Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   Sam 26 Déc - 16:19

L'odeur de ce quartier était vraiment exécrable... Un mélange plutot nauséabond de misère et de pauvreté...
Le soleil n'avait pas encore atteint le zénith et, pourtant, il faisait déjà très chaud. Dans les ruelles du bidon-ville, des enfants jouaient avec ce qu'ils pouvaient, des marchands ambulants, à la fois désireux d'allèger leur carriole, et inquiet pour la marchandise qu'elle contenait, particulièrement dans cette partie probablement peu sûre du Rukongaï.
La Soul Society..... Enfin, il le touchait du doigt. ,Il n'avait plus qu'à tendre la main et, de toutes ses forces, l'éclater. Ce rêve de vengeance n'avait duré que trop longtemps ; il était temps de le mettre en oeuvre.

Mabashi, jusque=là, avait plutot imaginé la Soul Society comme le repaire d'immondes créatures à l'apparence indéfinie qui, une fois qu'elles atteignaient le monde réel, prenaient forme humaine afin de tromper les humains sur leurs véritables intentions.
Mais il n'y avait rien de tout cela, ici : le monde qui s'offrait désormais aux yeux désabusés du jeune Bount regorgeait littéralement de vie : dans chaque coin, dans chaque petite baraque de bois branlante, on pouvait, parfois imperceptibles, capter du mouvements.
Pourtant, il n'y avait rien de bien reluisant, dans cette ville basse du Quartier Sud : les enfants, sâles et rachitiques, couraient les rues en quête de nourriture ou d'argent. Les adultes, quand à eux, loin d'être plus propre que leur progéniture, se trimbalaient, vivaient et s'activaient sous entrain, sans enthousiasme, les yeux éteints, comme si toute vigueur les avait à jamais quittés.

Mais alors que Mabashi, le pied sur un rocher, inspirait profondément l'air du coin, comme pour mieux accepter la réalité, Rochter Belmont, le chef de la bande, s'avanca, l'oeil clair et déterminbé, comme à son habitude, prêt à commencer sa harangue finale :


- On nous envoie un comité d'accueil. Je n'en attendais pas moins du Gotei 13. Ils sont puissants, mais pas assez pour nous vaincre, et surtout, ils ne peuvent ressentir nos énergies. Jouez vos cartes intelligemment, prenez-les par surprise, ne leur laissez aucune opportunité. Utagawa, Mabashi, Yoshi, allez les saluer en face, on vous couvre.

Et, effectivement, à une petite centaine de mêtres de là, on pouvait très clairement ressentir la présence de plusieurs Reiatsu malhabilement dissimulés.
Il était temps d'y aller, maintenant. Tant d'années de préparation..... Un frisson d'excitation traversa l'échine de Mabashi qui, aussitôt, annonça, tout en esquiscant un pas vers la localisation de ses adversaires :


- Ok, c'est parti !
Yahahahaha ! La vioque, traîne pas trop dans mes pattes, c'est un conseil !


Sans prêter attention aux grognement exaspèrés de Yoshi, le jeune Bount se lanca à toute vitesse en avant, dans un bruissement de feuilles, premier du trio d'attaque, un large sourire aux lèvres, les yeux plissés d'impatience, alors que sa mèche folle flottait au vent comme un drapeau orange.
Très vite, la distance le séparant du groupe d'adversaire se réduit, pour, au final, n'être plus équivalente qu'à quelques pieds.

Alors qu'il avait été, jusqu'ici, des plus silencieux afin de ne pas se faire entendre de ceux qu'il se proposait d'assaillir, il se jeta tout à coup de toutes ses forces en avant, , traversant au passage les branchage d'un feuillus, dans le but de rendre son apparition encore plus spectaculaire. Oui, Mabashi avait le sens du spectacle.
En l'air, il eut tout le loisir de se lâcher et, tout en se ruant vers le shinigami le plus proche : un bonze horrible aux pertits yeux de porçin rigolard, il poussa un cri strident à mi-chemin entre le cri de guerre et le rire.

Les soldats de la Cour semblaient surpris : apparemment, ils ne s'attandaient pas à une attaque si prompte et, surtout, si tôt.
Pourtant, le chauve au crâne luisant qu'il s'était mis à agressé" ne semblait pas non plus le dernier des faibles : en moins de temps qu'il faut pour le dire, son visage fermé et neutre s'était empourpré de férocité et d'excitation tandis que ses mains, collées à son sabre, disparaissaient subitement dans un halo de fumée blanche.
Mabashi, peu décontenancé par de tels réflexes, ce n'aurait pas été amusant si ses oposants avaient tous été des minables, tenta alors, profitant de la force acquérie lors de sa course, d'assèner au guerrier un direct du droit bien senti. Il était sûr de ne pas échouer : il avait réussi à prendre son adversaire au dépourvu, la surprise l'aiderait à vaincre.
Pourtant, curieusement, le poing ne frappa pas comme il le pensait.


-Huh ?

-Nobiro..... Hozukimaru !!


Les fumerolles qui étaient apparues s'évanouirent alors en un instant, découvrant une longue lance de combat, agréementée d'une floche rouge.
Le poing de Mabashi, ferme, s'était en réalité écrasé en plein milieu du milieu de la hampe en bois de celle-ci.
Réalisant alors un large moulinet, le guerrier-moine obligea son adversaire à une rapide esquive de la lame affûtée.

A côté, Yoshi, venant juste d'arriver sur le lieu de la bataille, venait juste de s'élancer droit sur le deuxième shinigami semblant avoir été mis en avant. Utagawa ne tarderait sûrement pas à aparaître lui aussi.

Mais à peine avait-il eu le temps d'analyser un peu son environnement que, déjà, le bonze, lance en avant, lançait la contre-attaque, tentant tour à tour de trancher, d'empaler, de taper ou encore d'embrocher au moyen de sa longue pique.
Mais ce n'était pas assez rapide, pas assez soutenu pour toucher Mabashi. C'est ainsi que celui-ci, sans difficulté apparente, esquiva sans broncher chacune des tentatives acharnée du chauve écarlate, jusqu'à, finalement, voir une brêche, impasse béante dans la défense juqu'ici prudente et posée de son adversaire : le ventre était accessible.
Evitant in=extremis la lame du zanpakuto en s'abaissant brusquement, le Bount, s'appuyant par terre sur les moins et la jambe droite, décocha un rapide coup de pied en direction des abdominaux de son ennemi, pensant que tel était le résultat d'une attaque effrontée sur un adversaire inconnu...
Pourtant, ce fut Mabashi qui, pensant au départ poiuvoir enfin toucher son ennemi, dut, avec succès, cependant, esquiver une contre=attaque explosive, l'empêchant ainsi de lancer son coup de pied jusqu'au bout.

La lance frôla sa joue gauche, causant une très légère coupure sur celle-ci.
Mabashi, alerté, s'éjecta d'un coup en arrière, évitant de justesse un nouveau moulinet de son ennemi.
Mmh..... Pas si faible que ça, finalement.... Il faudrait la jouer fine, sur ce coup-là...
Le rouquin porta alors la main à son torse, l'enfuissant dans son training violet, pour en ressortir, au bout d'une ficelle noire, un petit objet, à peine visible de là où se tenait le shinigami et, de toute façon, inidentifiable pour lui.
D'un geste violent et brusque, MPabashi arracha alors ce qui se révèla alors être une petite graîne et, rapidement, l'enfonça dans le toit du bâtiment sur lequel il se tenait.
Aussitôt, dans la seconde qui suivi, une petite plate commenca à croître popur, finalement, laisser place à ce qui ressemblait fort à un croisement entre un petit renard et une fleur.


-Je suis Mabashi, Bount. Et voici List, ma Doll.
Dis-moi juste, avant que l'on continue plus loin, ton nom, bonze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ikkaku
Admin fonda | Bonze enragé | 3e siège de la 11e division
Admin fonda  | Bonze enragé | 3e siège de la 11e division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 24
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/10/2007

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Hôzukimaru

MessageSujet: Re: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   Mer 6 Jan - 18:41

[Voilà, encore désolé pour l'attente, je me suis permis de te faire agir un peu, pour qu'on avance un max, et qu'on rattrape mon retard Wink]

Ce duel dépassait toutes les espérances d’Ikkaku, littéralement. En effet, alors qu’il était retourné avec enthousiasme au combat, après avoir jeté un dernier coup d’œil vers son coéquipier qui venait d’entamer son propre combat, il s’était relancé sans attendre sur son adversaire, sans avoir ne fusse que réfléchi à un début de plan… c’était tout lui, rien ne valait un bon combat bien bourrin sans trop se casser la tête.
L’autre était loin de le ménager, et s’avérait plus agile que prévu. Car jusqu’ici, aucun des coups d’Ikkaku [kudikaku 8D ahem.] n’avait fait mouche, ils étaient soit furtivement évités pour la plupart, soit habilement parés. Désireux de sortir de cette suite sans fin d’attaques avortées, le bonze fut forcé d’élaborer une ruse, qui pouvait peut-être lui permettre de finir par toucher l’ennemi.

Feintant alors une ouverture – assez flagrante pour que l’adversaire la remarque, mais pas trop pour rester un peu crédible – au niveau de son bas-ventre, il continua comme si de rien n’était, jusqu’à ce que le Bount finisse par tenter une attaque à ce niveau. Alerte, Ikkaku évita le coup de pied de ce dernier, et répliqua à son tour, extrêmement rapidement, certain de pouvoir enfin trancher l’ennemi. Pourtant, il fut déçu lorsqu’il se rendit compte que tout ce qu’il avait infligé à son adversaire, c’était une micro-coupure bénigne sur sa joue, rien de plus. Décidément, cet homme était loin d’être lent !

Mais alors que le 3e siège continuait ses attaques, le Bount fit un bond en arrière de plusieurs mètres, ce qui ressemblait plus à une sorte de fuite provisoire. Immobile, il plongea la main dans son veston, pour en ressortir un petit objet, que le bonze peinait à identifier à une telle distance. Et lorsque ce dernier planifia d’attaquer de front l’ennemi afin de le pousser à montrer ce qu’il venait d’extirper, il fut stoppé dans son élan, dubitatif devant ce à quoi il était en train d’assister. En effet, le Mèche-Longue venait de planter cette chose dans le sol du toit où ils se trouvaient tous les deux, acte à priori totalement absurde… mais ce mot devint vite dérisoire justement, lorsqu’une… chose sortit du sol, un peu comme une plante, pour ensuite « éclore » et donner naissance à… un renard ?! C’était effectivement ce à quoi cela ressemblait le plus, en tout cas pour ce qui était de la tête. Le reste du corps, c’était une plante « verte » (jaune, rouge et mauve en réalité) qui faisait office de robe pour ce petit renardeau ridicule flottant dans les airs à proximité de son maître. Le Bount prit alors la parole :


- Je suis Mabashi, Bount. Et voici List, ma Doll.
Dis-moi juste, avant que l'on continue plus loin, ton nom, bonze.


Suivi d’une petite phrase de politesse bien entendu ironique, qui semblait sortir de la bouche du renard mutant. Il – ou plutôt elle au vu de sa voix extrêmement aigue – avait un ton vraiment, vraiment irritant. Ignorant l’insulte très petite et mal placée de l’adversaire faisant certainement référence à l’absence de couverture capillaire du 3e siège (il faut préciser que c’était là un acte de pur sang-froid, ce qui n’arrivait malheureusement que trop rarement chez lui), Ikkaku tenta de comprendre ce qu’il venait de se passer. On leur avait en effet parlé de cette arme spéciale dont disposait chaque Bount, et qui était différente pour chacun d’eux, à l’instar des shinigamis et de leurs zanpakutôs. Donc, cette petite boule de poils mi-animale mi-végétale était son arme ? Le bonze en était plutôt déçu, s’attendant plutôt à une vraie arme de combat, mais il resta tout de même vigilant, on ne savait jamais. On lui demandait son nom, il se fit un plaisir de s’annoncer, désirant reprendre le combat au plus vite :

- 3e siège de la 11e division, Madarame Ikkaku ! J’espère que tu comptes te battre sérieusement, tu en auras bien besoin, parce que je ne compte pas me retenir contre toi !

C’est sur ce beau discours ma foi des plus élogieux qu’Ikkaku se relança avec hargne sur son adversaire, décidé à déterminer le véritable pouvoir de son adversaire. Il ne fut pas sans remarquer que l’ennemi arborait ce sourire qui n’était inconnu d’aucun véritable combattant : celui de la sûreté de soi, maintenant qu’il avait sorti sa « Doll », ce Mabashi avait l’air de se considérer invincible… c’est bien ce qu’on allait voir ! Alors que le bonze approchait dangereusement de son adversaire, ce dernier donna un ordre à sa petite poupée, qui se lança sans rechigner – que du contraire – sur Ikkaku. Ce dernier l’évita sans problème, et ce à plusieurs reprises, cette dernière ne cessant de lancer des assauts sur lui. Elle plongea alors dans le sol, et disparut quelques secondes, pour réapparaître à moins de 5 centimètres de lui… là, il l’avait évitée de justesse ! Ce petit jeu dura une minute environ, puis Mabashi claqua des doigts, et, en pleine attaque, l’animal s’arrêta net, pour rejoindre son maître moins d’une seconde plus tard. Ce dernier éclata alors d’un rire hystérique, extrêmement fier de lui, ce qui ne manqua pas de piquer au vif le 3e siège.

- Je croyais t’avoir demandé d’attaquer sérieusement… Je vois que je vais finalement devoir t’y contraindre moi-même !

Décidément, Ikkaku était un excellent orateur. Mais avant qu’il ne puisse attaquer à nouveau, ce Longue-Mèche relança un deuxième ordre, cette fois à l’apparence beaucoup plus sérieuse. Après avoir acquiescé de sa petite voix haut-perchée, la mini-renarde prit une position étrange, et un halo se forma tout autour d’elle. Moins d’une seconde plus tard, elle fonça directement sur Ikkaku, cette fois avec une vitesse bien supérieure, de telle manière qu’il ne put éviter l’assaut que de justesse, sans toutefois réussir à éviter de tomber. L’animal plongea alors à nouveau dans le sol, et ressortit en flèche pile à l’endroit où se trouvait étalé le bonze, qui n’eut que le temps de rouler sur le côté pour se relever, et éviter la catastrophe. Mais il n’eut pas le temps de réfléchir qu’elle continua ses assauts, à tel point qu’il finit par ne plus pouvoir suivre le rythme : dans une dernière attaque fulgurante, elle arriva en plein sur sa poitrine, créant un nuage de fumée de près d’un mètre de largeur.
Ikkaku ne savait pas vraiment pourquoi, mais il eut le pressentiment qu’il avait eu raison d’interposer la lame d’Hôzukimaru entre son torse et le museau du renard, qui en effet s’était écrasé contre la partie métallique du zanpakutô libéré. L’animal devant être sonné sur le choc, il en profita pour le balancer contre un mur du bâtiment d’à côté, après avoir séparé son arme en trois parties. Il espérait s’être débarrassé de cette chose plutôt gênante, pour pouvoir enfin reprendre le combat avec le véritable adversaire, le Bount Mabashi…

_________________
Nobiro, Hôzukimaru !

"Madarame Ikkaku. Le meilleur soldat combinant la puissance pure et la maîtrise de l'épée de tout le Gotei 13." Kusaka Sôjirô.

Prêt pour le combat, Invité ?


Dernière édition par Madarame Ikkaku le Dim 10 Jan - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   Ven 8 Jan - 22:33

- 3e siège de la 11e division, Madarame Ikkaku ! J’espère que tu comptes te battre sérieusement, tu en auras bien besoin, parce que je ne compte pas me retenir contre toi !

Madarame.....Ikkaku.... Drôle de nom...
Quoiqu'il en soit, ce n'était pas ça, l'important : le vrai combat commençait enfin, maintenant que Mabashi avait libèré sa Doll, et que les adversaires s'étaient tous deux révèlés leur nom.
Aussitôt, alors que le bonze raffermissait sa pogne sur la hampe de sa lance, se jetant en avant, un léger sourire d'excitation au lèvres, Mabashi tendit le doigt et, tout à coup, List se lança, tel une balle de fusil, en avant, ultra-rapide, manquant de peu Ikkaku.
Répètant l'action à plusieurs reprises, toujours en vain, la petite renarde, se stoppant en plein milieu de sa course, s'éjecta très rapidement pour s'enfoncer profondément dans le sol.
Ne laissant pas le temps à son adversaire de reprendre son souffle, la Doll ressortit de terre, toujours aussi vite, visant le coeur du guerrier qui ne dût sa survie qu'à ses réflexes plus qu'extraordinnaires, forgés et entraînés des années durant.

Alors, d'un petit geste de la main, le Bount rappela à lui son "arme", éclatant tout à coup d'un rire bruyant et satisfait, persuadé que le shinigami était fort impressionné par les capacités de List qui, elle, s'était déjà posée sur l'épaule de son maître. Mais il n'avait encore rien vu...
Son opposant, apparemment piqué au vif, mais toujours aussi sûr de lui, lança, à la volée, sans beaucoup de grâce, mais qu'y pouvait-on, un rustre était indécrottable, impoli et mal élevé, et il le resterait (HRP : Oui, c'est plus drôle quand c'est gratuit Smile ) :


- Je croyais t’avoir demandé d’attaquer sérieusement… Je vois que je vais finalement devoir t’y contraindre moi-même !

Comment ça ? Il n'était pas surpris, ni même un peu décontenancé par la puissance de sa petite List ?
Tandis que la réaction du chauve ne faisait que confirmer ce que pensait Mabashi des shinigamis, sa Doll se mettait en une position quelque peu étrange. Un intense halo doré commença alors à briller tout autour d'elle, annonçant la terrible attaque.
A nouveau, le Bount lança sa marionette à l'assaut, répétant inlassablement la même stratégie : attaquer sans cesse, histoire de pousser l'ennemi dans ses retranchements et, enfin, lancer List dans la terre, d'où elle pourrait achever l'adversaire.

Cette dernière, bien plus puissante et rapide que la première fois, manqua plusieurs fois Ikkaku de peu, arrachant les dalles du sol par paquet, et soulevant tout autour du combattant d'épais nuages de poussière.
Cependant, le troisième siège était un coriace : il esquivait, faute de mieux, sans arrêt chacune des attaques, pourtant sensiblement plus puissantes que la première fois.
Cependant, Mabashi, au milieu des colonnes de fumée, voyait très clairement que Madarame était actuellement en difficulté..... Il eût un petit rire convulsif aigu.... Il était temps de s'en débarasser, enfin...

Soudain, la petite renarde floral, déviant de sa trajectoire, ce qu'elle n'avait pas encore fait, zigzaguant très rapidement, lança une nouvelle série d'offensives, affaiblissant encore la position de son adversaire, jusqu'à, au final, lancer une attaque ultime, censé en finir avec ce gêneur...
Derrière List se levait de hauts nuages blancs, finissant d'isoler Ikkaku de l'extérieur.

Mabashi avait réussi.... A l'heure qu'il était, le shinigami chauve devait très probablement être mort, littéralement transpercé par sa Doll, éclaté sur le sol, en sang, un gros trou béant au beau milieu de l'abdomen.
Soudain, venant interrompre le rouquin au beau milieu de ses jubilations, une petite chose, apparemment inanimée, jaillit de la poussière, pour venir s'écraser quelques mêtres plus loin.
List ! C'était List !

Mabashi, sans même réfléchir au moyen par lequel ce petit shinigami mloins-que-rien était parvenu à se défaire de la Doll, se jeta en avant, à travers les vapeurs, guidé par la rage : là, surprenant Ikkaku qui reprenait à peine son souffle, il profita de son inattention et de sa vitesse acquise pour lui donner un puissant coup de pied en plein crâne (HRP : Ca t'apprendra à me faire bouger sans user de tactique ! Méchant !), le faisant voler du même coup plus loin, lui faisant traverser une petite baraque, et retomber dans une ruelle délabrée et emplie d'échoppes, faisant partie d'un quartierrt presque totalement abandonné de ses habitantrs, et arpentés par de nombreuses patrouilles shinigamis, prêtes à mater tout rebelle s'y logeant.

A peine le Troisième siège s'était-il relevé que, déjà, le Bount était sur lui et, jouant des pieds et des mains, tentait de lui assèner à nouveau quelques coups bien sentis.
Le coup de pied dévastateur avait laissé des traces : Ikkaku saignait maintenant abondamment de la tempe gauche, et ses vêtements, lacèrés de toutes parts, laissaient deviner de nombreuses coupurs superficielles nsur tout le corps du shinigami.
Les bottes et parades s'enchaînèrent à une vitesse folle, aucun des deux n'arrivant à prendre l'avantage sur l'autre, le combat finissant de dévaster le quartier déjà en ruines.

Mais alors que les deux adversaires s'approchaient d'un coin de rue, un grand shinigami, chave lui aussi, le sabre dégainé, jaillit de nulle part, faisant bien deux fois la taille du bonze qui, en largeur comme en hauteur (HRP : Un big !) et s'approcha en courant des deux hommes.
Mais alors que, chose surprenante pour Ikkaku, très probablement, il s'apprêtait à tenter de frapper Mabashi, il pivota rapidement et, de toutes ses forces, assez rapidement pour un bretteur lambda, afaissa tout son poids sur Ikkaku qui, stupéfié, n'avait pas d'autre choix que de tenter de parer : pris par surprise par l'apparition et, surtout, par la trahison inattendue de l'un de ses hommes, il en était réduit à cela...


HRP : Bon, c'est pas un post très fameux, je sais ><'''

Ce que je propose c'est que, quand tu pares, la Doll sort tt à coup de la poitrine du shinigami contrôlé et vienne te frapper en plein sternum, là, soit tu augmentes l'effet dramatique en te faisant tabasser (ça ne me dérange pas ^^), puis, tu pourrais, par exemple, faire appel à ton bankaï, je poste en disant que je suis impressionné et tt, mais que je ne perds pas espoir, je t'attaque, et toi, tu m'éclates en bonne et dûe forme ^^

Pas de risque, c'est un quartier abandonné, il n'y aura personne pour voir ton Bankaï Wink

Ca fera une belle fin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ikkaku
Admin fonda | Bonze enragé | 3e siège de la 11e division
Admin fonda  | Bonze enragé | 3e siège de la 11e division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 24
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/10/2007

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Hôzukimaru

MessageSujet: Re: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   Dim 10 Jan - 15:41

Et en effet, il avait apparemment réussi à bien la sonner ! Il avait bien fait de tirer parti de la surprise, car sans cela, il n’aurait sans doute jamais pu se débarrasser de cette petite teigne irritante. Quel ne fut pas son contentement, lorsqu’il entendit – ou plutôt n’entendit plus – cet affreux rire démentiel qui sortait de la bouche de son adversaire ! Selon toute apparence, il venait de voir que sa petite poupée s’était pris la raclée du siècle… et il n’avait pas l’air d’aimer ça.

Ainsi, poussé par la rage, il courut à travers la fumée et fonça sur Ikkaku, lui sautant dessus afin de lui régler son compte. Ce dernier, pris par surprise, n’eut le temps de riposter, et se prit un violent coup de pied à la tête. Et bien qu’il fût résistant, et qu’il faisait partie de la division faisant les shinigamis les plus endurants du Sereitei, il sentit tout de même le coup passer, et fut sonné durant quelque secondes, après avoir atterrit quelques mètres plus loin, après être passé au travers d’une petite maisonnée délabrée. Il se trouvait maintenant dans une petite ruelle abandonnée du Rukongai, sans personne pour lui venir en aide… et tant mieux ! On ne ferait que le gêner. Il se releva donc, et n’eut que le temps de voir ce satané Bount lui foncer à nouveau dessus, pour alors entamer une série infinie d’attaques les puis ravageuses les unes que les autres… pour eux, mais aussi pour le décor qui les entourait. Mais peu les importait, ce qu’il fallait, c’était réduire son adversaire à néant, un point c’est tout.

Mais alors que les deux adversaires, se déplaçant un peu malgré eux dans cette ruelle étroite, arrivèrent à un coin de rue, un shinigami patrouilleur fonça de toute la masse de son corps immense sur Mabashi, afin d’aider Ikkaku… le malheureux ! Le bonze n’avait aucunement besoin d’aide, et cet homme ne pourrait rien contre le Bount, si ce n’est se faire battre à plats de couture en quelques secondes à peine. Mais ce qui se produisit alors relevait de l’impensable : alors qu’il s’apprêtait à frapper de son zanpakutô sur l’ennemi, il eut un léger soubresaut, pivota, et abattit son arme de tout son poids sur le bonze, qui n’eut que le temps de parer du mieux qu’il put, puisqu’il ne s’y attendait pas le moins du monde.


- Mais qu’est-ce qui te prend, imbécile ?! T’as perdu la tête, ou qu…

Ikkaku ne termina pas sa phrase, car il aperçut alors une chose assez étrange, plantée en plein milieu du sternum de ce shinigami devenu fou, sûrement à l’origine de ce revirement inattendu. Mais alors qu’il tentait de déterminer l’origine de cette… chose, cette dernière, qui se révéla être la Doll elle-même – elle s’était donc réveillée ! – sortit de la poitrine de l’homme, et fonça directement dans celui du bonze, qui ne réussit pas à parer, du moins pas totalement. Cette douleur, il s’en rappellerait encore longtemps, tellement il avait souffert sur le coup – il ne put d’ailleurs empêcher un cri. Mais il était loin d’être une mauviette, et ignorant la douleur, il arracha la bestiole de son corps, pour l’écraser au sol sans hésitation [HS : ben quoi, elle ma fait un mal de chien ta poupée de mes deux là !].

Ikkaku était salement amoché. Et s’il ne faisait rien maintenant, son adversaire, qui allait sûrement s’énerver encore plus, le réduirait littéralement en miettes. Il n’avait plus qu’une seule solution,
cette solution. Maintenant que la ruelle était à nouveau vide – excepté eux deux, et le shinigami maintenant à terre, évanoui – il pouvait le faire… personne ne le verrait. Ainsi donc, il se releva, et regardant son adversaire d’un air déterminé, il sourit, avant de prendre la parole :

- Je ne voulais pas avoir à l'utiliser ici, mais tu ne me laisses malheureusement pas le choix...Regarde bien... mais ne le dis à personne !

Ikkaku ramena alors les deux parties de sa lance l'une contre l'autre, et libéra son bankai, inconnu de tous, excepté Renji, et ceux qu’il avait tués, évidemment. Criant son très célèbre et non moins charismatique « baaaAAAANKAIIIII YAAAAA !!! », un nuage de fumée se forma tout autour de lui, prenant la forme d’une colonne qui se mit alors à tournoyer de plus en plus rapidement. Cette colonne se transforma ensuite en tornade, et des éclairs rouges surgirent tout autour, alors que les fenêtres aux alentours éclataient les unes après les autres.
Au fur et à mesure que la fumée se dissipait, Mabashi put apercevoir la forme du bankai de son adversaire : le bonze tenait dans chaque main une énorme lame, toutes les deux étant reliées, par une grosse chaine, à la partie centrale du bankai, une gigantesque lame recourbée trônant au-dessus d'Ikkaku, et surmontée d'un magnifique dragon.


- Ryumon... Hôzukimaru !

A partir de ce moment, Ikkaku avait commencé à faire tournoyer la lame principale de son bankai au dessus de lui, et ce de plus en plus vite. Chose que le Bount avait dû ignorer, car il l'avait laissé faire pendant quelques secondes, trop occupé à se lamenter sur le corps inanimé de la petite Doll, inconsciente. Le bonze continuait donc de faire tourner l'immense lame, et le dragon qui y était incrusté était en train de se remplir de rouge, depuis la base de sa queue, et progressant vers l'extrémité de sa tête. Décidé d’attirer à nouveau l’attention de son adversaire, il reprit la parole :

- Le problème, avec Hôzukimaru, c'est que contrairement à moi, c'est un vrai fénéant... Pour pouvoir révéler son véritable potentiel, je dois le réveiller totalement, et ça prend un peu de temps. Heureusement pour moi, au lieu de me porter un coup fatal, tu as préféré d’abord t’occuper de ta petite poupée chérie, ce qui m'a permis de terminer ce que j'avais commencé.

Car effectivement, la progression arrivait à son terme, et Mabashi put voir le rouge remplir en entier la tête du dragon. Dès ce moment, une explosion de reiatsu, beaucoup plus forte que la première, survint, Ikkaku avait maintenant repris le dessus. Et il pointa les deux lames vers son adversaire, en signe de défi.

_________________
Nobiro, Hôzukimaru !

"Madarame Ikkaku. Le meilleur soldat combinant la puissance pure et la maîtrise de l'épée de tout le Gotei 13." Kusaka Sôjirô.

Prêt pour le combat, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   Jeu 14 Jan - 19:18

L'attaque était une réussite : comme prévu, Ikkaku, surpris et totalement pris au dépourvu par cet étonnant retournement d'allégeance, s'était vu réduit à parer au dernier moment le coup de sabre que lui assènait la marionette.
A ce moment précis, alors que la parade avait fonctionné, et bloqué le coup du gros shinigamis, une petite tête sorti de l'étrange renfoncement se situant au milieu de la poitrine de celui-ci et, en un éclair, jaillit de lui, rentrant violemment en collision avec l'abdomen du bonze, le faisant reculer, sous le choc, de plusieurs pas.
Le ghuerrier, le souffle coupé, probablement quelques os broyés, les yeux écarquilklés, se reprit cependant très rapidement et, de rage, s'empara fermement de la petite Doll et, brutalement, la projeta par terre et celle-ci, dans un petit couinement, retomba à nouveau, pour la deuxième fois, en fait, de ce combat, dans les pommes, assomées par la barbarie de son adversaire.


- Raaaah ! Liiiist !!!

Aussitôt, Mabashi se jeta en avant, les poings fermés et, prenant Ikkaku en état de faiblesse, étant toujours sous le choc de l'attaque qu'il venait d'encaisser, lui donna un direct du droit en plein dans le visage, avant de le projeter en avant d'un coup de pied furieux. (HRP : J'étoffe un peu xD)
Immédiatement après s'être rapidement débarassé de son adversaire, le Bount se jeta sur sa List qui, son petit crâne en sang, s'était évanouie sous le choc.
Sanglotant légèrement, il se lamenta alors sur le sort de sa Doll.
Tout à coup, le bonze, visiblement très vite sur pieds, commença unh long monologue parsemée de cris et agrémenté de nombreux sursauts de voix.... C'en était trop pour Mabashi.
Aussi, prenant le regard le plus terrifiant qu'il le put, il se retourna, List dans sa longue et fine main, dans le but de reprendre le combat et, enfin, d'en finir avec celui-ci une bonne fois pour toute.
Là, une vue bien étrange s'offra aux yeux du rouquin : le shinigami chauve, au beau milieu des fumerolles et des poussières, semblait possèder, à présent, de nouvelles armes : il s'agissait de deux énormes lames, reliées toutes les deux par une grande chaîne à une troisième, semblant moins adaptées au combat, et au milieu de laquelle se trouvait gravé un long dragon de style oriental...
Mais s'il n'y avait encore que ça, de bizarre.... Ikkaku, s'étant emparée de l'arme centrale, la faisait tyournoyer au-dessus de sa tête, un grand sourire aux lèvres, entraînant les deux autres dans le mouvement de tourniquet.


- Le problème, avec Hôzukimaru, c'est que contrairement à moi, c'est un vrai fénéant... Pour pouvoir révéler son véritable potentiel, je dois le réveiller totalement, et ça prend un peu de temps. Heureusement pour moi, au lieu de me porter un coup fatal, tu as préféré d’abord t’occuper de ta petite poupée chérie, ce qui m'a permis de terminer ce que j'avais commencé.

Et, effectivement, semblant venir affirmer les dires du chauve, la gravure de dragon, s'emplissant de plus en plus d'un rouge de forge, au fur et à mesure que les tours étaient accomplis, était presque pleine de cette lumière écarlate et lumineuse.
La raison aurait voulu que Mabashi l'attaque tout de suite, histoire de ne pas lui permettre de rassembler ses forces, mais la raison n'avait pas d'emprise sur l'esprit exité par la rage et l'envie du jeune homme qui, déjà, se ghausait de son rire malsain et agaçant.

Deux secondes plus tard, c'était fait : le dragon rouge était complet, de la tête à la queue, et de légers nuages de vapeur s'élevèrent alors de celle-ci.
Aussitôt, les deux sourires des deux adversaires s'étirèrent instantannément encore un peu plus loin sur leur visage déjà défiguré : c'était l'heure du grand final.
Désirant tester les nouvelles capacités de son ennemi, Mabashi se lança, tête baissée, vers Ikkaku, toujours aussi furtif et agile et sautant et gambadant en tous sens, tenta de lui inliger quelques coups bien sentis, sans viser un point précis, pensant juste à frapper et à faire le plus de mal possible. En vain.
Mais cela lui permit cependant une conclusion : la vitesse du bonze n'était nullement altérée par ce passage à une nouvelle forme du zanpakutoh, inconnue aux yeux du Bount.
Peut-être n'était-ce d'ailleurs qu'une simple métamorphose, destinée à impressionner et déstabiliser l'adversaire. C'était décidé, il fallait lancer une attaque en force.
Et c'est ainsi que Mabashi se lança à nouveau à l'assaut, visant cette fois-ci la tête, déterminé à l'emporter cette fois-ci sur le plan de la puissance pure, persuadé de réussir à la vue de l'état pitoyable de Ikkaku.
Le poing parti tout seul, en direction de la bouche du shinigami, et le Bount, le poing ferme et les muscles bandés, un grand sourire, mit tout son poids en avant, sûr de la réussite de son entreprise.
Quelle ne fût pas sa surprise lorsque son avant-bras se déroba, légèrement d'abord, puis beaucoup plus nettement, s'envolant à quelques mêtres de là, dans une gerbe de sang...

Tombant à genoux en hurlant de douleur, le jeune vampire, tenant son moignon en sang de la main gauche, venait juste de perdre une moitié de bras.... Le sabre du guerrier y avait pénétré comme du beurre et, contrant sans problème la puissance du coup, avait tranché le bras en deux, laissant une partie orpheline à terre, sans vie et déjà vide de sang...

Tout à coup, jaillissant de l'ombreuse petite ruelle en arrière, telle une fusée, un petit projectile brillant, chargé d'énergie, et ayant acquis, de par sa vitesse, une grande force, fonça à toute vitesse, petit obus dévastateur, sur l'homme-boule-de-billard.
A nouveau, ce dernier, usant simplement de la gigantesque puissance brute que lui offrait son zanpakutoh, se contenta de trancher en deux la petite Doll, tandis que son liquide vital éclaboussait le visage de son maître, tordu par la souffrance et l'horreur, ce qui finit de le faire sombrer dans la folie et la peur....
C'était fini et, maintenant, totalement perdu, Mabashi n'avait plus qu'une seule idée en tête : le faire payer à son ennemi...


HRP : Voili voilou, t'as plus qu'à dire que je te fonces dessus avec une expression démente au visage, et que tu me tranches ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madarame Ikkaku
Admin fonda | Bonze enragé | 3e siège de la 11e division
Admin fonda  | Bonze enragé | 3e siège de la 11e division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 24
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/10/2007

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
29/40  (29/40)
Nom de l'arme: Hôzukimaru

MessageSujet: Re: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   Jeu 14 Jan - 20:31

[HRP : Rapide conclusion, pas besoin de faire 3 pages pour tuer Mabashi, il ne le mérite pas Cool]

La transformation étant un succès total, Ikkaku n’avait maintenant plus aucun souci à se faire… en tout cas, c’est ce qu’il pensait, mais mieux valait rester sur ses gardes : en effet, il était tout de même bien blessé, et son adversaire avait démontré à maintes reprises qu’il était loin d’être débutant.
Ils étaient finalement arrivés au point culminant du combat : quoiqu’il arrive, ils allaient en finir, ici, et maintenant. Le Bount, son sourire ayant presque atteint la même largeur que celui d’Ikkaku – et ça, c’était du jamais vu – fonça tête baissée vers ce dernier, pressé d’en finir. Il attaqua rapidement, espérant peut-être que le 3e siège serait maintenant moins rapide qu’avant transformation… mais ce n’était pas le cas. Le bonze n’eut pas de difficultés à éviter et parer cette kyrielle de coups, finissant par repousser l’ennemi à quelques mètres d’un coup bien placé, mais peu violent.


Mabashi se lança à nouveau sur son adversaire, n’ayant pas perdu une once de détermination dans le regard. Il était bien plus rapide qu’à l’assaut précédent, ce qui étonna brièvement Ikkaku, qui ne se laissa pas déstabiliser pour autant. Il voulait apparemment frapper celui-ci au visage, afin de le renvoyer au sol… très mauvaise idée ! Le bonze frappa avant lui, et lui trancha l’avant-bras, d’un geste vif et invisible. L’adversaire ne s’en rendit compte qu’une seconde plus tard, l’air d’abord ébahi par cet évènement pour le moins invraisemblable, et hurlant ensuite à la mort, s’effondrant sur ses genoux, et tenant ce qui lui restait de bras, tentant en vain de ralentir l’hémorragie. L’autre bout se trouvait à plusieurs mètres de là, et Ikkaku, pas très fier de ce coup un peu simple bien qu’il n’en avait pas eu le choix, décida de convaincre son adversaire d’abandonner. Ce dernier ne pouvait plus rien contre lui, c’était certain, et le 3e siège détestait par-dessus tout d’éliminer un adversaire handicapé.

Mais il n’en eut pas le temps, car une petite chose éclairée lui fonça dessus sans prévenir : la Doll ! Décidément, encore une qui était vraiment résistante. Mais pour elle aussi, Ikkaku n’eut aucune pitié : elle s’effondra, tranchée en deux avant d’avoir pu ne fût-ce qu’arriver dans son espace vital. Son sang vint éclabousser le visage de son maître, toujours à terre, et c’est là qu’il perdit totalement la tête : il hurla d’un cri qui dépassait tout entendement [HRP : c’est le cas de le dire :p], se releva, sous l’emprise d’une force obscure qu’il n’aurait jamais eue en temps normal, et fonça une ultime fois sur son adversaire, les traits déformés par la folie pure, toujours très rapide, mais sans même réfléchir à un plan d’action. Ikkaku poussa un long soupir, répugnant à devoir achever son adversaire de cette manière… mais il n’avait pas d’autre choix. Une fois Mabashi à sa portée, il le trancha lui aussi en deux, pour en finir : cette fois, il n’allait plus jamais se relever, c’était totalement fini.

« Tu étais bien plus coriace que je ne l’aurais jamais imaginé… Merci pour ce combat, Bount. »

Retrouvant son zanpakutô scellé, Ikkaku se retourna, marcha lentement sur quelques mètres, et s’effondra ensuite au sol, exténué…

_________________
Nobiro, Hôzukimaru !

"Madarame Ikkaku. Le meilleur soldat combinant la puissance pure et la maîtrise de l'épée de tout le Gotei 13." Kusaka Sôjirô.

Prêt pour le combat, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Combat contre les Bount - Madarame Ikkaku vs Mabashi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le combat contre Pierre the champion.
» Le combat contre le géant
» Pirates contre marine
» (Terminer)Premier combat serieux face au champion !
» [Arène] Un combat contre la copieuse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Rukongai :: Quartier Sud-
Sauter vers: