Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mission Hollow 2] Combat avorté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mer 28 Oct - 15:29

Un seul coup suffit à faire tomber le Hollow. Son corps gigantesque souleva un véritable nuage de sable quand il s'affala lourdement sur le sol, s'enfonçant si profondément dans une dune qu'il la coupa presque en deux. La panthère atterrit à côté de lui avec souplesse et s'avança d'un pas tranquille vers la tête du Hollow. Son masque était de forme allongée, comme la tête d'un animal ; une corne s'élevait au bout de son arête nasale, et deux protubérances au niveau du front rendaient son arcade sourcilière particulièrement massive. Le Hollow tenta de se redresser, mais cette seule attaque l'avait trop amoché pour qu'il parvienne à faire autre chose que se tortiller dans le sable. La plaie qui lui ouvrait l'abdomen déversait assez de sang sous son corps difforme pour former une flaque ; la panthère marcha dedans sans s'en préoccuper, et l'empreinte de ses coussinets s'imprima sur le blanc du sable pour quelques pas. Elle considéra rapidement le monstre qui, sentant ses forces décliner, se mettaient à paniquer, puis lui trancha la gorge d'un rapide coup de patte. Ses griffes entaillèrent sans mal la chair, et en instant ce fut fini.
À table.

Pendant qu'elle dévorait sa proie sans grand appétit, la panthère ne laissait pas sa vigilance diminuer : un ennemi pouvait très bien tenter de s'approcher par surprise, pour lui ravir son repas ou tenter de la manger. Un grondement amusé roula dans sa gorge. Grimmjow Jaegerjaquez était loin d'être une proie facile! Ça pourrait être marrant, qu'il soit attaqué, ça le changerait de ses traques quotidiennes : tout ce qu'il tuait depuis quelque temps, c'étaient des Hollows minables comme celui dont il était en train de se repaître, alors si un type pas trop nul lui cherchait des noises, ça lui donnerait l'occasion de se défouler pour de vrai.
Quand il n'eut plus faim, l'Adjucha se recula un peu et se mit à lécher consciencieusement ses pattes. Son museau avait viré au rouge, et quand il passait sa langue dessus, il sentait le goût métallique du sang.
Ça ne lui arrivait pas souvent, mais quelque fois Grimmjow s'éloignait de son groupe et chassait en solitaire. Cette mise à l'écart volontaire ne durait jamais très longtemps, quelques "jours" tout au plus ; il retrouvait Shawlong et les autres sans peine après.

Ses oreilles frémirent quand il capta un reiatsu plutôt inhabituel. Il dépassait légèrement la moyenne, du moins selon son estimation, mais il y avait quelque chose d'autre dans cette empreinte spirituelle, quelque chose qui fit se relever Grimmjow et attendre que son congénère se montre, sans quitter des yeux la direction dans laquelle il apparaîtrait. Il ne percevait pas cette présence comme une menace, et seule une légère curiosité contribuait à le faire patienter.
Enfin bon, si l'autre tardait trop, ce n'était pas dit qu'il reste en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Ven 30 Oct - 0:13

Une chose arrivait. La chose rampait.
Plitch.
Plitch.
Avait-elle une forme ? Pas tellement. Etait-elle vivante ? Sûrement. Etait-elle humain ? Absolument pas. Allait-elle quelque part ? On ne pouvait le dire. Tout ce qu'elle faisait, c'était avancer. Avancer en rampant.
Plitch.
Plitch.
Elle avançait, dans le sable blanc du désert du Hueco Mundo. Elle montait les dunes, les descendait, encore et encore. Elle avançait, sans direction précise. Elle ne laissait aucune trace dans le sable qu'elle léchait, cachant sa présence aux yeux des Hollows errants. Elle avançait, elle rampait, lentement.
Plitch.
Plitch.
Elle n'était pas très grosse, ni très grande, mais il était impossible de la rater. Ne serait-ce que par sa couleur violette, entièrement violette, se détachant sur le noir et le blanc habitués de ces lieux sombres. Ca n'avait pas vraiment de forme. C'était juste comme un immense paquet de nouilles violettes. Des bandes violettes pendant en un énorme tas, rampant sur le sable blanc.
Plitch.
Plitch.
Mais ce que personne ne pouvait deviner au premier regard, c'est qu'à l'intérieur de ce corps répugnant et peu ragoutant dormait un des esprits les plus perfectionnés et parfaits du Hueco Mundo. Un esprit qui ne demandait qu'à s'éveiller.
Peu de personne savaient que cet étrange être était un des plus puissant Adjuchas des environs. Un scientifique froid, traquant, torturant et tuant au gré de ses intérêts. Un être imbu de lui-même, réduit à un tas de nouilles violacées, rampant sur le sol sableux.
Plitch.
Plitch.
Szayel avançait, seul, lentement, errant, rampant.
Plitch.

La chose s'arrêta. Une proie n'était pas loin. Une proie connue.
Derrière la prochaine dune. Un reiatsu familier, un peu trop familier même. Hostile, même.
La chose bougea, remua, se tournant et se retournant, puis s'immobilisa. Les tentacules nouilliques s'écartèrent au sommet, laissait apparaître une partie blanche.
La chose eut un spasme. Les tentacules frémirent, et émirent une brume violacée, se répandant tout autour de la chose. Lentement, avec un râle masochiste de plaisir, une pointe blanche arrondie s'éleva, se tortillant pour se libérer de son entrave violette. La pointe s'immobilisa, peu haute de son corps originel. Sur son sommet se dessina un parfait cercle violet. Remontant de la partie violette, quatre autres traits s'enroulèrent autour de la colonne blanche se dressant vers le ciel. Ils s'arrêtèrent à deux tiers de la hauteur de la pointe, et devinrent horizontaux, se fermant en un second cercle.
Toujours en un râle, le corps pleura, coula. Des gouttes rouges se dessinèrent sous les spirales, pendant telles des larmes prêtes à tomber. De même, trois larmes se formèrent sur le cercle du haut, sur un même côté, avant de se fixer.

Le haut de l'édifice se tordit, se pencha vers la direction du reiatsu. L'intérieur du cercle s'ouvrit sur un oeil unique à l'iris doré. Il scruta la dune lui faisant face, sans rien y déceler. L'adjuchas cligna de l'oeil.

Quelque chose approchait. L'oeil se tordit de nouveau, se retourna vers la direction d'origine de Szayel. Ils étaient six. Six pauvres êtres imparfaits, incomplets dans leur création. Six hollows de bas étage. A peine plus puissants que des Gillians... Ils se dirigeaient vers Szayel, un air furieux marqué sur leurs masques.
Ces sous-êtres avaient déjà été battus par l'Adjuchas, qui n'avait pas d'énergie à perdre pour les achever. Il aurait du le faire auparavant, dommage.

"Ho, toi, tu vas payer pour nous avoir humilier !"

L'oeil cligna, puis se retourna vers la dune. La chose se remit en mouvement, rampant, vers le reiatsu hostile et masqué.

"GROAAAAAR"

Les hollows foncèrent sur une victime qui semblait ne même pas s'intéresser à eux.
Outre les mouvements dus au rampement, le paquet de nouille eut un sursaut. Les hollows s'arrêtèrent, se tordirent, furent pris de spasmes. Quelques instants plus tard, ils avaient disparus, détruits à jamais. Il ne restait d'eux que quelques miettes d'un étrange matériau dans le sillage de Szayel.

Enfin il arrivait au sommet, en face de son ennemi... L'oeil se ferma à moitié, prenant un air suffisant, et blasé. Une voix sortit d'on ne sait où, et on ne préfèrera pas le savoir, du corps violacé de Szayel Aporro Granz.

"Mais qui voilà, le petit Grimmy. Quelle belle nuit, n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Lun 2 Nov - 18:36

Il y eut soudain de l'agitation quelques dunes plus loin. Plusieurs reiatsu rejoignirent celui que Grimmjow avait d'abord senti, mais plus faibles, presque insignifiants comparés à l'autre. La panthère se mit en mouvement. Elle trotta pour abattre une partie de la distance qui la séparait de l'affrontement, puis ralentit l'allure quand toute trace des Hollows disparut des environs. Elle s'était déjà immobilisée quand la silhouette d'un Adjucha se profila au sommet d'une dune.

La plupart des Hollows présentaient des caractéristiques animales flagrantes, et malgré leur allure grotesque, leur anatomie n'était pas insolite. Celui-là faisait exception : son corps ne ressemblait à rien de connu (en tout cas, Grimmjow n'en avait jamais croisé d'aussi informe), avec ses tentacules enchevêtrés et la tige blanche qui en émergeait. L'expression n'était pas très appropriée, mais l'unique oeil de cette créature avait vraiment une tête à claque. Même sans le connaître, un simple regard de sa part aurait suffi à hérisser la panthère. Seulement voilà, ce n'était pas leur première rencontre...


« Qu'est-ce que tu fous là, Grantz ? » gronda Grimmjow.

Szayel Aporro Grantz était sans nul doute la créature la plus détestable qu'il ait pu rencontrer ; la différence entre eux était trop importante pour qu'il puisse supporter sa présence répugnante. Le comportement de Grimmjow était celui d'un Hollow de base, d'un chasseur qui poursuivait ses proies pour les tuer de façon brutale, sans chipoter. Il attaquait sans détours, tuait pour tuer sans s'encombrer d'une quelconque "raffinerie".
Les méthodes de Szayel Aporro étaient l'opposé des siennes.
Pour la seconde fois, Grimmjow chercha un lien entre cet Adjucha et son frère, et n'en trouva aucun. Lui et Il Forte ne sortaient pas du même moule. Son serviteur était taillé pour le combat, pour travailler son ennemi au corps ; sa façon de faire était celle de celui qu'il appelait "son roi", et pour cette raison il le tolérait à ses côtés. Pourtant... quelque chose unissait ces deux Hollows. Ce lien remontait sans doute à une époque antérieure à leur évolution, mais il était là ; Il Forte n'avait pas été capable de lui expliquer comment il le sentait ; s'expliquer sur ce genre de chose n'était pas leur fort.


De toute façon, peu importait cette prétendue parenté : Szayel Aporro était considéré comme un ennemi par chacun des membres de leur petit groupe. Grimmjow l'aurait sans doute tué la dernière fois qu'ils s'étaient vus, mais les pouvoirs de ce type étaient une vraie plaie : en l'attaquant de front, il pouvait très bien se retrouver piégé. Quant au paquet de tentacules bizarres, malgré ses petits tours sa puissance n'atteignait pas celle de la panthère. L'un comme l'autre avaient du rebrousser chemin et remettre à plus tard la mort qu'ils donneraient.
Ce moment semblait être enfin venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Dim 15 Nov - 18:29

Quelle rencontre peu inattendue. Et si malvenue. Il était toujours déplaisant pour l'être si beau de se retrouver face à ce gentil chaton. Non pas qu'il craignait pour sa vie, mais seulement parce que chacun de leurs combats finissait par un match nul, aucun n'ayant la puissance, non pas nécessaire, mais adaptée, pour affronter l'autre. Et voilà qu'une fois de plus ils se retrouvaient l'un face à l'autre. La force pure et brute de la panthère contre la puissance discrète de l'oeil tentaculaire. Quel contre-temps fâcheux.

Tout dans cette panthère respirait la sauvagerie, la brutalité. Ne serait-ce que sa bouche bavant du sang d'une quelconque victime récente. Son corps était des plus affreux. Il n'avait plus rien de l'humain qui avait autrefois été. Il était retourné à un état imparfait de créature non civilisée comptant non pas sur le pouvoir de la brillance de son intellect, mais sur la puissance de ses muscles... Quelle régression affligeante, et pitoyable.


"Qu'est-ce que tu fous là, Granz ?"

Oh, quelle affreuse voix, si on pouvait encore appeler ça une voix... Un raclement rauque et des plus insupportable serait une meilleure définition de ce... bruit ? Le ton était des plus agressifs, ce qui avait pour effet de hérisser Szayel, comme à chaque fois qu'il entendait ce son abominablement sauvage. Ces mots crachés de cette gueule n'étaient pas plus corrects que celui qui les prononçait... Mais il fallait s'attendre à cela, venant d'une si abjecte créature.

Vraiment, comment cet imbécile d'Ilforte était-il parti avec le chaton ?
Hum, la réponse se trouvait dans la question. Ah si seulement la panthère savait pour Ilforte. Cet abruti n'était bon qu'à servir de sujet pour ses expériences... Peut-être d'ailleurs était-ce parce qu'il ne voulait plus servir de cobaye qu'il était parti ?
Non, bien sûr que non ! Il savait bien que l'éminent Szayel Aporro n'aurait pas pu le tuer, c'était son frère, après tout...


"Oh, Grimmy, ne fais pas tant de manières ! J'étais juste en train de... me balader. Mais maintenant que tu es là..."

La proéminence blanche commença à s'agiter, vaciller. Les spirales entourant le corps se détachèrent de leur support, se décollant en un long bruit d'aspiration. La partie blanche stoppa son mouvement, et les ailes se déplièrent de part et d'autre du corps tentaculeux, filaments blancs d'où pendaient des gouttes rouges, couleur du sang de leur prochaine victime...

"... profitons-en pour régler une fois pour toute notre petit différent, veux-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Sam 5 Déc - 17:00

Szayel Aporro n'avait pas changé depuis la dernière fois qu'il l'avait vu. Sa voix et ses manières dédaigneuses étaient toujours aussi insupportables ; tout en lui répulsait Grimmjow. Il ne le cachait pas : l'autre le dégoûtait, c'était vrai, mais il ne l'inquiétait pas.Son envie de tuer l'autre Adjucha ne se justifiait pas seulement par son instinct. Une autre raison venait s'y ajouter, comme si Grimmjow pressentait qu'il ne serait pas bon pour eux qu'il reste en vie.
Et puis il l'emmerdait, à l'appeler "Grimmy" à tout bout de champ! Il lui arracherait volontier sa langue et la gueule toute entière... s'il savait seulement d'où venait sa voix. De ce gros paquet de tentacules? Ils étaient au moins rattachés à un corps, ces trucs-là? Avec autant de membres enchevêtrés, son corps principal ne devait pas être très costaud... Le mieux à faire en attaquant, c'était de viser le seul truc qui sortait un peu du lot : son oeil. Ouais, c'était ça! Il allait lui crever son putain d'oeil, et après, l'autre ferait beaucoup moins le malin!
Szayel Aporro déplia soudain des... choses, qui ressemblait peut-être à des ailes si on leur cherchait absolument une utilité. Grimmjow s'applatit un peu plus, prêt à bondir sur le Menos pour taillader tout ce qui passerait à portée de ses pattes.


« J'allais te le proposer », répondit-il dans un grognement.

Il décolla soudain du sol, repoussant un nuage de poussière derrière lui au moment de sauter. Sa détente était telle qu'elle lui permit de se porter aussitôt près de Szayel Aporro. Il devait en finir vite, avant que l'autre n'utilise l'un de ses pouvoirs dérangeants. Certains de ses larbins avaient bien failli y passer la dernière fois à cause de ça, et Grimmjow n'avait pas envie d'en faire l'expérience à son tour.
Les Adjuchas, bien que possédant une meilleure maîtrise de l'énergie spirituelle que les Hollows de base, ne contrôlaient pas toujours tout à fait le reiatsu contenu dans leur environnement. L'air du Hueco Mundo en était saturé, pourtant Grimmjow ne s'en servait pas pour s'aider à se déplacer quand il était en l'air : il n'y pensait pas, et s'il parvenait à prendre appui dessus pour se propulser plus loin, c'était involontaire. C'est donc de front qu'il attaqua Szayel, en se ruant droit devat lui, mais à une vitesse telle qu'un simple Menos n'aurait sans doute pas eu le temps de le voir arriver.

La panthère referma ses crocs sur l'une des ailes et la mordit violemment, s'y accrochant à l'aide de ses griffes pour ne pas glisser immédiatement. Il ne la lâcha qu'en sentant un liquide bizarre se déverser dans sa gueule. Il s'empressa de le cracher : si le même "sang" circulait dans tout le corps de Szayel Aporro, c'était décidé, pour lui il ferait une exception : il ne le mangerait pas.
Mais il lui ferait payer ce repas raté.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Dim 20 Déc - 23:59

Les hypothèses de Szayel s'avéraient exactes. Le chaton n'était bon que pour déchiqueter brutalement, sans aucune conscience civilisée du combat. Et malheureusement, il devait bien avouer que la puissance de son adversaire avait été légèrement sous-estimée. Sa vitesse tout d'abord. Jamais il n'aurait cru que Grimmjow puisse aller si vite sans même s'appuyer sur les particules spirituelles. Son déplacement n'était du... qu'à ses capacités physiques. Très intrigant, une telle force, en un corps relativement fragile. Cela mériterait peut-être une étude "approfondie", si le plat de nouilles réussissait à vaincre son adversaire cette fois.
Néanmoins, il était pour l'instant plutôt en position de se faire battre que l'inverse : les crocs de la panthère se refermèrent sur l'aile de Szayel. Cela avait été seulement à moitié prévu, malheureusement. La vitesse du félin y était pour quelque chose, puisqu'il n'avait pas vraiment eu le temps de le voir venir. Le vrai plan était de laisser chaton approcher, et de le capturer au travers de ses ailes. Un plan tout à fait rudimentaire. Mais la nécessité d'improvisation n'était pas prévue. A vrai dire, Szayel fut content qu'il ne fonctionnât pas, ce qui aurait pu entacher sa réputation d'être civilisé.

Au lieu de ça, la panthère mordit l'aile le long de la tige blanchâtre, là où passaient veines et nerfs. La douleur s'emparait brusquement du hollow tentaculaire, provoquant de vifs et brefs spasmes tout le long de son corps visqueux. Outre la morsure, le chat avait aussi accroché ses griffes sur les gouttes pendantes sous les ailes, pour éviter de tomber. Cependant, il lâcha bien vite prise lorsqu'il se rendit compte que le sang de Szayel n'en était pas vraiment... Grand bien lui en prit.
Premièrement parce qu'effectivement ce n'était pas du sang normal... Le sang du hollow lui procurait certaines propriétés d'utilisation de son corps à des fins plus ou moins nettes. C'était aussi un très bon moyen de se débarrasser des ennemis désirant goûter au plat de nouilles si appétissant qu'il représentait.
Secondement, parce qu'en lâchant si promptement l'aile, il évita ainsi que ladite aile ne referme ses méandres sur lui, scellant alors son destin.

Néanmoins, en lâchant sa proie, il fut projeté par un vif mouvement de l'aile, et fut de nouveau provisoirement éloigné de sa cible.
L'oeil fixa un moment la blessure. Intolérable. Des traces de dents suintaient dans la fragile peau, entachant la parfaite beauté de son propriétaire. Il faudrait une quantité non négligeable de proies pour réparer cette erreur. L'autre membre n'était pas resté immobile pendant ce temps : il avait disparu, s'enfonçant dans le sable blanc du désert infini. Sachant maintenant à quelle vitesse il devrait être confronté, le scientifique ne serait plus pris au dépourvu... Un piège mortel attendait la panthère si elle tentait d'approcher. Son mouvement était prévisible, puisqu'il ne prenait pas appui sur les particules spirituelles saturant les lieux.

Préparant la prochaine offensive, et se désolant du résultat de celle-ci, l'oeil s'arrêta de cogiter... Quelque chose approchait. Quelques, pour être plus précis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mer 30 Déc - 22:29




Nom : Skorgl

Pouvoir : secret Cool

Niveau : 33

Aspiration : former et guider sa secte, nommée les Illuminagugus.


________________________



- Allons ! Fidèles compagnons de l'obscurité divinatoire ! Trouvez le chemin de la vérité, et vous serez récompensés pour vos dévotions !

Skorgl, le grand prêtre chamanique de la secte des Illuminagugus, se tenait, trônant sur son fauteuil porté par 6 Hollows. Sa procession dévouée avancait dans le désert blanc, prononçant des phrases incompréhensibles, dédiée à leur dieu Gugus, dans un langage guttural que peu comprenaient. Cela faisait un bon moment maintenant qu'ils voyageaient, et n'avaient toujours pas trouvés de sacrifices à faire en l'honneur de Gugus-sama. Mais Skorgl sentait quelque chose. De puissantes énergie spirituelles étaient à l'œuvre, pas loin. Et ils s'en approchaient de minutes en minutes. Ils pourraient en faire des martyrs, et les sacrifier en l'honneur de l'illustre Gugus-sama. Leur dieu serait content, et leur donnerait pleins de petits enfants à croquer.

Le procession, formée d'une trentaine de Hollow, avançait au rythme de leurs prières. Certains, armés de tam-tam construits en peau de fessier, martelaient leurs instruments avec force et rendaient une atmosphère de transe. Puis, Skorgl les aperçu. Ils étaient deux, et semblaient se battre. L'un était assez majestueux, et semblait puissant, mais l'autre, bien plus gros et ventripotent, était affreux. (feignasses ? Twisted Evil ) De dégoutantes tentacules gesticulaient maladroitement ici et là, donnant un spectacle insupportable. Skorgl se demanda un instant si cet espèce de poulpe n'offenserait pas leur dieu Gugus. Enfin bon. Cela faisait plusieurs jours qu'ils n'avaient tué personne, il fallait bien se dégourdir les jambes.

Skorgl leur intima de s'arrêter, et envoya, comme première salve, 5 Hollow de puissance respectable. Ce n'était pas ses meilleurs fidèles, ni ses plus dévoués. Si ils trouvaient la mort, ce ne serait pas bien grave. Ces 5 cobayes serviraient de test pour jauger la puissance des deux Hollow dont il était maintenant l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Dim 3 Jan - 16:17

Grimmjow, surpris par le goût infect du sang de Szayel Aporro, avait lâché prise : ses griffes s'étaient brusquement extirpées de la chair flasque de l'autre Menos, entraînant avec elles des filaments blancs et mous à l'aspect peu ragoûtant. Au même moment, l'aile de son adversaire eut un mouvement vif, comme un spasme particulièrement violent, qui projeta Grimmjow quelques mètres plus loin. La panthère parvint à se réceptionner sur le sable ; les chats retombaient toujours sur leurs pattes, il ne dérogeait pas à cette règle. Il s'efforça de cracher le liquide poisseux qu'il avait encore dans la gueule, allant jusqu'à tirer la langue pour s'en débarrasser. Jamais il n'avait goûté à quelque chose d'aussi dégueulasse! C'était à vous soulever le coeur, encore heureux qu'il n'ait pas été en position d'avaler sur le moment! Pouah! Cette raclure de Szayel Aporro pouvait être sûr que personne ne le boufferait jamais!
Son petit manège ne dura pas longtemps, Grimmjow n'oubliait pas qu'il était au beau milieu d'un combat que son adversaire, aussi grotesque qu'il pouvait paraître, n'en restait pas moins redoutable, même s'il lui en coûtait de le reconnaître. La panthère n'était pas stupide, mais quand elle se battait, elle n'aimait pas avoir à réfléchir à une stratégie trop compliquée : rentrer dans le tas lui correspondait mieux, seulement face à ce tas de tentacules ambulant... Attaquer de front ne semblait pas être la bonne tactique, d'autant plus que le liquide infect qui parcourait ses veines l'empêchait de le mordre. Ça ne lui plaisait qu'à moitié, mais il allait sans doute falloir qu'il le finisse au cero.

Szayel Aporro venait d'enfoncer l'une de ses ailes dans le sable. Grimmjow n'avait pas encore décidé s'il en profiterait pour se ruer sur son oeil ou s'il s'en tiendrait au cero, quand il perçut soudain des reiatsu affluant dans leur direction. Ses oreilles frémirent. Il tourna la tête vers la dune où étaient censés apparaître les Hollows qu'il avait repérés.
Ils étaient cinq au total, et une rapide analyse lui apprit qu'aucun ne faisait le poids contre lui. Grimmjow pensait les ignorer et continuer le combat qu'il menait contre Szayel Aporro, mais les nouveaux venus n'étaient pas du même avis que lui...
Les Hollows dévalèrent la dune et se précipitèrent sur les deux Adjuchas, grognant à qui mieux mieux. La panthère lança un regard en coin à l'autre Menos.


« On élimine les gêneurs et on continue », dit-il de sa voix rauque, avant de s'élancer sur lesdits gêneurs.

Deux bonds lui suffirent à rompre la distance qui les séparait. Le premier Hollow se jeta littéralement entre ses pattes, il n'eut qu'à tendre le cou pour le saisir à la gorge ; cette fois-ci, le sang qui inonda sa gueule avait bien le goût du sang. Et d'un. Il secoua sa victime puis la lança sur l'adversaire le plus proche, qui le reçut en pleine tête et ne vit pas la panthère arriver et lui arracher la nuque. Et de deux. Le Hollow le plus proche de lui fit mine de repartir d'où il venait, mais Grimmjow ne lui en laissa pas le temps : sautant sur son dos, il planta ses griffes dans ses flancs et enfonça ses crocs entre ses omoplates. Il ignora les hurlements de douleur de sa proie et creusa la chair, jusqu'à atteindre la colonne vertébrale qu'il arracha du corps, écrasant les vertèbres dans sa gueule.
Et de trois.
Il en restait encore deux... qui s'étaient rués droit sur Szayel Aporro.

Tant pis pour eux.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Ven 15 Jan - 21:31

Les événements prenaient une tournure relativement intéressante. Après avoir été blessé par le chaton, voilà que de faibles hollows se dirigeaient droit sur eux, pauvres victimes se jetant droit dans le gueule… de la panthère. Malheureusement, Grimmjow avait l’air de vouloir s’accaparer les proies, ce qui était tout simplement inacceptable. Déjà trois hollows étaient victimes de la panthère, ce qui n’en laissait que deux à l’être si parfait, et pourtant blessé. Il devait se hâter de les récupérer…
Pauvres idiots… Ayant vu la puissance de Grimmjow déchirer leurs camarades, ils chargèrent Szayel, pensant à son aspect si étrange qu’il ne pouvait qu’être moins fort que la panthère. Quelle erreur. Comme s’il ne pouvait pas rivaliser, et même battre haut le tentacule, l’adjuchas félin, lui, Szayel Aporro Granz, être dont l’existence parachevait l’œuvre de Dieu en une existence si parfaite ! C’était certainement le sous-estimer que de le juger uniquement sur son physique étrange, tant ce corps était un chef d’œuvre de talent et de pouvoir !
Mais ces hollows, ces pauvres hères dont la cervelle n’était probablement qu’un simple grain de sable par rapport au désert qu’aurait Szayel Aporro, ces êtres fébriles et imbéciles, pensaient qu’ils pourraient vaincre le grand Adjuchas seulement en fonçant tête baissée…

Quelle ne fut pas la surprise du premier hollow lorsqu’il vit surgir près de lui l’aile tentaculaire de Szayel, émergeant du sable telle la sirène bondissant hors de la surface paisible de l’océan. Mais la sirène ne prit pas la peine de l’attirer par de doux chants, elle se jeta sur le pauvre petit hollow, qui n’eut pas le temps de réagir, alors qu’il était déjà emprisonné dans l’implacable étreinte du tentacule. L’autre eut plus de chance. Relativement, bien entendu. Voyant son compagnon se faire happer, il eut l’excellente idée de s’échapper au loin.
Malheureusement pour lui, à peine retourné, il se retrouva face à un immense œil. Les ailes de Szayel n’étaient pas les seules parties de son corps à pouvoir s’étirer, son cou également… Tout comme son compagnon, il ne put pas réagir : dans un bruit de succion abominable, l’œil s’ouvrit, révélant une longue rangée de fines dents… Le hollow n’eut pas le loisir de faire des études plus approfondies sur la dentition du paquet de nouilles, puisque sa tête avait disparu du reste de son corps, et se dirigeait maintenant vers les entrailles de Szayel Aporro.

Il rétracta son corps, redonnant une apparence plus classique à son être, œil surplombant un tas de tentacules violets, aux ailes pendant en l’air. Son extrémité saine relâcha alors le hollow, qui tomba évanoui sur le sable, gluant d’un liquide qui n’avait pas l’air très naturel… Un renflement lumineux parcourut alors le membre de Szayel, jusqu’à arriver à son corps. Son oeil eut un tressaillement, et une lumière rose se répandit autour de sa blessure, arrêtant le flot de fluide vital. Il faudrait encore quelques proies à l’adjuchas pour retrouver l’intégralité de sa mobilité et de ses pouvoirs sur cette aile, et le tas de hollows qui s’annonçait à l’horizon semblait tout indiqué pour cela…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Dim 7 Fév - 14:05

Nom : Skorgl

Pouvoir : secret

Niveau : 33

Aspiration : former et guider sa secte, nommée les Illuminagugus.

_____________________________


Raaah ! Ils avaient beau être fidèles et loyaux, ils n'étaient ni malins, ni efficaces. En fait, c'était un peu pour ça que Skorgl avait réussi à les rallier à sa cause, n'étant pas particulièrement intelligent lui-même, mais possédant assez de bon sens et de pouvoir que pour se faire respecter et obéir par des idiots qui voyaient en lui le prophète d'une religion fort obscure. Le mystique adjucha pouffa un instant sur son siège, mais le son qui sortit de sa gueule béante n'était qu'un râle étouffé assimilable à un grognement de rage. Ses hommes le comprirent ainsi et, en débandade, brisant leur formation précaire et leurs litanies, ils se mirent à hurler comme des enragés en courant en tous sens, laissant leur chef pantois, assis sur sa chaise renversée, abandonnée par ses porteurs. Comment honorer Gugus-sama de cette façon ?! Agacé, il se dressa sur ses pattes, tapa du pied et soupira jusqu'à ce qu'on vienne le rasseoir et le relever sur son haut fauteuil. Il leva un bras.

-"Ces êtres impies ont tué de nos frères ! Nous devons laver l'affront qu'ils ont fait à Gugus-sama en les sacrifiant sur l'autel de la noire divination divinement divine ! Mes frères, ne vous retenez point pour chasser ces infidèles, lavez-les de leurs pêchés !

Skorgl, dans un geste impérial qui manqua de le faire basculer de sa chaise haute, avait tôt fait de prononcer ces mots que déjà la moitié de la troupe se jetait sur les deux hollows en peine. Le poulpe et le tigre, aussi puissants qu'ils puissent être, seraient submergés, même par des incapables comme ceux-ci ! D'une part cela représenterait une grande avancée dans la quête du savoir gugussien et dans la purification du monde, de l'autre cela ne pourrait qu'attirer fidèles et dévots auprès du grand chaman, qui s'en mettrait plein les poches ! Hahaha, quel plan diabolique ! Skorgl pouffa à nouveau. A l'instant même, une quinzaine de hollows de basse classe fonçait sur le duo du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mer 10 Fév - 14:38

Grimmjow fixa le petit groupe qui s'agitait quelques mètres plus loin, les oreilles tournées en arrière. Qu'est-ce que ces Hollows avaient à brailler comme ça? S'ils avaient peur, qu'ils s'enfuient au lieu de tourner en rond, ou bien qu'ils l'attaquent, il ne demandait que ça! Mais non, ces abrutis se comportaient comme n'importe quelle bande de Hollows désorganisée. La panthère dressa une oreille quand celui qui semblait être leur chef prit la parole, couvrant le vacarme qui régnait autour de lui. Celui-là semblait déjà un peu plus intéressant, même si son charabia n'avait aucun sens. Grimmjow se demanda qui pouvait bien être ce "Gugus-sama" ; peut-être un type plus puissant que ceux qu'il avait sous les yeux? Il devait avoir une certaine force en tout cas, pour se faire obéir à distance. Il avait déjà entendu parler d'un Menos s'étant auto-proclamé "roi du Hueco Mundo", qui disposerait soit-disant d'une grande armée, mais ce n'étaient que des rumeurs, il ne l'avait jamais rencontré, aussi il se demanda si ce n'était pas de lui dont parlait l'autre Adjucha. La réflexion ne Grimmjow ne fut pas poussée plus loin : si Gugus était assez balèze pour se prétendre roi, alors il fallait qu'ils s'affrontent! La panthère sourit. Il lui arracherait la gueule, à ce roi de pacotille (après avoir fait sa fête au cadet Grantz, bien sûr)!

Enfin bon, pour le trouver il fallait déjà s'occuper des Hollows qui se précipitaient droit sur lui. C'était quoi, ça? Parce qu'ils étaient plus nombreux que tout à l'heure, ils s'imaginaient qu'ils avaient une chance? Connerie! La panthère n'attendit pas que la bande de dégénérés l'ait rejoint pour passer à l'offensive. Il se rua sur eux et sauta sur le Hollow de tête ; il était plutôt massif, mais dans ce monde l'énergie spirituelle pesait plus lourd qu'un paquet de muscles ; il bascula en arrière, incapable de contenir l'Adjucha qui fit voler sa tête en arrière d'un coup de patte. Sous l'effet de la pression brusquement disparue, un jet de sang s'échappa de ce qu'il restait de sa gorge, mais Grimmjow n'était déjà plus là pour se faire arroser. D'un bond, il était passé à une autre proie, qui connut un sort aussi funeste que son congénère. Trois autres Hollows tombèrent dans les deux minutes qui suivirent. Nettoyer ses pattes après son précédent repas n'avait servi à rien, sa fourrure et sa cuirasse étaient de nouveau poisseuses, et des lambeaux de chair s'accrochaient entre ses griffes. Les Hollows recommencèrent à hurler, mais ce n'était plus pour se galvaniser mutuellement comme au moment de lancer l'assaut : ceux qui avaient encore la force de crier commençaient à se disperser, conscients de leur défaite imminente ; quant aux autres, ceux qui n'avaient pas eu la chance de mourir sur le coup et qui se retrouvaient à se vider aussi bien de leur sang que de leurs boyaux, ceux-là en étaient réduits à pousser des râles chargés du sang qui obstruait leur gorge.

Grimmjow jeta un coup d'oeil en direction de Szayel Aporro. Il ne comptait pas perdre de temps avec ces moins que rien, et il doutait qu'il en aille autrement pour l'autre Adjucha. Il fallait qu'il reste vigilant : son adversaire de tantôt n'était pas du genre à perdre une occasion de reprendre le dessus, quel que soit la situation ou même les moyens employés. Les Hollows l'attaquaient lui aussi, mais il fallait s'attendre à tout avec ce type.
Une sorte de ptérodactyle fondit soudain sur lui en piqué ; venant d'un Menos d'un tout autre niveau, l'attaque aurait été efficace, mais dans le cas présent, ce Hollow représentait une menace aussi risible qu'un simple moineau. Grimmjow l'accueillit d'un coup de patte qui l'envoya s'écraser plus loin. Il ne s'en soucia pas davantage et sauta à la gorge d'un autre assaillant, qu'il mit en charpie en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Il n'avait pas compté les Hollows qu'il avait éliminé, mais ça commençait à devenir lassant : la panthère voulait passer à autre chose. Ignorant les derniers monstres qui restaient, il s'élança sur le sable en direction de l'Adjucha qui était resté sur son siège.


« C'est toi leur chef ? l'interpela-t-il en ralentissant à quelque mètres de l'autre Menos, J'espère que t'en as plus dans le bide que tes larbins, sinon t'es mort ! »

Il laissa échapper un ricanement qui ressemblait assez à un grondement menaçant, avant de bondir pour assener le premier coup de griffe.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mar 23 Fév - 1:01

Grimmjow Jaegerjaquez. Quel être pitoyable. En quelques instant, il avait réduit à néant la délicatesse et la distinction qui sied aux adjuchas de leur rang, l'engloutissant sous une mare de sang et de charpie. Tout comme ses victimes, d'ailleurs. Quelle infâme barbarie... C'en était plus que ce que Szayel Aporro pouvait supporter. Il allait devoir réagir, et anihiler cet hollow avant qu'il n'entache encore l'honneur de leur espèce. Ces neuf hollows... Il aurait pu simplement les tuer. Mais non, il fallait forcément qu'il y ait des fontaines de sang, des mares d'hémoglobine. Quelle tragédie...
Il semble que pendant ces déblatérations intellectuelles, les hollows s'étaient mis en cercle autour de l'adjuchas nouilleux, pensant l'entourer pour l'attaquer de toutes part. Quelle erreur. Leurs mouvements étaient si prévisibles. Il fallait s'y attendre, venant de la part de ces être dénués de toute réflexion. Après une cuisante mise en déroute de la part du chaton, ils avaient décidé de se mettre à huit contre l'autre adversaire, qui avait l'air moins monstrueux. Mais monstrueux ne voulait pas dire moins dangereux ! Quel ramassis d'ignares... Et justement, Szayel Aporro Granz avait un atout idéal pour se charger d'un ramassis d'ignares !
Les tentacules corporelles de l'Adjuchas se relevèrent, dressées en toutes directions vers les hollows. Le corps de poulpe fut prit de convulsions, son oeil s'écarquilla. Des tentacules jaillit une sorte de liquide noir et visqueux, venant frapper les hollows, surpris de la résistance de leur adversaire. Ils n'eurent pas le temps de se remettre de leurs émotions, ils faisaient déjà face à des doubles en tout points identiques d'eux. A ceci près que leurs masques portaient les traces d'un maquillage étrange... Les combats débutèrent entre les hollows et leurs clones, mais il allait très vite se finir.

Il en coûtait à Szayel d'utiliser cette technique, son liquide étant très dur à fabriquer. Mais il ne devait pas s'apitoyer sur ce genre de détails, et se concentrer sur le principal adversaire : cet énorme chose, qui criait en tous sens. Mais... n'avait-il pas... Non ?! Perdu dans ses réflexions, il avait fallu du temps à Szayel Aporro pour réaliser que cet chose, cette horreur abominatoire, cet être qui répugnait rien que par sa présence, cet infâme déchet, l'avait traité... d'impie ?! Comment pouvait-il oser ?! Lui, Szayel, incarnation même de la perfection divine, être considéré comme anti-divin ?! Impossible. Non, pour oser dire cela, il devait être totalement fou. C'était inimaginable de penser cela en connaissant l'existence parfaite de l'Adjuchas. La question était : comment le punir de ce blasphème ? Il devrait trouver un moyen, et rapidement : il apparaissait que le gentil petit minou désirait également ardemment détruire la chose qui faisait office de chef aux sous-êtres de pâture.

Un mouvement attira brièvement l'attention de l'oeil hollow : quelque chose arrivait dans son dos, s'il en eut un. D'un bref appui sur les particules spirituelles l'entourant, le paquet de nouilles se décala en une fraction de seconde. Trop tard. Une mâchoire se refermait sur une goutte pendant sur une aile, l'arrachant de son support. Un liquide vert coula sur le sable blanc du Hueco Mundo, tandis qu'un énorme ver hollow s'écrasa plus loin. Son corps se disloqua, comme rongé de l'intérieur. Il devait être allergique au poulpe. Toujours était-il que l'être parfait était affublé d'une nouvelle blessure, plus grave que la précédente. Tss... Tout ça à cause d'une stupide erreur d'inattention.
Il y eut un autre mouvement proche du cadet Granz. Sans laisser le temps à l'ennemi d'agir, l'oeil se retourna promptement, ayant à peine le temps de regarder son ennemi. L'hollow était rond, avec de petits membres humanoïdes, et une tête ridicule et ancrée dans son corps. Un air incrédule passa sur son visage. Il fut dévoré en 3 bouchées, ne restant qu'une ligne du corps initial, à laquelle pendaient un bras et une jambe. Le sang vert s'arrêta de couler, une petite goutte se reconstitua. Il devrait au moins dévorer un autre hollow du même gabarit pour reconstituer son corps. Quelle plaie. Heureusement que cette partie du corps était facile à régénérer.


"Lumina..."

L'oeil se retourna, et vit justement le même hollow que précédemment, avec pour seule différence la coupe de cheveux. Il avait l'air triste de la perte de son supposé compagnon. Quelle chance pour l'Adjuchas. Il se lécha les lèvres. Du moins, il l'aurait fait s'il en avait eu. Il se lécha donc les paupières.

Maintenant que l'incident du ver était clos, il fallait se charger de cet immondice qui lui servait de chef. Attaquer de front n'était pas une solution, puisque d'une part le chaton le faisait déjà, et puis car il y avait encore un nombre conséquent de sous-hollows qui l'entourait. Alors comment faire pour l'atteindre ? Normalement, le ver aurait dû être touché par le liquide de duplication, et donc se battre avec ses clones. Or, il n'y avait potentiellement pas eu le temps qu'un tel affrontement se déroule. Sa physiologie suggérait donc qu'il se soit caché sous le sable. Là était l'idée. S'il était arrivé jusqu'à Szayel, c'est qu'il était parti depuis les pieds de son maître. Il y avait donc une partie du sol plus molle, puisque résultante du tunnel creusé par le ver. Fufufu, quel génie. Une autoroute lui était offerte pour aller tuer l'abomination.
Laissant les clones terminer leur travail d'élimination des originaux Il se faufila à travers le sable dans l'étroit passage, écartant les grains grâce aux particules spirituelles alentour.
Il avança, tel un poulpe s'engouffrant dans un tuyau afin d'attraper et dévorer sa proie... La mort n'avait pas finie d'être semée. Il fallait juste espérer que Grimmjow se tienne tranquille durant l'élimination de celui qui avait osé insulter Szayel Aporro Granz !


Spoiler:
 


Dernière édition par Szayel Aporro Granz le Mer 24 Fév - 12:12, édité 1 fois (Raison : Ô heure tardive, quand tu nous tiens...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Sam 27 Fév - 18:53

Nom : Skorgl le Grand

Niveau : 33

Pouvoir : Bientôt révélé...

Aspirations : châtier les infidèles qui brident sa conquête spirituelle du désert


________________________________

"ô Gugus-sama, toi qui guide nos pas, toi qui nous abreuve de ton divin savoir, répand en nous ton céleste pouvoir et abrège les souffrances de l'Infidèle..."


Devant Skorgl ébahi, les quelques adorateurs qui n'avaient pas encore été réduits en charpie par les deux Menos en furie s'étaient agenouillés. Leurs visages masqués rayonnaient d'une lumière miraculeuse, comme si la foi venait réellement à ces idiots qui se baissaient à présent piteusement, léchant le sable de leurs langues aux divers coloris. Leur chef, loin de partager leur ferveur présente, lui, réveillait petit à petit son instinct de survie et son opportunisme, fixant de ses petits yeux rougeâtres les deux masses de puissance qui décimaient ses rangs. En bon charlatan et prêcheur de dogmes qu'il n'appliquait pas à lui-même, le gros Adjucha décida de tirer parti de cette situation peu avantageuse. Inverser la donne au prix de quelques morts de plus, ce n'était pas cher payer. Levant un bras boursoufflé qui se voulait impérieux, le Grand Prêtre espérait stopper son armée instantanément, comme il l'avait vu faire dans un film historique par un quelconque général romain, lors d'une de ses descentes dans le monde réel. Il fallait dire que le gros Hollow adorait ça : le monde des humains représentait pour lui un trésor inestimable de nourriture, mais aussi d'idées et d'attitudes qui motivaient son désir de changer la société -qu'il fallait avouer fort primitive- du Hueco Mundo. Il s'y rendait donc souvent, afin de puiser dans l'immensité des connaissances humaines ce qu'il lui fallait pour continuer son œuvre ; si Skorgl n'était pas intelligent de nature, son sens de l'observation était lui remarquable, et à force d'imitation, il avait fini par se bâtir une puissance postiche considérable, qui forçaient un certain respect.
C'était celui-là qui lui avait permis d'échapper à la mort des dizaines et des dizaines de fois, poursuivis par des hordes de shinigamis ou de confrères affamés, ou de rassembler ici cette pathétique chair à canon qui était pour l'heure macérée entre les dents du plus violent des deux adversaires à sa faction.
Alors que ses hommes (terme incorrect mais qu'importe, bien qu'il s'agisse là en réalité de guerriers aux formes diverses) continuaient leurs prièrent en alternant courbettes et litanies sauvages, ignorant l'ordre silencieux de leur chef, Skorgl hurla. Ce cri de rage aurait été ressenti par n'importe qui comme les gémissements d'un être glouton à qui on aurait pas donné instantanément de quoi se nourrir. L'effet de ce cri fut cependant direct : tous les hollows sautèrent sur leurs jambes -ou ce qui leur servait d'appui- et se pressèrent autour du Prophète, comme lorsqu'ils se massaient pour écouter ses sempiternels sermons. Mécontent, l'Adjucha adressa un regard furibond à la foule de ses troupes, puis sourit d'un air attendri tandis qu'il posait les yeux sur le tigre qui s'approchait dangereusement d'eux, finissant un petit hollow à coups de dents. Celui-ci le regarda, et lui adressa même la parole. En temps normal, Skorgl aurait crié au blasphème, et aurait exigé quelque offrande en réparation de l'affront fait à sa personne (lui poser une question était un insigne honneur qu'il n'avait jamais accordé jusqu'alors), mais avant d'avoir eu le temps de s'indigner, le hollow avait déjà bondi, sous les yeux vides de l'assemblée des hollows, silencieuse.
Ne comptant pas sur la vitesse de réaction des imbéciles sous ses ordres, Skorgl en saisit un par le peau du coup et le lança comme bouclier vers l'Adjucha. Reculant vivement en soulevant un torrent de poussière grise, Skorgl intima à ses compagnons de ne pas bouger ; du reste, ils ne s'étaient même pas encore rendu compte de ce qui venait de se passer, et leur temps de digestion cervicale n'étant pas à louer, leur chef décida de passer à l'action sans attendre. D'un ton suave, il entreprit de charmer ce pauvre assaillant, qui finalement avait juste besoin qu'on l'éclaire...


"-Gugus-sama te sauve, toi pauvre pêcheur... Sache que tes fautes peuvent être lavées si tu t'inclines devant le Ciel, et que ton destin n'est pas encore scellé. Rejoins notre communauté ! Expiation, félicité et reconnaissance seront pour toi une récompense s'ajoutant à un salut assuré !"

Reprenant son souffle, le Menos pointa son index boudiné vers le tigre grondant et ouvrit une large gueule, laissant apparaitre derrière ses dents blanchâtres un gosier sombre duquel s'échappait une nouvelle exhortation, cette fois plus convaincante ... Si son ennemi avait de la suite dans les idées, Skorgl avait précu qu'il en faudrait plus pour se l'allier.

"-... Et bien sûr..." reprit-il d'un ton pernicieux, l'air vil, " Tu auras accès à un garde-manger permanent pour la modique somme de ton obéissance..."

Soudain, le sol sous les pieds du Prophète en herbe s'affaissa, si brusquement que la masse de l'énorme spectre fut entrainée vivement dans un fracas assourdissant, avant même qu'il ne puisse tenter de s'échapper. Quelle malchance ! Tandis que le premier Adjucha avait fait diversion, l'autre avait eu le champ libre pour attaquer stratégiquement. Skorgl se mordait les doigts de n'avoir pas songé à cela alors qu'il discutaillait avec sa cible : d'une part cela prouvait sa bêtise réelle, d'autre part son incapacité à faire face à des situations inattendues le rendait encore plus faible, deux défauts critiques dans un cas comme celui-là. Mais il ne fallait pas oublier une loi, qui règle toute chose, et qui fut acceptée de tous temps : les gros poissons mangent les petits, et les faibles s'accroupissent devant les forts, ou meurent. Comment Skorgl avait-il recruté tant de soldats ? Par une argumentation rhétorique de sa noble cause ? En vérité, les hollows qui le suivaient n'y croyaient pas plus que lui, ou sans doute pensaient y croire. S'ils avaient suivi ce maître illuminé, c'était qu'ils n'avaient fait que suivre la normale continuité de leurs instincts, qui leur dictaient de s'agenouiller. Ne s'étaient-ils pas rebellés ? Les quelques fous pour l'avoir fait n'étaient plus de ce monde. Oui. La puissance de Skorgl était incontestable, malgré la petitesse de son cerveau.
Une explosion gigantesque déchiqueta sur place les quelques hollows encore debout : dans les airs, une silhouette obscure miroitait à la lumière de la lune blanche et froide. Étrangement, elle était fine, élancée, athlétique. On n'apercevait pas bien ses traits, mais on pouvait reconnaitre une physionomie générale qui contrastait avec celle du gros menos : celui-ci paraissait humain. Ses jambes comme ses bras étaient bien découpés, sa chevelure coulait le long de sa nuque blanchâtre. Dans ses mains, un masque brillait faiblement.


"-Pfeuh. Je serai obligé de tout rebâtir à cause de vous, infâmes rats. Je voulais vous proposer de me rejoindre, mais vous ne méritez pas cet honneur. Je vais vous faire payer vos affronts... pour Gugus-sama."


L'ombre tendit une paume ouverte vers l'écran de fumée qui s'élevait en dessous de lui. Après un instant de silence terrible, dans une ovation de puissance, un gigantesque cero violet scintillant alla s'écraser dans les dunes calcinées. Skorgl ricana puis se gratta le front. Huhuhu, quel sentiment de puissance ! Il était bel et bien l'élu de Dieu, de Gugus ou d'un autre, mouhaha !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Sam 13 Mar - 2:06

Plutôt que de l'attaquer à son tour comme Grimmjow lui-même l'aurait fait, l'Adjucha agrippa son serviteur le plus proche (un énième Hollow sans aucun intérêt) et s'en servit pour se défendre contre son agresseur en le lançant dans les pattes de celui-ci. La panthère avait déjà bondi, et comme sa maîtrise de l'énergie spirituelle ne lui permettait pas encore d'éviter quoi que se soit dans les airs, elle n'eut pas d'autre choix que celui de réceptionner le Hollow projeté sur elle. Ses pattes s'abattirent sur le monstre, déchirant la peau et les muscles, et ne le lâchèrent qu'une fois que les deux créatures furent retombées sur le sable. L'élan de Grimmjow, ainsi que le reiatsu qui émanait de lui, avaient permis qu'il continuât sur sa lancée, même si le projectile avait réduit la portée de son saut ; du coup, l'autre Adjucha avait eu le temps de se placer hors de sa portée. Qu'à cela ne tienne : quelques mètres de distance ne le garderaient pas longtemps en vie. D'un coup du revers de la patte, la panthère repoussa le Hollow gémissant qui lui bloquait le passage ; s'il n'avait pas déjà une proie en vue, il aurait pris le temps d'achever cette pauvre merde : on couinait pas comme ça pour deux-trois griffures! Ses oreilles s'agitèrent, comme pour chasser le bruit agaçant qui continuait derrière lui tandis qu'il se rapprochait de l'Adjucha à pas plus modérés (c'est qu'il lui restait des Hollows en stock, à l'abruti). Grimmjow avait révisé son jugement : pour que ce type se serve de ses propres serviteurs pour se protéger, il ne devait pas être aussi fort qu'il l'avait cru. Lui aurait préféré crever que laisser Shawlong ou n'importe quel autre prendre sa défense. C'était une question de fierté! Cet idiot avait l'air d'en être dénué, c'était navrant. Il allait voir que ses petites esquives de bas étage ne valaient rien contre lui... Quitte à mourir, autant se battre jusqu'au bout!
Grimmjow s'arrêta quand l'Adjucha prit brusquement la parole, d'un ton mielleux qui ne lui plût pas.


« De quoi ? gronda-t-il, vrillant ses yeux dans ceux de sa proie, Tu me prends pour qui, là, un abruti de Hollow ? »

Il se remit en marche. Sa colère s'accrut quand l'autre lui fit sa proposition, lui arrachant un feulement rageur. Il n'avait besoin de personne pour se nourrir, bordel, ça se voyait bien! Des types comme lui, il en bouffait autant qu'il voulait! Qu'est-ce qu'il croyait lui proposer?! S'incliner? Obéissance? Il était le roi, LE ROI! Il ne s'inclinait devant rien ni personne, n'avait d'ordre à recevoir de personne! Ceux qui avaient de telles idées en tête, il les massacrait!
Autant de choses que Grimmjow aurait pu crier à l'Adjucha si celui-ci ne s'était pas soudain enfoncé dans le sol. Surprise, la panthère marqua un nouvel arrêt. Qu'est-ce que c'était encore, ça?


« Grantz ! rugit-t-il, Te mêle pas de ça, ce type est à moi ! »

Même s'il était faible et lâche, ça restait sa proie et par principe, il ne supportait pas qu'on touche à ce qui lui appartenait! Le tas de tentacules ambulants avait attaqué par en-dessous en plus. Comme si c'était la peine de profiter d'un effet de surprise! L'autre Adjucha n'était pas assez fort pour...
Une brusque explosion d'énergie spirituelle souffla les quelques Hollows qui se trouvaient encore près de leur maître ; le reiatsu était suffisamment élevé pour les faire disparaître en un clin d'oeil, comme une poignée de sable emportée par le vent. C'est en tout cas l'impression qu'eut Grimmjow. Il s'aplatit contre le sol pour supporter cette déferlante d'énergie spirituelle et ferma les yeux ; le sable volait en tout sens, il était impossible de distinguer quoi que se soit, alors inutile d'aggraver ça en laissant des grains se coincer sous ses paupières.
Le souffle faiblit et la panthère s'ébroua pour faire tomber le sable qui la recouvrait. Il était allé se loger jusque dans les aspérités de sa cuirasse ; ça la démangeait, mais bon, tant que ça ne l'empêchait pas de bouger... Elle pouvait regarder autour d'elle à nouveau, mais l'air était encore un peu opaque et poussiéreux.

Grimmjow était sur le qui-vive. Pas seulement à cause de la visibilité réduite ; quelque chose dans le reiatsu de sa proie avait changé. Il était déjà conséquent à l'origine (bien que le comportement de l'Adjucha amenât Grimmjow à le mépriser) mais à présent... il paraissait plus violent, si la panthère avait du mettre un mot dessus. Et surtout, il venait du dessus. En levant la tête, on distinguait le ciel noir derrière la poussière tombante, la lune qui répandait sa lumière morte sur le désert et... attends, c'était bien le reiatsu de sa proie qu'il continuait de capter, là? Parce que la silhouette qui se précisait de plus en plus, là-haut, était totalement différente du type de tout à l'heure! Il y eut un instant de suspens, au cours duquel Grimmjow dévisagea l'autre, les yeux si plissés qu'il en retroussait ses babines. Quand un vif rayon d'énergie spirituelle fusa de la silhouette en hauteur, il réagit aussitôt ; la distance était trop courte pour qu'il puisse échapper au champ d'action du cero, alors il n'avait pas tellement le choix. Ouvrant grand la gueule, il y concentra son énergie spirituelle jusqu'à ce qu'une masse rouge commence à enfler entre ses crocs. Il renversa sa tête en arrière et la rabattit brusquement en avant pour lancer son attaque. C'était puissant, certes, mais il avait eu moins de temps que d'habitude pour la former...

Les deux cero se percutèrent à quelques mètres à peine du sol. Grimmjow fut projeté en arrière, d'abord sans pouvoir se raccrocher au sable qui fuyait sous ses pattes. Il sentit la brûlure du reiatsu adverse lécher ses flancs, roussissant la cuirasse et achevant de sécher le sang qui y était collé. La douleur ne fit qu'attiser sa colère et, sitôt immobilisée, la panthère repartit à l'assaut. Alors comme ça, ce type croyait pouvoir l'amadouer puis avoir le dessus sur lui? Conneries! Il allait lui rendre cette attaque au centuple, à cet empaffé!
... s'il revenait au niveau du sol, en tout cas. Niveau combat aérien, Grimmjow était un peu handicapé, et ça allait poser problème si lautre restait perché aussi haut. Tssch, c'était quoi cette façon de se battre sans prendre de risques?! Pas le choix, il fallait qu'il le fasse descendre de là fissa s'il voulait profiter d'un combat digne de ce nom.
Un autre cero fut tiré par la panthère, et pas pour se protéger cette fois-ci : le rayon d'énergie spirituelle était dirigé contre l'autre Adjucha. Il se débrouillait peut-être pas mal avec les effets spéciaux, mais pour se protéger derrière ses serviteurs, sa défense ne devait pas être terrible!
De toute façon, c'était ça ou rien.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mer 21 Avr - 2:35

Tout simplement fascinant. Cette grotesque créature venait en quelques instants de décupler sa force, passant de la monstruosité obèse au démon respirant la puissance. Qui aurait pu croire qu'un tel ramassis de graisse, une immondice puante et dégoulinante, puisse se transformer en un être dont l'existence même fait de l'ombre à la perfection de Szayel ? Cachait-il vraiment sa vraie forme, ou était-ce un piège tortueux pour piéger les adversaires trop sûrs d'eux ? Question intéressante. A vrai dire, si la première hypothèse était la bonne, cela aurait été le signe d'une brillante intelligence. Seulement... S'il avait était intelligent, aurait-il envoyer tous ses subordonnés à la mort, et surtout aurait-il achevés les survivants en libérant son pouvoir ? C'était peu probable. A moins qu'il ne veuille pas que ses subordonnés ne sachent pour sa vraie apparence. Il y avait peut-être là une faille dans ses pouvoirs, à exploiter. Mais alors, les hollows l'auraient suivi sous l'emprise de supposées capacités de manipulation ? Non, puisqu'il n'y avait pas de hollows puissants parmi eux... De plus le chaton avait pu résister, s'il avait utilisé de prétendus pouvoirs.

Oui, la vérité, c'était que ce hollow était un, passez-moi l'expression, parfait abruti.

Néanmoins, un abruti plein de puissance. Il n'y avait qu'à observer la force du cero qu'il venait de créer. Une vraie dévastation. Le chaton avait eu du mal à bloquer l'attaque, s'il l'avait parée complètement. Ce monstre se rendait-il vraiment compte de son incroyable potentiel ? Sûrement pas... Il n'était que force brute et pure, cela se sentait à sa structure spirituelle. Il n'était pas stable. Peut-être était-ce pour cela qu'il se renfermait dans un corps pittoresque et balourd.
Toujours était-il que cet être pitoyable était une menace à prendre au sérieux. Tout comme l'autre Adjuchas, à vrai dire... Le problème, c'était qu'ayant perdu sa grasse corpulence et ayant gagné des ailes, l'ignoble monstre avait pu gagner la capacité de voler. Et ni le félin, ni le poulpe n'en avait le pouvoir.
Il fallait donc trouver un moyen de le descendre. Ce n'est pas en creusant un tunnel qu'il allait pouvoir le prendre par surprise, cette fois-ci. Les tentacules, même les plus longues, ne pourraient pas l'atteindre et l'engloutir. L'être parfait eut bien peur de n'avoir que peu d'options. La première était testée par le félin en ce moment même : utiliser des ceros. Cela n'aurait pas posé de problème à Szayel Aporro, après tout il avait une parfaite maîtrise de son énergie spirituelle, mais cela n'aurait servi qu'à se débarrasser de l'autre horreur volante. Non, il fallait trouver une autre solution.

En un éclair de pur génie, une illumination parvint à l'esprit du scientifique. Deux ennemis, ennemis eux-mêmes... Oui, il pourrait tirer à la situation à son avantage, si seulement l'ignominie accomplissait un rôle de d'animal stupide. Ce qui, bien entendu, lui convenait parfaitement !
Ah, quel bonheur d'avoir eu une idée si brillante, si sublime ! Pouvoir débarrasser le monde de deux bubons imparfaits était un si grand bonheur... Quelle extase. Le mollusque n'en pouvait plus d'une telle excitation ! Mais il devrait se contenir, le temps de mettre en place son plan.

Une aile s'élança dans les airs, volant allègrement dans la nuit perpétuelle. Elle s'arrêta devant Grimmjow Jaegerjaquez, passant sous son cero. Elle fut bientôt rejointe par l'autre membre mou.
Les gouttes rouges grossirent, et se positionnèrent à la verticale, formant un épais tapis suspendu en l'air.


"Monte. Tue-le. Tu ne peux le vaincre seul, pas plus que moi, Grimmjow."

Il n'y avait plus qu'à espérer que l'adjuchas pouvait avoir un minimum de bon sens pour comprendre qu'il ne se ferait pas tuer en montant... Et qu'il n'en ait pas trop pour comprendre que ce plan était voué à l'échec, selon les prévisions de l'existence parfaite. Cette coopération allait échouer, c'était sûr... Mais tout était calculé.

Tout se passait idéalement !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Jeu 22 Avr - 21:36

Nom : Skorgl le Magnifique

Niveau : 33

Pouvoir : Destruction du masque, forme d'arrancar immature.

Aspirations : Démontrer à ces gueux sa toute puissance !
__________________________


La détonation qui rasa le sol comme un mortier puissant s'étendit encore quelques instants, brisant les voix des derniers hollows fuyant en même temps que le paysage immobile du désert du Hueco Mundo. En suspension dans l'air, Skorgl, prophète de la Grande Vérité (ou d'autres vertus qu'ils confondaient toujours entre elles, et à vrai dire cela n'avait pas d'importance, puisque ses feu ses suivants ne les comprenaient pas), ricanait grossièrement, en affichant un air de vainqueur. Certain de la réussite de sa démonstration de force, l'adjucha grogna en éclatant d'un rire sordide et inarticulé, qui contrastait dans l'absurdité avec sa nouvelle forme inquiétante. Il avait pulvérisé ces microbes ! Hahaha ! Microbeeees !

Skorgl en avait déjà oublié qu'un instant auparavant, il aurait troqué toute son armée (qui avait été copieusement servie de coups par les deux menos et par son propre mouvement de puissance) contre l'obéissance de deux être aussi puissants, et ça n'avait pas d'importance pour lui comme pour ces deux-là en question, vu qu'ils étaient morts, carbonisés. La question était maintenant : que faire ? Il ne s'était pas assez défoulé. C'est un inconvénient d'être trop fort, on élimine ses ennemis sans avoir à trop se décarcasser, et ensuite vient un sentiment de vide, de déception. Complètement énervé par la perte de ceux contre qui il aurait pu se rasséréner, Skorgl tira trois Ceros dans le vide, qui allèrent s'écraser sur des dunes hautes, à quelques kilomètres de là. Ça avait fait boum, mais ne l'avait pas calmé. Tremblant d'une excitation que seule l'adrénaline pouvait provoquer, il descendit à la hauteur du nuage de poussière qui se dissipait, dans l'espoir de trouver un cadavre sur lequel il pourrait se défouler. Ses adversaires avaient eu tout de même un brin d'énergie spirituelle, il devait bien en rester des morceaux ! Il s'apprêtait à creuser le sol de la zone d'un nouveau cero quand... Non d'un pois cassé joufflu !
Le tigre ! Le poulpe ! Ils étaient en vie !

Certes, le premier semblait un peu mal en point et l'autre n'était pas au meilleur de sa forme, mais il en restait qu'ils étaient vivant. Ils avaient survécu à un de ses coups. Impossible. Restant bouche bée pendant un instant, l'air hagard, Skorgl laissa doucement tomber sa tête sur le côté. Sa nuque craqua sourdement, son front se posa sur son épaule. Le menos repoussa son chef sur son cou en grimaçant. Pourquoi fallait-il toujours que ça lui fasse ça, quand il était étonné ? Au moins, ses idées étaient remise en place... Du moins le pensait-il jusqu'à ce qu'il remarque que ses deux adversaires étaient la tête en bas. Il fallut encore une poignée de minutes à l'Adjucha pour comprendre que c'était sa propre tête qui balançait en sens inverse. Le temps qu'il la fixe à nouveau, et il était à eux.


"-Mmmh. Vous avez survécu, infidèles... Le démon a dû inspirer votre salut de quelconque façon ! Mais ça ne se reproduira plus, je vous en fais le serment ! Apprêtez-vous à mourir, nihaha!"


Skorgl s'interrompit, pris d'une toux passagère, puis reprit.


"-... Je vais vous pulvériser."


Il avait voulu dire cela sur un ton assez monocorde que pour être terrorisant, mais sa voix éraillée par sa quinte de toux l'obligea à reprendre deux fois sa phrase pour qu'il puisse être sûr que ses deux interlocuteurs l'aient entendu. Satisfait néanmoins, il sourit d'un air béa et sautilla en agitant les bras. Un rictus de dégoût et une grimace stoppèrent sa crise de joie. Il le sentait arriver. Il revenait. Il ne lui restait plus beaucoup de temps, car ensuite il redeviendrait comme il avait été. C'était aussi l'inconvénient des grandes pressions : l'eau s'échappent des bidons troués beaucoup plus vite. Si ces deux créatures avaient survécu au premier cero, il allait falloir passer à la vitesse supérieure... Et les éliminer au plus vite, car Skorgl avait faim. Ces deux-là feraient un bon encas !

S'envolant d'un coup d'aile puissant, il ouvrit la gueule bien grand et concentra entre ses mâchoires garnies de dents effilées comme des sabres un rayon d'énergie violet, semblable au premier, tandis que, tactique basique, ses deux mains en grossissaient deux autres. D'un coup, il relâcha sa force, et les trois missiles d'énergie fusèrent, provoquant une explosion qui dépassa de loin la première, et éleva un nuage de fumée quatre fois plus dense. Cette fois-ci, il n'y avait pas à douter, Sa Majesté Skorgl, Puissance parmi les Grandeurs, avait triomphé. Il était l'heure de manger.
Ah, zut, ils étaient atomisés... Il fallait espérer que leurs restes ne seraient pas trop cuits, mohoho !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jægerjaques
Adjuchas / Tueur de poulpes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 87
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
34/40  (34/40)
Nom de l'arme: Pantera

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mar 8 Juin - 16:42

Le second cero lancé par Grimmjow était bien plus puissant que le précédent ; il n'avait pas eu à le former à la hâte, et la boule d'énergie spirituelle qui grossissait entre ses crocs promettait d'être dévastatrice. L'air grésilla quand, enfin formée, elle s'étira à toute vitesse jusqu'à sa cible, répandant une lumière rouge aveuglante sur les dunes avoisinantes. Grimmjow plissa à peine les yeux : il en avait suffisamment pris l'habitude pour ne plus être aveuglé par sa propre attaque. Cette fois-ci, l'imbécile qui se pavanait au-dessus de sa tête allait morfler! Il pouvait toujours essayer d'éviter son cero, mais le rayon d'énergie spirituelle couvrait un espace assez large pour toucher l'autre Adjucha, peu importaient les déplacements qu'il tenterait (c'était en tout cas son opinion : il n'avait encore jamais rencontré d'adversaire assez rapide pour lui échapper sans une égratignure).
Le cero percuta son adversaire de plein fouet. Malheureusement, alors que la luminosité redevenait supportable et que la fumée de l'explosion, sa silhouette se profilait toujours au-dessus d'eux. Grimmjow feula, la gueule levée vers le ciel. Ce type n'avait pratiquement pas changé de place! Il n'avait même pas l'air de s'être rendu compte de l'attaque, c'était quoi cette connerie! La panthère était trop énervée pour se soucier d'écouter les paroles qui lui étaient adressées ; ce gus flottait trop haut pour qu'elles lui parviennent, de toute façon, et quelque chose d'autre détournait son attention. L'une des "ailes" de Grantz venait d'entrer dans son champ de vision, et les immondes protubérances rouges qui y étaient accrochées se mirent à grossir sous ses yeux. Le premier réflexe de Grimmjow fut de reculer ; en dépit du fait qu'ils se trouvaient tous les deux confrontés à un ennemi commun, il n'en considérait pas l'autre Adjucha comme un allié pour autant. Un ennemi restait un ennemi, et s'il devait s'en coltiner plusieurs à la fois, mieux valait se méfier de chacun. C'était la règle à suivre pour survivre. C'est pour cette raison, et parce qu'il état trop fier pour accepter toute forme d'aide, que la proposition du cadet Grantz ne reçut pour tout réponse qu'un regard chargé de mépris.


« Pour qui tu me prends ?! »

Il n'eut pas le temps d'en dire plus : son adversaire venait de repasser à l'attaque, et ce cero-là promettait d'être nettement plus dévastateur que le précédent. Négligeant le tremplin tendu devant lui, la panthère jugea préférable d'éviter ce que l'autre Adjucha préparait en altitude. Pour la troisième fois, Grimmjow renversa la tête en arrière et ouvrit grand la gueule, au risque de se décrocher la mâchoire. Il supportait la chaleur parce qu'il s'agissait de son propre reiatsu, autrement la chair de sa langue et de ses babines aurait fini carbonisée. Le grésillement qu'il provoquait s'intensifia, mais il n'était pas comparable à celui qui faisait vibrer l'air au-dessus de leurs têtes ; ses oreilles se plaquèrent contre son crâne, trop sensibles pour supporter ceci sereinement.

L'explosion qui suivit fut sans doute visible à plusieurs kilomètres à la ronde, et tout autant audible. Pendant une seconde, avant que les particules spirituelles des deux attaques ne s'éparpillent dans tous les sens et n'aillent frapper les dunes avoisinantes, il fit clair comme en plein jour ; puis la lumière cessa d'être aveuglante. C'est là que Grimmjow se prit de plein fouet ce qu'il restait du reiatsu adverse, ce que son cero n'avait pas réussi à repousser totalement. Ses bonds l'avaient peut-être éloigné de l'épicentre mais malheureusement, ce n'était pas encore suffisant. Les brûlures qui lui furent infligées étaient bien plus douloureuses, cette fois-ci, elles le firent rugir quand le souffle de l'explosion arracha la cuirasse qui couvrait son flanc et son dos, mettant sa chair à nue et ses muscles au supplice. Par réflexe, la panthère s'était tapie sur le sol et avait plaqué ses pattes antérieures sur sa tête pour protéger ses yeux.
Tout son corps l'élançait. Quelle honte! Grimmjow se souciait beaucoup plus de sa fierté mise à mal que des chances qu'il avait de mourir au cours de ce combat. Cette attaque-là avait vraiment été dévastatrice et il en avait fait les frais. Les pattes d'abord flageolantes, il se remit debout, porté par la haine et la colère qu'attisait l'odeur de sang bouilli qui remplissait ses naseaux.
Ce type allait payer cher pour lui avoir causé ces blessures! Il ne pensait pas avoir à en arriver là, mais il n'avait plus trop le choix : attendre davantage, c'était peut-être perdre l'occasion de se servir de
cette technique.
Il fit un pas, puis deux, testant la solidité de ses pattes ; ça irait, il lui restait encore des forces.


« Ah!... Attends un peu, connard, tu vas voir... », gronda-t-il, trop bas pour être vraiment compris des personnes présentes.

Il ferma les yeux un court instant. Quand il les ouvrit, ses prunelles bleues étaient braquées sur l'Adjucha immobile dans le ciel. Si ce dernier avait pu les voir de là où il se trouvait, il aurait remarqué la lueur féroce qui y luisait plus que jamais.
L'énergie spirituelle qui circulait dans son corps convergea soudain vers ses pattes antérieures, dont les griffes se mirent à briller. Cette lumière, due au reiatsu accumulé, s'allongea brusquement et se matérialisa autour de Grimmjow, l'entourant de griffes gigantesques ; elles n'étaient plus reliées à ses pattes que par de très minces filaments spirituels.
Desgarron, sa technique la plus puissante, mais aussi la seule carte qu'il lui restait pour sortir victorieux de cet affrontement. Ses cero ne suffisaient même plus à lui assurer une défense convenable : en matière d'attaque à distance, il ne lui restait plus que ça.
Grimmjow leva une patte, comme s'il voulait frapper quelque chose devant lui ; les griffes géantes se dressèrent et suivirent le mouvement. La panthère les rabattit soudain d'un geste vif. Les griffes filèrent à toute allure, fendant l'air jusqu'à leur cible : l'Adjucha.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szayel Aporro Granz
Octava Espada / Poulpinou
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 20/08/2009

Feuille de personnage
Faction: Espada
Niveau:
32/40  (32/40)
Nom de l'arme: Fornicaras

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Mer 25 Aoû - 17:39

Les problèmes commençaient à se multiplier. Tout comme les ceros. C'était vraiment très embêtant. Szayel Aporro Granz détestait devoir utiliser cette arme si... banale ! Mais si le combat se poursuivait sans qu'il n'y ait d'ouverture favorable, le chaton se ferait vite anéantir, et ce serait au tour de l'être tentaculaire de se faire déchiqueter par l'ignoble chose volante. Il ne se faisait pas d'illusion : à un contre un, il n'avait aucune chance contre Skorgl. Il devait profiter de Grimmjow. Et Grimmjow devait profiter de lui...
Cela partait relativement mal. La panthère refusa l'aide que lui proposait gracieusement Szayel Aporro. Rien d'étonnant, celle-ci avait toujours été méfiante... à raison, dans ce cas. Peu importait. L'objectif restait de se débarrasser du plus puissant ennemi présent.

Le principal problème était que les ceros pleuvaient. Leurs éclats perturbaient le ciel paisible du Hueco Mundo. D'ailleurs, le chaton avait bien du mal à rivaliser avec les tirs de son ennemi. Il fallait bien avouer que la puissance des ceros de l'impie était à la hauteur de son reiatsu. Encore une fois, c'était un détail des plus négligeables... A tout problème il y a une solution. Même si Szayel Aporro n'aimait pas les phrases toutes faites, celle-ci était particulièrement adaptée à la situation.
Outre la puissance des tirs des ceros, leur fréquence forçait le respect. Pour preuve, le chaton ne pu répondre que par un cero formé à la va-vite au puissant tir de son ennemi. Selon l'Adjuchas tentaculaire, le félin avait dû subir des dommages certains... Lui-même avait pu ressentir l'onde de choc au plus profond de ses tentacules, alors qu'il était relativement éloigné de l'épicentre.

Seulement... le pire restait à venir. Skorgl ne chargea non pas un... mais trois ceros ! C'était tout à fait impensable ! Il fallait une telle quantité de reiatsu afin de pouvoir créer un tel tir, qu'aucun corps ne pouvait supporter cela ! Oh... mais il était vrai que le corps de cet être était par définition instable, que ce soit son corps ou son énergie... Peut-être ne devait-il sa survie qu'au fait que son esprit ne nécessite lui-même que peu d'énergie. Tout le contraire de Szayel Aporro, bien entendu, dont l'âme irradiait tel un Soleil !
Mais trêve de tergiversations. La menace que représentait ces tirs devait être prise au sérieux. D'autant plus que le félin avait lui aussi décidé de répondre par un puissant tir. Malheureusement, son angle de tir paraissait étrange, c'était comme s'il visait également Szayel ! Quelle stupide coïncidence. La réponse à ces tirs multiples et puissants peinait le hollow nouillesque, mais était unique. Il allait devoir tirer un cero. Quelle humiliation. Pire, il allait devoir en tirer deux. En effet, il fallait à la fois se protéger de l'attaque du chaton, en empêcher la brute de tuer ledit chaton.

Autant commencer tout de suite. Le tentacule oculaire se redressa, se détachant un peu plus du corps principal. Il fixa les trois globes d'énergie violette en train de se former. La paupière s'ouvrit totalement, laissant l'oeil apparaître dans toute sa splendeur. La pupille, l'iris, se rétractèrent. Le reiatsu du corps entier de l'Adjuchas se mit en branle, se concentrant en une boule lumineuse rosée. Son éclat ne pouvait aveugler son créateur, il avait malheureusement l'habitude de ce genre de stratégie. La boule grossissait encore et encore, jusqu'à ressembler à un fruit mûr, prêt à être cueilli. Ce fruit était mortel... Szayel allait être le serpent qui apporterait la pomme à celui qui serait détruit. Oui, quelle image magnifique ! Il devait penser à la noter quelque part.
Mais pour écrire, il fallait de l'encre. Et c'est exactement ce que désirait Szayel Aporro, de l'encre... Un des tentacule du corps, se releva, se dressa, jusqu'à se placer au-dessus du cero en préparation. Alors se répéta le geste qui avait valu la victoire de Szayel sur les sous-fifres de Skorgl... Une goutte violacée coula hors de son réservoir, chutant jusqu'à la sphère énergétique. C'était la première fois que Szayel clonait une de ses propres créations, cela lui faisait tout drôle. Peu importait, il était bien obligé de recourir à ces moyens extrêmes. De plus, cette création serait éphémère, n'existant que dans le but de servir son maître une poignée d'instants. Un papillon destructeur, messager de mort, éphémère et puissant... Mais pas trop. En réalité, la seconde boule d'énergie qui était en train de se former n'était pas destiner à tuer, ni à détruire. C'était pourquoi sa puissance était vraiment très faible.

Les trois protagonistes lâchèrent leurs ceros, créant une immense vague d'énergie. Du côté du cadet Granz, chacun des ceros partit vers sa cible : le cero clone se dirigea vers celui de la panthère à grande vitesse. Les ceros se rencontrèrent, non de face, mais celui de Szayel vint heurter le flanc de celui de Grimmjow. De cette façon, le faisceau fut dévié, se concentrant vers Skorgl. Il rejoignit le tir principal de Szayel à l'instant même où ils rencontrèrent le triple tir de Skorgl. L'explosion qui en suivit fut magistrale, éblouissante ! Un flash aveuglant ! Un souffle dévastateur ! Jamais l'Adjuchas n'avait assisté à une telle puissance destructrice ! Ni n'en avait subit les effets...
Son corps fut soufflé, balayé, écrasé par l'onde de choc. Il était maltraité par une simple attaque ? C'était bien étrange. Il avait dû voler sur plusieurs dizaines de mètres avant de se stabiliser. Encore une humiliation. Cela commençait à faire beaucoup pour une journée. Sans perdre de temps, Szayel Aporro se remit sur tentacules, démêlant habilement les quelques noeuds dus au vol plané que lui avait offert cet infâme Skorgl.

Il évalua la situation. Skorgl, volant, semblait secoué par le choc, et probablement trop étourdi et brutal pour pouvoir réagir. Il était presque à l'aplomb de Szayel, et n'avait pas du le repérer. La panthère en avait visiblement assez de ce combat à distance. Elle préparait sa technique la plus puissante, afin de tirer sur l'ennemi.

Deux options se présentaient à Szayel : aider le chaton, et en finir de suite avec Skorgl, ou bien attendre sagement que le corps du disciple de ce "Gugus" ne vole en éclats sous l'effet de son propre reiatsu chaotique.
A vrai dire, la disparition des pouvoirs de Skorgl n'était pas assurée avec le temps. Il fallait l'achever quand l'occasion le permettait. Soit.
Szayel Aporro Granz diminua son reiatsu... Sous la grande pression spirituelle que nécessitait le Desgarron, il pouvait ainsi passer inaperçu, même en étant plus proche de l'immondice que Grimmjow ne l'était. La deuxième partie du plan de Szayel Aporro était de dissimuler encore plus les événements, pour perturber Skorgl. Et quelle meilleure diversion qu'un cero ? Même si celui-ci était formé vraiment très rapidement, il n'était là que pour détourner l'attention. Ce n'était, à vrai dire, même pas un cero, mais le projectile ressemblait plus à une balle. Toujours était-il qu'elle atteignit son but : le visage de Skorgl. Aveuglé momentanément, il ne vit pas ce qui se passa.

Les deux ailes tentaculaires de Szayel virent, cela lui coûtait, toucher le corps de l'être immonde. Quel déshonneur que d'entrer en contact avec une chose si ignoble, mais encore une fois, il le fallait. Les deux tentacules entravèrent les mouvements de Skorgl, glissant sur son corps en tous sens. Elles ne serraient que quand c'était nécessaire, pour empêcher le Gugusien de s'enfuit du champ d'action de Desgarron. La cible maintenue immobile, il ne restait qu'à espérer qu'elle soit éradiquer par l'attaque du chaton...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   Sam 30 Oct - 15:04

Nom : Skorgl le Magnifique

Niveau : 33

Pouvoir : Destruction du masque, forme d'arrancar immature.

Aspirations : Servir Gugus-sama jusqu'à la mort !

__________________________

Toujours aussi attentif et perspicace, comme le fil du combat l'avait maintes fois démontré, Skorgl ne comprit pas du tout ce qui venait de se passer : ses ceros avaient bien explosé quelque part, mais il semblait qu'ils n'aient pas infligé les dégâts escomptés aux deux créatures en contrebas. Sans se démonter, l'adjucha leva le bras, soulevant son main griffue et disgracieuse, pour se gratter la tête en grognant d'incompréhension. La fumée était trop épaisse pour qu'on pût remarquer quoi que ce fût, et, dans sa grande inspiration, le gourou n'avait pas reçu le don de sentir le reiatsu (ou peut-être ne l'avait-il pas développé...), au profit de sa foi aveugle en Gugus-samaaaa !
Bien qu'il ne fut pas certain d'avoir tué ses ennemis, maintenant qu'il voyait apparaitre des lueurs étranges et floues au travers des masses de sable qui s'élevaient et retombaient encore dans le ciel, soulevées par l'explosion toute récente, Skorgl partit d'un nouveau rire saccadé, comme proclamant sa victoire... Ses pupilles écartées, sa bouche s'élargissant, ses muscles bandés, il hurla de contentement : Gugus-sama lui avait accordé la victoire ! Il était incontestable maintenant qu'il était l'élu, le grand meneur, celui qui détenait la vérité ! Mouahahaa..


-"...AaaaaAaaarrrgg !!"


Skorgl se frotta énergiquement le visage ; beuuh ! Quoi, comment, quand, pourquoi ?! Ça brûlait, enfin ! ... Les yeux du menos le piquaient, et il se mit à pleurer inconsciemment, animé d'une rage sans commune mesure : les Infidèles ! Les rats ! Ils étaient en vie, et continuaient de s'opposer corps et âme à la conversion, à la rédemption, à la libération du jugement du plus grand des disciples divins ! S'ils n'avaient pas été si athées, il les aurait excommuniés ! L'adjucha gronda en secouant la tête afin de chasser les poussières qui planaient telles des parasites autour de lui. Tch ! A l'ass... muargh !
Une seconde fois, le gourou se retrouva stoppé net dans ses prérogatives, agrippé maintenant par deux espèces de tentacules gluantes qui le happaient brutalement, lui paralysant le haut du corps dans un but obscur. Skorgl ouvrit des yeux étonnés en remarquant son premier adversaire, l'espèce de croisement entre un ver géant et un hollow-poulpe, qui le maintenait fermement, et constatant qu'il était apparemment incapable de se dégager de son étreinte, alors qu'il devait forcément être plus fort que ce type !
Il n'eut pas le temps de se lamenter outre mesure sur son misérable sort, car une lueur aveuglante devant lui le rappela à la "raison" : uhu ?!
En un instant, le pauvre adorateur fut soufflé par une explosion titanesque qui lui lacéra les membres profondément, l'envoyant s'écraser en une masse calcinée à deux bonnes centaines de mètres dans un craquement d'os assourdissant qui se mêla aux cris du désert, maltraité.

Le silence retomba quelques instants, qui parurent durer une heure : la fumée se dissipa lentement, ouvrant son voile sur le corps secoué de spasmes du hollow qui gisait piteusement au sol en hoquetant, crachant ason sang pontifical. La moitié de son corps lui faisait défaut, il était défiguré, et rester en vie lui sembla ici l'expérience la plus rude que Gugus-sama lui ait jamais infligé : il devait en triompher ! Bavant, il rampa sur sa jambe unique, s'aidant du moignon qui lui servait de main droite, puis se releva difficilement, maintenant du peu d'énergie spirituelle qui lui restait l'hémorragie qui ne manquerait de se déclarer rapidement en chacun de ses vaisseaux sanguins défoncés. Il claqua des dents et fixa ce qui lui semblait être, dans le lointain, les deux adjuchas, mais son regard imbibé de son propre sang lui empêchait d'être sûr qu'il s'agissait bien d'eux. Néanmoins, il prit la parole, oubliant cependant qu'une partie de sa mâchoire était partie en fumée et que les sons qui sortaient de son orifice buccal n'étaient plus aussi mélodieux qu'ils avaient pu l'être :


-" Engfouarésghf !! V..Fousgh allezgf pagggyeerrr !!!"
il s'arrêta pour cracher ce qui ressemblait à un morceau d'intestin grêle, puis reprit."Cetgf affronntgh neh resteragh pas impffhguni ! Jge vaisgfh vousht tuergh, deh toute ma puissghfance !!

Ils n'avaiennt sans doute rien compris, mais tant pis pour eux, les prévenir était une précaution bien trop futile à présent qu'il s'apprêtait à mettre un terme définitif à ce combat : il porta son moignon à son masque, et d'un coup sec -qui lui aurait sans doute brisé le poignet s'il en avait encore eu un-, il détruisit ce qui lui restait de son masque de hollow, déjà partiellement manquant. Il brilla alors intensément d'une lumière blanche, surnaturelle et inquiétante. C'était la première fois qu'il enlevait la totalité de son masque et qu'il se concentrait ainsi...maintenant, sa puissance n'aurait plus de limites, il pourrait honorer Gugus-sama à sa juste valeur, et lui offrir sur l'autel ces deux cadavres pathétiques !! Le menos sembla imploser, puis disparut dans une masse de reiatsu grondant ; il fallut encore quelques secondes pour que le lune du Hueco Mundo se retrouve seule à éclairer cette partie du monde.

Skorgl jubilait. Il ne sentait plus aucune douleur, il semblait que ses plaies se soient refermées, et son pouvoir flottait dans l'air comme des flammes brûlantes. Un cri victorieux naquit dans son gosier, afin de se tarir d'un coup : le son qui était sorti était aigu et dissonant, comme s'il avait perdu de sa superbe. L'adjucha regarda autour de lui, étonné de n'être entouré que par des dunes immenses, lui qui les surplombait encore un instant plutôt, à genoux. Son regard se baissa lentement vers ses mains... Gaaaaah !!! Où étaient-elles ?! Et ses pieds ?! Et ses ailes ?! Il n'était plus à présent qu'une sorte de petite chose blanche, semblable à un ver de sable troué en son milieu. Skorgl glapit, se tortillant pour tenter de fuir, fuyant sans membres et gémissant sans voix. Gugus-sama, Gugus-sama, pourquoooooiiii ?
La petit créature s'enfonça dans un trou sans demander son reste, ne laissant derrière elle qu'un minuscule sillon, héritage de sa fuite effrénée sur quelques centimètres. Tôt ou tard, ces gueux paieraient, bouhouhouhouhouuuu !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission Hollow 2] Combat avorté   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Hollow 2] Combat avorté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission 08: "Combat décisif contre l'ARME"
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Combat des Chixx!
» Première mission
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Hueco Mundo :: Mer de dunes-
Sauter vers: