l'homme devant lui ne lui voulait pas énormément de bien...


-Et toi? Qui es-tu pour me demander ça? N'imagine pas que nos rangs hiérarchiques et sociaux se rapprochent un tant soit peu... Ni nos puissances. Maintenant déguerpis.

Doucement, Udo quitta son sillage, se fondant dans l'ombre, mais en alerte de tout mouvement suspect de l'homme derrière lui, un shinigami en apparence ordinaire, sans doute un fonctionnaire sans véritable force, un sous-fifre de second ordre. C'est alors qu'Udo eut une idée: si tous les sous-fifres tels que lui disapraissaient peu à peu, le Serietei serait bientôt sésorganisé, et il contrôlerait bientôt tout, s'il s'y prenait bien. Motivé par son désir premier d'en finir avec ce gars, il prononça un sort dans l'obscurité:

-Bakudo no ichi... Sai.

Les bras du shinigami se bloquèrent derrière son dos alors qu'il tombait à genoux, et Udo retira son capuchon. De toute façon, si celui-ci mpourait, il ne pourrait pas témoigner contre lui, et puis, comme il ne sortait jamais, le chef des nécromanciens n'était connu de personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Lun 3 Aoû - 21:03

La silhouette sorti de l'ombre mes rester encapuchonnée pour pas qu'on voit son visage et se mis a dire quelque .

-Et toi? Qui es-tu pour me demander ça? N'imagine pas que nos rangs hiérarchiques et sociaux se rapprochent un tant soit peu... Ni nos puissances. Maintenant déguerpis.

Puis retourne dans l'ombre, Akira savait qu'il devait se méfier il se mit en garde et attendez que la Silhouette ressorte de l'ombre. Près a contrôler tout attaquer. Quand une voix sorti de l'ombre de tout aux tours de lui.


-Bakudo no ichi... Sai.


Akira lâcha son zanpakuto, il avais les mains ligoter dans le dos il essaye de se détacher mais, n'y arriver pas puis tente de se relevé en vain il réussi alors a glisser vers l'ennemi puis a lui donner un coup de pied dans le ventre et enfin profita de l'appuie de sont pied pour se relevé.


Que me veux tu ? Pourquoi m'attaque tu je t'es rien fait ? Qui est tu ? Moi je suis Akira Itamu !

Akira se tenais près a essayer d'esquiver les attaque mais, sans main et sans zanpakuto cela ne serai pas chose facile il décida donc de tenté sans relâche de se détacher de se Kido en vain .


[HRP : Désolée post nul je trouve mais, tu veux que je fasse quoi tu me lance un Kido direct x) m'enfin bref /HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Udo Shintaro
Tercera Asta | Noble Frustré
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
26/40  (26/40)
Nom de l'arme: Uchiwu no Soyokaze

MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Mar 4 Aoû - 15:28

Plus vif qu'espéré, le jeune homme en face d'Udo avait laissé tomber son sabre au moment où il avait pris le sort kido de plein fouet. Mais le garçon n'avait pas dit son dernier mot, et avait glissé rapidement vers Shintaro, li assénant un coup de pied qui fut, bien heureusement pour le lieutenant du kido, peu doué au combat rapproché, absorbé par sa cape ample. Le coup déstabilisé néanmoins Shintaro, qui recula et fit tomber son manteau, laissant son visage au clair de lune. S'il était conscient que l'inconnu connaissait maintenant son visage, il ne fit rien pour le cacher. En effet, comme il le savait, l'homme n'aurait pas pu le reconnaitre, et d'ailleurs personne d'autre, hormis peut-être un membre de l'état-major du Gotei. De plus, quand Udo avait une idée en tête, il ne la lachait plus, et dans ce cas, il avait décidé que la fin de la vie de ce garçon poserait la première pierre à son plan de réforme du Sereitei: affaiblissant le Gotei en supprimant les cadres des divisions les uns après les autres, il s'attaquerait à la chambre de Chuo sans défense, puis dirigerait seul la Soul Society afin de servir ses desseins nobles.
Mais la prétendure noblesse de nses idéaux n'était plus qu'apparence, car si le but qu'il poursuivait était toujours clair dans son esprit, il avait oublié que la route du bien était celle qui faisait le moins de victimes... Ce n'était pas celle-là qu'il avait choisie, empruntant un chemin de sang et d'obscurité sous-titré d'un idéal de paix.


-Comme je ne suis pas impoli, et même très clément, je vais répondre à tes questions, gamin. Je ne te veux rien en particulier, sache-le. Je t'attaque uniquement parce que tu es un obstacle. Mon nom, par contre, ne t'intéresse pas, comme le tien n'a pas d'intérêt pour moi, puisque tu vas mourir ici.

Tapant dans ses mains son éventail refermé, Udo sourit, montrant des dents blanches et cruelles vers le jeune shinigami qui se tenait debout, un peu courbé par ses bras bloqués dans son dos.

-Haha. Tu m'amuses, avec ton regard de chien docile, à me regarder comme ça. Je suis indulgent, allez!

D'un geste nonchalant, Udo brisa le sort qui retenait son adversaire prisonnier, et leva son éventail. Il se disait que, si le jeune garçon se montrait encore vif, et était capable de l'attaquer encoe une fois, il pourrait sans doute lui proposer de se joindre à lui. Cette idée le répugnait, car il faisait partie de la division noble qu'était la sixième division, mais il devait mettre ces considérations de côté. Avant de chasser la noblesse de la Soul Society, il fallait d'abord en prendre le contrôle. Un test, donc.

-Hado no san ju ichi, raihiko ho!

Au bout des deux doigts tendus du vice-capitaine du kido se mirent à briller des fils de rubis énergétiques, formant un cercle, puis une sphère qui grossissait.

-Un conseil, esquive!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Mar 4 Aoû - 16:52

Akira put enfin voir le visage de son ennemi mais, ne savais toujours pas son nom. Son adversaire brisa le kido libérant c'est main . elle leva sont éventail est lui lança un autre kido.

-Hado no san ju ichi, raihiko ho!

Au bout des deux doigts tendus de son adversaire se mirent à briller des fils de rubis énergétiques, formant un cercle, puis une sphère qui grossissait.


-Un conseil, esquive!


Akira vit la sphère arriver sur lui, il devais ce décider vite quoi faire ! Il esquiva sur la droit mais, la sphère étais trop près il se la pris en plein dans le bras gauche ! Akira commença a chuter à coter de sont zanpakuto, il se retenu avec ça main droite se remis sur c'est pied pris son zanpakuto le libéra discrètement et le cacha derrière son genou droit puis fonça sur son adversaire. Donna un coup de zanpakuto dans le vent juste devant le ventre de son adversaire puis fit pareil avec la jambe gauche qu'il tenait en l'air. Il se retenu avec sa main droite encore une fois puis donna un coups de pied arrière qu'il rata et enfin se retenu avec la main gauche puis donna un coup de pied avec la jambe droite qu'il rata puis se releva rapidement se tourna et donna un coups violent et rapide avec son zanpakuto qui étais cacher derrière sa jambes droite.

Esquive, ça !


Quand son bras lui fit mal, il stoppa sont coup. Il ne comprenait pas cette l'autre bras qui a étais toucher pourquoi il avait mal a celui la. Akira ne s'arrêter pas a la douleur il sauta aux dessus de son adversaire et lui donna un coup de sabre encore plus violent et rapide que celui devant.

Cette fois je m'arrêterai pas a cause d'un douleur !!
Revenir en haut Aller en bas
Udo Shintaro
Tercera Asta | Noble Frustré
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
26/40  (26/40)
Nom de l'arme: Uchiwu no Soyokaze

MessageSujet: lors   Mar 4 Aoû - 17:28

Itamu esquiva la technique de son supérieur vers la droite, mais le mur et les dégâts collatéraux du kido le bloquèrent un instant et il reçut la décharge d'énergie rouge dans le bras gauche en hurlant. Son membre hors d'usage, le jeune garçon tint bon, néanmoins. Etrange de ne pas se tenir au sol en pleurant ou en criant alors qu'on était blessé de la sorte, se dit Udo, toujours concentré sur ses plans. Il ne remarqua pas son adversaire saisir sa lame et sauter vers lui. Une réaction de réflexe le sauva du coup qui filait vers son buste, et il recula en haletant. Les combats au sabre n'étaient pas sa tasse de thé, et plutôt sa bête noire: il n'aurait pas saisi ce poste de second commandant des nécromanciens s'il avait su se battre, car une place au sein des 46 de chuo aurait alors été plus subtile et plus importante dans les décisions prises. Mais sa condition actuelle le satisfasait clairement, puisqu'il était laissé de côté par le commun des shinigamis, et pouvait ainsi agir comme bon le lui semblait.
Revenant à son combat, il esquiva de justesse une série de coup au corps à corps que lui envoyait Akira Itamu. Sa puissance augmentait lentement et on commençait à se douter qu'il devait tenir un des sièges les plus importants de la division pour avoir une pareille maitrise de ses coups malgré sa blessure.



Le coup qui vint était sans commune mesure avec les autres. Rapide, vif, violent, il allait déchirer la chair de Shintaro qui se préparait déjà à lancer un sort de protection de niveau 2, qui l'aurait trahi durant sa balade nocturne mais lui aurait sauvé la vie, sans doute. Le shinigami s'arrêta pourtant, l'air pantois, regardant son bras avec une expression de douleur et d'incompréhension.
*Mais oui! Il a relâché un peu de son reiatsu! Cela veut dire que mon bon zanpakuto commence à faire effet...héhéhé...*
En effet, l'éventail de décoration d'Udo lui servait également d'arme, toujours éveillé, et mordant quiconque déployait un reiatsu dangereux, d'une bise glaciale et meurtrière relative à la puissance spirituelle de son adversaire. Pas étonnant que le jeune Itamu ait ressenti les effets du sabre de contre-attaque, s'il utilisait autant de force directement.
Alors qu'Udo jouissait d'un court répis, Itamu revint à la charge avec un coup plus puissant encore que le suivant, que le vice-capitaine du kido ne put prévoir ni éviter.


-Bakudo no roku ju ichi! Rikujo Kuro!

Se protégeant de ses mains comme un couard, Shintaro envoya son kido le plus vite possible, arrêtant son adversaire sur place à l'aide d'un étoile d'or à cinq branches qui enserra la taille d'Itamu en un instant, lui coupant le souffle et bloquant son coup qui n'eut heureusement pas lieu. Udo sauta ensuite sur un toit pour récupérer en toisant Akira Itamu, l'oeil mauvais.

-Une chance pour toi que je ne sois pas très doué à l'épée! Ne compte par contre pas me faire rien qu'une blessure... Si tu as pu m'attaquer jusqu'à maintenant, c'est uniquement parce que je t'ai laissé faire... Mais l'heure du test est finie, crève!

Alors Udo ouvrit sa paume grand, et prononçant un court ensemble d'incantations, il tint son poignet avec sa main libre.

-Hado no go ju yone! Haien!

Deuxième attaque meurtrière. C'en était fini. De la main tendue de Shintaro sortit une gerbe de flamme oranges qui envelopèrent la portion de rue doucement, sans bruit, afin de ne pas attirer l'attention. Si l'ennemi était terrassé avec ce coup, Udo pourrait s'enfuir sans laisser de traces et continuer ses manigances... Dasn le cas contraire, ce serait un problème énorme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Mar 4 Aoû - 20:22

Tsuku avait observé le combat depuis un bon bout de temps déjà, mais la il ce devait d'intervenir. En effet son subordonné était en danger de mort, et il ne pouvait plus bouger,alors q'une flamme orangée allez l'englober et le détruire.

-"Maître et Seigneur, Ô Masque de Chair et de Sang, Ô Univers entier, Ô Battement d'Ailes. Ô Celui qui porte le nom d'Humain, Enfer et Pandémonium, Barrière d'Eau Envahissante, Marche vers le Sud!" Shakka hō, Canon Rouge

Une puissante boule d'énergie sorti des paumes de Tsuku, et alla percuter la flamme orangée d'Udo, pour diminuer l'attaque. Mais la flamme étant toujours dangereuse, Tsuku dut s'interposer entre elle et son 3ième siège, dégainant sa lame pour ensuite l'abattre sur la flamme et l'interposer. Une immense fumée s'éleva dans la ciel,ne faisant de Tsuku qu'une simple ombre avec dans sa main un Zanpakuto.

-Qui t'as permis un tel combat en pleine rue?! Je crois que tu n'as pas compris que tu enfrein la loie,et c'est pour cela que j'ai dut intervenir. Mais surtout en insultant Akira, tu insulte la sixième division et cela ne me conviens pas. Alors attaque toi plutôt à un adversaire de ta taille.

Tsuku compris alors qu'il y avait trois alternatives qui s'offraient à lui. La première était de combattre Udo, mais lors de ce combat il devrait ce préocuper de mettre Akira en lieu sur ce qui le gênerai surement lors de son combat. Sa deuxième alternative était de dissuader son adversaire,et de le convaincre de ne pas combattre contre lui, et de partir.Et enfin la dernière alternative,mais qu'il n'utiliserait surement pas,qui était d'immobiliser Udo et de s'enfuir avec Akira.Mais il ne voulait en aucun cas fuir car cela serait une honte pour lui et sa division,et il savait aussi qu'un simple sort de Bakudo ne stopperai pas Udo qui était un maître dans l'art du Kido.Il devait donc tenter de raisonner Udo, et si cela ne marchait pas il devrait donc mettre à l'abri Akira et s'assurer q'Udo ne nuirait plus à personne. Tsuku s'avança alors vers Akira et le libéra de son maléfice.

-Akira si je t'en donne l'ordre part vite, et met toi à l'abri.A cause de toi je vais peut-être devoir combattre tu me déçois énormément.

Tsuku ce retourna alors vers Udo, et remis son Zanpakuto dans le fourreau.

-Udo je te demande de laisser tomber ce combat car tu ne gagneras pas contre moi. Alors je te demande de stopper le combat et de ravaler ta colère où elle te mènera à la mort dans ce combat. Alors que décide tu?

[désolé si mon Rp est court,il faut que je m'intègre dans le Rp Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Udo Shintaro
Tercera Asta | Noble Frustré
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
26/40  (26/40)
Nom de l'arme: Uchiwu no Soyokaze

MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Sam 15 Aoû - 15:47

Finie la victoire facile, envolée! Le troisième siège Akira Itamu gissait au sol, tenant ses plaies brûlantes, et lançant un regard suppliant à son lieutenant, Tsuku Bakudai, qui venait de lui sauver la vie et de le libérer des sorts d'Udo. Pire encore, le lieutenant du kido était dès à présent repéré, et Itamu connaissait enfin son nom. S'il se rendait, Shintaro serait sans doute mis en prison avec de tels témoignages, et passerait sa vie en tant que simple shinigami ou interne d'un hopital psychiatrique s'il sortait inopinément de derrière les barreaux. La seule option était donc de continuer le combat, car des cadavres ne parlent pas... Mais Bakudai était réputé pour la maitrise de son zanpakuto, bien qu'il fut nouveau au poste de vice-capitaine de la division. Udo avait d'ailleurs prit le soin de noter les caractéristiques de tous les membres du Gotei qu'il avait espionné. Nouveau, Bakudai n'avait pas encore subi le fuinage du lieutenant du kido, mais avait été précédé de rumeur qui avaient fait à Shintaro une opinion sur le personage. Il était, comme on le disait, droit, fier et compétent, au point de sauver un de ses soldats et de prendre des initiatives hasardeuses pour le bien de sa division. Un tel homme aurait pu être particulièrement utile, mais il n'y avait sans doute aucun espoir de le recruter à une autre cause que celle qu'il avait choisie, peine perdue, donc.
Si le combat devait commencer entre les deux vice-capitaines, il était certain qu'Udo prendrait dans les dents ce qu'il avait envoyé à Itamu, et cette carte ne devait donc pas être jouée. Il en restait une, celle de la ruse...

-Je trouve ce comportement odieux, Tsuku Bakudai. Oser menacer quelqu'un de mon rang... Je n'ai aucune colère envers vous, shinigamis. C'est juste que l'inactivité qui vous ronge est déplorable. Et toi, lieutenant de cette division, tu l'alimentes, en combattant seul et en empêchant tes troupes de t'aider...

Se tournant vers Itamu, il se remit à parler:

-Tu es nul, tu le sais, n'est-ce pas? Tu ne progresseras jamais si ton lieutenant est toujours là pour te protéger. Si tu restes là, les épreuves s'enchaineront sans que tu avances d'un poil. Si tu me rejoins, je peux t'assurer que bientôt, tu deviendras assez fort pour faire payer à des gens comme Bakudai le prix de la prison dans laquelle ils t'enferment...

Paroles violentes, mais empreintes de vérité. Le lieutenant de la sixième division était toujours là, ne disant mot, dans une posture qu'il gardait déjà depuis plusieurs minutes. Udo leva son éventail et le fit tourner dans sa paume deux fois, puis le déploya. Le vent se leva. De l'extrémité de la toile du zanpakuto d'Udo s'échappa un filet d'énergie spirituelle...

-Hado no hachi jû hachi (88e technique de destruction)... Hiryū gekizoku shintenraihō! Le canon de feu et de foudre du dragon bouleversent les cieux!

Un tir de laser d'une puissance incomparable fila d'un coup de l'éventail levé. C'était un sort kido de niveau 8, un de ceux que seul un des meilleurs capitaines ou des nécromanciens était capable d'user. Se dévoilait enfin le sort de destruction préféré d'Udo: une onde vive, super puissante, plus précise que la mort et indéchiffrable de loin. C'était bien sûr un sortilège très complexe, mais de loin aussi le mieux adapté à la situation... Même Tsuku Bakudai ne pourrait survivre à pareille attaque. Mais le charme était également erreintant. Udo cracha du sang et tomba à genous, laissant tomber au loin sa cape et s'appuyant d'une main sur le sol, fixant le quartier devant lui, un tas de ruine à présent.
Les deux hommes étaient morts, plus de doute. Il fallait déguerpir en vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Sam 15 Aoû - 20:51

[HRP : Je tes piquer ta phrase pour lancer ton kido x) je suis nul pour poster des kido désolée x) /HRP]

Akira avais étais toucher par le kido de Udo. Il étais encore début en sang, il tomba par terre a genoux presque mort, ne pouvant plus utiliser son bras gauche et aillant du mal a bouger ... Il tenta d'empêcher Udo de bouger mais, il savais que sa ne marcherai pas. Il leva c'est main vers le lieutenant du kido malgré ça grave blessure aux bras gauche qui l'empêcher de l'utiliser c'est main trembler et entre c'est parole il cracher du sang


Fu..Fu..Fusui
Ba...Ba..Ba..Bakudo no ichi... S...S...Sai.


Il posa, ces mains aux sol et se releva avec un grand mal, il retomba aux sol plusieurs fois, il ne pouvais a peine tenir sur c'est jambes il étais complètement en sang, les vêtement déchiré a deux doight de mourir à cause du Kido dévastateur de Udo, il repensa aux parole de Udo.

*-Tu es nul, tu le sais, n'est-ce pas? Tu ne progresseras jamais si ton lieutenant est toujours là pour te protéger. Si tu restes là, les épreuves s'enchaineront sans que tu avances d'un poil. Si tu me rejoins, je peux t'assurer que bientôt, tu deviendras assez fort pour faire payer à des gens comme Bakudai le prix de la prison dans laquelle ils t'enferment...*


Le lieutenant du Kido lui proposer de se joindre a lui ... Et de plus lui dit qu'il étais faible... Il avais touché un point faible, Akira dit en cri :


JE SUIS FAIBLE ? ET EN PLUS TU ME PROPOSE DE TE REJOINDRE ? JE N'ABANDONNERAI PAS MON LIEUTENANT ICI, DE PLUS JE NE LUI EST PAS DEMANDER D'AIDE


Akira repris une voix calme et base du sang coulée de sa bouche :

Mais, peut être que c'est la seul solution pour réaliser ce que je veux vraiment ...

En effet le désir d'Akira est de devenir fort et de pouvoir protéger les personne chère à ces yeux. Il s'essuya la bouche, c'est main trembler et c'est jambes aussi il s'avança un peu vers Udo pour lui dire quelque chose mais, en chemin il tombe écrouler aux sol... Aux bout de quelque minutes plus tard a essaye de se relevais il réussi mais, il avais mal très mal la douleur étais insupportable ! Il dit alors quelque chose a Udo et le regardant avec un air de faiblesse

Je ne peux pas abandonner mon lieutenant ici... Que pensera t-il de moi ? De plus il ma sauver la vie ... Alors, que tu à essaie de me tuer ... Mais, dans un sens tu a raison... Je suis faible ... Et peut être que ta solution est la seul pour que je devienne fort mais, je ne sais pas quoi faire... Je me trouve dans une impasse entre laisser mon lieutenant entrain de mourir ici, ou continuer de te combattre même si je doit mourir... Dans tout les cas je vais te montrer mes dernier ressource !

Il tenta plusieurs fois de libérais sont zanpakuto mais, il avais du mal il étais trop blesser pour le libérais mais, il devais montrer a Udo sa force et protéger sont lieutenant. Il crachat du sang puis tenta encore de le libérais il commencer a voir de moins en moins quand...

Déchainez les tempête, Hiryuu Kamikaze


Son zanpakuto se mis a changer ... le bout du zanpakuto avais maintenant le forme d'une tête de dragon soufflant du vent, la lame étais bleu clair... a la limite du blanc comme la tête du dragon étais de la même couleur, mais, le manche étais un peu plus foncé. Sur la lame trois autre lame assez longue.

Maintenant, je vais te montrer ce que je vaux !


Akira leva sont zanpakuto mais, a plusieurs reprise sont bras tomba par terre il ne voyer plus très bien Udo il ne tenais plus très bien debout mais, il devais donner ça dernière attaque. Il aspira le maximum de gaz et de vent qu'il y avais dans l'air puis dans geste rapide il donna un coups dans le vent ... Une grosse rafale de vent foncé en direction d'Udo la rafale touchée presque les cieux et fessait la taille du mur. Il avais mis toute sa puissance dedans. Après, ça il tomba aux sol écroulé a moitié mort, le bras gauche en sanglanté impossible de le bouger et impossible de se releva la douleur étais trop forte il souffrais vraiment beaucoup sa serai peut être c'est dernier heures de vie. Il étais essoufflé et toujours en train de saigner est dit a Udo :

Je n'est pas l'intention de te tuer juste de te montrer de que je peux être capable... Mais, ta proposition de te rejoindre n'étais pas sérieux ? De plus pourquoi je te rejoindrez toi et que toi ? Et pas quelqu'un d'autre ?... De plus si tu est seul et la lieutenant du Kido que pourrai tu m'apporter de plus a part une maitrise du Kido ?


Akira n'avais aucune intention de tuer Udo il voulais lui montrer ça vrai puissance et avoir des information ... Si il étais vraiment faible, il se devais de le rejoindre ... Et avec de la chance de devenir plus fort . Sont attaque étais risquée... Il pouvais s'ouvrir plus les veine, risquer de se faire tuer par Udo ou autre chose ...


Udo... *Crache du sang* te...Te rejoindre ?... Si cela peut me permettre d'être plus fort et si tes parole étais sérieuse ! J'accepte ... Mais, je t'en pris ... Laisse Tsuku tranquille ... Laisse le repartir tranquillement ... Ne lui fait pas de mal ... Si tu le touche ... Tu risquera d'être encore plus blesser même si je doit y laisser ma vie! !


Akira avais acceptée l'offre d'Udo mais, il voulais qu'il laisse tranquille Tsuku ... Cet sont lieutenant.. Mais, aussi un ami pour Akira ... Il lui a sauvé la vie et il se connaisse assez ... Il nous pouvez pas se permettre de le laisser mourir ici ...Il lui rester une chose a faire ... Il avais envoyer une attaque a Udo sous le coups de la colère il se devais de l'arrêter mais, comment ...

[Hrp: je sais que j'ai fais des fautes mais, je les voit pas sniff :'( Si tu veux que je les corrigé avant de poster dit le moi je le ferai ^^... /Hrp]


Dernière édition par Akira Itamu le Ven 16 Oct - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Mer 14 Oct - 16:25

[désolé pour cette immense retard de 3mois mais j'ai eu quelques problèmes]

Aprés avoir essuyé ce puissant sort que lui avait balancé le lieutenant de Kido, Tsuku fut projeté contre l'enceinte d'un batiment qui s'effondra sur lui et le laissa pour mort. Mais il ne l'était pas. Il était tout de même un lieutenant du Gotei 13 et qui plus est le lieutenant d'une des plus puissantes divisions, et il ce devait de rétablir l'honneur de la 6ième division tant que celle-ci n'avait pas de capitaine. Cependant le sort de Kido l'avait grièvement blessé, et Tsuku n'arrivait pas à bouger son arme car un immense bloc de pierre lui coincé le bras ainsi que tout son corps. Il sentait du sang chaud coulait sur sa poitrine, et il avait sans doute quelques côtes fêlée.

-Et merde dans quelle situation esque je me suis mis.

Tsuku resta calme, et tendit l'oreille pour essayer de comprendre ce qu'il ce passait dehors et comment allait s'en sortir Akira. Il savait qu'il était un bon shinigamis et c'est pour cela qu'il était aussi dur avec lui mais fasse au lieutenant du Kido, Akira risquait de mourir. Tsuku ce concentra et put établir dans sa tête grace au Reiatsu et aux sons qu'il entendait ce qui pouvait bien ce passer dehors. Il comprit alors le but d'Udo, il comprit qu'il cherchait à recruter des shinigamis avec un bon potentiels et les alliés à sa cause mais pourquoi ce demanda Tsuku. Puis soudain les coups cessèrent de pleuvoir. Tsuku comprit alors une chose.

-Non Akira j'espère que tu n'as pas accepté sa proposition en échange de ma vie. Merde Suzaku j'ai besoin de toi il faut que tu me prête ta force pour combattre.

Soudain Tsuku ce retrouva plongé dans un monde qu"il ne conaissait que trop bien. Il avait vu le cratère de ce volcan plus d'une fois. Il était dans le monde de son Zanpkauto. Là un immense phoenix apparut devant lui. Son regard était rempli de puissance, et Tsuku s'agenouilla alors devant lui.

-Tu est dans un sale état Tsuku Bakudai. Comment es tu put te laisser avoir aussi facilement. Tu as sous-estimer ton adversaire et maintenant ton subordonné en paye le prix.

-Je le sais Suzaku. J'ai besoin que tu me prête ta puissance pour me dégager de cet ébouli. Ensuite nous irons rétablir notre honneur et par la même occasion sauvait Akira Itamu.

-Je te reconnais bien la Tsuku Bakudai qu'il en soit ainsi nous allons tout les deux combattre.

Tsuku rouvrit les yeux, et sentit monter en lui un puissant Reiatsu que son Zanpakuto dégageait. Une explosion eut alors lieu, et l'ébouli qui bloquait Tsuku vola en éclat. Le lieutenant de la 6ième division sortit alors des décombres, et découvrit qu'il avait visait juste. Akira avait accepté de rejoindre Udo pour sauver la vie de Tsuku. Voyant qu'ils s'appretaient à partir, TSuku utilisa son Shunpo, et en un lapse de temps trés court donna un coup dans le ventre d'Akira pour le mettre hors d'état de combattre, et il le mit à l'abri sur le toit d'un bâtiment.

-Tu t'es trés bien battu mais maintenant c'ets à moi de prendre le relais et de lui montrer ce dont sont capables les membres de la 6ième division.

Tsuku adressa un clin d'oeil a Akira, puis il redescendit devant Udo. Il dégaina son Zanpakuto.

*Comme promis nous allons combattre ensemble mon vieil ami.*

-Renaît de tes cendres SUZAKU!!

Le Zanpakuto du capitaine ce réduisit alors en cendre, puis de ces cendres fut créé une lame de feu avec une garde elle aussi de feu mais ayant pris l'apparence d'ailes de phoenix.Puis Tsuku ferma les yeux et déclara a Udo:

-Lieutenant du Kido Udo Shintaro je suis prêt à te combattre.

[HRP: encore désolé pour cet immense retard mais j'ai eu beaucoup de souci]
Revenir en haut Aller en bas
Udo Shintaro
Tercera Asta | Noble Frustré
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
26/40  (26/40)
Nom de l'arme: Uchiwu no Soyokaze

MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Dim 18 Oct - 1:11

Udo avisa la brume. Itamu avait survécu, en marge du rayon de kido. Udo s'approcha à grands pas de lui, après s'être relevé douloureusement, et le regarda d'un air hautain. Le troisième siège se mit à gémir et à crier en tous sens, mais le lieutenant du kido Shintaro Udo ne l'écoutait pas. Il s'était désintéressé de ce minable qui finalement ne valait même pas la peine d'être tué. Cependant, il le devait, car son plan l'exigeait: pas de témoins. Ensuite, il faudrait déguerpir en douce... Il leva la main au-dessus du visage d'Itamu:

-Hado no san jû san: Sokats...

Il s'arrêta net. De la fumée et des décombres sorti une silhouette auréolée d'énergie spirituelle.


Les choses commençaient vraiment à se corcer pour Udo, qui n'avait pas réussi à abattre Itamu, et avait fini par rameuter son lieutenant, Bakudai. C'était mal parti au niveau du combat également, car le vice-capitaine avait survécu au kido de niveau huit, et Shintaro avait vidé une grande partie de son énergie dans cette attaque. Si Akira était hors de combat, d'autres adversaires viendraient cependant vite les troubler: en effet, les explosions successives devaient déjà avoir rameuté la foule en délire... Quelle bande de gêneur. Udo avait une furieuse envie de les attendre et des les foudroyer tous, mais d'une part cela nuirait à son plan, et d'autre part il n'était plus en mesure de le faire à présent qu'il avait utilisé son kido le plus puissant.
Udo crachait du sang et s'épongeait le crâne de sa vêtement, jurant tout bas en lançant autour de lui. Le reiatsu de Bakudai s'élevait à une vitesse fulgurante, et bientôt il arriva devant le vice-capitaine des nécromanciens, mettant à l'abri son subordonné Akira Itamu. Il avait les yeux brillant, en feu, comme une flamme immortelle, aux reflets divins. Face à une telle masse de reiatsu et de force brute, Udo avait perdu d'avance. Cependant, il lui restait un atout majeur...


-Désolé, Bakudai, mais je ne pense pas qu'à la régulière, sans ma capacité de kido, je pourrais te battre... Seulement...

Il s'arrêta pour cracher du sang et considéra le zanpakuto de feu de son adversaire, qui brillait autant que ses yeux et la flamme de sa colère. Udo n'en éprouvait pas moins. Non seulement il devait fuir en vitesse, mais de plus il avait lamentablement échoué: aucune de ses deux cibles n'avait finalement expiré, et il était maintenant fiché et reconnu. Il reprit, décidé à en finir une bonne fois pour toute:

-Bravo, tu es fort, Bakudai... Trop pour moi. Mais tu souffres, n'est-ce pas? A ton niveau, parer et esquiver un sort de cette taille est éreintant... Nous sommes donc sur un pied d'égalité: toi blessé, moi fatigué.
Considérons la situation: je ne peux plus bouger et je n'ai pas assez de force pour me protéger... Tu es debout, tu as invoqué ton zanpakuto et je suis à la merci de ta force spirituelle... Facile de dire qui va gagner dans ce cas, non?


Et le reiatsu s'amplifiait. Il devenait presque certain à Udo que sa propre victoire était assurée, maintenant. Bakudai allait mourir, ainsi qu'Itamu et tous ceux qui arrivaient au loin maintenant.

-Laisse-moi te parler de mon propre zanpakuto: il maitrise un vent tranchant de contre-attaque: en effet, il renvoie toute énergie spirituelle lancée de part et d'autre sur son utilisateur... Tu émets maintenant un reiatsu immense... Tu comprends ce que ça veut dire?

Udo leva au ciel son éventail pourpre et sourit sardoniquement. Tsuku Bakudai n'était plus qu'un souvenir. Alors qu'il lui parlait, il avait emmagasiné dans son vent dans l'air, et le reiatsu énorme de Bakudai l'amplifiait à chaque minute. Dans une dizaine de secondes, il serait assez puissant pour raser toute la sixième division, ce qui serait bien assez pour les plans d'Udo, qui verrait son échec rattrapé par une immense avancée: un avenir doré pour ses complots. Pour l'heure, il avait décidé de tous les tuer.

-Frappe et déchire... Uchiwu no Soyokaze!

Et le vent s'agglutina en une masse dense et verte qui s'abattit dans un choc lourd de torrent et de tempête sur Tsuku Bakudai.

-Recuperare in pace, et ne viens plus me gêner...

[HRP: désolé, c'est vraiment nul ><"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Dim 18 Oct - 20:32

Tsuku ne savait plus quoi faire son adversaire était vraiment terrible, si son zanpakuto avait vraiment de telle capacité alors comment allait-il devoir faire pour continuer à ce battre avec son Reiatsu. Après la libération du zanpakuto, un puissant vent s'abattit sur Tsuku. Il sentait le vent le trancher dans les zones où son Reiatsu était le plus concentrer, son feu avait beaucoup de mal à la protéger de ces immenses rafales tranchantes. Mais soudain il eut une idée. Le problème était que la puissance phénoménale du zanpakuto de son adversaire faisait encore rage. Tsuku utilisa alors son Shunpo dans lequel il excellé et se dégagea de l’assaut de tempêtes. Il se plaça sur le toit d’un bâtiment, mais comme il dégageait du Reiatsu l’attaque d’Udo le poursuivi. Tsuku concentra alors dans sa lame une grande force, et un puissant phœnix de flamme en jailli fonçant sur les tempêtes vertes et créant un bouclier pour Tsuku.

-J’ai intérêt à faire vite ma technique ne va plus tenir très longtemps.

Il décida alors d’avancer vers son adversaire en luttant avec son phœnix contre l’attaque de son adversaire qui essayait toujours de le tuer. Il arrive ensuite à bonne distance d’Udo, mais le problème était que son phœnix protecteur perdait de sa puissance. Il enclencha alors l’une de ses techniques. Il concentra une masse de Reiatsu dans les ailes de flammes qui formées la garde de on épée, et put elles aussi les diriger. Il les fit contourner la tempête qui luttait contre le phœnix, et les envoya droit sur Udo. Un choc violent se fit entendre, et un immense brasier avait été crée. Tsuku sentit alors la pression de l’attaque sur son zanpakuto diminué et il comprit que sa technique venait de marcher. Il s’approcha du brasier, mais sentit tout de même que son ennemi était encore en vie.

-Beau combat mais il ne nous mènera à rien. Ma division arrive et tu vas mourir.

Tsuku n’entendit pas de réponse, mais il commençait à avoir la vision floue. Il regarda alors on uniforme déchiré, et put voir que son torse était coupé de tout les côté, et que on sang coulait abondamment. Il tenait sa lame encore sous sa forme Shikai au cas où Udo allait encore combattre, mais il savait qu’il ne résisterait pas si un autre assaut devait être donné.Tsuku pouvait aussi entendre de loin les membres de sa division en train d'arriver sur le champ de bataille et de l'appeler. Tsuku leur fit alors signe de se stopper avec on épée de feu.


-Restés où vous êtes son Reiatsu est encore très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Udo Shintaro
Tercera Asta | Noble Frustré
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Faction: Asta
Niveau:
26/40  (26/40)
Nom de l'arme: Uchiwu no Soyokaze

MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Jeu 22 Oct - 18:11

Une belle merde. Ce mot n'était pas courant dans le vocabulaire ordinaire d'Udo, qui préférait choisir ses mots avec soin, pour que ses discours soient dignes du rang qu'il tenait, et parce que la vulgarité ne convenait pas à sa divine bouche. Il le pensa néanmoins, quand il aperçut autour de lui des dizaines de combattants de la sixième division qui brandissait leurs armes. Ils auraient été bien incapables de témoigner contre lui, car le lieutenant du kido sortait très peu et était donc un inconnu pour la plupart des shinigamis, et ne représentaient pas un danger, car le reiatsu de Bakudai était encore bien ancré dans l'air, ce qui aurait aidé Udo à vaincre cette piétaille sans devoir dépasser outre mesure les limites de la bienséance qu'il s'était posée, comme fatiguer sa personne noble.
C'était déjà presque fait, puisqu'il était à genoux, au sol, les vêtemenst noircis par l'attaque meurtrière du vice-capitaine Tsuku Bakudai, qui s'avançait et lui parla d'un ton peu révérencier, ne tenant pas compte de la différence de classes entre eux deux.
Udo songea qu'il pourrait continuer le combat, car son ennemi avait baissé sa garde, mais ne put se lever quand il tenta de brandir son arme contre son ennemi, car il avait sous-estimé la force destructrice diu zanpakuto de son adversaire: son attaque avait été contrée, avec difficulté certes, mais la contre-attaque avit mordu le nécromancien, qui n'avait eu d'autre choix que de parer d'un kido la technique. Malheureusement, ses forces bien entamées par l'utilisation de son zanpakuto et du hado 88, il n'avait pas pu générer un champ de répulsion assez vaste et avait été partiellement protégé, uniquement.
Il était maintenant à la merci de tous ces hommes, mais ne pensait qu'à une chose: éliminer Bakudai et achever Itamu, les deux seuls obstacles. Il considérait dès lors ce combat comme un échec cuisant, le premier de sa carrière, bien qu'il soit sur un pied d'égalité avec son adversaire, qui tenait à peine debout. Cependant, il ne pouvait plus combattre, et même fuir lui aurait été difficile. Il cracha du sang, à nouveau, et s'essuya à l'aide d'un pan de sa chemise. Il jeta dans les flammes son manteau rouge qui entravait ses mouvement maintenant que ses bords métalliques avaient durci et fondu sous les assauts du brasier, et redressa sa couronne dorée. Son zanpakuto n'en menait pas large non plus, et il le referma, le passant à sa centure dans la boucle réservée à son éventail de guerre. Ensuite, il ferma les yeux, et se mit à rire doucement.


-Ha ha ha ha... Bakudai, tu m'as pris au piège! Je suis faible, je ne puis plus fuir, ni combattre. Je pourrais tuer tous tes hommes, mais cela ne ferait qu'alourdir ma peine ensuite...

Il paraissait faible, impuissant, quand d'un coup, il sauta, à l'aide des dernières forces qui lui restaient, sur ses pieds, brandit son zanpakuto en le sortant à nouveau de son étui de satin brûlé, et recula derrière la barrière de flamme qu'il écarta de son vent le plus rapide. Protégé temporairement, pour quelques minutes un peu près, il frappa le sol de sa main gauche.

-Bakudo no nana jû nana (sort de liaison no 77) : Tentei Kuura!!

Il ferma les yeux et rassembla toutes les particules de reiatsu possibles qui trainaient encore dans l'air autour de son zanpakuto, et commença à puiser le plus possible d'énergie pour réaliser son sort kido. Il s'agissait d'u sort extrêmement avancé qui servait à parler par télépathie à certaines personnes, pour les prévenir d'un danger. Udo n'avait pas d'amis à prévenir, ni d'alliés, d'ailleurs. Le seul qui lui avait jamais promis quoi que ce soit était mort à présent, et son sbire en prison, ce qui ne l'avançait pas. Mais son idée était toute autre... Il dessinait les signes cabalistiques dans la terre de son éventail en récitant les données et incantations nécessaires au bon fonctionnement de son attaque, et prit la parole:

-A tous les officiers du Gotei!Ici Kosuke Tadara, sous-officier, quatrième siège de la sixième division! Un intrus a pénétré dans la sixième division! Il semblerait qu'il ait été aidé par le troisième siège de cette même division, Akira Itamu. Il est en train d'attaquer la tour supérieure! Tous à vos postes!

Il avait menti, utilisant le nom d'un des sinistres personnages qu'il avait supprimé quelques temps plus tôt, faisant croire à un accident durant une mission... Evidemment, personne n'avait retrouvé le corps, et des rumeurs couraient en tous sens. Bref, il avait menti, et cela fonctionna: d'un coup, la foule dense des minables derrière les flammes s'écarta. Son sort kido n'avait affecté que ce groupe, car Udo était trop affaibli pour lancer le bakudo à plus de cent mètres. Par ailleurs, il ne cherchait aucunement à prévenir toute la clique des capitaines très puissants, et devait se faire discret pour fuir. Il avait incriminé Itamu, et en riait. Personne n'aurait reconnu sa voix avec les interférences, mais, il se garda néanmoins d'en rajouter, apercevant déjà Akira qui était emmené par des gardes, alors que tous filaient vers la tour supérieure. Seul Bkudai restait, hêlé par certains combattants ("Lieutenant, lieutenant! Vous allez bien?"). Udo puisa dans le peu de reiatsu qui restait de ce que son vent lui avait rapporté, et fila en shunpo très lent pour un vice-capitaine vers ses quartiers, effaçant sa trace d'un parchemin magique.

-Ces imbéciles... Je les tuerai tous!

Puis, continuant en rageant, il sussura:

-Et tu ne seras pas le dernier, Bakudai.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   Jeu 29 Oct - 15:01

Tsuku Bakudai ne fut pas surpris de voir le lieutenant de Kido Udo Shintaro survivre à son attaque. Lorsqu'il vit Udo se et rengainer son arme, il crut à un piège de son adversaire, et referma la prise sur la garde de son Zanpakuto. Il était prés à un nouvel assaut même si cela allait probablement lui coutait la vie. La flammme de Suzaku brûlait de milles feu, quand soudain Tsuku compris qu'Udo ne comptait plus se battre. Puis soudain, il recula en un bond et dégaina de nouveau sa lame pour écarter le mur de flamme que Tsuku avait créé. Tsuku surpris se remis de nouveau sur sa garde, mais son adversaire utilisa un sort de Bakudo. Un sort que Tsuku conaissait bien, il s'agissait du Bakudo 77 qui permettait de comuniquer avec tout le Gotei 13.

*Comment a t-il put utiliser un tel sort avec le peu de Reiatsu qui lui restait. Mais qui est ce mec ? mais la véritable question c'est surtout qui veut-il prévenir et qui sont ses alliés ?*

Quand soudain Tsuku entendit une voix qui était celle de Udo mais comme Tsuku s'en doutai celle-ci n'aurait put être reconnu à cause des interférences. Tsuku ne crut pas alors ce qu'Udo fit. Il avait pris l'identité du quatrième siège de la sixième division qui avait disparut il ya vait peu de temps, et Udo incrimina Akira Itamu lle 3ième siège de la 6ième division d'avoir aidé un étranger à pénétrer dans le quartiers général de la 6ième division. Tsuku savait ce qui allait arriver à Akira. Il se devait d'arrêter Udo, mais celui ci avait déjà disparut dans la nuit noir du Seretei. Soudain une horde de Shinigamis débarquèrent et se placèrent autour de Tsuku. Le lieutenant renferma son Zanpakuto et se laissa tomber d'épuisement au sol. Un groupe de la 4ième division vint s'occuper de lui et se prépara à l'amener dans leur quartier quand soudain les membres de la 2ième division débarquèrent, et tenait sous la menace de leur lame Akira Itamu. Tsuku avec ses dernières forces se releva et vint se placer devant l'escorte.

-Je ne vous laisserai pas passer. Mon 3ième siège n'as jamais trahi le Gotei 13 j'en fait le serment. Il n'a jamais aidé cet étranger. Il a même était héroique et à tenter de l'en empêcher malgrés l'écart de niveau qu'il y avait entre eux.

La un gradé de la 2ième division s'avança vers le lieutenant.

-Qui était cet étranger lieutenant Tsuku Bakudai?

-Il s'agissait d'Udo Shintaro lieutenant du Kido que je viens moi même d'affronter. Mais Akira Itamu n'as rien fait à part vouloir empêcher un traitre de détruire son honneur et celui du Gotei 13! Alors relachez le tout de suite.

-Vos accusations sont trés grave lieutenant nous allons devoir mener une enquête approfondie. Nous acceptons de vous remettre Akira Itamu mais s'il s'enfuit ce sera vous qui serez considéré comme un traître. Vous devriez vous reposer cependant. On y va !

-Trés bien merci mais enquêtait aussi sur la disparition de mon 4ième siège Kosuke Tadara.

La seconde division disparut laissant Tsuku et Akira aux soins des membres de la 4ième division. Tsuku fut transporté dans leur quartier, et demanda à Akira de rester ici et de faire tout ce qu'il fallait pour réparer les dégâts.

*Udo Shintaro pour avoir mis en jeu l'honneur de la 6ième division et pour avoir trahi le Gotei 13 je te considèrerait comme mon ennemi désormais et je me jure de te tuer même si je dois y laisser la vie !*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon pire cauchemard (PV : Udo/Tsuku/)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Samuel "Sam" Fisher ? les amis peuvent être pire que les ennemis ?
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» Kage bushin le pire boulet --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Sereitei :: Siège de la 6e division-
Sauter vers: