Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [event] L'exécution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasakibe Chôjirô
Lieutenant de la 1ère division / thé-san
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 26
Localisation : Where tea is.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Faction: 1ère division
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Gonryoumaru

MessageSujet: [event] L'exécution   Jeu 31 Déc - 3:19

Le ciel était gris.
Un gris pesant. Une couleur lourde, qui tombe comme une fatalité sur les mortels.
Un gris neutre. Le soleil ne parvenait pas à franchir l'épaisse barrière. La scène en devenait spectrale. Aucune ombre ne venait donnait du relief à la colline. Seule la présence inquiétante de l'installation funeste paraissait ombrée, tant son aura était sombre. Sombre des dizaines de shinigami déjà exécutés en ce lieu.
Un gris faisant perdre toute notion du temps. La matinée touchait à peine à son terme, et pourtant on ne distinguait plus les heures passer. Seules les arrivées ponctuelles de capitaines, et d'autres officiers venait perturber le silence et la monotonie du lieu et du temps qui défilait, inlassable. Parmi eux, les lieutenants Yuutai Diji, Hisagi Shuhei, les capitaines Soi Fon, Hitsugaya, Komamura, Byakuya, le troisième siège Ikkaku. Les places vides étaient principalement pour les capitaines Ichimaru, Aizen, Tosen... Le dernier à arriver fut le capitaine Kurotsuchi. Sur son visage plus que sur les autres se lisait une profonde lassitude, une fatigue traînée sur plusieurs jours et nuits. Les regards se faisaient discrets, les cernes nombreuses.
Un gris triste... Tout les visages étaient tirés, solennels également. Certains connaissaient très bien la condamnée, ce qui leur rendait la tâche encore plus difficile. L'air était encore l'air frais du matin que le soleil n'avait pas pu réchauffer. L'horizon jouait à cache-cache avec les nuages, apparaissant brièvement. La colline surplombait le Seireitei, monument des Shinigamis, symbole de leur gloire et de leur prétendue toute-puissance. Les différents quartiers étaient plus ou moins en bon état, à cause des quelques problèmes d'intrusion auxquels fait face le Gotei 13 en ce moment... On voyait, se détachant sur le fond gris du ciel, des colonnes de fumée provenant des quartiers incendiés, et des ruines de différentes importances, témoins de la violence des combats.


*Et ils laissent se balader des intrus du niveau de lieutenant au moins, tout en rassemblant les seuls capables de les arrêter en un seul lieu ?*
*Les ordres de la chambre des 46 sont souvent obscurs... Mais le passé leur a presque toujours donné raison.*
*C'est justement ce "presque" qui m'inquiète...*

Le monde pesant se déchira, s'ébranla d'un seul coup. Toute la sphère de silence englobant la colline du Soukyoku se brisa en un grondement sourd, puissant. Le premier coup du grand tambour. Le début de la cérémonie. Un second coup de tonnerre emplit l'air, faisant bouger la masse lourde de tristesse solennelle du lieu. Le premier convoi arrivait : à sa tête avançait majestueusement Yamamoto Genryussai, capitaine de la première division, et commandant en chef des forces du Gotei 13, se déplaçant spécialement pour assurer la sécurité de l'événement. Venait à sa suite la condamnée, escortée par plusieurs gardes. Habillée de blanc, elle ne semblait pas craindre sa mort proche. Au contraire, il flottait sur son visage un demi-sourire. On y devinait une certaine fierté inhérente à la famille Kuchiki : la fierté d'accomplir froidement son devoir. Mais il n'y avait pas que cela, il y avait également un sentiment plus fort, une émotion palpable qui dominait toute la tristesse ambiante, une puissante et forte résignation. Tout l'être de Rukia respirait ce sentiment d'abandon, lui donnant non pas une énergie molle et faiblarde, mais une puissance incroyable.
Sous les regards curieux de certains, ou inconnue aux yeux des autres, elle fut emmenée près de l'exécutoire qui serait son dernier lieu de vie. On l'attacha, elle ne résista pas, ne se débattit pas. Elle acceptait pleinement son destin. Des mots furent prononcés, et elle s'éleva, terminant sa course dans les airs, à hauteur de la lame du Soukyoku.
Alors, le Capitaine-Commandant s'avança, et, debout, s'adressa à l'ensemble des gradés présents. Il aurait pu dire un discours exceptionnel, personne ne l'aurait écouté. La présence même de ce portique gigantesque écrasait la présence de n'importe quel humain. Les paroles n'ont pas d'importance dans un lieu tel que celui-ci, où même le plus prolixe des bavards se tairait, fasciné.

Le dernier mot du Capitaine-Commandant fut noyé dans le vacarme de la membrane du grand tambour, vibrant et résonnant dans tout le Seireitei. Du bas de la colline arrivait le dernier convoi. Des gardes encadraient des nécromanciens, chargés de libérer le Soukyoku, grande hallebarde à la lame avide de sang, droite et fière, tenue uniquement par quelques cordes scellées. Les shinigamis spécialisés s'approchèrent, chacun s'installant à une corde. Il entonnèrent une litanie funèbre, envoûtant l'assistance de leurs voix profondes. Une déferlante d'énergie prenant sa source dans le Soukyoku s'éleva vers les cieux, chassant ponctuellement les nuages tant elle était haute, signe que l'arme allait être libérée. Une à une, les corde se détachèrent de leurs sceaux, se déroulant ensembles, libérant le manche de l'immense hallebarde qui s'anima d'une énergie de feu.

Et alors apparut le Soukyoku, phénix dont la puissance dépassait un millier de zampakutoh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [event] L'exécution   Jeu 31 Déc - 16:12



Ainsi, le ciel était gris. Les dernières prières de Rukia n'avaient pas étés exaucées. Elle aurait voulu... juste une dernière fois, le soleil picotant sa peau. Les rayons qui l'éblouiraient, pour ne pas voir la mort qui foncerait droit sur elle. Mais sa détermination ne faillirait pas.

Ses yeux seraient ouverts. Car plus rien ne l'attendait ici-bas. Le seul futur qu'elle s'autorisait se trouvait dans les étoiles. Les étoiles...


La procession avançait depuis un bon moment. Toute la matinée, ils avait marché. Rien ne semblait pouvoir arrêter le Capitaine-Commandant. Personne ne prononçait un mot. Les yeux fermés, Rukia avait mis un pas après l'autre, pressée d'en finir, la vague impression de marcher sur une corde tendue à son maximum. Sous elle, les loups hurlaient et réclamaient sa chaire ; de frustration, ils couinaient pour se repaître d'elle, nourriture garnie de l'exquis goût de la trahison ; et leurs yeux, fous, n'avait d'égales dans leurs folies que leurs bouches enragées, crachant entre leurs crocs punitifs. Mais Rukia se sauterait pas. Pas encore. Elle ne se donnerait pas aux loups. Quelque chose de plus grand l'attendait. Quelque chose qui échauffait son cœur rien qu'as sa proche pensée. Les étoiles, peut-être...

Alors, la colline apparu dans la brume ; vision de grandiloquence, de toute puissance et de fatalité sordide. Rukia ferma les yeux. Elle ne voulait pas voir cette montagne. Son seul vœux était de regarder de son haut. Elle montait, montait, et montait toujours. Les yeux fermés, Rukia aurait pu se croire au sommet du monde. Au sommet de son monde, dans tous les cas...

Puis une voix lui parvint, distordue et lointaine. Cette voix lui venait de l'univers qu'en elle, elle avait déjà quitté. On lui demanda ses dernières volontés.


- Je... Je veux contempler le soleil les yeux levés. Une toute dernière fois...

Au ralentis, le Capitaine-Commandant leva une main vers le ciel ; et dans un bruit de déchirement, un long filament lumineux fut éjecté de son doigt. Il transperça les nuages, leur arrachant un cri de protestation ; mais peu à peu, ils se résignèrent et s'écartèrent avec une grâce divine ; une grâce qui vous rend sourd et muet ; et vous emmure dans votre incapacité à comprendre ce que vous n'atteindrez jamais, sauf lors de votre mort. Un rayon lumineux ébloui Rukia ; qui n'en put plus de se retenir de pleurer. Et elle pleura. Non pas de tristesse, mais parce qu'on lui avait offert le plus beau don qu'on aurait pu lui faire.

Le bienfaits de l'astre solaire réchauffa ses joues endolories et engourdies par le froid ; alors que doucement, elle s'élevait, pieds et points liés par la fatalité. L'heure de sa pénitence venait avec la lumière. Pas si mal, pensa Rukia entre deux sanglots. Puis, attirée par un mouvement en contrebas, elle croisa le regard de son grand-frère.

Elle s'arrêta de pleurer. Elle devrait son montrer digne du sang qui circulait dans ses veines.

Puis la suite se déroula comme Rukia l'avait prédit. Un temps qui s'écoule incroyablement vite, et lentement en même temps. En fin de compte, il était impossible pour elle de définir le nombre de battement de son coeur, alors qu'elle était accrochée la-haut, seule avec son absolution. La grande lance sacrée s'éveilla, et, dégourdie par l'envie de sang, explosa dans un millier d'étincelles, et renaquit en phénix doré. Le martyr et l'oiseau de la délivrance se regardèrent l'espace d'un instant ; et Rukia aurait bien été incapable de déceler quoi que ce soit d'humain de ce regard de braise. Tant mieux. Elle n'aurait pas supporté le poids d'un visage familier. Visage familier qui n'en aurait pus jamais le titre, à présent.

L'oiseau écarta ses superbes ailes. Il était beau. Plus rien comptait. Les tambours de son cœur martelaient leurs derniers hymnes.

Puis l'oiseau exécuta ce pour quoi il s'était réveillé.


Rukia ferma les yeux.


Et le soleil brillait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [event] L'exécution   Ven 1 Jan - 2:21




Nom : Kurosaki Ichigo


Zanpakutôh : Zangetsu


Niveau : 27 Shikai, 29 Bankai, 32 Hollow


Section : Ryôkas


___________________________


Transformer Soundtrack



Courir. Plus vite que le vent ne saurait le porter. Les pieds ne faisant qu'effleurer le sol rendu instable par son inquiétude et sa folie qui ne faisait que l'aveugler. Qu'importe. Avancer. Ne pas prendre les escaliers qui le mènerait à l'objet tant désiré, objet de sa venue dans ce monde qui l'avait mal jugé. Et que lui même disait détester. Sauter, courir sur le mur à la vertical, les dents serrées. Le regard rivé sur la raison de son univers métamorphosé.

Ne pas s'arrêter. Ou prendre le risque d'échouer.

S'élever, haut dans les cieux, et observer, d'un œil avisé, la scène insupportable qui osait se dérouler. Grogner. Puis s'élancer.

Ichigo fondit des cieux vers la femme qui s'était, pour l'aider, lui et sa famille, mise en sursis. Le feu se muait déjà d'impatience de la dévorer. Une vision intolérable, qu'il allait faire cesser. Le timing était serré. Y parviendrait-il ? Pourrait-il la sauver, elle, dont la vie ne tenait plus qu'a un fil ? Il ne pouvait s'y résoudre. Il devait occire le mal de son épée, et frapper, tel la foudre. Et donc, éclair lumineux qui pourfendait les cieux, il s'y prépara. Il devait centrer son aura. Pour ce faire, une rude préparation mentale était requise. Mais cette formation, il l'avait acquise. Depuis peu de temps, il avait enfin le pouvoir de peser sur la balance de la fatalité. Et il comptait bien, de ses mains, y contribuer.

Au sauvetage de Rukia Kuchiki, son amie.


Il se rua, les yeux transfigurés, aveugles, mais ouverts au cœur, vers la femme qui trônait, attachée et humiliée. La mort approchait, rouge et flamboyante. Ichigo le savait, cette arme était puissante. Mais rien ne pourrait désormais stopper son envie de tout changer. Son envie et sa conviction qu'il fallait la sauver. Majestueux, il barra le chemin du malheur. Pour faire retrouver à cette femme sa fierté, et son honneur.

Dos au démon, il regarda le petit corps tant désiré, brisé et détruit. Le Sacerdoce qu'il s'était imposé expirait finalement, dans un déluge de feu et d'impétuosité. Il avait réussit. Ce pourquoi il avait tant donné. Ce à quoi, ces derniers temps, il avait voué sa vie.

- Ouvre ces yeux, Rukia. Et vois ma lubricité à relever les défis. J'avais promis. Et me voici.

Peu à peu, le bleu des pupilles de la condamnée s'offrit à lui. Elle tremblait. La pauvre n'avait pas encore compris. Et Ichigo devait lutter. La force qui pesait sur dos était plus qu'il ne pourrait bientôt supporter. Les esprits ne tarderaient pas à reprendre l'espoir qu'ils lui avait permis.

La créature ailée repris ses esprits. Elle recula, prêt à attaquer une fois de plus, et comptait bien, cette fois-ci gagner le pari.

Ichigo, comprenant le danger, pris son épée, et d'une force destructrice, détruit l'arche ou Rukia avait été suppliciée. les énormes installations, brisées, ne tardèrent à tomber de leurs frondaisons. Le fracas assourdissant ainsi provoqué causa un nuage de poussière qui engloba tous les participants. Le soleil de Rukia avait disparu. Mais avec lui, la vie lui était revenue.

Alors, Kurosaki Ichigo, tenant dans ses bras la rescapée, retomba sur le sol, dans un bruit étouffé. Puis le nuage s'estompa, et avec ceci le soleil une nouvelle fois les engloba. Mais les ennemis, eux, étaient encore là. Posant son petit trésor étonné à ses pieds, Ichigo s'avança. Son épée alla se caler contre son épaule, pointe levée. D'une voix porteuse et impressionnante d'assurance et de fierté, il prononça :


- Si quelqu'un doit s'y opposer, qu'il vienne à ma portée. Car ma mission n'est pas encore terminée. Elle le sera uniquement lorsque le voile qui abuse vos yeux sera tombé.


Ainsi, Kurosaki Ichigo, un tourbillon bleuté d'énergie vibrant autour de lui, fit face aux ennemis.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [event] L'exécution   Ven 1 Jan - 20:03



Il était venu. Même si elle l'avait supplié de ne pas venir. Il était là. Et il l'avait sauvé. D'une puissance dont elle ne l'aurait jamais cru capable, il arrêta son meurtrier, et trancha la grande arche ou elle était retenue prisonnière. Ichigo venait de rendre la liberté à Rukia, aussi physiquement que spirituellement, autant que symboliquement.


- Lâche moi, imbécile de roux ! Lâche-moi tout de suuuuuuuuiiiiiite !!


Ichigo lui sourit. L'assurance qui se lisait sur le visage de son sauveur était inouie. Mais à quoi pensait-il ? Même si il la sauvait maintenant, il restait au moins six ou sept capitaines en contrebas, tous leurs lieutenants, et sans parler du capitaine-commandant ! Pour une seule personne, il était tout bonnement impossible, qu'importe sa puissance, de tous les battre ! Et d'ailleurs, comment était-il arrivé ici ? Il avait bien du rencontré des ennemis, non ? Ou plutôt, des adversaires ? Rukia observa Ichigo. Avait-il progressé à ce point, durant son absence ? Etait-il devenu autant puissant qu'il le prétendait ? Et au grand dame de Rukia, qu'il en avait l'air ? Puis, avec stupeur, elle remarqua le nombre hallucinant de bandages qui entouraient tout son corps. S'était-il détruit à ce point pour elle ? Avait-il pris autant de risques juste pour venir la sauver ?

Rukia ravala les cinglantes paroles qui lui venaient de la gorge. Lui manquer de respect, alors qu'il avait tant bravé pour elle ? Les larmes aux yeux, elle articula :

- Ichigo... S'il te plaît... Vas-t'en et laisse moi ! Je n'ai aucun regrets ! je veux mourir ! Ils ne te laisseront pas faire... Je ne veux plus que tu sois blessé à cause de moi, idiot...

Mais Ichigo tint bon. Il retomba sur le sol de la colline, et déposa Rukia avec douceur. Puis il lui murmura quelques paroles réconfortantes, connues d'eux seuls. Après l'avoir regardé intensément, Ichigo se releva, et tourna la tête en direction de la vingtaine d'ennemis qui se tenait devant lui.

- Si vous voulez toucher à un seul cheveux de cette femme... Alors, cet acte se fera au-dessus de mon cadavre. J'en fait le serment.


Ma parole, il les provoquait ! Ichigo avait-il vraiment perdu l'esprit ? Était-il devenu complètement fou ? De loin, elle entendit Yamamoto Genryuusai Shigekuni crier :

- Punissez-moi ce jeune impudent !

Rukia, pris de vertiges, eu juste le temps, avant de perdre connaissance, de voir un homme sans Haori se diriger vers Ichigo, avec la ferme intention de le maîtriser...



EDIT : bon bon. Tout d'abord, il me faut un shinigami (normal, ou lieutenant) qui veuille bien se faire exploser par Ichigo. Je sais, ce n'est pas très tentant, mais il le faut, pour mettre à jour son power-up. Ensuite, un capitaine viendra l'affronter.
Cette nuit, Aizen arrivera. Vous pourrez tous commencer vos combats demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umisuke
Modérateur | 4ème siège de la 9ème division
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 8ème division
Niveau:
20/40  (20/40)
Nom de l'arme: Tsukai Korosu

MessageSujet: Re: [event] L'exécution   Lun 4 Jan - 3:15

Et bien,la vie de shinigami n'était pas facile! À peine l'avait t-on placé quatrième siège de la huitième division qu'il était envoyé au feu. Il n'avait même pas eu le tant d'emménagé. Ses effets personnelles était toujours à l'académie. Il n'avait ni eu le temps de visiter, de se présenter, ou de casser la croute.


Tout les shinigami en état était prié, non forcé, de se rendre sur la colline du soukyoku pour l'exécution. Mais il en manquait tout de même plusieurs. Dont son capitaine, à qui il n'avait pas encore fait la connaissance! Il était mal à l'aise, il ne savait pas ou se tenir. Jusqu'au réveil du soukyoku. Seulement pour ca, ca en valait presque le déplacement, c'était éblouissant et merveilleux. Mais aussi effrayant.


Il regardait la jeune femme, en haut de la croix, résigné selon toute apparence à sa fin. Il ne savait pas les conditions exacte de son exécution. Mais se conformer au ordre sans se questionner était une partie de la vie d'un shinigami. Cela lui convenait bien. Ses pensés furent arrêté net lorsque le soukyoku s'élançât. Il eut une brève vague de sympathie envers la condamné. Elle serait morte dans quelque instant, tué par la société qu'elle avait servit durant longtemps.


Le sokyoku s'était immobilisé. Mais il ne semblait pas arrivé à la position de la croix. On sentait aussi un puissant reiatsu. Lorsque le Sokyoku reculât , on pu apercevoir un rouquin en habit de shinigami jumeler à de nombreux bandage. Umisuke avait entendu de nombreuse rumeur durant son éducation, le sokyuoku, une lame à la puissance d'un million de zanpakutoh. Il était sans aucun doute très surpris, " C'est quoi ce merdier! Ça peut jamais aller bien ? Il doit toujours arriver un truc de long et chiant! Et puis un rouquin qui arrête le soukyoku à lui seul... Pfff je suis découragé".


Le reste se passa à une vitesse incroyable, il fit éclater la croix du soukyoku, encore un truc surprenant. Puis il libéra la condamné, et puis en deux secs la baston éclatât de partout. Des capitaines commencèrent à se taper dessus, un groupe bizarre de shinigami arriva, qui commença aussi à taper dans le tas. Il soupira, il se retrouva seul au milieu d'un champs de bataille. Pourquoi il était le seul à pas se battre ? Son temps de réaction laissait à désirer visiblement. Et le comble, la seul personne sans adversaire était ce rouquin. Et lui, il n'avait d'autre choix d'attaquer, on l'avait nommé quatrième siège. C'était pas pour faire la sieste! Il devait faire ses preuve et se rendre utile.


"Bon pas le choix! Je vais me faire c't'enfoiré! Bon enfoiré...je ne le connais pas,mais c'est sans aucun doute ce ryoka dont tout le monde parle, il fout le trouble partout ou il va,réduit l'exécution en charpie. Selon mes critères, c'est un enfoiré! Surtout pour avoir retardé l'heure du repas..."


À la guerre comme à la guerre, Umisuke fonçât dans le tas! Enfin,dans CE tas, ce tas de problème et de trouble ambulant. Il fonça sur lui en courant. Ce n'était pas le genre de gars à dégainer lentement son épée, pour l'effet du spectacle. Il dégaina son épée d'un rapide geste du bras droit, tenant son fourreau de la gauche. Presque arriver au contact il sauta puis assena un coups du plus fort qu'il le pouvait en direction du rouquin. Bloquer sans difficulté. Comme il l'avait prévu, il ne faisait pas le poids! Mais si il pouvait ne serait-ce que l'affaiblir ce serait déjà bien. Ou un rien, mais ca il préférait ne pas y penser!


Il mêla coups d'épée et coups de pieds sans réelle technique spécial, seulement pour épuiser un peu l'adversaire. Mais ce faisant il s'épuisait aussi. Il pourrait bien libérer son zanpakutoh. Ou pas, il n'avait aucune idée de la marche à suivre. Mais si il ne le faisait pas, il avait peur de faire regretter leur choix de l'avoir intégré à une division. Il fit un bond arrière et atterrit en glissant sur le sol sableux. Pour le moment son adversaire n'avait sembler que se défendre, mais on pouvait maintenant voir dans ses yeux qu'il s'apprêtait à taper fort, très fort. Umisuke regainat son épée.


- Livre ta mort,tsukai korosu, murmurât-il entre ses lèvres.


Le sabre dans son fourreau placé devant lui à l'horizontal fut bientôt devenue une épée à double lames. Une arme de six pieds de long, une lame ovale d'un pied à chaque bout de l'arme. Totalement grise, voir presque noir, au reflet des tranchants noirâtre, c'était une arme magnifique. Et particulièrement dangereuse à cause de sa longueur et de ses deux lames qui la rendait très imprévisible. Il se doutait que cela ne ferait que retardait, ou presque retarder l'inévitable.


Retournant au contact il assena un coups latéral puissant, bloqué avec facilité. Il se lança dans une danse frénétique. Un pluie de coups. Mais tout ses coups se voyait bloquer, il avait même plusieurs coupure plus ou moins grave. N'étant pas particulièrement endurant il était à bout de souffle. Les coupures n'était pas un problème mais il haletait,une lame accoté sur le sol, pencher vers l'avant. Le coups final n'allait pas tarder. Il avait fait un bien piètre adversaire. Il avait bien une dernière botte secrète mais il était au courant que cela ne servirait à rien. Il était totalement dépassé. Il décida d'attendre le coups final, il essayerait de le bloquer de son mieux mais il doutait d'y arriver. Cela dépendait de l'humeur de son adversaire. Il était téméraire mais tout de même rationnelle.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
40/40  (40/40)
Nom de l'arme: AdminSuperSlashmaru

MessageSujet: Re: [event] L'exécution   Jeu 7 Jan - 23:47




Alors qu'Ichigo venait de provoquer la Soul Society toute entière, se confrontant aux plus grosses frappes de tout le Sereitei - et par la relative signer son arrêt de mort, maintenant qu'il y réfléchissait - quelque chose d'incroyable se produisit.

Des énergies spirituelles en masse apparurent en quelques secondes ici et là. Il y en avait partout. A vue de nez, Ichigo en comptait une dizaine. Bien entendu, il ne connaissait personne. Cependant, certains étaient incroyablement forts. Bien plus forts que lui...

Comble de la frustration, tout le monde sembla immédiatement se désintéresser de lui. Après son coup d'éclat, tout le monde devrait pourtant être à ses trousses... C'était ca, son plan. Même au prix de sa vie, il devait donner une chance à ses camarades Ryôkas d'emmener Rukia loin de là. Mais maintenant, cela semblait inutile... Plus personne ne leur prêtait d'attention, à lui et à Rukia. Ils étaient tous occupés à essayer d'éradiquer la nouvelle menace que tout le monde semblait connaître, sauf Ichigo bien sûr. Il était totalement perdu. Enfin bon, il se poserait des questions plus tard. Alors qu'il allait récupérer Rukia, il sentit tout de même quelque chose. Ou plutôt, son instinct lui dit qu'il n'avait pas été judicieux de tourner le dos à la foule de combats derrière lui. Finalement, certains paraissaient se rappeler qu'il avait arrêté le Soukyôku et sauver Rukia, portant ainsi atteinte au code Shinigami.

Ichigo se tourna rapidement et para de justesse un coup qui faillit le renverser de surprise. Le coup n'était pas très puissant, mais il était traître. Puis son assaillant enchaîna rapidement, peut-être conscient qu'il ne faisait pas le poids, et que ne laisser aucune ouverture à son adversaire serait la meilleure tactique pour lui. En effet, Ichigo était un peu débordé. Non pas qu'il souffrait ou se faisait blesser, mais que l'adversaire portait une cadence de coup qui ne lui permettait pas - pour l'instant - de riposter. En fait, ses attaques étaient tellement désordonnées qu'Ichigo ne savait pas vraiment par ou s'y prendre... Finalement, son opposant relâcha la pression. Pour mieux revenir ? Cela semblait être le cas.

L'adversaire d'Ichigo, toujours sans rien dire, libéra son Shikai, sans présentations aucunes. En même temps, la situation semblait plus que désespérée pour les Shinigamis présents sur cette foutue colline...

Son arme transformée, il fonca de nouveau sur Ichigo. Mais cette fois-ci, le rouquin s'y attendait. Il bloqua de toute ses forces, histoire de désiquilibrer son adversaire, puis l'attaqua. L'attaque fut partiellement déviée, mais Ichigo le coupa plus ou moins gravement quelques fois. Il fallait agir. Ichigo devait fuir avec Rukia.

Repoussant violemment son adversaire du plat de la lame, Ichigo prit quelques mètres de recul.



Getsuga... TENSHÔ !!


Un croissant bleuté se dégagea violemment de sa lame et fondit en un instant sur son adversaire. Sans attendre un instant, Ichigo s'éleva dans les airs, et relanca son attaque, d'un autre angle cette fois-ci. Si son ennemi désirait fuir le premier Getsuga en sautant, il se prendrait le deuxième.

Entendant un choc violent, Ichigo comprit que sa cible avait été atteinte. Comprenant qu'il y était allé un peu fort, il déclara :

- désolé... Mais tout ceux qui se mettront en travers de mon chemin subiront le même sort.

Ichigo se tourna vers Rukia. Alors qu'il allait la prendre dans ses bras, elle écarquilla grand les yeux et pointa du doigt quelque chose derrière Ichigo.

Il se retourna, et fut balayé par une énérgie spirituelle qu'il ne connaissait pas. Pourtant, il aurait juré qu'elle appartenait à un capitaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [event] L'exécution   

Revenir en haut Aller en bas
 
[event] L'exécution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Colline du Soukyoku-
Sauter vers: