Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuchiki Rukia
3ème siège de la 13ème division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 22
Localisation : 13ième division, sur terre, ou chez Nii-sama *w*
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Faction: 13ème division
Niveau:
25/40  (25/40)
Nom de l'arme: Sode no Shirayuki

MessageSujet: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Dim 25 Oct - 19:37

Une nouvelle journée commençait, le soleil commençait à se lever sur le Sereitei et le ciel s’éclaircissait petit à petit. Rukia n’avait dormi que quelques heures, adossée contre le rebord de la petite ouverture pratiquée qui servait de fenêtre. Elle se sentait d’humeur maussade, ce qui était normal en voyant la situation dans laquelle elle se trouvait. Le verdict de sa sentence était tombé hier, tard dans l’après-midi : elle allait être exécutée prochainement et l’ironie du sort voulait qu’elle aperçoive, durant le séjour de son emprisonnement, le lieu où elle serait abattue : la Colline du Sokyoku. La jeune Kuchiki leva le menton et fixa le plafond haut d’une blancheur éclatante, et se mordit la lèvre d’un air pensif. Elle n’avait aucune chance de s’en sortir, elle en était bien consciente mais étrangement, elle n’avait que faire de son sort. Elle espérait juste qu’Ichigo s’en soit sorti indemne. Connaissant parfaitement cette tête brûlée au caractère impulsif, Rukia savait qu’il ruminait une vengeance au plan bancal et totalement dérisoire, mais la jeune shinigami espérait que Kisuke Urahara saurait le convaincre d’abandonner toute tentative suicidaire ou dû moins, le contenir. A moins que le rouquin ait oublié son existence, ce qui était une possibilité à envisager. Rukia soupira silencieusement et passa sa main dans ses cheveux en maudissant sa réaction trop tardive. Avant que la 9ième division ne vienne la récupérer, Rukia savait bien que sa présence bien trop prolongée sur Terre résultait d’énormes interrogations à la Soul Society. Si seulement elle avait pu quitter Karakura quelques jours plus tôt, Ichigo et compagnie n’auraient pas été mêlés à cette histoire compliquée. La Kuchiki se releva et épousseta machinalement le bas de sa tunique blanche qu’elle se devait porter jusqu’à sa mort, puis elle posa son regard sur la Colline au loin. Son anxiété grimpa d’un cran, elle n’osait même pas imaginer la déception que Byakuya-sama éprouvait à son égard alors elle se consola en chassant toute pensée négative de son esprit, en se concentrant sur les bâtiments encore plongés dans une pénombre incertaine.

Cela devait faire une semaine qu’elle était enfermée dans la Tour des Regrets, mais Rukia n’avait pas une seule fois éprouvée de serait-ce une once de remord durant ces sept jours. Lorsqu’un shinigami messager était venu lui annoncer sa sentence, elle avait accueilli la nouvelle d’un battement de cil indifférent, puisqu’elle s’était doutée de la décision dès l’instant où on l’avait enfermé ici. Donner ses pouvoirs à un humain relevait de l’inconscience, et Rukia avait violé une règle taboue de la Soul Society. Mais la jeune shinigami ne pu s’empêcher de s’effondrer intérieurement lorsqu’elle apprit, par mégarde, que Byakuya avait appuyé l’avis de son exécution auprès du conseil –même si notre chère Kuchiki connaissait la nature fière et fidèle de Byakuya envers les lois fondamentales du Sereitei. Depuis, Rukia s’était enfoncée dans un mutisme buté pour quiconque venait la déranger de sa solitude forcée. Elle restait silencieuse, le regard perdu au loin, noyée dans un flot de pensées qui variait à chaque fois qu’elle apprenait l’avancement des préparatifs de son exécution.

Un mouvement attira son attention, et Rukia se redressa doucement. Au loin, elle apercevait une silhouette qui approchait en direction de la Tour. Non, une simple coïncidence. Rukia se maudit d’espérer un seul instant d’être libérée, sauvée ou quoique ce soit d’autre. Elle avait accepté son sort qui fut scellé dès l’instant où elle avait transpercé le cœur d’Ichigo, de son zanpakuto. Lentement, Rukia retourna s’adosser contre le rebord de l’ouverture, et retourna dans sa méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Dim 25 Oct - 20:18

Le soleil se levait graduellement dans le ciel. En illuminant tous les coins de la Soul Society, rien ne semblait pourvoir se cacher de ses rayons aveuglantes. Même l'atmosphère sombre et déplaisante depuis la capture de Kuchiki Rukia commençait à disparaître. En effet, cela fait au moins quelques jours que Kuchiki Rukia avait été capturée, en raison de la violation d'une règle importante des Shinigamis. Son grand frère, le majestueux capitaine de la sixième division ne semblait pas être affecté par ce fait, au contraire il n'avais pas dit un mot lors de l'annonce de l'exécution. Même que, Hitsugaya Toshiro,le jeune capitaine de la dixième division trouvait cela étrange. Le jeune homme aux cheveux blanchâtres ressentait une inquiétude effrayante depuis l'annonce, comme si l'exécution a été planifié pour l'ambition de quelqu'un d'autre. Une simple coincidence était bien trop incomplète. Déjà, que le central 64 prenait une décision aussi rapidement sans vraiment avoir une consultation complexe mettait en doute encore plus le jeune capitaine. Si c'est bien ce que le capitaine sérieux pensait, il faudrait vitement trouver ce suspect...

Alors que le soleil réchauffait la Soul Society, une silhouette apparut dans le quartier général de la dixième division. Le personnage possédait une posture mature et avait la taille d'un jeune garçon de 12 ans. Ses cheveux avaient bien une couleur unique et donnait une impression froide. Assis sur son siège ou plutôt, le siège d'un capitaine, le maître de Hyourinmaru classait les documents tout en regardant les reports accumulés pendant la capture de Kuchiki Rukia. Encore une fois, le processus paraissait bien trop aisé, même pour Tousen. Quelque chose cloche dans cette exécution et Hitsugaya le savait très bien, cependant il ne pouvait juste pas former une hypothèse claire dans sa tête. Depuis que la jeune Kuchiki revenait du monde des humains, le Gotei 13 ne passait pas une journée paisible. La mort d'Aizen poursuivait la retenue de Rukia dans la tour des regrets et le plus suspect demeurait Ichimaru Gin. Depuis un moment, Hinamori ne cessait pas de verser des torrents de larmes, la mort subtile de son capitaine l'avait énormément bouleversée et bien compris, le jeune capitaine s'inquiétait pour sa santé psychologique. Un choque aussi gigantesque durait longuement, en affectant les émotions et les pensés de la personne. Le suicide devenait un cas extrême, mais bon, tout peut bien arriver, si on pense que Aizen a été Assassiné. Un capitaine de son niveau, assassiné... Brièvement, c'est une impossibilité. Tout le monde s'effondrait dans la confusion et la déception. Ce cas rare et important de l'histoire de la Soul Society remplissait une variétés de mystères.

Habillé de son Haori propre, Toshiro se dirigeait vers la tour des regrets qui se situait dans le siège de la première division. Effectivement, le jeune Hitsugaya allait poser des questions à Kuchiki Rukia. Seule elle, pouvait donner des informations précieuses sur sa capture. Souvent, c'est les petits détails qui s'échappent et qui causent la tourmentation d'une nation. Toshiro ne laisserait pas échapper un seul morceau de ce casse-tête, mais le temps était contre lui. De plus, les Ryokas commençaient déjà leur quête en envahissant le Soul Society. On pouvait dire que le Soul Society tombait dans une guerre civile avec les traîtres...

Le personnage marchait hâtivement vers le tour. Il salua les légèrement les gardes qui protégeaient les sièges et arriva enfin au siège de la première division. En expliquant sa demande d'interrogation avec la '' criminelle'' Kuchiki Rukia, les gardes ne pouvaient pas empêcher le capitaine. Avec l'autorisation, le jeune capitaine monta les longs escaliers en même temps de réfléchir sur l'actualité désastreuse qui se trouvait parmi eux. Honnêtement, le jeune homme ne soupçonnait pas que ses escaliers occupaient autant de temps. De loin, ils semblent si petit, mais de proche, c'est une déception et le désespoir total. Avec le temps court que Hitsugaya a, il utilisa son shunpô afin d'arriver plus rapidement dans la cellule de la prisonnière. D'un mouvement souple et calme, il arriva dans la cellule, d'un regard sérieux vers le haut, il vit une jeune femme, habillée en blanc. C'est bien elle, avec sa coupe de coiffure qui ressemblait énormément à sa grande sœur. Sur son ton habituel, Toshiro déclara

- Kuchiki Rukia, j'aurais quelques questions à te poser...


Dernière édition par Hitsugaya Toshiro le Dim 25 Oct - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Rukia
3ème siège de la 13ème division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 22
Localisation : 13ième division, sur terre, ou chez Nii-sama *w*
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Faction: 13ème division
Niveau:
25/40  (25/40)
Nom de l'arme: Sode no Shirayuki

MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Dim 25 Oct - 21:19

Rukia sentit que quelque chose se déroulait une nouvelle fois. Une infime agitation qui troublait légèrement sa quiétude quotidienne. Dans un premier temps, elle ignora ce détail qui la chiffonnait que très peu, mais lentement, la curiosité prit le dessus et elle ferma les yeux pour se concentrer. Elle n’eût aucun mal à ressentir tous les reiatsu qui s’offraient à elle dans les environs, mais un seul se trouvait dans ces quartiers, une seule présence qui n’avait –en temps normaux, rien à faire ici. Hitsugaya Toshiro ? Impossible. Rukia rouvrit les yeux et fronça les sourcils, un plissement apparaissant sur son front démontrant son interrogation totale quant à la venue du Capitaine de la Dixième division en ces lieux. Que faisait-il donc là ? La Kuchiki haussa les épaules et se releva en soupirant pour faire face à la fenêtre encore une fois. Elle frissonna doucement et passa sa main droite sur son bras gauche, une désagréable impression s’insinuant dans tout son être. Elle arrangea la ceinture qui retenait son habit immaculé et plissa les yeux, tentative dérisoire d’essayer de comprendre la situation qui lui échappait de nouveau. La présence d’Hitsugaya devait signifier quelque chose pour elle ? Non, elle ne lui avait jamais parlé en dehors des réunions officielles, ou sinon juste dans les couloirs, en se croisant. Kuchiki Rukia toussota et tourna le dos à la vue qui s’offrait à elle : le soleil était bel et bien levé à présent et les activités habituelles commençaient déjà au Sereitei. Cela l’agaçait extrêmement de devoir attendre ainsi d’être exécutée, cette attente finirait sûrement par la rendre folle –ou dû moins, profondément contrariée. Elle commençait à comprendre ce que pouvait ressentir les précédents prisonniers qui s’étaient retrouvés dans sa situation –bien qu’il ne devait pas y avoir grand monde dans son cas ; puisque personne n’était assez bête pour se retrouver dans des circonstances semblables aux siennes.

Un bruit inattendu la tira de ses réflexions et Rukia tourna la tête en direction de la porte, seule entrée et sortie qui menait à sa cellule. Elle crut entendre un infime bruissement derrière, comme si quelqu’un venait d’arriver derrière celle-ci. Enfin, le battant s’ouvrit et laissa place au Capitaine Hitsugaya en personne qui la regardait d’un air impossible à déchiffrer. Son regard de glace la figea instantanément mais Rukia retrouva sa mobilité l’instant d’après en inclinant légèrement le buste, la tête basse : comme à son habitude pour saluer respectueusement les Capitaines. Elle resta dans cette position dans une totale paralysie pendant une minute entière, puis enfin Rukia se redressa, encore étonnée de la présence de ce Capitaine à la Tour. La jeune shinigami demeura silencieuse pendant quelques secondes encore mais avant qu’elle ne puisse dire quoique ce soit, le Capitaine de la Dixième division prit la parole de son habituel ton.


- Kuchiki Rukia, j'aurais quelques questions à te poser...

Elle fut tout d’abord prise au dépourvu, puis enfin les pièces du puzzle s’assemblèrent. Que c’était évident ! Il était là juste pour l’interroger, rien d’autre. Elle hocha la tête, hésitant entre prolonger son éternel mutisme ou le briser pour répondre à ses questions. Mais finalement, à qui servirait-il de se borner à se taire ? Elle pouvait au moins lui dire ce qu’elle savait, bien qu’elle ne s’attendait nullement à de la compassion, de la compréhension venant d’un Capitaine. Elle avait enfreint la loi, ce n’était pas une constatation, juste une fatalité.

_Hitsugaya-taicho, je vous écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Dim 25 Oct - 21:59





Sur son ton habituel, Hitsugaya déclara afin, après un moment de silence attendu. Le regard effrayé de Rukia signifiait l'inattendu de la présence d'un capitaine à ce lieu criminel. En effet, rarement, un capitaine venait à cet endroit, après tout c'est pas leur rôle quotidien de venir surveiller les criminels, mais comme expliquer plus haut, aujourd'hui, c'est une occasion spéciale. Toujours avec son regard déterminé, le jeune homme aux cheveux blancs fixa longuement la prisonnière qui s'inclina respectueusement pour saluer un officier du Gotei 13. Étrangement comme elle pouvait sûrement constater, Hitsugaya n'a jamais parlé à cette jeune fille de la part de la famille noble des Kuchiki. Il discutait avec elle seulement lors des réunions importantes, mais cette fois il allait connaître plus sur elle, sur sa capture et sur les faits suspects. Bien compris, il s'attendait aucunement à démontrer de la compassion ou de la pitié, il ne possédait qu'un but et il allait l'accomplir soigneusement sa dignité en tant qu'un capitaine. L'interrogation devenait plutôt d'une confirmation avec les questions évidentes.

Il croisa soudainement son bras, l'une de ses postures quotidiennes qui semblent à souvent provoquer une discussion sur le sujet. Malgré l'isolation ferme de la cellule,un petit vent doux caressait la haori du capitaine. Après au moins une minute, la prisonnière répondit enfin...

Hitsugaya-taicho, je vous écoute.


C'était une voix en dépression qui répondit calmement le capitaine sérieux. À la première vue, le jeune homme fut plutôt surpris. En regardant la jeune fille, elle ne paraissait pas si déprimée et tout, mais en entendant sa voix inhabituelle, le capitaine comprit rapidement la douleur mentale dont qu'elle souffre. Un haussement d'épaule fut dévoilé suite à sa réponse. La compréhension fut difficile, le capitaine de la dixième division n'obtenait aucune idée de ce qu'elle pense en ce moment. Par contre, il savait que de l'enfermer dans cette pièce minable et séparée du monde extérieur procurait une chute de l'espoir et d'une importante dépression... Par préférence, le jeune capitaine profita du silence pour attendre un petit moment avant de continuer.

- Lors de ta capture dans le monde des humains, Tosen-taichô a rencontré cet homme aux cheveux orangés. Il crut pour une réussite de l'enlèvement de son pouvoir shinigamique, pourrais-tu m'expliquer pour quoi en ce moment il peut encore devenir Shinigami?

Une question plutôt impassible à poser pour la première, mais cela consistait une priorité importante. La confirmation de l'assassin importait la situation grave. Les suspects sont: Ichimaru Gin et les faibles ryokas. Le bouleversement soudain dans le grand société des shinigamis faisaient tomber les capitaines de leur chaise. De plus, l'arrivée mystérieuse des Ryokas engravait lourdement la situation critique. L'urgence s'était déclarée il y a déjà quelques heures et les shinigamis devenaient de plus en plus horrifiés sous cette menace angoissant. En plongeant son regard éternellement glacial dans celui de Rukia, le capitaine de la dixième division désirait une explication claire et efficace de sa part. Un seul mensonge résulterait une exécution pénible et innocente. Même avec l'évènement dramatique sous le contrôle, il faudrait rester redoutablement sur sa garde. Quand serait le prochain assassinat d'un capitaine? Les mystères inquiétantes commençaient vraiment à apeurer les sensibles et à pétrifier les officiers. Certes, la peur représentait nullement la totalité d'une anarchie exagérée.

Avec sa mèche blanche qui suspendait avec immobilité devant ses yeux azur, Il attendit avec patience une réponse complexe. L'atmosphère dans la cellule devenait de plus en plus silencieuse. Une discrétion épeurant envahissait la pièce, tandis que la jeune fille réfléchissait sur son aspect et la réponse.Avec l'absence des cris bruyants des gardes, Hitsugaya possédait toute la journée devant lui pour ses questionnaires. Espérons qu'il trouvera cet être de malice...
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Rukia
3ème siège de la 13ème division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 22
Localisation : 13ième division, sur terre, ou chez Nii-sama *w*
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Faction: 13ème division
Niveau:
25/40  (25/40)
Nom de l'arme: Sode no Shirayuki

MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Lun 26 Oct - 19:45

Après qu’elle eût parlé, un silence désagréable mais si habituel pour elle s’installa dans la cellule. Le Capitaine Hitsugaya sembla surpris pendant un bref instant pour une chose qui échappait peut-être à la jeune fille, en tout cas elle fit comme si elle n’avait rien vu puisque a priori cela ne la regardait pas. Elle tourna légèrement la tête sur le côté, pour échapper au regard d’un bleu glacial qui appartenait au jeune homme, puis elle ficha ses yeux assombris par la fatigue sur la Colline par delà la fenêtre. La date de son exécution lui avait encore échappé, chose très stupide mais Rukia n’avait pas grandement prêté attention à ce ‘détail’. Elle fronça de nouveau les sourcils, très légèrement, en essayant de se souvenir de l’instant où on le lui avait dit, mais ses souvenirs lui semblaient tout d’un coup flous. Elle cligna des yeux puis releva la tête en direction du Capitaine Hitsugaya qui demeurait silencieux, il devait certainement formuler correctement sa question intérieurement. Rukia se prépara donc mentalement à lui répondre du mieux qu’elle pouvait, puisque la première question serait décisive concernant la suite des évènements. Ce serait sûrement la plus importante, celle qui créait le plus d’incertitudes auprès du Capitaine de la Dixième division. Puisqu’il n’était là que pour lui poser des questions, non ? Rukia fit un pas en arrière et s’adossa pour la énième fois contre le mur, les bras le long de sa fine taille, ses doigts imperceptiblement crispés sur les pans du tissu de son vêtement. Le silence fut brutalement brisé par Hitsugaya qui prit la parole, formulant à voix haute ces questions tant attendues.

- Lors de ta capture dans le monde des humains, Kuchiki-taichô a rencontré cet homme aux cheveux orangés. Il crut pour une réussite de l'enlèvement de son pouvoir shinigamique, pourrais-tu m'expliquer pour quoi en ce moment il peut encore devenir Shinigami?

Rukia en resta tout bonnement interloquée. Un flot de souvenirs inonda son esprit, se remémorant le jour où la 9ième division prit d’assaut le magasin Urahara pour la récupérer. Elle. A un certain moment délicat, Ichigo était venu sur les lieux et s’était battu contre Kikuchi Kitade –si sa mémoire était bonne. Une série d’évènements était arrivée en même temps, elle-même occupée à tenir à distance de ses faibles ressources Hisagi Shuuhei pour ne pas qu’il l’intercepte et la ramène à la Soul Society. Elle n’avait pas très bien suivi tous les combats, mais apparemment Ichigo s’était retrouvé dans une assez mauvaise posture. Au bout d’un moment, elle s’était faite assommée par le Capitaine Tosen qui voulait en finir avec les combats –voyons que les policiers humains commençaient à arriver en masse. La suite lui était totalement inconnue puisqu’elle avait demeuré inconsciente jusqu’au moment où elle s’était réveillée, dans une cellule où elle avait passé des heures à se faire interroger. Puis elle s’ était retrouvée ici, en attendant son exécution. D’après ce que disait Hitsugaya-taichô, Ichigo avait été privé de ses pouvoirs de Shinigami par le Capitaine Tosen. Rukia se mordit la lèvre inférieure et espéra plus que jamais qu’il soit en bonne santé, surtout en vie. Mais d’après la suite de ses propos, il avait retrouvé possession de ses pouvoirs ?! Voilà qui la laissait sans voix, c’était impossible… A part si ?! Un sourire involontaire se dessine sur ses lèvres entrouvertes et elle s’empressa de le faire disparaître, Kisuke Urahara devait certainement être derrière tout ça. Mais… ?! Pourquoi Ichigo désirerait retrouver ses pouvoirs ? Pour continuer son travail de shinigami remplaçant ? Voilà qui était stupide, il se ferait retrouver de nouveau, et cette fois-ci tué ou mis sous arrêts à la Soul Society pour se faire à son tour exécuter. Rukia leva les yeux vers le Capitaine de la Dixième division.

_Je vois, l’humain aux cheveux orangés a pour nom Kurosaki Ichigo, répondit-il avec une once de fierté machinale dans la voix. Ce n’est pas un humain ordinaire et je vous conseille, avec tout le respect que je vous dois Capitaine, de ne jamais le sous-estimer. Il est doté d’une force incroyable et, dernièrement, a au moins le niveau d’un bon fuku-taichô. Il est très puissant…

Rukia se tut un instant, craignant qu’on prenne ses propos de travers et que l’on décide de l’éliminer le plus vite possible.

_...mais j’imagine que si le Capitaine Tosen s’est occupé de ses pouvoirs, il ne doit plus en posséder. Ce serait impossible non ? A moins que vous ne soyez au courant de choses que j’ignore, ce qui ne m’étonnerait pas, Hitsugaya-taichô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Lun 26 Oct - 20:49

_Je vois, l’humain aux cheveux orangés a pour nom Kurosaki Ichigo, répondit-il avec une once de fierté machinale dans la voix. Ce n’est pas un humain ordinaire et je vous conseille, avec tout le respect que je vous dois Capitaine, de ne jamais le sous-estimer. Il est doté d’une force incroyable et, dernièrement, a au moins le niveau d’un bon fuku-taichô. Il est très puissant…

Kurosaki? Ce nom n'identifiait point dans la mémoire du cher capitaine de la dixième division. Même dans les rapports, le nom du suspect ne se retrouvait pas dans les dialogues échangés avec les capitaines. En effet, ce Kurosaki Ichigo n'appartenait pas aux humains minables qu'on retrouve sur la terre, mais bien un être plus puissant. Son reiatsu dégagé lors de ses combats ultérieurs démontrait bien ce fait. Une question se glissa soudainement dans son esprit: Comment un humain, qui a obtenu le pouvoir shinigamique de la part de Kuchiki Rukia aurait pu avoir une aussi grande quantité de reiatsu? C'était comme si ce jeune homme demeurait déjà parmi eux. Une sensation lourde et étrangère parcourait le corps du jeune capitaine. Une hypothèse commençait déjà sa petite formation minable sur le sujet de Ichigo. Peut-être cet être possédait déjà un don shinigamique avant même l'arrivée de Rukia. Semblait-t-il que l'homme avait obtenu une capacité de voir les esprits lors de sa naissance. Qui étaient ses parents?... En se basant sur sa force spirituelle surprenante, l'intru se classait sans doute dans les vice-capitaines. Bien que sa force fut traumatisante et à se méfier, le garçon n'atteignait pas le niveau d'un capitaine, bref pas pour le moment. Sur son ton habituel, il répondit avec son regard froid...

- Je prendrais bien compte de tes conseils...

Or, plusieurs questions baladaient dans le cerveau du jeune capitaine,son attention se fixait sur une seulement. Effectivement, une autre question bien importante. Lors de sa capture dans le monde réel, le central 46 s'occupait bien de son rôle, cependant ses actions devenaient de moins en moins présentes. À ce que Hitsugaya se basait, c'était le Shô-Taichô qui prenait les décisions. L'absence immédiate du central 46 représentait sûrement quelque chose autre. Une autre menace importante bloquait la paix de la Soul Society. En posant sa main sous son menton, le jeune capitaine se concentrait rapidement sur ses réflexions. Le haori qui flottait délicatement avec le vent paisible donnait l'impression de la fameuse statue de penser. Les yeux qui présentaient son air neutre confirmait la semblance du garçon et de la statut. Quoique, rien expliquait encore la raison cette durée impardonnable pour éliminer des ryokas. Quelques fukutaichôs pouvaient facilement les éliminer, mais déjà, les shinigamis ont déjà enfermé deux ryokas péniblement. Tousen vaincrait un et l'autre fut blessé par plusieurs. On retrouvait aussi un membre du Shiba, une famille noble qui avait perdu son titre il y a déjà un très bon moment. Comme tout le monde dans la Soul Society murmurait, dans cette période, les idées, les soupçons occupaient déjà la plupart de notre peur, tandis que les autres évènements négatifs empiraient le tout dans la plus profonde noirceur de la confusion. L'esthétisme des beaux bâtiments des Gotei 13 se ruinaient à chaque minute, le résultat des combats intensifs et infinis. Le nombre total d'ennemi cachait encore dans le brouillard, ils risquaient leur vie pour venir sauver une jeune fille, une élite de la 13ième division et qu'ils savent que c'est une stupidité gênante et une impossibilité évidente. Enfin, si les capitaines font leur travail au sérieux. Pour le moment, Hitsugaya ne s'intéressait point à l'exécution, il se mêlait plutôt de cet assassinat d'un capitaine important de la Soul Society. Sur ce, Toshiro tendit sa chance malgré qu'il supposait d'avoir une réponse moins précise de la part de Rukia devant cette question plutôt, inhabituelle pour un capitaine de poser.


- Que connais-tu sur Gin Ichimaru? Capitaine de la troisième division... Depuis l'arrivée des Ryokas, il commençait déjà à agir bizarrement selon mes observations spécifiques. Comme ton grand-frère, Kuchiki-taichô semble le connaître, je voudrais savoir si tu sais quelque chose sur lui... Selon, la mort d'Aizen-taichô était bien une des ambitions de cet être mystérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Kuchiki Rukia
3ème siège de la 13ème division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 22
Localisation : 13ième division, sur terre, ou chez Nii-sama *w*
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Faction: 13ème division
Niveau:
25/40  (25/40)
Nom de l'arme: Sode no Shirayuki

MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   Mer 28 Oct - 2:27

Sa réponse fut aussi brève que naturelle, venant de chez Hitsugaya Toshiro. Il ne semblait pas se préoccuper pour autant d’Ichigo, acte qu’elle comprenait venant d’une personne qui n’avait pas connu cette tête brûlée au grand cœur. Il acquiesça presque machinalement en lui annonçant qu’il prenait bien en note ses conseils. Rukia n’était pas très rassurée, puisque le fait qu’un Capitaine s’intéressait à son ami aux cheveux roux ne présageait rien de bon. Il ne comptait quand même pas –lui, ou qui que ce soit d’autres, descendre sur Terre pour récupérer cet humain aux pouvoirs incroyables et si intriguants. La jeune Kuchiki se détesta d’avoir finalement décidé de répondre aux questions du Capitaine de la Dixième division, elle aurait dû l’ignorer comme ce qu’elle avait toujours fait avec les autres shinigamis qui l’avaient interrogé jusque là. Si sa faute et sa bêtise menait Ichigo à sa propre perte, Rukia ne se le pardonnerait jamais, lui qui l’avait tant aidé. Une nouvelle fois, des souvenirs de moments passés dans le Monde des humains lui revinrent en tête et, momentanément, la jeune fille demeura absente. Elle se souvint de sa rencontre avec Ichigo, son étonnement lorsqu’il avait pu la voir alors qu’elle était sensée être invisible aux yeux des humains, et puis ce combat –pitoyable venant de notre Kuchiki, et sa blessure grave qui l’avait empêché de combattre pour achever le hollow qui avait menacé la famille Kurosaki. Son dernier recours avait été celui de transpercer le cœur de l’humain de Sode no Shirayuki, et de lui transmettre ses pouvoirs à moins qu’elle n’ait choisi de mourir, bien évidemment… Après ce combat mémorable –si on peut appeler ça un combat néanmoins…, Rukia avait dû vivre en tant qu’une simple humaine dans ce monde, le temps de récupérer pour redevenir une shinigami, mais étrangement ses pouvoirs ne se régénéraient que très lentement. Elle était allée au lycée, avait ridiculisé tous ses prof’ (d’ailleurs, cette pensée lui arracha un maigre sourire amusé), et la shinigami s’était même faite des amis… Ou dû moins, c’est ce que l’on percevait en apparence. Car Rukia était que bien trop consciente qu’un jour elle partirait, et que le souvenir de sa personne disparaîtrait des mémoires de tous ces lycéens et lycéennes.
Kuchiki Rukia cilla plusieurs fois pour se reprendre, s’extirper de ces souvenirs qui ne faisaient que la blesser. Lui faire du mal. La jeune fille se rendit compte que, durant tout ce temps, elle avait retenu sa respiration. Elle expira puis inspira silencieusement avant de regarder Hitsugaya-taicho qui semblait de nouveau réfléchir à une nouvelle question. Rukia passa sa main dans son cou, gênée par l’anneau rouge qu’elle devait porter autour du cou –chose qui l’agaçait purement et simplement, elle soupira puis observa la silhouette du jeune homme qui lui faisait face. Au bout de plusieurs minutes, celui-ci prit de nouveau la parole.


- Que connais-tu sur Gin Ichimaru? Capitaine de la troisième division... Depuis l'arrivée des Ryokas, il commençait déjà à agir bizarrement selon mes observations spécifiques. Comme ton grand-frère, Kuchiki-taichô semble le connaître, je voudrais savoir si tu sais quelque chose sur lui... Selon, la mort d'Aizen-taichô était bien une des ambitions de cet être mystérieux...

Rukia fut légèrement soulagée qu’il déplace les questions sur un autre sujet. Rien que le fait d’évoquer le jeune rouquin lui rappelait une tonne de souvenirs qui entraînait à leur tour une désagréable douleur à la poitrine. Elle plissa néanmoins les yeux, surprise qu’il aborde une interrogation concernant Ichimaru Gin –un Capitaine qu’elle préférait respecter de très loin, si vous voyez ce que je veux dire. Ses sourcils se froncèrent en une ligne soucieuse, par-dessus ses prunelles devenues anxieuses. Ichimaru-taicho, agissements suspects ? Arrivée des Ryokas ? Il n’y avait que la mort d’Aizen qui ne l’étonna pas –puisqu’elle avait appris la nouvelle un peu plus tôt. Le fait qu’un Capitaine se soit fait assassiné ainsi paraissait tout bonnement absurde, mais pourtant, ceci était bel et bien vrai.

_Je dois vous avouer que je suis étonnée que vous m’interrogiez à propos d’Ichimaru Gin-taichô. On peut dire que je l’ai presque autant croisé que vous –donc, autant dire, pas beaucoup.

Rukia fit une courte pause et revint mentalement sur ses précédentes exclamations. Arrivée des Ryokas… Mais que cela pouvait-il bien signifier ? Des intrus auraient pénétré dans le Sereitei ? Hmm, non, pas question. Rukia chassa finalement cette pensée de son esprit. Ne s’était-elle pas interdit tout espoir un peu plus tôt ? Elle leva ses yeux d’un bleu sombre vers le Capitaine et reprit.

_Byakuya-nii-sama, (Même si celui-ci en voulait terriblement à Rukia, elle prononça son nom avec une fierté non-dissimulée) était et demeure en bons termes avec la plupart des Capitaines du Gotei 13, je n’en doute pas un seul instant. Seulement, ses rapports ou ce qu’il pensait du dirigeant de la 3ième division, j’en ignore tout. Aussi, je vous réponds sincèrement que je connais aucun détail sur ce Capitaine, ni aucune chose de vital le concernant je peux vous l’assurer. A propos de l’assassinat d’Aizen-taicho, j’en suis vraiment désolée mais je ne connais rien de cette affaire. Ce n’est que par pure mégarde que j’ai appris cela, ajouta-t-elle dans un murmure.

Kuchiki Rukia hésita un instant, elle fourmillait d’envie de lui en demander plus à propos des intrus dans le Sereitei. Finalement, la jeune Kuchiki se mordit la lèvre inférieure et attendit la suite de l’interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Tour des Regrets - [Rukia ; Toshiro ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Sereitei :: Siège de la 1re division-
Sauter vers: