Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre (PV Neriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Première rencontre (PV Neriel)   Lun 24 Aoû - 20:19

Ça faisait longtemps que Grimmjow marchait dans ce désert, si longtemps qu'il avait oublié depuis combien de temps il y était. Il ne se posait jamais la question, et de toute façon il était impossible de se repérer ici : il faisait toujours nuit noire et la lune était immobile dans le ciel. C'était la seule source de lumière de ce monde, une lumière blafarde qui rendait blancs les dunes et les arbres rachitiques qui en émergeaient. Le paysage était le même partout, si bien que même en parcourant le désert pendant des siècles on n'avait jamais l'impression d'aller très loin : aussi loin qu'il s'étende, les monstres à la poitrine vide restaient la seule trace de vie entre ces dunes.
L'existence de Grimmjow au Hueco Mundo avait toujours été monotone. Il traquait une proie, la dévorait, en levait une autre qu'il mangeait également... Sa survie dépendait des repas qu'il faisait : s'il ne se nourrissait pas, il régresserait, s'il ne se nourrissait pas, il pourrait croiser un congénère plus puissant qui aurait raison de lui. Mais ça faisait longtemps, maintenant... longtemps qu'il n'avait rencontré personne qui soit capable de se mesurer à lui.
Longtemps qu'il n'avait pas rencontré qui que se soit.

Et puis ils étaient apparus. Une bande de cinq Menos, presque tous Adjuchas, qui lui avaient proposé de faire route ensemble sous prétexte de s'élever au sommet de la chaîne alimentaire. Grimmjow avait accepté, autant parce que son instinct le poussait à évoluer que pour une autre raison, quelque chose qu'il définissait mal pour le moment. Lui et ces Menos n'étaient pas amis, ils ne se considéraient pas eux-mêmes comme des compagnons : leur alliance était nécessaire à leur survie, ça ne voulait pas dire qu'ils se faisaient confiance : chacun ne dormait que d'un oeil. Il ne pouvait même pas dire qu'avoir de tels sujets lui était utile ; c'était plutôt lui qui leur rendait service. Il n'avait pas besoin d'eux, il pouvait les dévorer et continuer seul s'il en avait envie.
Mais il n'en avait pas envie.
Plutôt que de s'appesantir là-dessus, Grimmjow préféra prendre les choses comme elles venaient. Il leur donnait des ordres, quelque fois, rarement, surtout au début, pour voir s'ils lui obéiraient vraiment. Il n'avait pas grand-chose à leur demander, alors très vite la routine s'installa. Dans un sens, leur compagnie ne changeait pas trop la vie qu'il avait menée jusqu'à présent : ils chassaient, mangeaient, repartaient en chasse... La panthère avait l'impression d'avoir gagné quelque chose, pourtant, même si elle ne l'admettait pas à haute voix.

Un jour, enfin, un moment de l'éternelle nuit de leur monde, le petit groupe de Menos décida de faire une halte. Ils n'étaient jamais repus : le trou qui creusait l'ancien emplacement de leur coeur les élançaient toujours douloureusement, même s'ils avaient appris à vivre avec et ne prêtaient plus qu'une attention réduite à ce tiraillement continu. Leur pause n'était donc que temporaire : ils repartiraient bientôt. En attendant, c'était l'occasion de s'occuper de la seule autre manière possible que la chasse ou les repas : en se battant entre eux. Ils ne faisaient pas ça pour rire et se blessaient souvent, quoique jamais trop sévèrement. Chacun était de nature belliqueuse, même Di Roy et Nakim, pourtant terriblement plus faibles que les autres ; si, avant de les rencontrer, Grimmjow avait été plutôt calme, il avait changé petit à petit à leur contact. Il en était venu à aimer la violence pour ce qu'elle était, à ne plus seulement la percevoir comme une nécessité liée à sa survie. La violence pouvait être gratuite, entre eux, et se révéler distrayante.

Grimmjow bondit sur le crâne de Di Roy. Il donna un coup de patte dans le foulard qui avait glissé — l'autre l'arborait depuis qu'il lui avait arraché l'oeil —, le remettant ainsi en place. L'autre Menos ne dit rien : Grimmjow était leur roi, alors il pouvait bien lui grimper dessus, d'autant plus qu'il était minuscule, comparé à lui — il ne ferait pas deux fois la même erreur concernant sa taille. La panthère jeta un coup d'oeil circulaire au désert : quelques Hollows progressaient çà et là entre les dunes ; ils s'occuperaient d'eux plus tard.
Il s'approcha du bord du masque, analysa rapidement la distance qui le séparait du sol et, d'un bond souple, il sauta dans le vide. Il se réceptionna quelques mètres plus bas, soulevant une pellicule de sable quand il y enfonça ses pattes. Sa longue queue ondulant derrière lui, il alla s'installer sur le versant d'une dune, non loin de son groupe. Il se coucha sur le flanc, gardant d'abord la tête dressée. Il finit par l'appuyer contre l'une de ses pattes tendues devant lui ; pour peu, le redoutable Adjucha aurait fermé les yeux. Ses larbins n'étaient pas une menace pour lui, et puis les rapports de force étaient clairement établis entre eux : il pouvait renverser n'importe lequel d'entre eux d'un simple coup de patte, eux aussi le savaient.

Il sentit soudain quelque chose, une présence qui s'approchait. Ses oreilles tournèrent en arrière rapidement et il se redressa, les muscles déjà bandés, prêt à l'attaque. L'énergie spirituelle qu'il percevait n'était pas anodine, loin de là : même pour lui elle représentait une menace.
Les autres Menos s'en étaient rendus compte également. Shawlong s'approcha de lui, ses longues griffes traînant presque sur le sol.


« Ça vient vers nous », dit-il laconiquement, énonçant tout haut ce qu'ils avaient tous compris.

Grimmjow hocha la tête et retroussa ses babines. N'importe qui d'autre l'aurait trouvé menaçant, et il aurait eu raison, mais ses sujets surent y voir un sourire.
La suite allait peut-être se révéler intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre (PV Neriel)   Mer 26 Aoû - 19:24

Le désert blanc… Tous jours le même paysage, toujours la même désolation. Aussi vide de vie que les êtres qui le peuplait. Un paysage uniforme, une mer de sable sans fin. Un paysage aussi monotone que la vie de ses habitants. Chasser, tuer, manger, dormir. Le même scénario se répétait quotidiennement. Les adjuchas, sous la menace de régresser en étaient la première victime. Un vasto lorde pouvait, s’il le souhaitait manger plus rarement. A présent, de toute manière, dévorer des hollows n’accroissait plus vraiment leurs forces. Un autre vasto lorde peut-être ? Mais le désert était si grand, que rencontrer un congénère était déjà peu fréquent. Alors, un membre de l’espèce la plus rare…

Un combat entre deux de ces êtres serait aussi une catastrophe naturelle en soit. Ils ne prenaient pas le risque de s’affronter. En effet, la probabilité pour que les deux adversaires s’annihilent était forte. Ils mangeaient donc pour survivre. Mais, même si ce besoin demeurait, il n’était plus aussi intense, aussi douloureux qu’avant. Une croyance voulait que plus la puissance était grande, plus le besoin l’était aussi. C’était vrai, mais dans une certaine limite seulement. Les vasto lordes savaient économiser leur énergie. Il n’en fallait jamais beaucoup pour chasser. Il n’était donc pas nécessaire de manger continuellement, du moins, dans les quantités des adjuchas.

Nell était une vasto lorde. Elle avait atteint ce niveau il y a peu. Il n’y avait pas de vraie notion du temps. Elle estimait cependant que c’était un événement récent dans sa vie. Il avait notamment mit un terme à sa guerre pour la survie. Personne n’osait attaquer un être comme elle. Elle était un des êtres les plus puissants de ce monde. La forme ultime que pouvait atteindre un hollow. Ce que rêvaient d’atteindre tous les adjuchas. Ce que peu d’entre eux atteignaient vraiment. Il fallait consumer un grand nombre de ses semblables. Les plus faibles n’étant d’aucune utilité, c’était aux autres qu’il fallait se frotter. C’était un risque énorme. Un danger, la plupart des hollows trop gourmands finissaient eux-mêmes mangés. Mais ceux qui se donnaient les moyens de leurs ambitions, pouvaient espérer atteindre ce but. Certains disaient que cette possibilité était fixée depuis leur vie humaine. Mais, cet objectif n’était atteignable que si le travail était fournit.

Elle était là, à se promener dans le désert. Elle avait rencontré elle-même sur son chemin, différents individus. Certains étranges d’autres plus encore. Ils avaient décidés de la suivre. Elle l’avait accepté. Ils ne représentaient pas de menaces pour elle. Ils lui procuraient, bien au contraire, de la compagnie. Chose fort rare, et fort appréciable au Hueco Mundo. Ils répondaient aux noms de Pesche Guadishe, Dondochakka Blistin et Zyed Awase. Ce dernier, avait tenté de la tuer. Il ne devait sa survie qu’à la compassion de Nell. Tout autre Hollow l’aurait tué. Il avait visé trop gros, mais il était chanceux. Nell avait décidé de le garder en vie. Il ne représentait de toute manière aucun danger. Il pouvait, au contraire, s’avérer utile. Il pouvait chasser pour elle ou remplir d’autres tâches ingrates. Elle lui trouverait bien des occupations. Elle saurait en faire quelque chose d’utile. Elle n’en doutait pas.

Alors que ce groupe errait dans les dunes, ils finirent par repérer une masse d’énergie spirituelle. C’était un autre groupe. Un groupe d’Adjuchas. Il était non seulement assez rare de rencontrer un autre hollow dans ces vastes étendues, mais un groupe entier, l’était encore plus. Il y avait une énergie qui sortait de ce lot. C’était un Adjuchas, mais très puissant. Il n’était probablement pas très loin du stade de vasto lorde. Nell n’aimait pas se battre, aussi elle essaierait d’éviter toute confrontation si c’était possible. Mais, il était peu probablement qu’ils y arrivent. Les quatre individus devaient former un festin royal. Quand bien même elle était une vasto lorde, avec un tel groupe, il était possible qu’ils aient la folie d’essayer. Nell n’était probablement pas réellement en danger, mais pour ceux qui l’accompagnaient, c’était autre chose. Le groupe d’inconnus les avait bien évidemment repérés également. La question était, qu’allaient-ils faire ? Il serait stupide de tenter de les éviter. Autant, partir à leur rencontre, pour pouvoir s’enquérir de leurs intentions.

Nell n’affichait aucune hostilité, mais elle était prête à combattre, si cela était nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: Première rencontre (PV Neriel)   Jeu 27 Aoû - 13:28

Grimmjow s'élança au sommet de la dune contre laquelle il avait cherché un peu de repos. Shawlong l'y rejoignit, tandis que les autres, d'une taille suffisamment élevée pour ne pas avoir besoin de se hisser pour observer les alentours, restaient là où ils étaient. Di Roy fit seulement onduler sa tête massive de façon à se trouver au-dessus de Grimmjow. Ce dernier ne quittait pas des yeux le petit groupe qui venait de faire son apparition. Il dénombrait quatre Hollows, dont trois qui n'étaient pour lui que du menu fretin ; quant au quatrième... Ce n'était pas la peine de trop se concentrer pour définir de quel type de Menos émanait cette énergie spirituelle.

« Un Vastolorde. »

Grimmjow adressa un regard agacé à Shawlong. D'accord, compte tenu du niveau intellectuel de certains membres de leur groupe, il fallait parfois mettre les points sur les "i" à répétition, mais là, c'était à lui qu'il s'adressait, à leur roi! Il le prenait pour un idiot ou quoi? Il devait avoir l'air plus contrarié qu'il ne le croyait, car le Gilian inclina lentement la tête sur son buste, comme pour s'excuser. Bien.
Le félin jeta un coup d'oeil derrière lui. Les autres attendaient sans bouger, mais il était évident qu'ils étaient prêts à se jeter sur les nouveaux venus, aussi puissant que soit l'un d'entre eux. Bien que chacun ait compris qu'il s'agissait d'un Vastolorde, l'évolution finale des Menos et leur ancienne quête, Grimmjow ne sentait pas de peur en eux. Ils le servaient depuis trop longtemps, l'avaient vu trop souvent à l'oeuvre pour pouvoir encore douter de leur roi aujourd'hui.

Autrefois, Shawlong aurait sans doute recommandé d'agir avec prudence, voire de tenter une approche pacifique vis-à-vis du Vastolorde, autant pour des raisons de survie que pour augmenter les chances d'en devenir un à leur tour. Seulement maintenant, ces chances s'étaient envolées avec leur régression définitive. Ils resteraient des Gilian. La seule chose qu'ils pouvaient encore faire pour approcher la puissance, c'était servir Grimmjow, même si au fond ça n'avait pas de sens.

L'autre groupe les avait repérés également. Ça n'avait pas d'importance : ce n'était pas le genre de Grimmjow d'attaquer par surprise, comme un lâche. Si au début les Hollows étaient obligés d'user de moyens détournés pour se nourrir, en gagnant en force, ils pouvaient se permettre d'apparaître de front. De la sorte les risques augmentaient, certes, mais le mérite de la victoire également, et ça valait toujours mieux que de chasser mécaniquement.
Aucune hostilité n'émanait des étrangers, ce qui n'empêcha pas Grimmjow de se laisser glisser sur le sable jusqu'au bas de la pente et de s'approcher d'eux d'un pas rapide. Il s'arrêta à quelques mètres du Menos à l'allure de centaure. Si l'Aducha s'était soucié des critères humains, il l'aurait sans doute trouvée très belle ; seulement il n'était plus humain depuis longtemps, et la seule chose susceptible de l'intéresser chez ce congénère était la puissance démesurée qu'il semblait receler.
Comme souvent, Shawlong l'avait suivi. Il était vrai que leur roi ne brillait pas par ses talents de diplomate, et s'il pouvait, avec ses faibles moyens, l'empêcher d'aller droit au massacre, il le ferait.
Ou pas, si Grimmjow tenait réellement à se battre.


Les deux partis restèrent à se fixer un court instant, jusqu'à ce que le reste des Gilians les rejoignent, lassés d'attendre. Di Roy, pour dieu sait quelle raison, émit un ricanement idiot, aussitôt interrompu par un coup de corne judicieux d'Il Forte, dont la carapace se mit aussitôt à crisser entre les dents de son comparse, furieux d'avoir été frappé pour rien. Grimmjow les ignora royalement, ses yeux d'un bleu vif plantés dans ceux du Vastolorde.

« Marrant, dit-il avec un sourire tout en crocs, C'est pas comme ça que j'imaginais un Vastolorde. »

Il fit un pas de plus vers eux, autant pour montrer qu'il était le chef, que pour se distinguer des abrutis qui recommençaient à se battre derrière lui.

« Je suis Grimmjow, se présenta-t-il, Et toi, Vastolorde ? »

Ce n'était pas de la pure politesse de sa part, ce n'était pas son genre de suivre l'étiquette pour le fun. Non, il avait reconnu un adversaire potentiel, et donner son nom pour connaître celui de l'autre faisait partie de ses habitudes.
Malheureusement, sa dernière phrase se perdit un peu dans le brouhaha provoqué par Di Roy et Il Forte. N'y tenant plus, Grimmjow se retourna brusquement et poussa un rugissement dans leur direction. Aussitôt, les deux Gilians se séparèrent, en s'échangeant des regards méchants et des mots colorés, certes, mais sans plus faire de tapage. Hérissé, le félin se tourna de nouveau vers le Menos qui avait éveillé son intérêt.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre (PV Neriel)   Dim 6 Sep - 12:34

Spoiler:
 

Malgré une approche pacifique de la part de Nell, le groupe adverse restait sur ses gardes. Leur tension était palpable. Pas réellement de la peur, non. Une sorte d’excitation, d’attente du combat. Ils étaient bien fous s’ils pensaient pouvoir vaincre Nell. Mais les fous étaient fréquents en ce monde. Ils vivaient rarement bien longtemps. Cependant, ils n’attaquèrent pas immédiatement. Deux des membres de ce groupent semblaient se battre. Mais cela n’attira pas vraiment l’attention de la vastolorde. Celle-ci fixait des yeux celui qui semblait être le chef. De loin, le plus puissant du groupe. Il regardait Nell avec un regard hostile. Il était prêt à se battre. Probablement que l’issu de la conversation déciderait de l’éventualité d’un combat. Il fit un commentaire sur l’apparence de Nell. Non pas négatif. Apparemment c’était la première fois qu’ils rencontraient un vastolorde. Plus le hollow gagnait en puissance, plus il évoluait, plus il ressemblait à un être humain. Quant à savoir si c’était leur apparence d’antan, avant leur mort, nul le ne savait.

L’Adjuchas se présenta, il s’appelait Grimmjow. Ce n’était pas vraiment de la politesse de sa part. Plutôt une sorte de rite guerrier qui voulait qu’on se présente à son adversaire. Étais-ce un signe d’un combat à venir ? Les trois compagnons de Nell étaient restés en retrait. Malgré leur envie de l’aider, de la protéger, c’était en réalité l’inverse. C’était elle qui tentait de protéger ses compagnons. Elle ne craignait pas pour sa vie, mais pour la leur. Elle décida de se présenter en retour. Contrairement à ce Grimmjow, elle répondait par politesse.


« Et moi Nelliel. » Elle marqua une pause. « Nous ne désirons pas nous battre. Simplement passer. Si c’est votre intention, je vous conseil de la reconsidérer. Nul d’entre nous n’a, à gagner d’un tel combat. »

Nell voulait couper toute discussion inutile. Elle savait aussi que jouer sur les apparences n’était, aussi, d’aucune utilité avec ces individus. Il valait mieux en venir directement au fait. Ce n’était pas de l’intimidation. Il n’était cependant pas impossible qu’ils prennent ces mots comme tel. Elle ne désirait pas combattre. Surtout si la vie de ses compagnons était réellement mise en danger. Ce groupe, ils étaient trop nombreux et puissants pour qu’elle puisse les vaincre et protéger ses amis en même temps. Sans doute que ceux-ci pouvaient rivaliser avec la piétaille de l’autre groupe. Mais ce Grimmjow…

Elle ne voulait pas prendre de risques inutiles. La diplomatie était rarement efficace. Mais, il n’était pas impossible de tomber sur des hollows intelligents, sensibles même. Ceux qui la suivaient en étaient la preuve.


« Je ne désire ni me battre, ni vous menacer. Sachez seulement que si vous décidez de me combattre, vous perdrez bien plus que ce que vous puissiez espérer gagner. »

Cette fois-ci, la menace n’était pas voilée. Elle voulait parler leur langage. Un langage qu’ils comprendraient. Sachant que cette réponse était risquée, qu’elle pouvait au contraire, les stimuler pour combattre, elle se prépara elle-même au combat. Chose qu’elle souhaitait éviter à tout prix. Mais, ce n’était pas toujours possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre (PV Neriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre (PV Neriel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Hueco Mundo :: Mer de dunes-
Sauter vers: