Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans le désert.. [Lili / Stark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilynette Gingerback
Fraccion du primiera espada / Emmerdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 22
Localisation : Entrain de dégommer des Hollows! Ou emmerder Starrk
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Fraccion
Niveau:
16/40  (16/40)
Nom de l'arme: Los Lobos

MessageSujet: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Mer 19 Aoû - 19:35

Lilinette donna un énième coup de pied au sol, envoyant par la même occasion une giclée de grains de sable devant elle qui se dispersèrent dans le souffle du vent. Elle fronça les sourcils et retint un grondement de fureur en s’agitant, clairement de mauvaise humeur. Elle tourna la tête de droite à gauche en cherchant Stark des yeux puis, ne le trouvant nulle part, commença à fulminer à voix haute. La jeune Vasto Lorde avança de quelques pas sur le sol instable et sablonneux et leva le nez pour contempler le ciel grisâtre qui surplombait le Hueco Mundo. Dans un soupire agacé, elle se laissa tomber sur les fesses et ébouriffa ses cheveux de couleur vive avec irritation. « Franchement ! Y a rien à faire ici ! J’m’ennuie comme pas possible ! songea-t-elle en plissant le nez.» Lilinette déposa ses mains à terre et se releva d’un bond vif et se remit à marcher, les poings sur les hanches en jurant contre on-ne-sait-qui. Elle continua de cheminer ainsi pendant une bonne dizaine de minutes en continuant de marmonner, tuant quelques Hollows qui l’importunaient au passage si l'envie lui prenait. Lilinette finit par s’asseoir en tailleur sur un imposant rocher à l’angle bizarre qui émergeait à la base d’une dune particulièrement imposante. La jeune fille épousseta machinalement sa veste, cala son menton au creu de ses mains et siffla entre ses dents d’un ton hargneux.

« _Bon sang, t’es passé où encore ? Si j’te croise, et que tu roupilles j’vais te tuer bordel. J’ai pas que ça à faire ! C'est nul. »

Elle donna un coup de pied impatient sur le morceau de pierre et essaya de ressentir la présence de Stark. Naturellement, elle échoua même si elle sentait qu’il était dans les parages, mais de-là à définir exactement sa position... Lilinette n’était pas encore très bien habituée au fait qu’ils se soient séparés et qu’elle pouvait agir de sa propre personne, maintenant. Elle gronda de nouveau et attendit qu’il se manifeste de lui-même et là, Lilinette pourrait le frapper autant qu'elle le désirait pour l'avoir fait attendre aussi longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Mer 19 Aoû - 21:59

Stark était allongé à l'ombre d'un gros rocher, se reposant, comme il avait coutume de le faire. Enfin il était seul, ayant finalement réussi à semer Lilinette. Cette gamine était incroyable. Dans le sens : "impossible qu'une telle personnalité existe en ce bas-monde." Elle était... l'exact symétrie caractérielle de lui. Et il n'y avait pas pls flemmard que Stark dans tout le Hueco Mondo. Essayez un peu d'imaginer ce qu'est l'entier opposé du plus calme et tranquille des Hollows. Faites-vous les pires scénarios possibles et imaginables : multipliez encore le résultat par dix, et vous avez Lilinette. Ou presque. Elle était insupportable à outrance : et n'importe qui d'autre que Stark l'aurait déjà pendu, pour les plus gentils d'entre eux. Mais Stark l'aimait. Et Lilinette ne le savait certainement pas, mais en agissant de la sorte, elle lui donait aussi beaucoup d'affection. Un sentiment pourtant prohibé chez les Hollows.

Stark songeait souvent au curieux phénomène qui s'était produit lorsqu'il avait atteint le stade de Vasto Lorde. Son pouvoir, du fait de sa grandeur, s'était séparé en deux, et Lilinette était apparu. Stark ne faisait pas d'ou elle venait - juste qu'elle venait de l'intérieur de lui - mais pourtant il n'avait jamais été schizophrène, il ne discutait pas avec Lilinette dans sa tête. Elle devait juste être une partie de lui-même qu'il n'avait jamais connu, ou bien peut-être oublié, vestige d'un passé concernant sa réelle vie antérieure. Quoique qu'il en soit, lors de cette séparation, Stark avait gardé tout son pragmatisme et sa pérennité, alors que Lilinette avait hérité... d'un organisme digne d'une pile duracell + . Et encore, je crois qu'ils n'en vendent, et n'en vendront jamais de telles sur le marché. Bref, chiante, mais attachante. Collante aussi. Mais Stark se devait absolument d'être tolérant avec elle. Il se sentait responsable. Elle était plus vulnérable maintenant qu'avant, lorsqu'elle faisait partie de lui. Il devait veiller sur elle, comme l'aurait fait un grand frère. De plus, même si elle se débrouillait plutôt bien en combat, elle n'était pas de taille face a certains adversaires. Vasto Lordes, elle ne l'était que de titre, vu qu'elle faisait partie de Stark auparavant, mais lors de la séparation, il semble que Stark ait gardé le plus gros de sa puissance. Si seulement il existait un moyen pour Stark et Lilinette de s'assembler, pour ne former de nouveau plus qu'un... Ils seraient quasiment invincibles. Mais ils n'avaient aucuns moyen de réaliser ceci en leur possession. En attendant, les deux devaient vivre de la sorte, s'entraidant, dans ce désert glacé qui portait à perte de vue qu'était le Hueco Mondo. Vivre ou mourir... Stark en avait bien conscience. Mais Lilinette ne semblait pas préoccupée par toutes ces questions philosophiques, et c'est ce qui, certaine fois, aidait Stark à ne pas déprimer. Même si il en avait d'autres, des raisons de déprimer...

Tiens, d'ailleurs, la voila qui arrivait. Toujours à crier. Stark dissimula son Reiatsu au maximum, de sorte qu'elle ne lui tombe pas dessus, les pieds les premiers. De plus, Stark était entrain de somnoler, il n'avait pas envie d'être dérangé. C'était si grisant, de pouvoir se reposer en toute tranquillité. Et en étant lié à Lilinette, la tranquillité était un mot qu'on ne trouvait même plus dans un dictionnaire.

Stark cru comprendre que Lilinette escaladait le gros rocher derrière lequel il essayait tant bien que mal de roupiller. Il la repérait au bruit. Râlant, pestant contre lui-même, s'ébrounant et criant encore. Elle faisait autant de raffut qu'une colonie de piaf tute entière. Stark pria le ciel pour qu'elle ne le remarque pas. Pour l'instant, cela semblait être le cas. Mais pour combien de temps encore ? Le Vasto Lorde se fit le plus petit possible, retenant presque sa respiration. Mais c'était sans compter le grain de poussière qui, sans invitation, s'introduisit à l'intérieur de sa cavité nasale... Le résultat eu pour conséquence un éternuement digne de ce nom. C'était fichu, il était grillé ! Mais ou se cacher ? Nul part, il fallait affronter la bête. Peine perdue.

Stark leva les yeux, en soupirant, s'attendant à chaque instant voir débouler, dans un tourbillon de sable, sa moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Lilynette Gingerback
Fraccion du primiera espada / Emmerdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 22
Localisation : Entrain de dégommer des Hollows! Ou emmerder Starrk
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Fraccion
Niveau:
16/40  (16/40)
Nom de l'arme: Los Lobos

MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Jeu 20 Aoû - 0:52

Le silence commençait à être pesant et franchement insupportable. Lilinette lâchait de temps en temps -enfin plutôt souvent, de gros soupirs exaspérés pour le combler. De petits coups de vent balayaient les dunes de sable et les réduisaient progressivement, et ce souffle frais la faisait frissonner. La Vasto Lorda entoura ses genoux de ses petits bras frêles et se mordit la lèvre inférieure en fermant les yeux : elle allait le tuer ! Le temps commençait à être durement long et Stark n'apparaissait toujours pas. Il devait certainement l'observer de loin en se fichant d'elle, elle qui attendait là comme une gourde ; ou sinon il devait être assoupi dans un coin en ignorant qu'elle le recherchait. Dans les deux cas, il allait prendre et pas qu'un peu. Chaque seconde qui s'écoulait semblait être une heure, et chaque minute une journée, mais que faisait-il bon sang pour la faire patienter autant ?! Certainement roupiller flemmarder..., non c'était sûr. Lilinette ouvrit l'oeil et contempla d'un air morne le paysage monotone qui s'ouvrait à elle, ce paysage qu'elle observait depuis si longtemps.., et ce silence qui planait toujours ! Elle poussa un hurlement exaspéré en se tenait la tête à deux mains. «J'vais l'tuer, j'vais l'tuer ! »
Et soudain, un éternuement. Lilinette fût si surprise d'entendre ce bruit inattendu qu'elle sursauta et tomba de son perchoir. Elle secoua la tête pour chasser les grains de sable qui s'étaient immiscés dans sa chevelure et passa sa main sur sa tête pour vérifier qu'elle ne s'étaient pas écorchée en glissant. Lilinette fronça les sourcils en se demandant qui est-ce qui avait bien pu -... Non !! Doucement, tout se mis en place dans son crâne, et la compréhension s'afficha peu à peu sur ses traits, qui se tirèrent en un air rageur et menaçant. Il n'avait pas osé quand même ?! Au moment où elle avait compris que sa chère moitié, qu'elle cherchait depuis on-ne-sait-combien de temps, se dissimulait peut-être (avec une probabilité de 99.9%), derrière ce fameux rocher. Lilinette se releva d'un bend rapide et se planta droit devant le roc immense et elle chargea une quantité suffisante d'énergie. Puis, d'un coup de poind elle atomisa le rocher en une centaine de petits cailloux qui retombèrent dans un bruit mat sur le sol.

Légèrement couvert de poussière, Stark reposait sur le sable blanc soigneusement allongé et l'air d'attendre qu'une malédiction lui tombe dessus, ou plutôt qu'une bombe lui explose en pleine figure. Lilinette prit méticuleusement le temps de se mettre en colère pour de bon. Une veine battit dangereusement sur son front, tandis qu'elle leva lentement le poing avec lequel elle avait détruit le rocher. On pouvait d'ailleurs apercevoir de petites écorchures sur sa main mais, ignorant ses égratinures secondaires, s'avança d'un pas lourd et parfaitement agressif en direction de sa moitié. Il lui adressa un regard empli de désinvolture jusqu'au moment où il se prit un magistral coup de poind sur la tête. Et l'instant d'après, Lilinette était sur lui et entreprenait de lui lancer un torrent de hurlements concernant sa fuite et son propre abandon au beau milieu de désert, puis de l'avoir fait attendre toute seule, pratiquement offerte aux autres ennemis. Elle ponctuait chaque accusations d'un coup de poing ou de pied, n'importe quoi pouvant l'atteindre. Puis, la voix presque cassée, Lilinette se laissa tomber -aussi fort qu'elle le pu, sur son ventre et abattit sa main gauche sur son torse en lui jetant un regard contrarié.


_Franchement, tu pensais à quoi, hein ? Me laisser seule là, j'aurai pu me perdre ! Baka, tu penses qu'à toi ou quoi ? Et moi dans tout ça hein, je suis quoi ? La voisine de palier ? 'Faut pas m'abandonner comme ça ! Si tu recommence je te promets que je vais te frapper ! Et puis passe pas ton temps à dormir ! C'est chiant ! Et moi je fous quoi si tu fais que pioncer ?

Lilinette croisa les bras et le reste de ses paroles furent noyées dans un marmonnement incompréhensible, jusqu'au moment où elle finit par se taire complètement. Evidemment, Lilinette garda sa mine contrarié envers Stark mais ne daigna par lui adresser un seul regard, décidée à lui faire la tête. Elle souleva ses pieds et les cogna contre son flanc puis, Lilinette tourna enfin le menton vers lui et le fixa en soutenant bien son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Ven 21 Aoû - 3:02

Le rocher explosa dans un tremblement assourdissant, et encore longtemps après, les oreilles de Stark sifflèrent encore. La surprise fut telle que si il il avait eu un coeur, il aurait fait à tout les coups une indéniable crise cardiaque. Des éclats de pierres lui giclèrent violemment au visage, lui peinturlurant la figure de minuscules lignées rouges, mais qui disparurent aussi vite qu'elles étaient apparues. une fois que l'onde de choc fut quelque peu calmé, et que le nuage de sable soulevé fut retombé, il la vit. Elle. Un petit mètre cinquante de concentré d'énergie, une petite fillette, - ne lui dites pas ! - qui pourtant représentait tellement pour lui. Mais Lilinette ne se posait pas vraiment de questionnements d'ordres métaphysiques, elle était plutôt "j'aime" - "j'aime pas" . Un jour elle appréciait Stark, le jour d'après elle le détestait. Et aujourd'hui, c'était la deuxième option. Et Stark se préparait déjà mentalement aux sombres représailles.

Mais tout ca était tellement fatiguant... Pourquoi se mettre dans de tels états ? Si elle utilisait autant d'énergie pour réfléchir que pour jacter, alors elle serait certainement la Hollow la plus intelligente que le Hueco Mondo ait jamais porté... Mais à la voir avancer, la mine renfrognée et les poings fermés, l'air décidé à lui cogner vivement dessus, elle n'y réfléchissait pas trop, elle se laissait plus guider par ses émotions que par autre chose. Stark regarda d'un air peiné la jeune fille s'approcher. Son manque de réaction sembla énerver Lilinette de plus belle, et ce qui devait arriver arriva. Elle lui envoya un magistral coup de poing sur le haut du crâne. ce n'était pas vraiment douloureux pour le Vasto Lorde, mais se faire harponner de la sorte par une gamine était pour le moins... dégradant. Mais bon, depuis le temps, il savait qu'il était strictement impossible de faire force égale avec Lilinette, c'était perdu d'avance. Quand elle avait une idée, elle ne l'avait pas ailleurs. Et là, en l'occurrence, elle s'était fourré dans la tête qu'elle ferait passer un sale quart d'heure à Stark, et il ne pourrait pas s'y déroger. Il laissa donc le flot d'insulte lui ricocher au visage, mais il n'écoutait pas vraiment. Premièrement, il pouvait lire sur ses lèvres, et deuxièmement, il savait grosso modo sur quoi elle était entrain de râler. Il l'avait abandonné, blablabla, toute seule, blablablabla, tu fais que dormir, blablablabla... Bref, passons. Une fois qu'elle se fut calmée, elle tourna la tête, visiblement très frustrée. Elle ne le vit pas, mais dans son dos, Stark souriait. Parce qu'elle l'amusait, parce qu'il trouvait ceci attachant, peu importe. Mais dès qu'elle le regarda à nouveau, il se contenta de montrer un air endormi. Cela parut la vexer encore plus fortement, mais alors qu'elle s'apprêtait une nouvelle fois a faire parler sa furieuse imagination, il la coupa d'un ton qui n'acceptait aucun reproche, et lui dit :


- Eh bien, je vois que tu es en pleine forme. Comme toujours, tu as de l'énergie à dépenser, et je ne peux pas te l'interdire... Mais si tu pouvais plutôt le faire sur nos charmant invités qui sont a présents derrières toi, ce m'arrangerais grandement, tu vois...

En effet, pendant leur petite scène de théâtre, un groupe de Hollow s'était approché deux, visiblement avertis par l'explosion du rocher. A vue de nez, Stark aurait dit qu'il y avait cinqs Gillians et trois Adjudas. De la pacotille pour lui, évidemment. Mais serait-ce le cas pour Lilinette ? Elle était forte elle aussi, mais tiendrait-elle le coup contre autant d'adversaires, dont certains possédaient tout de même un sacré Reiatsu ? Bon, Stark se reposerait d'un oeil, pendant que Lilinette combattrait. Après ca, elle sera naze, ce qui était plutôt bénéfique pour Stark. Et si vraiment elle se retrouvait en difficulté... Stark dormait juste à coté. N'oublions pas... Que ferait-il sans elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilynette Gingerback
Fraccion du primiera espada / Emmerdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 22
Localisation : Entrain de dégommer des Hollows! Ou emmerder Starrk
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Fraccion
Niveau:
16/40  (16/40)
Nom de l'arme: Los Lobos

MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Ven 21 Aoû - 21:33

Lilinette croisa les bras en réfrénant son envie de hurler, de plus en plus frustrée. Pourquoi restait-il de marbre face à sa colère ? Comment pouvait-il, comment osait-il, l’ignorer ainsi ? La jeune fille se mordit l’intérieur des joues et décida qu’elle ne lui adresserait plus jamais la parole. Mais cette idée s’envola aussitôt quand elle tourna de nouveau le menton devant le visage impassible de Stark et réfléchit à des nouvelles paroles pour lui hurler sa fureur, le faire enfin réagir, lui arracher n’importe quelle parole. Elle le fit mijoter un petit moment, le cerveau en ébullition, même si elle affichait une façade hostile et encore contrariée ; Lui, restait toujours aussi neutre, l’air d’être profondément ennuyé par son emportement inexpliqué, toujours aussi endormi. Elle mâchonna sa langue en espérant que son irritation passerait puis, au bout de quelques instants de silence, Lilinette rouvrit la bouche d’un air impétueux pour continuer son flot de reproches. Seulement, Stark la coupa avant qu’elle ne puisse sortir un seul mot. Il lui fit remarquer qu’elle avait toujours autant d’énergie –Lilinette plissa les yeux, se demandant où il essayait d’en venir, puis il enchaîna sur le fait qu’il préfèrerait qu’elle « dépense son dynamisme sur leurs charmants invités ». Lilinette se redressa en haussant les sourcils, oubliant momentanément sa colère et elle le fixa avec suspicion et méfiance. La Vasto Lorde se retourna et aperçut non loin de là huit silhouettes qui se découpèrent à travers un mur de sable provoqué par les bourrasques de vent. Elle observa avec férocité les Hollows qui s’arrêtèrent à quelques mètres de leur position et qui les fixèrent avec brusquerie. La jeune fille carra la mâchoire et étouffa une profonde envie de leur hurler de dégager avant qu’elle leur explose la tête.

_Eh, vous ! Ouais, la bande de guignols là. Vous fichez quoi ici ? Vous voulez vous battre c’est ça ? Tss, vous voyez pas que je suis occupée, bon sang ? (Elle abattit encore une fois son petit poing sur le torse de Stark.) C’est pas le moment, dégagez !

Les Menos ne bougèrent pas d’un pouce, à sa plus grande exaspération et son impatience l’emporta. Elle s’appuya contre le ventre de sa moitié, et fit un adroit bond en avant pour retomber légèrement sur le sol, ne soulevant qu’un mince nuage de sable puis elle les toisa avec défis avec ses mains sur les hanches.

_Oh ! Z’êtes sourds !? Pfff, toi tu bouges pas, ajouta-t-elle à l’adresse de Stark. Je m’en occupe vite fais, t’auras même pas le temps de pioncer. Si tu te tailles pendant que je les éclate, j’vais te frapper pour de bon !

Lilinette laisse sa menace planer un instant, puis elle reporta son attention sur le groupe de monstres qui commençait à s’agiter un peu. Elle apercevait quelques Gillians ainsi que des Adjuchas, mais ces derniers étaient en nombre inférieurs, il devait y en avoir trois tout au plus. Lilinette passa ses bras dans son dos et s’étira puis elle se mit à bailler, feignant l’ennui puis elle entama le combat. Fidèle à sa nature de tête brûlée, la jeune fille fonça dans le tas. Ils se dispersèrent pour ne pas se faire anéantir de premier coup évidemment, mais Lilinette s’accroupit et ouvrit la bouche, chargeant déjà un cero. Une clarté verte illumina pendant un bref instant, le ciel sombre du Hueco Mundo. Deux monstres n’avaient pu éviter l’attaque, deux Gillians évidemment. Ils leur manquaient à présent plus de la moitié de leur corps calciné, fendus en deux. Lilinette secoua la tête d’un air satisfait tandis qu’elle évitait d’un esquive rapide une attaque d’un autre Gillian, les trois Adjuchas semblaient déterminés à ne pas prendre part au combat pour le moment. Lilinette atomisa le Hollow suivant qui se présenta à elle d’un coup de pied surpuissant, et celui-ci s’effondra avec une blessure mortelle au thorax. Elle frappa le sol du talon de sa botte droite et compta mentalement, en attendant qu’un autre monstre attaque. Elle s’ennuyait un peu là, et elle les tuait un peu trop vite. Il n’en restait que cinq à présent. Poussant un hurlement de rage, les deux derniers Gillians tentèrent une attaque vaine en la prenant de front, mais d’une rapide feinte, Lilinette apparut dans leur dos et les achevèrent du tranchant de la main. Au même instant, deux éclairs simultanés aux côtés de Lilinette. Sans qu’elle pu faire quoique ce soit, elle fût immobilisée par deux des Adjuchas qui la tenaient fermement par les bras. Elle se débattit comme une démente, puis elle décida d’attaquer à bout portant avec un cero, quitte à se faire blesser un peu. Mais dès que l’idée lui effleura l’esprit, le dernier Hollow s’avança vers elle et ses mains se refermèrent sur sa gorge.

_Bor… del, lâchez-…moi !

Son ton était impérieux mais avec l’habituel note de férocité dans la voix, mais Lilinette suffoquait vraiment. Elle comprit alors que les Adjuchas s’étaient mis à l’écart exprès pour attendre une ouverture, une faille pour leur permettre de la prendre par surprise et l’éliminer efficacement. Ils avaient sacrifié les Gillians exprès. Lilinette fronça les sourcils et tenta de charger un cero dans un dernier espoir de réussir à se libérer… l’air lui manquait terriblement et elle étouffait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Sam 22 Aoû - 1:44

Comme Stark s'y était attendu, à peine avait-il finit sa phrase que Lilinette s'était retourné et foncait dans le tas, en proférant, au passage, quelques menaces cinglantes. Certainement qu'elle pourrait se débrouiller seule. Il s'assit à nouveau, puis se recoucha, et ferma les yeux, pensant pouvoir roupiller un instant. Mais les bruits du combat qui faisait rage juste à coté de lui l'empêchait de profiter pleinement de sa petite sieste improvisée. Il essaya tant bien que mal de faire abstraction mais c'était comme essayer de ne pas penser à un crocodile alors qu'on vous en parle. Tenez, par exemple, si je vous dit de ne surtout pas penser à un crocodile, vous faite quoi ? Vous y pensez. Bref, impossible de ne pas entendre les féroces cris des combattants, venant autant des Hollow que de Lilinette elle-même. En y écoutant bien, elle faisait finalement plus de bruit qu'eux. On entendait de temps en temps un horrible cri de souffrance, suivi d'un bruit mat, lorsque qu'un Hollow disparaissait, mort, sous les coups rageurs de la petite furie. D'après ce qu'il pouvait en entendre, rien n'arrêtait Lilinette. Elle se défaisait de ses ennemis les uns après les autres. Pour quelqu'un qui aurait suivit la scène, il en aurait probablement ri. Une petite fille fumait complètement des Hollows grands comme des immeubles. Stark n'avait pas besoin de regarder, il savait comment Lilinette se battait. Un sacré animal. Mais il soupira. Les choses allaient plus vite qu'il ne l'avait escompté. Sa moitié paraissait s'amuser à la tâche, et elle le faisait vite. Il ne pourrait même pas se reposer correctement. Quel gâchis ! Premièrement, elle était bien trop bruyante, et deuxièmement, elle en aurait finit avant qu'il ne s'assoupisse. Franchement, quelle chieuse... Tellement bruyante ! Elle crachait, pestait et hurlait sauvagement, comme milles félins féroces réunis. Un vrai zoo.

Mais tellement subitement que Stark cru tout d'abords qu'il s'était endormi, les protagonistes se turent.

Ah ! Une accalmie. Elle s'était calmée. Non, mais attendez... Elle en avait déjà terminé ? Le combat durait depuis moins de dix minutes ! A elle seule, il était tout bonnement impossible qu'elle ait envoyé valser huit Hollow en ce laps de temps record ! Quelque chose clochait fortement. Stark se risqua alors à ouvrir un oeil, mais juste un. Partisan du moindre effort. Mais ce qu'il vit le stupéfia : Lilinette était en réel danger. Un Adjudas l'avait saisit à la gorge et serrait de toutes ses forces, avec ses bras puissant. Quelle ironie ! Lilinette, si sûre d'elle, si peu modeste et si confiante, se trouvait en difficulté ! Stark hésita. Pouvait-elle s'en sortir par ses propres moyens ? Il attendit quelques instants, pour bien vérifier qu'elle ne simulait pas, (par sadisme, qui sait) il concéda enfin à se relever. Si il ne se pressait pas la moindre, ele serait encore capable de le lui reprocher. Non, de sûr, elle allait le faire...

Mais Stark prit tout de même le temps d'analyser la situation. Se jeter dans le champ de bataille comme on croque dans une pomme à pleine dent était synonyme de problèmes, il le savait parfaitement. Deux Adjudas tenait fermement son âme soeur, pendant que le troisième commettait son vice.


- tsss... Même quand elle ne le fait pas exprès, elle restait la chiantise incarnée...

Maintenant, imaginez Stark de face, l'air peiné et fatigué. Puis, plus rien, il disparaît. Même le sable n'a pu suivre son mouvement. Lilinette, de son coté, est entrain d'étouffer. Son ouie se chiffonne, sa vue baisse peu à peu. Mais elle est encore juste assez consciente pour voir une main traverser, subitement et sans crier gare, le torse de l'Adjudas qui la martyrise. Elle peut enfin respirer. Ce bol d'air est le plus joussif de toute sa vie. Mais elle se retourne, car deux Adjudas sont encore là, bien vivants, et prêts à en découdre.

Mais les Adjudas ne bougèrent pas. Ils étaient comme pétrifié par quelques chose qu'eux seuls pouvaient voir. Puis l'un deux poussa un long gémissement, et sa nuque tomba lentement dans un angle peu naturel. Un craquement de bois sec suivit la contorsion du cou en question, et le Hollow tomba, flasque, sans vie. Lilinette se retourna immédiatement vers le troisième et dernier adversaire. Mais il gisait, déjà, à ses pieds, perdant peu à peu consistance. Elle était incapable de dire ce qui lui était arrivé, mais il était indéniablement mort. Et Stark n'avait pas bougé. Ils les avaient donc liquidés avant celui qui étranglait Lilinette. Mais cette dernière aurait été incapable de dire quand, et surtout comment.

Stark regarda Lilinette, un regard chargé de reproches, et peut-être teinté de pitié. Mais il ne pipa mot. Son façon d'observer Lilinette en disait long. Puis, toujours sans un mot, il détourna les yeux, comme si jamais rien ne s'était produit, et silencieusement, se recoucha, les mains derrière la tête.

Après l'effort, si minime soit-il, une petite sieste s'imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Lilynette Gingerback
Fraccion du primiera espada / Emmerdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 22
Localisation : Entrain de dégommer des Hollows! Ou emmerder Starrk
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Fraccion
Niveau:
16/40  (16/40)
Nom de l'arme: Los Lobos

MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Sam 22 Aoû - 23:08

Son cero ne chargeait pas assez vite. Elle n’avait plus le temps, et sa gorge lui faisait mal, ainsi qu’une forte douleur qui lui irradiait la poitrine. Sa vue se brouillait petit à petit et les sons lui parvenaient étrangement, elle ne voyait plus que l’Adjuchas qui lui faisait face, dont les contours vacillaient lentement, celui qui l’étranglait, qui la tuait. Lilinette ferma les yeux un instant et insulta mentalement ces fichus monstres qui l’avaient eu par surprise, et tenta de chercher rapidement une solution qui la sortirait de là avant qu’elle ne s’asphyxie pour de bon. Mais elle n’en trouva aucune, Lilinette devait bien avouer qu’elle ne pouvait pas se sortir de cette situation par elle-même, mais aussi têtue que fière, elle n’oserait jamais l’avouer, cela la répugnait. Pourquoi n’arrivait-elle pas se débarrasser d’eux alors que, elle en était bien consciente, Stark n’aurait fait qu’une bouchée de ces stupides Menos inférieurs ? Pourquoi elle aussi ne pouvait-elle pas les battre en moins de deux ? N’était-elle pas l’identique de Stark, sa moitié, son alter ego ? C’était si insultant… Lilinette serra la mâchoire avec férocité et fronça les sourcils, sa conscience glissant peu à peu dans l’ombre. Dans un effort surhumain, elle souleva sa paupière pour contempler peut-être une dernière fois l’Adjuchas, mais quelque chose d’anormal eût soudain lieu. Une main traversa son torse et une giclée de sang se déposa sur le sable immaculé. Quelques gouttelettes s’écrasèrent sur sa joue tandis que Lilinette ouvrait grand les yeux, aussi surprise et soulagée quand la pression au niveau de sa gorge s’estompa. Elle inspira profondément, et la douleur de sa poitrine s’atténua quelque peu pendant qu’elle tournait la tête vers les deux Adjuchas, prête à les démonter maintenant qu’elle pouvait respirer librement. Seulement, là aussi quelque chose clochait. Ils semblaient pétrifiés surplace, comme statufiés. L’un d’eux émit un glougloutement écœurant tandis que, dans un craquement insupportable, sa nuque se brisa et il glissa sur le sable en lâchant son bras. Lilinette entrouvrit la bouche, de plus en plus surprise pendant qu’elle regardait ce qu’elle pensait être le dernier Adjuchas vivant. Mais il était aussi flasque qu’immobile à terre, et Lilinette était libre. Sans qu’elle ne s’en rende compte, ses genoux heurtèrent le sol et elle fût prise d’une quinte de toux après avoir ‘retenu’ sa respiration si longtemps. Lentement, la jeune fille leva le menton et observa longuement Stark qui la fixait en retour, tout deux n’échangèrent aucune parole mais le regard que lui gratifiait sa moitié lui déplaisait. Puis, Stark se détourna comme si rien ne venait d’arriver et se rallongea pour, Lilinette le devinait sans hésitation, se reposer.
Lilinette pinça les lèvres en affichant une moue indéfinissable. Elle était partagée entre la tristesse, la colère, la fatigue, de nouveau la colère et l’impuissance. Le fait que Stark ait décidé d’intervenir était tout bonnement incroyable –surtout qu’il avait de lui-même résolu de bouger pour sauver notre jeune Vasto Lorde. Lilinette ramena ses genoux sous son menton et ficha son regard sur le sable tâché de sang. Sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte, elle se leva et se dirigea d’un pas lent vers Stark, qui avait les yeux fermés et qui semblait déjà dormir. Assez fort pour qu’il daigne se réveiller, Lilinette s’agenouilla à côté de lui et croisa les bras sur le ventre de son âme sœur pour y déposer sa tête, de façon à le voir sans se dévisser le cou. Quelques secondes s’écoulèrent, pendant lesquelles Lilinette tapota machinalement son torse de ses doigts fins, et enfin, elle lui parla.


_Tu sais, j’aurai pu me débrouiller seule…, commença-t-elle d’un ton légèrement sarcastique. Enfin, voilà quoi… Merci, fit Lilinette avec une moue. Mais bon, j’t’ai rien demandé hein, j’étais pas vraiment… enfin si un peu mais comme même. J’aurai pu me débrouiller, s’entêta-t-elle.

Lilinette laissa couler quelques minutes de silence, ponctuant chaque dizaine de secondes d’un petit coup d’index sur le thorax. Elle observa le visage impassible et complètement indéchiffrable de Stark. Elle tenta de savoir à quoi il pouvait bien penser, ou ce qu’il ressentait. Lilinette récupéra son visage agacé par son silence qui s’éternisait mais sa mine contrariée s’évanouit aussitôt quand elle se remémora le regard que lui avait lancé Stark après qu’il l’eût débarrassé des Hollows encombrants.


_T’es fâché ? s’enquit-elle dans un marmonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Mer 2 Sep - 2:08

Incroyable ! Serait-ce de l'amertume que Stark lisait dans les yeux de sa jeune comparse ? Un peu de honte ? - Totalement impossible. Lilinette ne se serait pas remise en cause pour rien au monde, même si elle avait mordu Aizen-sama.

... Peut-être que si, mais uniquement dans ce cas-là.



- T'es fâché ?

lui fit-elle d'une toute petite voix. Stark la regarda enfin, et prit le temps de bien observer. Il vit une jeune fille dans la fleur de l'âge, le mine renfrognée, exprimant l'attiude : "je boude". Mais il n'y avait pas que. Tout au fond de ses yeux, Stark pouvait y lire autre chose. De l'amour, semblait-il. Mais ce sentiment était tellement enfoui au plus profond d'elle-même, que Lilinette ne semblait pas s'en apercevoir. Pourtant, le jeune gamine insolente et turbulente faisait partie de Stark, un Vasto Lorde. Et ces derniers représentaient le stade ultime pour un Hollow, le proche possible de l'être humain. Et Lilinette, au-delà de son petit air farouche, était pleine d'innocence, de compassion inavouée et d'amour envers sa moitié. Les sentiments humains avaient bien plus d'effets sur elle, car à son âge, correspondant à celui d'un humain, autant dire la jeune adolescence, correspondait à une période de la vie ou les sentiments étaient à fleur de peau. Et Stark, qui lui était un adulte, pouvait le remarquer. Derrière toute turbulence se cachait un mal-être. Lilinette lui reprochait-elle, intérieurement, que lors de leur séparation, elle ait obtenu bien moins de pouvoir que lui ? C'était une possibilité. Et Stark s'en désolait. Mais les choses se trouvaient être ainsi, et Stark, pour cette raison, se devait de la protéger. C'était son devoir, en tant que moitié. Mais pour l'heure, il voulait un petit peu jouer avec. Après l'événement des Hollows, elle semblait s'être un tout petit peu adoucie. Mais pour un court laps de temps, Stark en avait bien peur. Pourtant, cette occasion ne se montrerait plus de sitôt. Alors, il continua de la regarder, sans rien dire, pour la mettre encore plus mal à l'aise. Le Vasto Lorde n'aurait pu dire si cela avait bien fonctionné, mais au final, il ne put s'empêcher de sourire.

- Je ne suis pas vraiment fâché, Lili. Mais met-toi bien ça dans ta caboche. La vie n'est pas un vulgaire jeu. Ici, dans ce monde, nous savons mieux que quiconque que ton souffle peut t'être enlevé d'un moment à l'autre. Ne tend pas inutilement tes bras dans le vide. Et bien que je ne le souhaite pas, je ne serai peut-être pas toujours près de toi pour t'aider et te sortir des pétrins dans lesquels tu t'es fourrée. J'espère que tu m'as bien comprise. Maintenant, va nous chercher quelque chose à grignoter. Le combat a certainement dû te creuser l'estomac. je me trompe ?

La regardant au loin s'éloigner, Stark eu une fabuleuse idée. A long terme, en tous cas. Il voulait que Lilinette comprenne que si personne n'était là pour la brider, elle risquait gros. Elle avait évoluée aux cotés d'un puissant Hollow, et ne connaissait pas encore certaines valeurs essentielle à la survie dans le Hueco Mondo. Il se leva, et partit dans la direction opposée, en faisant bien attention à ne pas se faire remarquer par sa moitié qui s'éloignait toujours de lui.

- Elle va littéralement me tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Lilynette Gingerback
Fraccion du primiera espada / Emmerdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 22
Localisation : Entrain de dégommer des Hollows! Ou emmerder Starrk
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Fraccion
Niveau:
16/40  (16/40)
Nom de l'arme: Los Lobos

MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   Mer 2 Sep - 19:56

Le sourire qu’afficha Stark au bout de cette attente interminable la rassura légèrement, et elle se permit de se détendre infinement. Il n’avait décoché aucune réaction durant ce silence plus que pesant et c’était déjà un bon début, bien que Lilinette n’arrivait toujours pas à savoir à quoi il pouvait bien songer en cet instant. Il commença à la sermonner assez gentiment, sur le fait qu’elle devait être plus prudente, qu’il ne serrait peut-être pas toujours là pour l’aider, etc... Lilinette soupira largement, et ne l’écouta plus que d’une oreille, distraite par ses défunts adversaires qui commençaient déjà à être ensevelis par le sable qui balayait tout sur son passage. Elle redressa la tête quand il lui proposa d’aller chasser un p’tit truc, et c’est à ce moment qu’elle se rendit compte qu’elle avait un peu faim… Lilinette se releva agilement et épousseta lentement sa tenue, puis elle fixa pendant un long moment sa moitié. Le nez plissé, l’œil perçant, elle tenta de flairer un éventuel piège peut-être une blague que lui tendait Stark, mais elle avait oublié qu’il n’était pas de ce genre, il allait juste s’assoupir assurément pendant son absence. Lilinette passa ses bras dans son dos et s’étira raisonnablement en bâillant à s’en décrocher la mâchoire. Elle passa sa langue sur ses lèvres et, les poings de nouveau sur les hanches, elle le regarda encore, l’air d’essayer de le convaincre de pas s’endormir lorsqu’elle allait partir. Elle lui tourna le dos, reprenant son habituel air impérieux et agacé puis elle mit sa main dans ses cheveux, avec un visage embêté. Lilinette tourna uniquement sa tête vers Stark qui restait soigneusement allongé, les bras toujours croisés derrière sa tête, puis la jeune fille prit la parole, d’un ton qui laissait clairement entendre qu’il avait intérêt à l’écouter s’il ne voulait pas se prendre un magistral coup de poing on-ne-sait-où.

_Pff, mouais ! J’vais chasser un peu, je vais rapporter quelques morceaux d’Hollows…Tu bouges pas hein ! ajouta-t-elle minutieusement, ces paroles étant une phrase répétitive qu’elle lui sortait à chaque fois qu’elle s’absentait plus de dix secondes. ET TU DORS PAS, d’accord ?!

Lilinette fronça le sourcil, la bouche en cœur, sachant qu’il était tout à fait inutile de lui dire et redire cela puisqu’il allait dormir quand même, elle le lui interdise ou non. La Vasto Lorde tourna définitivement les talons, et dans un marmonnement boudeur et totalement incompréhensible, elle s’éloigna en soulevant intentionnellement un vaste nuage de sable derrière elle.
Au bout d’une dizaine de minutes, elle trouva enfin ce qu’elle cherchait. Trois innocent Hollows qui finissaient eux-mêmes d’achever un pauvre monstre qu’ils dévoraient à pleine dent. Ne dissimulant en rien sa présence –même si elle aurait bien était incapable de faire une telle chose pour le moment !, Lilinette s’approcha d’eux en traînant plus que jamais les pieds, le visage à moitié bas, les pensées encore tournées vers sa moitié qui devait déjà se reposer. L’un des Hollow, le plus intelligent semblait-il, remarqua leur nouvelle invitée et releva la tête en interpellant ses stupides acolytes.


_Eh, regardez qui approche ! Une p’tite gamine ! s’exclama l’un des trois, avec un œil qui louchait.

_La ferme idiot, c’est pas qu’une gamine, j’l’ai djà vu un jour ! Jpeux vous dire qu’elle a un sale caractère cette morveuse, elle a massacré tout mon ancien clan, j’ai du faire le mort pour pas que je crève avec. Elle est toujours avec un grand type, un Vasto, mon dieu j’ai cru que j’allais disparaître de trouille.

_Pff, t’es pas connu pour ton courage, idiot ! Mais vous savez, si on bouffe assez de Menos, on peut passer au stade suivant… Et c’est un bon p’tit concentré de vitamines qui-….


Il ne put malheureusement pas finir sa phrase, et il ne la terminera jamais. Il était déjà mort, Lilinette l’avait décapité d’un impatient coup de poing qui avait traversé sa peau assez dure. La jeune fille se frotta les doigts en insultant le mort qui s’écroulait tandis que les deux autres hurlaient comme des possédés. Lilinette se tourna vers eux avec un sourire sadique et empli de férocité, qui ne présageait vraiment rien de bon pour nos deux malheureux qui avaient osé la traiter de « morveuse ». Les monstres essayaient déjà de fuir ce petit diable qui venait de jaillir de sa boîte et Lilinette afficha une grimace exceptionnelle en voyant son repas qui décampait. « Bande de tapettes, songea-t-elle. J’vais être obligée de courir maintenant ! » Et elle commença à les pourchasser.

Une bonne vingtaine s’était écoulée depuis la « chasse ». Lilinette déposa à ses pieds quelques morceaux de membres qu’elle avait pris avec elle, les meilleurs évidemment. Elle s’essuya la joue gauche en soupirant, qu’est-ce que c’était fatiguant ! Elle récupéra son butin avec précaution, évitant de fiche du sang de partout sur ses habits blancs qui tâchaient trop bien. Elle soupira de nouveau et accéléra le pas, pressée de surprendre Stark dans son sommeil, le frapper de nouveau pour s’être endormi alors qu’elle lui avait spécifiquement interdit de roupiller, et de déguster leur repas en lui criant dessus : comme d’habitude, mais une habitude qui lui allait parfaitement. C’est ainsi qu’elle trouva étrange de ne pas le retrouver après avoir marché assez longtemps. Lilinette inspecta les environs, d’abord certaine qu’elle s’était perdue, mais les restes des cadavres des Adjuchas qui jonchaient ne trompaient personne.


_BORDEL STARK T’ES PASSE OU ENCORE ?!

Son cri résonna et se répercuta dans tout le Hueco Mundo, porté par le vent, et effrayant la plupart des monstres qui avaient encore le nez dehors. Lilinette tapa fortement du pied avant de hurler à s’en déchirer les tympans et cordes vocales. Elle allait le TUER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le désert.. [Lili / Stark]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le désert.. [Lili / Stark]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Dans la solitude du desert.
» une station de ski dans le désert de Dubaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Hueco Mundo :: Mer de dunes-
Sauter vers: