Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Ven 8 Jan - 11:35

Koshiko avait suivi Aizen dans les rues du Seireitei, le regard et le coeur désormais emplis d'admiration pour cet homme qu'elle vénérait désormais qu'il lui avait fait l'honneur de lui dévoiler une partie de son âme véritable. C'était d'un tel homme qu'avait besoin le Seireitei, et même la Soul Society, pour les diriger. Pragmatique, exigeant, intransigeant, lui seul sans nul doute saurait faire régner l'ordre et la discipline qui manquaient tant aux armées de la cour. Le Gotei 13 acceptait en son sein des dépravés, des incompétents, des bêtes sauvages auxquelles on ne pouvait se fier, incapable de comprendre les notions de devoir, de loyauté, des médiocres qui se complaisaient dans leur propre insuffisance, paresseux, grossiers, plus préoccupés par leurs intérêts personnels ou leur plaisir immédiat que par la tâche grandiose qui consistait à servir un dessein supérieur. Et le roi lui-même restait enfermé dans son palais doré, se détachant de ses sujets pour se livrer à on ne sait quelles occupations.
Le Seireitei avait besoin de quelqu'un pour reprendre les choses en main. Un shogun, comme dans l'ancien temps, dans le monde des mortels. A bien y réfléchir, il y avait de nombreuses leçons à tirer de l'histoire du Ningen-do, mais l'instant n'était pas des plus appropriés. La femme ninja posa les pieds sur la colline du Sokyoku, accompagné du dénommé Hijikata qui allait dorénavant lui servir de frère d'arme, bien qu'à un poste un peu plus élevé de la hiérarchie. Ici le désordre régnait déjà, comme il était de coutume au sein de la Soul Society. Le capitaine commandeur, un homme sérieux mais bien trop laxiste, ne savait plus où donner de la tête.

Des yeux, Koshiko se chercha un adversaire à sa hauteur. Hors de question qu'elle affronte un ennemi qui ne serait pas digne d'elle, qui saurait lui inspirer un minimum de respect bien qu'ils soient ennemis. Son regard s'attarda sur Sasakibe Chojiro, le lieutenant de la première division et, tacitement, le 'chef' des lieutenants. Parfait, elle avait eu en maintes occasions l'opportunité de constater son sérieux et ses compétences, surtout administratives. Bien qu'il ne se mette guère en avant, c'était à n'en pas douter un adversaire dont le sang ne serait pas une souillure pour sa lame. Elle fut sur son chemin en un rien de temps, ouvertement hostile et le regard intimidant.
Revenir en haut Aller en bas
Sasakibe Chôjirô
Lieutenant de la 1ère division / thé-san
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 26
Localisation : Where tea is.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Faction: 1ère division
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Gonryoumaru

MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Sam 9 Jan - 15:20

La traîtrise... Comment osèrent-ils... Comment osèrent-ils défier le Gotei 13 dans son ensemble, en tel jour ?! Un jour où la puissance du Gotei devait être exemplaire, un jour d'exécution, où le Soukyoku lui-même sortait de sa torpeur ?! D'abord ce ryoka, puis des shinigamis traîtres ?! Cela paraissait sorti d'un scénario catastrophe de très mauvais goût. Un scénario d'autant plus improbable qu'il était dirigé par un mort... Et le voilà, lui et son armée, attaquant un rassemblement des lieutenants, capitaines, et différents gradés sans autre plan que l'effet de surprise ? Cela paraissait improbable.

*Hey, au lieu de perdre ton temps à réfléchir, faudrait peut-être agir, le vieux !*

Il avait raison. L'heure n'était pas aux suppositions, mais à l'éradication des traîtres et des intrus. Les shinigamis surgissaient de tous côtés, de sorte qu'il était relativement difficile de définir précisément ce qu'il se passait dans la mêlée, et surtout de définir qui affronter. Heureusement, le lieutenant n'eut pas à chercher loin : une ombre fonçait sur lui. Elle s'arrêta à quelques pas de lui, et il la vit. Quelle ne fut pas sa surprise de reconnaître le lieutenant Satsuki, le lieutenant en qui il avait cru, en qui il avait eu l'illusion de son innocence quant au meurtre d'Aizen Sosuke... Tout cela n'était alors qu'une plaisanterie ? Impardonnable. Elle avait en plus le culot de l'attaquer, elle ne s'en échapperait pas... Son visage se crispa, sa main se referma fermement sur la poignée de la lame qu'il tira hors de son fourreau.
Avant qu'elle ne se rapproche ou ne prenne la parole, deux mots filtrèrent des fines lèvres du premier lieutenant...


"Nageku, Melancolia..."

La lame du lieutenant, placée verticalement sur son côté droit, émit un hurlement. Une plainte déchirante, emplie de douleur et de violence. Brièvement, des traînées de fumée noire, épaisse, passa sur la lame brillante du katana. Une colonne sombre entoura le bras et l'arme du lieutenant en un fracas de tonnerre, dégageant une énergie spirituelle sombre et inhabituelle chez l'homme au thé. La colonne ne dura pas plus d'une seconde, et disparut aussi rapidement qu'elle était apparue. A la place du katana se dressait maintenant une faux noire, sombre, dont la lame menaçante reflétait une quelconque lueur.

"En... enfin ! Enfin je vais sortir de ce satané corps !"
*Détruis-la... Anéantie-la, pour sa traîtrise. C'est ce que nous avons convenu...*
"La ferme ! Je sais très bien ce que j'ai à faire ! N'interviens pas comme la dernière fois..."

Le lieutenant reporta son attention sur son adversaire, et sourit d'un air malsain. Il eut un spasme lui parcourant tout le corps, et plaça sa faux en arrière, prêt à foncer, et frapper.

"Hey, poulette, ne me déçois pas, ça fait longtemps que je n'ai pas pu m'amuser !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Sam 9 Jan - 19:57

"Hey, poulette, ne me déçois pas, ça fait longtemps que je n'ai pas pu m'amuser !"

Koshiko fronça les sourcils. Ce genre de propos, cette expression sur son visage, ce regard fou ne ressemblaient pas au discipliné et flegmatique premier lieutenant. Quelque chose clochait, quelque chose qui ne plaisait guère à la shinigami qui détailla son adversaire avec circonspection et sans se départir de son agressivité affichée. Son zanpakuto était étrange. Une faux. ça ne correspondait pas à ce qu'elle savait de son style de combat. Ses coups devaient se voir ralentis par cette arme lourde et encombrante qui devait en outre perdre de sa précision. En revanche, il gagnait en allonge et les dégâts devaient être extrêmes. Le combat rapproché n'était probablement pas la meilleure tactique contre lui, mais la ninja n'appréciait guère le kido, et n'avait pas le temps de se lancer dans des incantations complexes. Elle décida donc de tenter de le prendre au dépourvu par le harcèlement et les attaques surprises.
Koshiko s'élance soudain en shunpo, droit vers son opposant. Peu avant d'arriver à portée de son arme, elle se jette au sol et roule contre la terre dure et rocailleuse de la colline, afin d'éviter le coup qu'il ne manquera pas de lui assener. Son arme semble mal équilibrée, il ne pourra pas dévier de sa trajectoire ou même stopper son attaque en plein milieu, aussi l'esquive est-elle plus aisée. Sasakibe Chôjirô tenait son arme en droitier, sou mouvement irait donc probablement de en haut à droite vers en bas à gauche. Koshiko devait donc se glisser dans l'ouverture qu'il laisserait en bas à droite. Ensuite elle se redresserait derrière son adversaire afin de le frapper dans le dos.
Du moins était-ce la théorie, un duel pouvait se dérouler de bien des façons imprévues.
Revenir en haut Aller en bas
Sasakibe Chôjirô
Lieutenant de la 1ère division / thé-san
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 26
Localisation : Where tea is.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Faction: 1ère division
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Gonryoumaru

MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Sam 9 Jan - 22:20

L'adversaire du pseudo-lieutenant fonçait tête baissée... Quelle erreur ! La portée de son misérable katana ne pouvait rien contre celle de la faux, même un imbécile l'aurait compris. La lame mortelle s'abaissa, prête à trancher la chair sous son passage... Mais elle ne trancha rien du tout.
Promptement, la traîtresse passa sous la lame de la faux par une roulade, se retrouvant alors dans le dos exposé de Sasakibe. Son sabre fendit l'air, se dirigeant vers la chair.
Malheureusement, la lame ne fit que couper dans le vide. Le lieutenant n'était plus là où il devait être, mais derrière Satsuki. Le mouvement avait été trop rapide pour être un simple shunpo. C'était en réalité un pas de danse de téléportation rapide, habilité particulière de l'homme à la faux. Son corps entier, en mouvement, avait été bougé un mètre plus loin... Il ne resté à la place initiale qu'une goûte de sang flottant brièvement en l'air puis retombant, résultat de la blessure du fou. La faux, dont le mouvement, en continuation de l'élan initial, était dirigé de bas en haut cette fois, continuait sa course, mais cette fois vers Satsuki.


*La danse perverse des translations...*
"Le tango."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Dim 10 Jan - 14:16

Intéressant pouvoir. Ce n'est pas un simple shunpo, l'adversaire s'est littéralement téléporté, et a au passage préparé un nouveau coup. Il est temps de passer à la vitesse supérieure, visiblement, être exposée et vulnérable face à un adversaire intouchable n'est pas la meilleure situation. Par bonheur, il a opté pour une attaque verticale, ce qui convient parfaitement à Koshiko. D'un mouvement vif, elle place son zanpakuto au dessus de sa tête, comme si elle voulait parer l'agression, mais au dernier moment laisse échapper de ses lèvres la phrase qui scelle le sort de tous ses ennemis.

"Faufile-toi, Maschera !"

Une aura sombre semble sourdre de son corps et de son zanpakuto qui se retrouve soudain réduit à la taille d'un simple tanto. La lame de la faux entre brutalement dans son corps, s'enfonçant dans sa chair pour la transpercer de part en part sans rencontrer la moindre résistance, et va se planter dans le sol. Aucune goûte de sang n'avait été versé. En revanche, le petit couteau file à une vitesse alarmante vers le coeur du vieux lieutenant. De sa main libre, Koshiko saisit la hampe de la faux.

"Voyons si tu parviens à t'enfuir si je te tiens." murmura-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Sasakibe Chôjirô
Lieutenant de la 1ère division / thé-san
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 26
Localisation : Where tea is.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Faction: 1ère division
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Gonryoumaru

MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Dim 10 Jan - 18:50

Maschéra ? Le lieutenant avait déjà entendu ce nom quelque part. Il n'y a pas très longtemps d'ailleurs : à l'occasion de la mort d'Aizen, quand Shimazu Satsuki essayait de tuer Suisen Sora, elle avait utilisé ce pouvoir. Et il se souvenait exactement de ce qu'il s'était passé : l'ombre de la lieutenant avait traversé son corps de part en part. Maintenant, c'était la faux qui passait à travers elle, frappant dans le vide, perforant uniquement la roche de la colline d'exécution.
Dans le même temps, un tanto surgit de l'ombre inconsistante de l'adversaire du lieutenant, fonçant droit sur son coeur. Il paraissait évident que cette fois, ça n'allait pas passer au travers. L'âme du capitaine tenta de relever sa faux, mais le manche de celle-ci était agrippé par une main puissante. Son arme étant immobilisée, il ne pourrait pas esquiver le prochain coup, puisqu'aucun mouvement de danse ne sera permis. Il n'avait pas vraiment le choix.

La lame se planta dans la chair, ralentissant mollement dans les muscles de sa victime. Le bras gauche, libre, de Sasakibe était transpercé de part en part par le poignard. Sans être insurmontable, la douleur parcourait l'avant-bras du lieutenant. Il était vrai que la sensation de l'acier traversant votre corps n'était pas très agréable, ni habituelle. Heureusement, le lieutenant avait bougé son bras bien assez tôt, et le tanto était bloqué à quelques centimètres du poitrail de Sasakibe. Il sourit, d'un rictus douloureux et crispé. Il ne devrait pas tarder, l'ombre ne resterait pas en place bien longtemps. La priorité était de lui faire lâcher sa faux, qu'il puisse à nouveau l'entraîner dans une danse mortelle.
Un doigt de la main droite se dégagea du poing qui tenait fermement la faux, et pointa vers la direction de Satsuki.


"Hado n°4 : Byakurai"

Un éclair blanc se détacha de l'index du lieutenant, prompt tel la foudre. A vrai dire, le but n'était pas de vraiment blesser son adversaire, mais il espérait que la lumière dégagée par le kido aurait un effet sur l'ombre... Si ce n'était pas le cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Ven 15 Jan - 23:48

Une technique de hadō ... Koshiko n'a encore jamais eu l'occasion de vérifier si son shikai pouvait résister à cette attaque, bien qu'elle ait pu constater que certaines lumières surnaturelles -comme celles des ceros- n'ont aucun effet sur elle. Et très franchement, elle n'est pas très enthousiasmée à l'idée de vérifier si elle résistait à celle-ci. Elle n'a pas à attendre de voir si l'ombre devenait chaire et peau sous cette lumière pâle, à peine la lueur du sort se met à luire au bout du doigt du lieutenant qu'elle est déjà en train d'esquiver le trait en sautant par dessus la faux sans la lâcher, desserrant juste assez son étreinte sur la hampe pour sentir le métal froid tourner dans sa paume, et raffermit sa prise sitôt que ses pieds touchèrent le sol de l'autre côté. Dans le même mouvement elle a retiré d'un geste vif son zanpakuto du bras de son adversaire, lui laissant au passage une large entaille dans le bras, et dirige à présent la lame vers sa cuisse dans la continuité de son mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Sasakibe Chôjirô
Lieutenant de la 1ère division / thé-san
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 26
Localisation : Where tea is.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Faction: 1ère division
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Gonryoumaru

MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Dim 17 Jan - 2:19

La vive réaction de la lieutenant était sans équivoque : la lumière du Byakurai l'effrayait... Sasakibe devrait l'utiliser à son avantage.Et il savait exactement comment faire.
*Hey, j'ai besoin de toi.*
*Dis-moi tout.*

"Byakurai !"

Une nouvelle décharge d'énergie lumineuse parcourut le corps du lieutenant. Sauf que cette fois, elle n'était pas dirigée directement vers son ennemie, mais remonta le long du manche métallique de la faux, courant droit vers la main du lieutenant. En même temps, Sasakibe appliqua une force sur son arme, afin de la diriger latéralement vers Shimazu.
Seulement, la faux se décomposa, disparut en petit nuage de fumée noire et bref, laissant réapparaître la rapière du lieutenant qui prend le thé en affection.

Le plan était simple : si Shimazu ne lâchait pas l'épée, la lame de la rapière trancherait sa main. Si elle transformait sa main en ombre, le byakurai parcourant la lame la briserait. La lame ainsi forcément libérée se dirigeait vers l'adversaire mortelle, tranchante et parcourue brièvement du Byakurai.
La blessure provoquée par la rapière seraient de toute manière plus important que ceux que le tantô pouvait infliger à la jambe du premier lieutenant.


*A toi de jouer. J'aime pas cette fille, elle ne me divertie pas, alors je te la laisse.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Dim 17 Jan - 16:00

La hampe de la faux se change soudain en une lame de rapière, fine et aiguisée qui tire à Koshiko une grimace de douleur alors que l'acier entame la paume de sa main. Elle réagit néanmoins au quart de tour, modifiant la trajectoire de sa lame pour bloquer celle du lieutenant de la première division. Voilà qui est surprenant, un shinigami possédant deux shikai ?
Quoi qu'il en soit, il est peut-être temps de changer de technique, ne serait-ce que pour déstabiliser l'ennemi. La kunoichi murmure à toute vitesse l'incantation d'un sort de kido et tend soudain sa main blessée vers le buste de son adversaire.


Hado no go jû yon, Haien

Un disque d'énergie violette part soudain de sa paume et se dirige vers le torse de l'homme, menaçant de le couper en deux.
Revenir en haut Aller en bas
Sasakibe Chôjirô
Lieutenant de la 1ère division / thé-san
avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 26
Localisation : Where tea is.
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Faction: 1ère division
Niveau:
24/40  (24/40)
Nom de l'arme: Gonryoumaru

MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   Dim 17 Jan - 17:24

Le style de combat de Shimazu Satsuki ne convenait décidément pas au lieutenant. Lui, qui habituellement se battait avec des mouvements amples, se retrouvait entravé par les manières bien trop rapides de son adversaire. Néanmoins, grâce à la surprise d'avoir deux armes, il avait pu se libérer. Il devait en profiter, et tenter le tout pour le tout...
*Tu me vois désoler de t'offenser, mais tu vas devoir combattre à nouveau.*
*Mmmh. Alors comme ça tu veux qu'on devienne sérieux...*
*A ce stade du combat, c'est tout ou rien. Mon bras me fait trop souffrir pour qu'on permette au combat de s'éternise.*
*Pff, t'es chiant.*

La rapière rencontra le tantô qui s'était érigé sur le chemin de la lame, arrêtant net sa course. Des mots passèrent les barrières des bouches des deux lieutenants. Tandis qu'un large disque violacé apparut dans la main de l'un, une fumée noire se forma autour de la rapière de l'autre.
Le disque partit vers sa cible, alors que ladite cible disparut dans les airs, utilisant encore une fois cette téléportation si spéciale à l'ex capitaine. Dans le dos de l'Asta, un reiatsu explosa. Elle n'eut pas le temps de se retourner : le premier lieutenant positionna promptement sa faux à l'horizontale, lame vers l'avant, prenant appui principalement sur son bras sain. Son torse se teintait d'une ligne rouge, tandis qu'il murmura deux mots, et disparut.


"Grand Bal."

C'était là un mouvement qu'il évitait au maximum d'utiliser, du fait de sa tendance à prendre beaucoup de place. Il réapparut à quelques mètres de Satsuki, dans la même position, mais redisparut presque instantanément, se téléportant à un autre endroit... Il accélérait, allant de plus en plus vite, jusqu'au point où l'oeil ne différenciait plus les images. Vu du ciel, on ne voyait que des hommes dansant la valse avec leurs faux, en un immense ballet chorégraphié de main de maître, dont Satsuki occupait le milieu.
Les lames coupaient le vent, créant une mélodie funeste...

C'était l'ultime technique développée par le lieutenant et par son double, qu'ils n'avaient jamais utilisée en combat... Il leur était très difficile de contrôler leurs mouvements lors de cette danse, et les contre-coups étaient en général... désastreux. Ils savaient qu'ils ne pourraient la maintenir plus de dix secondes, au vue des blessures infligées par le tantô... Néanmoins, ils n'avaient pas d'autre choix.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ainsi débuta cette blague (Simazu VS Sasakibe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est quoi cette blague ? Bigoudi, conneries, rigolade... [feat. Maddy]
» Cette blague de merde vous fait-elle rire?! Moi oui!!!
» 02. Temptation's making circles around us.
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Une blague trés raffinée ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Colline du Soukyoku-
Sauter vers: