Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ainsi débuta le chaos [Mazeru vs Natsukii]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ainsi débuta le chaos [Mazeru vs Natsukii]   Lun 11 Jan - 5:55

Spoiler:
 

Mazeru s'éloigna un peu de la colline et, après l'avoir remis à son état de katana, remit Tsukai Kon'Ran' dans son fourreau. Elle y avait pensé longtemps. Elle aurait pu se diriger directement vers le lieu de chaos, et abandonner l'homme sur le pieds des combats. Elle aurait pu, mais elle ne voulais pas lui faire perdre sa vie aussi inutilement. Rien de bien chaotique, surtout que les corps devaient déjà s'écroulés sur la colline. Elle avait vu l'homme se battre, se déchainé, et elle avait apprécié. Elle l'avait sauvé pour ça, inutile de le mener à sa mort ensuite. Mazeru ne s'arrêta pas trop loin de la colline. Après tout, une fois un peu rétabli, peut-être aimerait-il se joindre à la bataille. Elle le déposa sur le sol. Elle le regarda un instant. Elle ne connaissait rien de lui, et c'est peut-être pour ça qu'elle ne le détestait pas encore. Dans tous les cas, elle espérait un peu le revoir un jour. Puis, elle partie, sans même attendre un merci.

Elle décida de ne pas trop se presser pour retourner à la colline, bien que celle-ci n'était pas loin et que le chaos y régnait. Après tout, bien qu'elle n'avait pas fait grand chose, Tsukai Kon'Ran' lui demandait assez de reiatsu pour aller en shikai, alors elle voulait prendre le temps de se reposer. Elle y alla d'un pas seulement rapide, pas plus. Mazeru profita de ce temps pour se frapper quelques fois et profiter de l'atmosphère. Il ne pouvait pas y avoir un état de chaos plus sain que celui-là. Elle n'aurait même pas rêvé à un tel chaos. Tout à coup, elle aperçu un petit shinigami sans importance qui courrait dans tous les sens, l'air affolé. Lui aussi avait senti l'état de l'atmosphère, mais ne le prenait pas de la même manière. Elle se dit que de le tuer ne serait que pour le mieux, il serait enfin calme. Alors elle sauta du toit où elle était et tomba en lui plantant Tsukai Kon'Ran' directement dans le coeur. Elle eu tout juste le temps de voir son regard horrifié avant qu'il ne disparaisse. Âme innocente tuée : 247. Finalement, Mazeru repris sa route vers la colline, et heureusement pour eux, elle ne rencontra personne d'autre. Après quelques instants, elle était sur la colline, éloignée du reste du chaos.

Mazeru se tenait là, enfin. C'était grandiose. Les shinigamis qui avaient commencé la guerre civile faisait des morts un peu partout. Elle vit justement une tête rouler, et elle dut se retenir pour ne pas pousser un cri tellement tout ça l'excitait. Elle se donna quelques coups tout en appréciant la beauté du décors. Elle se demandait si ce n'était pas mieux de juste apprécier la vue qu'elle avait, plutôt que d'aller directement dans le combat. Après tout, ils n'avaient pas vraiment besoin d'elle, et des fois, il vaut mieux regarder l'explosion de loin plutôt que d'être dedans. Par contre, en regardant attentivement parmi les combats, Mazeru aperçut l'homme qu'elle appréciait tellement, Gin, en train de se battre. Son combat faisait rage contre le petit capitaine froid et ennuyeux. Ainsi, elle se rappela qu'elle n'était pas là seulement pour admirer, il fallait aussi qu'elle rejoigne Gin-Sama, pour lui dire qu'elle allait avec lui. À moins que... Évidemment ! Tout ce qu'elle avait à faire, c'était de se battre contre un shinigami, et ainsi, Gin-Sama verrait bien qu'elle était de son bord.

C'était décidé, Mazeru allait se battre. Elle regarda attentivement autour d'elle. Elle aurait pu attaquer quelqu'un qui était déjà en combat, mais dans ce cas, impossible de savoir quel shinigami était des traîtres et lequel ne l'était pas. Donc, le meilleur moyen d'attaquer un shinigami qui ne faisait pas parti de la guerre civile était d'attaquer un shinigami qui ne bougeait pas. Après un instant de recherche, elle vit un shinigami, une femme cette fois. Cette femme semblait, d'après Mazeru, en train de faire un message par la voie d'un papillon de l'enfer. Sûrement faisait-elle un message pour avoir du renfort sur la colline. Parfait, exactement la cible que Mazeru recherchait. Celle-ci dégaina Tsukai Kon'Ran' et fonça directement sur la shinigami, en espérant la prendre par surprise. Elle n'avait pas activer le shikai de son zanpakutoh. Mazeru avait tendance à ne pas donner son maximum dès le début face à une autre femme, surtout quand elle trouvait celle-ci plus jolie que la normale. Par contre, Mazeru n'hésita pas à viser le coeur, car elle voulait tout de même rejoindre Gin assez rapidement. La lame fonçait directement sur le coeur de la shinigami qui faisait dos à Mazeru. Il ne fallait plus qu'elle passe inaperçue...
Revenir en haut Aller en bas
Natsukii Misuka
Lieutenant de la 2ème division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 23
Date d'inscription : 19/09/2009

Feuille de personnage
Faction: 2ème division
Niveau:
25/40  (25/40)
Nom de l'arme: Akarui-Ha

MessageSujet: Re: Ainsi débuta le chaos [Mazeru vs Natsukii]   Jeu 14 Jan - 15:06

Après avoir pris la décision de laisser Vaan au soin du Rokya rencontré il y avait peu, Misuka décida d'alleR voir la tournure des évènements, l'étranger lui ayant assuré que l'execution de Rukia allait subir quelques imprévus. La lieutenant se dirigea donc en courant vers cette immense et ancestrale colline qui surplombait la Soul Society et, bien qu'elle fut encore à une bonne 20 de kilomètres, la shinigami perçut de nombreux reatsu dont la plupart semblaient venir de shinigami du niveau capitaine; elle en reconnu d'ailleurs un certain nombre. Percevant l'effusion soudaine d'énergie spirituelle, la jeune femme accélera le pas et grimpa vers ce qui était dors et déjà un champs de bataille. A peine se fut-elle approchée de la colline que déjà des combats avaient lieux ça et là, les zampakutô brillaient d'une lueur sauvage, les shinigamis étaient défigurés soit par la douleur, soit par la rage de tuer, d'anhiller. Bien évidemment, la traversée de cette zone ne fut pas sans encombres et bientôt un important groupe d'hommes barra -ou du moins essaya- la route de la lieutenant qui, ayant un niveau beaucoup plus élevé que la plupart, n'eut aucun mal à mettre ses ennemis à terre. De nouveau la jeune femme se força à faire de plus amples foulées, à sauter même afin de se diriger au plus vite vers le chaos qui, elle en était certaine, était omniprésent en haut de la colline. Arrivée en haut de l'éminence rocheuse, la shinigami, dont le souffle était court suite à la course éffrenée qu'elle venait de faire, décida de ne pas se précipiter, il lui sembla donc plus judicieux de reprendre son souffle avant toute chose et d'analyser avec précision les évènemets pésents en jour sanglant. A cela, elle ne fut pas déçue: la colline n'éait plus qu'un champs de bataille couvert de sang, des têtes, des bras, des sabres jonchaient le sol maculé de rouge et, la terre d'habitude si sèche aspirait avec joie ce liquide disponible. Les combats faisaient rage partout, chaque capitaine avait sortit son zampakutô, chaque lieutenant ou autre, tout le monde. Tout était teinté d'iréalité, cela ressemblait à un rêve horrible que l'on voudrait oublier mais qui continu sans cesse de nous hanter...Oui, c'était cela. La mort siégeait en ce qui semblait être un pont entre Ciel et Terre, un pont dangereux, un pont de mort et de souffrances.

Misuka regarda ainsi, impassible quoiqu'un peu étonnée par la tournure des évènements; cette tournure qui confirmait amplement ses soupçons concernant cette affaire attive et entourée de mystères, bien trop de mystères... Cherchant la dénommée Rukia des yeux, elle ne vit que des belliqueux croisant le fer, utilisant l'art du Kidô, bref, se battre, combattre, mourir. Les rokyas étaient donc arrivés à leur fin et avaient réussi à délivrer la prisonnière; qui eut cru qu'il serait si aisé de semer le chaos au Soul Society? Personne, ou du moins pas grand nombre. Les muscles de Misuka frétillaient d'excitation, la poussant à rejoindre ces luttes tandis que son coeur lui intimait de les laisser s'entretuer tels des chiens fous.

Elle eut la chance, si l'on peut l'appeller ainsi, de ne pas avoir à faire ce choix, une personne l'ayant fait pour elle. En effet, alors que la lieutenant se tenait et "admiat ce spectacle", ses sens l'avertirent d'un danger imminent. En effet, faisant parti des services secrets, ses sens étaient plus qu'aiguisés ce qui lui permit de sentir l'approche d'une lame qui fendait l'air dans sa direction. Empoigant la garde de Hakarui Ha mais ne le libérant pas pour autant, Misuka parra de justesse le sabre destinait à lui traverser le coeur. Le bruit métallique des lames s'entrechoquant monta dans l'atmosphère pesante et Misuka put voir son adversaire. Grande fut sa surprise en l'apercevant: une femme aux longs cheveux noirs et aux yeux bidés, oui, la shinigami reconnaissait ce visage, elle l'avait déjà aperçu,mais où? Peut-être lors d'une de ses missions où losqu'elle allait dans une division différente de la sienne. Le visage de Misuka n'était qu'à quelques centimètre à peine de la femme qui se dressait devant elle. D'un bref pivot, la lieutenant rompit le contact avec son adversaire sans pour autant déserrer la prise de son zanpakutô. Une chose était sure, il ne s'agissait pas d'un lieutenant ou d'un troisième siège puisqu'elle l'aurait obligatoirement reconnu mais le reatsu de cette femme témoignait qu'elle possédait un grade élevé quoique inférieur à celui de la jeune femme. Se redressant, la membre de la deuxième division dévisagea son adversaire qui semblait prendre un plaisir malsain au combat et se félicita de ne pas avoir emmené Vaan avec elle. D'une voix forte et glaçée, Misuka apostropha la femme avec une pointe de suspiction:


"Que t'arrive-t-il? Aurais tu fais le choix absurde de te rabaisser au niveau de traître? Que comptes-tu prouver en m'attaquant? Et puis, qui es tu, ton visage m'est familier bien que je ne me souvienne plus où je t'ai aperçu... Sache cependant à qui tu t'attaque si tu ne m'as pas déjà reconnu! Mon nom est Natsukii Misuka, vice capitaine de la deuxième division, et, si malgré cela tu tu tiens à m'affronter, soit. Réponds à mes question et nous verrons si tu es digne du rang de rebelle!"

Misuka s'étonna à vouloir que cette femme décide de poursuivre le combat, pourquoi? Difficile à dire, quelque chose en cette femme la poussait à la combattre et surtout à la vaincre et puis...cela faisait bien longtemps que la jeune femme n'avait pas eu l'occasion de se battre avec un adversaire valant le coup, la forçant à prouver sa valeur en tant que shinigami, en tant que femme et en tant que lieutenant de sa division.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ainsi débuta le chaos [Mazeru vs Natsukii]   Ven 15 Jan - 2:17

L'épée avait passé à quelques centimètres du coeur seulement. Son adversaire avait paré son coup à la dernière seconde, et c'était quelque peu reculée en pivotant. Mazeru était extrêmement déçue de ne pas l'avoir tuée en un seul coup. En fait, d'aussi longtemps quelle se rappelait, elle avait tué tous ses adversaires en un coup, alors cela l'étonnait que ce ne soit pas le cas. Il est vrai que jamais elle avait affronté un adversaire aussi fort. La jeune femme faisait maintenant face à Mazeru. Elle était d'une beauté frappante, mais avait un air beaucoup trop strict aux goûts de Mazeru. Ses cheveux blonds, sa taille fine, on aurait presque dit une version plus lumineuse de Mazeru, à quelques différences prêt. Elle se tenait droit, son zanpakutoh à la main, et elle ouvrit la bouche pour s'adresser à Mazeru.

"Que t'arrive-t-il? Aurais tu fais le choix absurde de te rabaisser au niveau de traître? Que comptes-tu prouver en m'attaquant? Et puis, qui es tu, ton visage m'est familier bien que je ne me souvienne plus où je t'ai aperçu... Sache cependant à qui tu t'attaque si tu ne m'as pas déjà reconnu! Mon nom est Natsukii Misuka, vice capitaine de la deuxième division, et, si malgré cela tu tu tiens à m'affronter, soit. Réponds à mes question et nous verrons si tu es digne du rang de rebelle!"

Ce qui sortait de sa bouche ressemblait en effet à l'impression que Mazeru eu en la voyant. Celle-ci fut très fière d'ailleurs. Elle avait dû se donner beaucoup d'efforts pour cacher ses pulsions chaotiques au reste des shinigamis, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait choisi d'être au sixième rang. Alors, que cette femme, Natsukii, ne la connaisse à peine, lui donna la validation que ce n'avait pas été en vain. Sinon, l'adversaire de Mazeru n'avait rien compris. En quoi la traîtrise du Seireitei était une manière de se rabaisser? D'aucune manière. C'était seulement un choix logique. Seireitei ne l'amusait plus, n'était plus assez chaotique, alors Mazeru devait changer d'air. Et, Gin-sama partait, il était donc évident que c'était la meilleure chose à faire. Cette shinigami ne pouvait rien y comprendre, qu'elle soit lieutenant ou pas. Mazeru se demanda si ça valait la peine de lui répondre. Elle décida qu'elle lui donnerait une petite réponse, ce qu'elle n'aurait pas fait si son adversaire avait été un homme.

"Et bien, je vois que tu ne me comprends pas. Je m'appelle Mazeru, mais, peu importe mon nom. Ce qui importe, c'est le chaos qui m'est possible de créer. Seireitei est devenu ennuyeux, il faut que je change d'air, c'est tout. Et, pour prouver mon allégeance à Ichimaru-Sama, je dois te tuer, rien d'autre, désolé, mais c'est comme ça."

Puis, ça sauta aux yeux de Mazeru. Gin-Sama, il fallait le rejoindre, lui indiquer qu'elle le suivait. Elle le chercha du regard, et l'aperçu un peu plus loin, directement derrière Natsukii. Il fallait donc contourner cette adversaire, rejoindre Gin-Sama, sans pour autant abandonner le combat. Cela sembla plutôt ardu, surtout que son adversaire était un lieutenant. Elle n'eu plus le choix, demander l'aide de Tsukai Kon'Ran' n'était plus une option. Alors, Mazeru se donna un coup de garde dans les cotes, flatta son zanpakutoh, et le mit derrière elle. "Aoru, Tsukai Kon'Ran'". En effet, elle allait en agiter des choses, la messagère de chaos. Mazeru fit virevolter le fouet de cuir autour d'elle, en se frappant quelques fois, créant à chaque fois de minuscules explosions énergisantes, pour faire traverser l'adrénaline à travers son corps. Puis, elle donna un élan en direction de Natsukii, par sa droite. Par contre, au dernier moment, elle repris son élan, sauta au dessus de Natsukii, élança son bras pour frapper celle-ci, pour de vrai cette fois, et atterrie tout près de Gin. Mazeru n'eu même pas besoin de lui parler. Un seul regard suffit, et puis elle se retourna, prête à se battre aux côtés de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ainsi débuta le chaos [Mazeru vs Natsukii]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ainsi débuta le chaos [Mazeru vs Natsukii]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: RPG :: Soul Society :: Colline du Soukyoku-
Sauter vers: