Bleach Le RPG

Forum RPG entièrement cadré sur l'univers du manga Bleach ! Venez incarner votre personnage préféré de la série, et surtout, amusez-vous !
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Dim 31 Jan - 19:07

La garganta s'ouvrit bien large sur le ciel de Karakura, ce matin là. En tête du petit groupe qui en sortait, Aizen glissait doucement sur les particules spirituelles abondantes dans cette cité magique, qui abritait la clé de ses désirs. A ses côtés, Tosen et Ichimaru, silencieux, indiquaient d'un signe de tête à l'espada d'entamer leurs premiers mouvements. Certains ne se firant pas attendre, d'autres rechignèrent un peu avant de descendre lentement vers les bâtiments principaux se dressant dans les rues ensoleillées. A cet instant, tout semblait aller pour le mieux dans les plans des conspirateurs, trop bien. Le choc ne se fit pas attendre : une gigantesque explosion rasa deux quartiers sans s'affaiblir d'un rien, puis fila se perdre dans le lointain dans un vacarme assourdissant. Bien embusqué, les armées de la cour avaient attendu leur heure, et le combat final était enfin arrivé. Ainsi, toutes les précautions prises par le grand Roi du Hueco Mundo n'étaient pas superflues, et les instructions données aux espadas étaient assez bien pensées, si bien calculées en vérité que bientôt tous les officiers furent bloqués par le rempart d'épées dressé par l'armée d'arrancars qui manœuvrait. Tous ? Non. Un irréductible combattant résistait encore et toujours à l'envahisseur, et, balayant de son épée les quelques fous qui se présentaient devant lui, fonça vers les trois traîtres, cerveaux de la rébellion et de la plus grande menace qui ait jamais survenu ici bas.
Zaraki Kenpachi, le capitaine de la onzième division. C'était un adversaire coriace et puissant, mais, bien que son énergie spirituelle soit énorme et agressive, il n'avait pas plus de chances qu'un autre de présenter un danger pour le seigneur Aizen, qui s'était paresseusement assis sur un trône improvisé, ses deux fraccions Loly et Menoly à ses côtés, contemplant le spectacle. Gin vit Tosen tressaillir. L'ancien capitaine avait beau être un combattant d'élite et un fidèle dévoué, il se rappelait bien de sa défaite cuisante contre Kenpachi, et son regard aveugle trahissait doutes et peurs. Gin comprit qu'un tel esprit ne pouvait venir à bout de la forteresse combattive qu'était le leader de la division la plus brutale du Sereitei, et se décida instantanément à agir, car un manquement de réaction pouvait être fatal aux deux bras droits d'Aizen, ou pire, pouvait encourir l'énervement de leur seigneur. Désinvolte mais assuré, Gin sortit vivement sa lame et plongea vers le capitaine.
Arrivé devant lui, il le salua d'un signe de tête impertinent puis, sans attendre, lui asséna un coup bien senti de son wakizashi, qu'il enchaina de deux seconds estocs d'une vitesse et d'une précision ahurissante. Si Zaraki n'était pas à sous-estmier, lui ne pouvait pas l'être non plus, en tant qu'ancien capitaine du Gotei 13 et bretteur de génie qui pouvait se targuer d'avoir accédé aux savoirs des shinigamis dès la plus tendre enfance. Et depuis ce temps-là, il suivait Aizen. Mais Gin ne s'attarda pas sur les considérations psychologiques qu'il aurait pu avoir contre un autre adversaire, seule la force brute parlait à ce monstre de bataille balafré, rien d'autre. Gin sourit doucement, sans un mot, reculant pour se former un périmètre de sécurité.
Il redressa une mèche de cheveux de sa main libre et plissa un peu plus ses yeux refermés. Le combat allait réellement commencer.

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Dim 31 Jan - 20:10

Aizen, Sosuke, Gin Ichimaru, Kaname Tôsen et plusieurs Arrancars et Espadas. Cela était vraiment important pour le plan que cette destruction si le traitre prenait la peine de déployer autant de guerriers et de venir personnellement. De cet unique combat déterminait l'avenir de Karakura toute entière, Kenpachi Zaraki le savait bien, même lui l'avait compris. A première vue, les seuls combattants dignes de son vrai niveau étaient Gin Ichimaru et Sosuke Aizen. Pas besoin de perdre du temps avec le menu fretin qu'étaient les Arrancars.
Petit hic, les Shinigamis en avaient décidé autrement. L'armée d'arrancars fut dispersé pour encercler l'armée du Seireitei. Il n'y avait aucune issue disponible, même pas par le sommet. Qu'à cela ne tienne, il allait se frayer un passage à grands coups de sabres, c'est plus marrant.

"Vous êtes bien idiots si vous pensez que le nombre changera quoi que ce soit contre moi, Kenpachi Zaraki, capitaine de la onzième Division."


Deux Arrancars sautèrent sur le capitaine pour l'arrêter mais ils furent tout deux tranchés dans la largeur par le même coup de sabre fatal. Quelle fragilité, Kenpachi les avait tranché comme s'il s'agissait de beurre.
Décidément, il était si puissant que malgré toutes les tares qu'il s'impose, les Arrancars restaient trop faibles pour lui. Au début un peu effrayés, d'autres arrancars se précipitèrent vers le capitaine pour l'arrêter et finirent tous, sans exceptions, dans le même état que les deux premiers.
Fatigué d'affronter la piétaille, il continua à se frayer un chemin entre les Arrancars en faisant tournoyer de façon menaçante son arme. Une fois sortit de l'amoncellement d'Arrancars, Kenpachi fonça sans s'arrêter vers les trois Shinigami traîtres. Arrêter Aizen, cela il s'en moquait mais il voulait affronter un gars puissant. La seule chose qu'il redoutait, c'est que ce soit Tôsen qui réagisse et cela, ce serait particulièrement chiant, l'ex capitaine noir n'étant pas du tout assez puissant pour l'amuser.

Sa crainte ne fut pas confirmée, ce fut Gin Ichimaru qui attaqua le capitaine le plus barbare de tous. Et il commença en beauté en lui créant une assez grosse entaille à l'abdomen. Il sourit et rigola. Gin tenta de regagner une distance de sécurité mais Kenpachi ne le laissa pas faire, il l'attaqua sans le laisser l'éloigner car cela mettrait une pause au combat.
Il redonna un terrible coup de sabre vers son crâne, coup que le renégat para sans soucis mais il fut tout de même emporté par la terrible violence de l'impacte. Regardant sa victime s'écraser, zaraki se remit en garde car il se doutais que ce ne serait pas du tout suffisant pour blesser vraiment sérieusement Ichimaru. Et bien heureusement d'ailleurs car sinon, il serait pathétique.

Le soleil était à son Zénith et faisait briller le sang qui ruisselait sur son torse. La blessure n'était pas très grave finalement. Et même si elle l'avait été, il aurait pu continuer ce combat si amusant. L'échauffement était finit, les choses sérieuses pouvaient commencer pour les deux adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Sam 6 Fév - 23:12

Kenpachi avait encaissé le premier coup, il était vrai, mais il ne semblait pas en souffrir : sans doute sa peau dure comme le roc et son énergie spirituelle titanesque l'avaient-elles protégé. Comme Gin s'en était douté, il n'était pas du genre à s'émouvoir pour une égratignure, et sans doute une plus large blessure ne l'aurait pas handicapé plus que cela. Il avait répondu instantanément d'un coup vif et puissant, mais sonnant un peu faux, à vrai dire. Un test ? Ridicule, irraisonné. Mais Zaraki Kenpachi n'avait jamais été homme à s'encombrer de raison. Pire, il aimait le combat plus que toute autre chose, et s'amuser en prenant des risques dans ce genre d'entreprises était pour lui le summum, le comble de la béatitude. Son sourire en disait d'ailleurs long sur son état d'esprit, et quand les deux lames se croisèrent, Gin, qui avait effectué un léger recul pour tenté une contre-attaque, fut surpris de se voir repousser violemment à plusieurs mètres. Le traitre du se rattraper sur le rebord d'un bâtiment pour ne pas basculer et garder sa position. Olah ! Que cela s'annonçait fatigant ! Il avait paré le premier coup, certes, mais ce n'était qu'un prélude à la vraie bataille. Ichimaru sourit doucement, fronçant les sourcils. Quel ennui, vraiment. Il allait devoir se battre à fond, sans doute, contre un tel ennemi.... A vrai dire il ne pensait pas avoir à le faire de suite, mais il aurait bien du s'y mettre un jour, donc autant commencer tôt pour finir tôt. Il avait beaucoup à faire, par ailleurs. Sa bonne résolution du jour prise, l'ex-capitaine empoigna fermement son wakizashi dans son poing droit et fila en shunpo vers son adversaire.

Cette fois-ci, l'assaut était soutenu. Le premier coup fut suivi d'un second, enchainé d'un troisième, et l'embrayage des attaques s'enfila doucement dans un rythme croissant. Déployant son talent à pleine mesure, Gin laissa son énergie pénétrer son corps, rayonner en ses membres, et brilla soudain d'une vague lumière violette tandis que l'air autour de lui se saturait et était percé des coups vifs de son sabre piquant. Ce déluge de coups ne semblait pas pouvoir s'arrêter, et visait les points vitaux du puissant capitaine comme des cibles mobiles. Estocs et tailles se suivaient sans discontinuer alors que le sourire du traitre aux cheveux d'argent s'élargissait doucement. Finalement, il prit appui sur les particules spirituelles bien présentes en ce lieu si imprégné de reiatsu, renforcées par sa propre pression spirituelle, et lança un coup perçant droit vers le cœur du colosse avec une vitesse de propulsion qui renforcerait l'impact et briserait les os. Efficacité et célérité. D'autres affaires l'attendait, celui-ci ne serait que le premier. Alalah, si le capitaine Aizen avait engagé plus de personnel, peut-être n'en serait-il pas là, occupé à se déhancher sous le ciel bleu... Mais qu'importait, ce combat devait être divertissant pour tous les deux, après tout. Faire flancher un esprit combattif comme celui de Kenpachi était un vrai challenge !

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Sam 13 Fév - 0:07

Kenpachi ne sentit pas la moindre surprise en voyant Ichimaru être baladé moins loin qu'il aurait pensé. Après tout, l'ancien capitaine, Gin Ichimaru, bretteur de génie et génie tout court n'allait pas succomber si facilement, a contrario de son allié Kaname Tôsen. Au retour de son ennemi d'un Shunpo, même l'esprit pas très développé du capitaine de la division 11 comprit qu'il se montrerait plus sérieux cette fois. Et ce fut bien le cas. Le renégat lança une estoc puissante que Kenpachi su parer mais la deuxième perfora les côtes. Lorsque Ichimaru libéra son reiatsu, le barbare fit de même pour rester au niveau, tout de même. Puis les attaques s'enchainèrent à un rythme si soutenu et rapide qu'elles semblaient impossible à stopper dans leur danse létale. Mortelle de vitesse et de précision mais le félon était si concentré sur ces deux points que sa force de frappe en était délaissée. Finalement aucune des attaques à grande vitesse de son ennemi n'entamèrent le cuir du capitaine de la division combattive mis à part une égratignure aux reins.

Voilà donc la réponse à la question qu'il se posait : pourquoi Ichimaru avait froncé les sourcils? Il s'ennuyait et voulait donc en finir vite. cette pensée l'énerva.

"Il semblerait que tu veuille en finir vite Ichimaru. C'est ridicule. Là tu m'offre un challenge intéressant alors faisons durer le plaisir autant que possible!"


Mais a peine cette tirade sortie, le colosse constata l'attaque qu'allait porter son ennemi et malgré sa puissance légendaire, même un Kenpachi Zaraki n'en serait pas indemne après ça. C'est pourquoi il se baissa le plus possible mais à cause d'un manque de célérité et d'une grande vitesse de l'attaque, il ne put l'esquiver tout à fait et la lame trancha une des bandes de son bandeau scelleur de Reiatsu. Le blessé ne constata pas tout de suite la perte et attrapa son ennemi par le pied, le tira vers le sol et envoya la pointe de son sabre vers l'épaule de son ennemi qui aurait arraché un bras à une personne juste un peu moins fort. Après un rapide constat, le célèbre Berseker s'exaspéra de la perte de son bandeau mais ne chercha même pas à le remettre, il devrait faire selon la situation. Et puis, ce n'était pas si déséquilibré que cela vu toutes ses entailles profondes dans le torse.

Avec cet état d'esprit, il retourna affronter Gin. Un coup tranchant de haut en bas, un coup de coude dans le menton, une belle estocade en direction de l'estomac, c'était au tour de Kenpachi de montrer ce qu'il savait faire. Malgré la terrible grossièreté et l'exaspérant direct des attaques, elles étaient dévastatrices. sans lui laisser le temps de souffler, le capitaine se saisit de la tête de son ennemi pour l'enfoncer dans le sol et planter son sabre dans la jambe droit de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Dim 14 Fév - 0:13

Oulah, que de brutalité ! Ce Zaraki méritait vraiment sa réputation d'"homme qu'on pouvait trancher à l'infini sans jamais l'abattre" ! Il avait souffert de nombreux coups en divers endroits de son corps musclé, mais se jouait de ces égratignures comme s'il s'agissait de morsures d'insecte. Pire, il semblait s'adapter au rythme saccadé des coups d'Ichimaru sans un trop grand effort, son sourire s'élargissant d'un peu à chaque fois que son sang éclaboussait la lame de son adversaire. Un peu décontenancé par les réactions démentes du capitaine, Gin ne put pas concentrer toute sa force dans son dernier coup, qui n'entailla que superficiellement le crâne du combattant, tranchant dans la foulée le bandeau qu'il gardait sur son œil droit... Soudain, une énergie spirituelle d'une terrible puissance éclata, rasant tout sur son passage, fusant du puissant capitaine de la onzième division. Alors c'était cela, ça vraie puissance, celle qu'il gardait enfouie pour son propre plaisir ? Il fallait avouer que c'était impressionnant, on aurait difficilement pu faire mieux, même en possédant un niveau capitaine. Gin savait qu'il ne pourrait pas relâcher suffisament de reiatsu pour égaler celui du fou furieux en face de lui, mais savait également qu'il possédait certains avantages sur cet homme qu'il serait temps d'exploiter...Soudain, avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit, Ichimaru fut tiré violemment par le pied, et se renversa sur le dos dans un grand fracas qui souleva une masse de poussières parasites. Il évita alors de justesse le coup qui lui était adressé : nul doute qu'il en serait mort.
La joue saignant un peu, n'ayant pas pu éviter l'entièreté du coup, Gin se renversa sur lui-même avec une grande agilité, effectua un salto en envoyant un léger coup de pied au monstre de guerre devant lui et repartit à quelques mètres, glissant gracieusement sur l'air comme sur une patinoire. Il n'eut pas le temps de profiter de son recul car déjà une lame venait rencontrer son sabre levé . L'impact fut si rude que Gin fut à demi enfoncé dans le bâtiment sur lequel il reposait. Grinçant des dents, il laissa un instant tomber son sourire, et il avait bien fait : il se serait tranché la langue avec les dents, car un coup de coude puissant vint lui fracasser la mâchoire. Le traitre s'éleva de quelques mètres, et manqua d'être embroché par un estoc puissant qui traversa son manteau et lui cisailla la côté. A ce moment, l'enchainement mortel orchestré par Zaraki ne semblait vouloir finir : il avait sauté à la même hauteur que l'ancien capitaine de la troisième division et avait attrapé son crâne pour l'enfoncer dans le sol. Habile, Gin put éviter le coup final en s'enroulant devant son adversaire et en lui assénant un coup adroit de zanpakuto.
Créant là la distance entre ce fou de combat et lui, Gin, s'écartant, se massa le menton en soupirant doucement. Il n'y allait pas de main morte, il serait difficile d'en finir vite dans ces conditions. Il fallait donc répondre à la puissance brute par la stratégie, le combat au corps à corps, dans lequel excellait Gin, se basant sur des bottes de combat inefficaces contre Zaraki Kenpachi, qui souffrait les coups tout sourire.


-Alalah, comme vous y allez, monsieur le capitaine de la onzième division... Je vais devoir m'y mettre aussi, semble-t-il...~


Gin haussa les épaules, puis partit en shunpo. Son déplacement rapide l'amena sur un toit voisin, dominant le terrain et le capitaine. Le bras droit d'Aizen tendit une paume ouverte vers Zaraki. Pas de doute sur ce qu'il allait faire... S'il ne dominait pas forcément au niveau des attaques frontales, il avait une supériorité indéniable au combat à distance.


-Bakudo no roku jû san : Raiju Sabaku !

Des mains de Gin s'échappèrent des filaments spirituels qui, s'entremêlant, formèrent un solide corde de reiatsu dorée, brillante dans le soleil de l'aurore. Les liens brillants rayonnèrent en fusant vers Kenpachi. Ni une ni deux, l'ancien capitaine brandit son wakizashi en se campant sur ses jambes et l'envoya filer, libéré en forme shikai, vers le combattant immobilisé. Pas besoin d'avoir à beaucoup réfléchir, finalement...

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Dim 14 Fév - 17:02

Le capitaine Berseker constata après un regard rapide et un examin bâclé, l'étendue de ses blessures. Le foie était troué, un ou deux vaisseaux oculaires tranchés, son bassin entamé. N'importe qui serait déjà mort avec de telles blessures, sauf lui, il était encore debout, tout sourire en voyant Ichimaru réfléchir à un moyen de le vaincre, c'était donc qu'il prenait le combat au sérieux. A cette distance, le renégat aurait un sacré avantage vu qu'il pouvait sans problèmes l'attaquer pour l'endommager physiquement avec son Wakisashi qui s'allonge. Qu'allait-il utiliser? son arme ou....

-Bakudo no roku jû san : Raiju Sabaku !


Du bakudô alors. Raiju Sabaku... quel était l'effet de ce bakûdo là? Se posant cette question, il constata une immense corde le saucissonner. quelle pression des liens sur le corps! Kenpachi n'avais jamais ressentit une sensation d'étouffement aussi violente! malgré le haut niveau du sort en question, cela prouvait bien la puissance écrasante du Kidô de son adversaire. De plus, les liens étaient très solides. Même en y allant de toutes ses forces, les liens ne seraient pas rompus avant que Gin le blesse grâce à Shinsô.

La lame se planta finalement dans les liens, achevant de les rompre mais créant une nouvelle entaille dans l'abdomen. Il n'eut pas le temps de s'en occuper, tout se jouait sur la vitesse à ce moment précis. A peine la pression des cordes diminua que le capitaine tenta un Shunpo, en vain la première fois mais la seconde fois le mena juste dans le dos de son ennemi. Ni une ni deux, il tente un coup de boule dans l'arrière du crâne du capitaine félon avant de se libérer totalement les bras et ré-empoigner son katana. Sans perdre de temps, il visa les reins de Gin et tenta de les empaler d'un coup d'estoc. Dans le mouvement, il abattit son Zampakutô sur le côté pour tenter de trancher Ichimaru en deux.

PS: désolé, grosse crise d'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Sam 27 Fév - 23:57

Si l'attaque de Gin fut un succès, celui-ci n'en fut pas satisfait : loin d'avoir eu le résultat espéré, à savoir percer le coeur de l'ennemi (quoi qu'on put douter qu'il en ait un, ce en quoi le capitaine Zaraki ressemblait vraiment aux Hollows, avide lui aussi de la nourriture primaire qu'était le sang des combats), Shinso n'avait qu'entaillé moyennement le torse musclé de l'officier, rompant ses liens. Abandonnant son sourire pour une moue désapprobatrice, Gin accueillit sans s'en douter un formidable coup de tête, qui lui fit perdre l'équilibre vers l'avant : tandis qu'il s'était étonné de la résistance incroyable du monstre de bataille qui se tenait maintenant derrière lui, la bête avait filé dans son dos et l'avait frappé. Titubant, le traître dut la vie à un coup sûr de chance en l'objet de la petite brise matinale qui avait fait frémir son grand manteau, lui donnant, de dos, un étrange aspect ; l'estoc de Kenpachi embrocha la pièce de tissu en égratignant le côté du lieutenant d'Aizen, qui se déchira brusquement. Comme si le pauvre haori n'avait pas assez souffert, arraché de force des épaules de son porteur, le capitaine de la onzième division crut bon de lui asséner un nouveau coup qui le trancha définitivement en deux. Gin, à quelques centimètres, remercia doucement le sort de ce cadeau et également la perception fort irrégulière de l'énergie spirituelle qu'avait Kenpachi, celle-là même qui lui avait fait manquer sa cible, de quelques centimètres du moins.

Gin ne traina pas à s'écarter. Dans les airs, glissant en shunpo sur les particules spirituelles de l'atmosphère terrienne, il révisait mentalement sa stratégie : le kido n'avait pas fonctionné mieux que le combat au corps à corps, et l'usure ne semblait pas être une bonne approche du problème, d'autant plus qu'une chance pareille ne se reproduirait pas deux fois. Il restait bien quelques atouts au sbire d'Aizen, mais... il doutait d'avoir le droit et l'envie de les utiliser. Après tout, dévoiler sa carte maitresse au départ d'une guerre n'était sans doute pas la meilleure chose à faire. Gin décida d'opter pour la solution de rechange, qui n'excluait pas celle de dernier recours en cas d'échec. Il se concentra, brillant à nouveau d'une aura violette violente, puis repartit à l'assaut. Arrivé devant Kenpachi, cependant, sa réaction ne fut pas semblable aux précédentes : il allait mélanger ses idées diverses.
Il frappa un premier coup de taille vers la carotide de son ennemi, d'une main forte et assurée. Sa paume gauche, quant à elle, se trouva posée sur le flanc de Kenpachi, qui ne devait idéalement avoir d'yeux que pour le premier coup.


"- Hado no san ju ichi : Shakka Ho ! "


Dans la main ouverte de Gin se forma une boule d'énergie d'intense densité qui explosa instantanément au contact de la peau rugueuse du fou des combats. Dans la fumée n'était à présent visible que la silhouette floue du combattant. C'était là l'habilité du plan. Sans attendre plus, ce qui aurait laissé tombé l'effet de surprise tant attendu, Gin tendit à nouveau le bras droit. Game Over.

"- Ikorose... Shinso !"


A nouveau, la lame du wakizashi s'étendit sans un bruit, froide et rapide comme la mort, perçant la fumée rougeâtre de l'explosion, pour mettre enfin un terme à ce combat, et à la vie du bienheureux adversaire. Cette fois, Gin se garda de sourire immédiatement. On était plus sûr de rien

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Dim 28 Fév - 12:43

Le Kido, le combat au corps à corps, aucun des deux n'avais marché. Il n'empêche que le capitaine aux clochettes dans les cheveux s'amusait comme un dingue. Même sans son bandeau mangeur de Reiatsu, Gin parvenait à lui tenir tête d'une très belle façon. Il avait tenté la stratégie sur la force brute, en vain. Qu'allait-il tenter cette fois? La réponse la plus logique serait qu'il tente d'allier les deux styles de combats car pour Kenpachi, il ne maîtrisait que le Kido et le Zanjutsu. La magie de Gin était carrément un réel problème. De plus la polyvalence et la caractéristique spéciale propre à Shinsô lui permettait aussi bien de tenir sur le plan physique et d'assez bien riposter que de se battre à distance.

Cependant il semblerait que le félon ait mis une option sur le combat au corps à corps. Allait-il choisir l'option la plus logique qui se présente à lui? Dans ce cas précis, il y avait un truc à faire, idée qu'il se décida à appliquer à la seconde, voyant l'arme de son ennemi fuser vers son cou. Sans l'esquiver ni le parer, il se prit toute la puissance de l'attaque dans la carotide et s'y enfonça à moitié. A ce moment là, Zaraki saisit le poignet de son ennemi pour le maintenir en place. Sentant l'autre main d'Ichimaru contre son bassin, il leva son sabre pour prendre de l'élan et de la puissance, pour mieux l'abattre dans le creux entre l'épaule et le cou et ainsi trancher jusqu'au bassin, faisant une tranche diagonale. A ce même moment, Gin prononça ces mots:

"- Hado no san ju ichi : Shakka Ho ! "


Lorsque la sphère de pression explosa, le Berseker trancha. Si son coup avait porté, il avait dû frapper pratiquement en même temps que son ennemi. Finalement l'attaque du félon n'avait eu pour faibles effets que de lui voiler la vue avec toute cette fumée émanant de l'orbe, de l'obliger à lui lâcher le poignet et de l'aider à cicatriser ses plaies. De petits lambeaux de chair calcinés tombèrent par terre avant de tomber en cendres mais Kenpachi ne s'attarda même pas à les contempler car une lame fusa vers ses poumons, lame qu'il para en la saisissant avant d'envoyer son arme juste à côté de celle utilisée pour blesser à l'épaule mais sur le chemin, la tsuba de Shinso le stoppa, signe qu'il n'était pas assez loin pour réagir à temps. Tirant l'arme dont il avait le tranchant dans les mains, il vit Ichimaru apparaître rapidement dans cette fumée.

Sans perdre de temps, le capitaine enfonça le félon dans le sol tout en le maintenant plus ou moins grâce à son pied. Pour la énième fois depuis le début de combat, il dirigea sa lame pour l'enfoncer dans le ventre cette fois et une fois placée à un certain endroit, c'est à dire totalement enfoncé si son coup touche, transforma son estoc en coup de taille. Il attrapa le front de Gin pour le soulever et une fois à hauteur respectable, lui assène une terrible coup de genoux en direction du menton.

Ni une ni deux, il l'envoya valser contre un mur et s'apprêta à l'enfoncer dans l'estomac. ce mouvement arracha une légère grimace de douleur au barbare. Car s'il est vrai que les plaies au sabre ne lui posaient aucun soucis, les brûlures dûs au Kido, c'était une autre histoire. Ces dernières le démangeait. Mais il détourna son attention des brûlures et le reporta sur Ichimaru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Lun 15 Mar - 23:16

La combinaison avait à nouveau échoué, car il semblait que quelque cécité qu'il eut pu avoir, cela n'aurait jamais handicapé Zaraki Kenpachi, qui n'avait, dans la fumée rougeâtre qui l'entourait, à défaut de peur, perdu aucune de ses capacités de combat : s'il était un fanatique de combats sanglants, il aurait été faux de dire que cette bête sauvage était irréfléchie ; peut-être que tout lui venait d'instinct, mais dans tous les cas, sa vitesse de réaction et ses réflexes sur-développés témoignaient d'une grande dextérité malgré tous les défauts qu'on pouvait lui trouver, en commençant par la qualité douteuse de son esthétique (que ne manquait pas de lui faire remarquer un certain membre de sa division) jusqu'à arriver à la piètre façon dont il s'acquittait de sa fonction de capitaine, dont il avait la puissance et l'étoffe, mais pas le sérieux. Ainsi, il avait encaissé le coup de zanpakuto à mains nues, le sourire aux lèvres, et n'avait pas tardé à contre-attaquer d'un estoc que Gin put parer difficilement d'un mouvement douloureux du poignet, déplaçant sa tsuba dans l'axe du coup pour contrer la pointe du sabre mortel.

Ichimaru, à quelques mètres, n'eut pas le temps de voir arriver son ennemi, décontenancé par la blessure qui avait décoré son épaule droite d'une belle estafilade qu'il avait évité de peu lorsque le capitaine de la onzième division l'avait saisi de sa main puissante, quelques instants plus tôt, et l'avait frappé. En réalité, ce ne fut pas le fou des combats qui se présenta à Gin, mais bien lui-même qui décolla du sol, attiré irrésistiblement par son sabre qui le tirait vers l'avant ; Zaraki le plaqua de son pied contre le sol de l'immeuble en ruine sur lequel ils se trouvaient tous deux à présent. Une épée s'abattit à quelques millimètres de la chair de l'ex-capitaine, qui sentit la froideur du métal lui envoyer des caresses de mort dans un bruit déchirant de tissus arrachés. Reprenant son mouvement, le sabre trancha latéralement le côté de Gin, qui se mordit la lèvre inférieure de douleur. Étourdi, Il se sentit soulevé à nouveau par les cheveux, et, tandis qu'il refermait ses doigts sur le manche de son zanpakuto, ferme dans son intention de l'envoyer se ficher dans le visage si proche de son adversaire, un coup de genou vint lui percuter les gencives, l'envoyant s'écraser contre une vitre, qui vola en éclat.
Gin, roulant sur le tapis du modeste appartement humain, n'admirait la décoration intérieure que depuis une demi-seconde que déjà venait l'interrompre une épée bâtarde, fendant l'air dans un sifflement sourd qui le prévint heureusement, lui permettant une esquive vive et fastidieuse, car ses blessures le faisait souffrir. Assurément, aucune d'elles n'était vraiment mortelles ni handicapantes, mais chacune témoignait de l'attention qu'il aurait à porter à sa défense contre se monstre de guerre dont les capacités ne reposaient pas uniquement sur un esprit d'offensive exacerbé. Il fallait jouer au plus fin, et il était sûr qu'aucune confrontation directe n'avait de chance de succès à présent. Gin arracha la partie droite de son veston, déchirée, qui le gênait un peu, et la lança en direction de son ennemi, alors qu'il quittait prestement le bâtiment pour les cieux clairs de la matinée d'un shunpo. Concentrant toute son attention sur la liste diversifiée des kidos qu'il maitrisait, il sourit doucement : une idée naquit dans son fort intérieur, tandis qu'il rentra Shinso dans son fourreau, joignant ses deux mains ensemble, affichant un air solennel déformé par son sourire pervers.


-Bakudo no nana jû go (75e technique d'immobilisation) : Gochūtekkan !


Il aurait difficilement pu faire mieux, mais c'était déjà bien suffisant : le meilleur bakudo du traitre apparu dans le ciel comme une avalanche en montagne, écartant tout sur son passage : les cinq piliers d'acier vinrent broyer le bâtiment sur lequel était resté Zaraki, le bloquant entre leurs chaines serrées, enfoncés dans le sol et se dressant sur trente mètres de hauteur. Mais ce n'était qu'un début. Le sourire de Gin n'avait pas quitté son visage.

-Allons~y , allons~y, il faut mettre le paquet, comme qui dirait ! Hado no go jû yon (54e technique de destruction): Haien !


Des mains tendues du traitre s'échappèrent cette fois des flammes naissantes, qui filèrent vers les piliers... Une simple immobilisation et une attaque ? Non, c'était bien plus que ça.

-Et voila la suite du banquet! ~♫
Hado no go jû hachi (58e technique de destruction) : Tenran !


Enchainant trois sorts de niveaux supérieurs, Gin sentait son énergie, quoique fort importante, baisser à vue de nez, et la sueur commençait à rejoindre le sang sur son front à mesure qu'il tentait de garder le rythme ; cependant, Zaraki avait beau être aussi fort qu'il en avait l'air, ses blessures n'étaient pas moindres, et la grande tempête que venait de provoquer Gin attisait les flammes spirituelles qui encerclèrent l'aire entière autour des piliers gris. Piégé dans cette fournaise, le capitaine de la onzième division, aussi puissant qu'il puisse être, était fait comme un rat, pour de bon. Gin jeta un œil à son maitre en mentor. Il avait perdu beaucoup de temps, et allait avoir fort à faire...

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Sam 10 Avr - 21:39

HRP : J'ai mis du temps mais voilà ma réponse. J'espère qu'elle ne fait pas trop grosbill.


Kenpachi, après avoir attiré son ennemi vers lui et plaqué au sol de son pieds, planta son arme et manqua d'un cheveu le côté de son ennemi. Et quand il tenta de le trancher en deux dans le mouvement, il avait visé trop haut et la lame ne fit qu'ouvrir un léger trait de feu dans le bassin d'Ichimaru. Par ailleur, de la suite de coups, Gin parvenait très bien à en parer le plus gros et le plus dangereux. Tout ceci était excitant. Cet ennemi était le premier à l'amuser autant. Même Ichigo avait été plus barbant. Maintenant, il n'avait plus qu'un désir, faire durer ce plaisir immense le plus longtemps possible encore avant de le fracasser. Du sang perlait de son abdomen, de son front, de ses mains, il n'en avait cure. N'importe qui aurait sûrement trépassé à la place du capitaine de la onzième division mais c'était justement le plus cruel et le plus puissant des Kenpachi Zaraki qui se tenait debout, nullement affecté par ses égratignures, riant aux éclats.

« C'est ça, ex San Ban Tai Taicho, continue à m'amuser! Continuons ce combat autant que possible! »


Et dès ce moment là, il joignit ses deux mains avec un air presque religieux mais dont le fourbe sourire gâchait le tableau. Puis il prononça ces mots.

-Bakudo no nana jû go (75e technique d'immobilisation) : Gochūtekkan !


Dès que le sort fut lancé, cinq pilliers gigantesques surgirent du ciel pour enfermer Kenpachi comme dans une Cage. D'abord surpris, il s'énerva et donna un violent coup d'épée dans la barre de métal. Le choc résonna dans son poignet avec une violence inouie. Le Capitaine n'était que peu habitué au fait de se battre sans son bandeau mangeur de Reiatsu et il avait tendance à sous-estimer sa puissance, subissant de sévères retours de forces dans ce genre de situation. Tout cela n'était néamoins pas vain, le pillier se fissura légèrement. Trop légèrement.

-Allons~y , allons~y, il faut mettre le paquet, comme qui dirait ! Hado no go jû yon (54e technique de destruction): Haien !


Des flammes jaillirent de la paume du renégat. Rusé, le brûler tandis qu'il était emprisonné. Tout en voyant l'attaque arriver, le berseker réfléchissait à un moyen de partir avant qu'elles ne l'ateignent. Par le haut? Vu la taille des pilliers, cela n'était pas envisageable. Par le bas? Il faudrait creuser, ça prendrait trop de temps. Trancher les pilliers? Aucune chance de le faire dans les temps.

-Et voila la suite du banquet! ~♫
Hado no go jû hachi (58e technique de destruction) : Tenran !


Finalement, Kenpachi n'allait pas à avoir à trouver un moyen d'esquiver les flammes, un troisième sort de haut niveau vint « fusionner » avec le second pour former véritable palissade de feu tout autours du barbare. Voyant la chaleur infernale qui se dégageait du lieux, il savait qu'il n'avait pas le choix du tout. Trancher les pilliers était décidément le seul moyent de ne pas finir en poulet roti.

« Bon, je suis pas d'humeur à mourir si vite dans un combat. Ok, il est temps de le réutiliser. J'ai du rouiller, ça fait un moment que je n'ai pas pu me servir du « Kendo » »

Empoignant son arme à deux mains, Kenpachi la leva et l'abaissa sur le pillier.

La puissance monstrueuse de la vraie force de l'arme provoqua une telle explosion de Reiatsu que n'importe quel capitaine autre que le vieux qui aurait été présent en ces lieux aurait été balayé comme un fétus de paille.

Le pillier que Zaraki avait attaqué avec cette techique redoutable fut littéralement broyé par l'impact terrible de l'attaque. Comme il n'était évidemment pas question de rester dans ce four, il fonça à travers les parois du mur de feu et passa à travers facilement, les flammes ardentes léchant son corps de part en part. A la sortie du dôme de feu, il était couvert de brûlures graves mais au moins il saignait plus, le sang ne se mettra donc plus devant son oeil pour l'embêter. Le liquide avait tendance à couler sur l'oeil gauche, oeil qu'il avait l'habitude de toujours utiliser, à l'opposé de son oeil droit.

Ré-empoignant son arme, il fondit sur son ennemi pour lui offrir un joli coup de coude dans le nez et, suivant la trajectoire émise par le corps d'Ichimaru, l'accueillit de l'autre côté par un coup de pieds, comme on shoote dans un ballon de football. Mais ce n'était pas finit, il lui attrapa le visage de pleine main avant de l'éjecter par terre et de lancer son katana sur son adversaire qu'il s'empressa de ramener vers lui dès qu'il fut planté dans le sol du fait qu'il avait détaché une bandelette du manche de son arme et se l'était enroulé au poignet.

Puis, descendant à haute vitesse, il reprit son arme à deux mains et répêta le même mouvement létal qui provoqua une nouvelle explosion de reiatsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Lun 19 Avr - 23:10

Cette fois-ci, inutile de préciser que le combat n'en était plus aux antipodes. Alors que le vil ex-capitaine avait usé de tout son talent de nécromancien pour enfermer le sanguinaire combattant de la onzième division dans une prison de feu d'où n'importe quel homme n'aurait pu s'échapper, qui qu'il ait été, Zaraki Kenpachi en avait brisé les murs. Il semblait avoir eu du mal néanmoins, vu son état, mais cela ne rassurait pas pour autant son adversaire, qui ne souriait plus du tout. Si cet homme avait encaissé cela, autant que les enchainements de coups, les techniques de combinaisons et l'utilisation d'un shikai de niveau capitaine, c'était qu'il n'y avait pas moyen de le tuer sans enfreindre ses limites.

Un coup de coude bien jaugé vint mettre un terme aux réflexions de Gin quant à ses chances de terrasser un tel monstre et la probabilités qu'elles existent. Avant qu'il ne puisse se reprendre, Gin sentit son côté estafilé s'écraser sous l'impact fracassant qu'il faisait avec un pied violent, qui l'envoya voler à une bonnes dizaines de mètres de là, droit dans un mur qui vola en éclat. Il traversa encore deux murs similaires avant de se sentir stoppé par une main qui lui soutenait les cheveux, pour le propulser au sol. Le second d'Aizen para le coup de sabre qui venait vers lui de justesse, dans un bruit métallique assourdissant. Zaraki revint à la charge, mais Gin eut la présence d'esprit d'éviter le second assaut en roulant sur lui même au sol. S'il avait évité le coup, l'explosion de reiatsu qui suivit le balaya net et l'obligea à s'appuyer prestement contre un mur pour sortir le plus vite possible de la zone en flammes d'un shunpo vif.

En l'air, le traître fit le bilan de ses blessures, qui devenaient sévères : à demi torse-nu, son fan était entaillé légèrement, mais portait la marque douloureuse des plusieurs côtes cassées qu'il contenait, tandis que l'épaule gauchede l'ancien capitaine de la troisième division était sévèrement blessée. Le reste de ses blessures n'étaient pas handicapant, mais celles-ci suffisaient à diminuer son agilité de moitié, et l'énergie spirituelle ainsi que la tactique qu'il avait utilisée l'avait beaucoup affaibli. Il semblait bien que les deux adversaires étaient au même niveau. Aussi puissant qu'il soit, Zaraki peinait, et cela se voyait, malgré tout ce qu'il avait pu dire.

Gin s'arrêta sur un des rares bâtiments qui tenaient encore debout. Le reste du monde n'était cependant plus une occupation pour lui, il n'avait plus qu'une cible, et ne la lâcherait pas, tant qu'on ne lui aurait pas ordonné le contraire. Il allait filer, transpercer, et tuer. Qu'importe que cela soit plus compliqué qu'à l'ordinaire, c'était tant mieux ! Il n'avait pas l'habitude de voir sa force égalée, et, bien que le combat ne fut pas pour lui d'un grand plaisir, il ne le haïssait pas, et estimait la puissance... mais encore plus l'intelligence.
Inquiet de son capitaine, il jeta un regard furtif vers Aizen : celui-ci, impassible, regardait dans le vague. Aucun problème, il n'était pas encore arrivé à bout de la patience de son mentor. Il n'y était jamais arrivé. Et il savait qu'il n'y arriverait jamais, car sa devise était : transperce et tue. En vitesse, il règlerait cela aussi vite qu'il l'avait commencé. C'était cela, ces actes plus que ces mots qu'ils gardait pour lui, qui le rendait plus fidèle et plus loyal, plus digne de confiance aux yeux de son maître : il ne s'esquivait jamais de sa tâche, et ne perdait pas de temps à l'accomplir. Pas de paroles inutiles, juste une lame. En cela, il ressemblait à Zaraki.
Ichimaru Gin sourit, entrouvrant les yeux, laissant apparaitre ses pupilles rouges à son adversaire en contrebas.


-"Terrifiant, vous êtes vraiment terrifiant. Je savais que vous seriez fort, mais à ce point-là, me voila étonné ! Il semblerait que j'ai atteint mes limites..."


Gin, en sang et en sueur, tendit son bras armé vers son adversaire.

"-... Vous avez enduré tous mes coups sans broncher et souffert mon kido... Impressionnant, vraiment. Je resterais bien bouche-bée... Si je ne savais pas qu'il me restait encore une carte. Je suis navré, ce fut fort sympathique, mais notre petite discussion s'arrête ici."

Une aura violette entoura subitement les membres blessés du bras droit d'Aizen, qui sourit de plus belle, ouvrant maintenant ses yeux dans leur entièreté en riant doucement, d'un air malicieux. En de sa bouche rieuse sortirent ces mots :

"-Ban...kai."

L'air trembla, le sol se fit plus petit. Il ne s'était pas attendu à devoir s'en servir, mais qu'importait. Oui, qu'importait, qu'une personne, que deux, que dix ou que cent voient cela ! Il n'y avait pas une seule chance qu'ils puissent gagner. C'était dommage, d'un côté, mais c'était ainsi. Pas de regrets à avoir, de toute façon. Adieu~

"-Kamishini no Yari"

D'un coup, à une vitesse incroyable, sans qu'il eut dit quoi que ce soit de plus ou fait un mouvement, Gin trancha l'air. Il y eu une seconde de silence. Puis vint l'attaque. Deux bâtiments à demi-écroulés, en regard l'un de l'autre, explosèrent d'un coup en leurs bases, et s'effondrèrent l'un sur l'autre, au dessus de Zaraki, toujours au sol. Le choc provoqua une explosion nouvelle et un nuage de fumée énorme, dans lequel Gin alla filer droit, cachant l'émission grandiose de son reiatsu autant qu'il le pouvait. Sans abandonner toute stratégie, il passait à l'assaut : Zaraki était mauvais en recherche spirituelle, et dans cette purée de pois, on n'y voyait guère à plus de deux mètres. De plus, il serait à présent impossible au combattant dément d'user du même type de parade que précédemment...
Gin, à bonne distance encore de la masse de reiatsu que Zaraki, pointa son sabre vers celle-ci. Son shinso s'étendit d'un coup, presque invisible. Le capitaine félon sentit l'impact. Soudain, son sabre se fit plus court, rétracté en un éclair. Gin glissa vivement en un nouveau point, plus en hauteur cette fois, et répéta son mouvement. Il l'exécuta une troisième fois.

Cette fois, c'était terminé.

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Sam 1 Mai - 22:56

Kenpachi se craqua les os après avoir utilisé tant le Kendo et s'arracha son Haori qui avait déjà trop souffert. Il déchira aussi le haut de son Shihakusho qui ne ferait qu'entraver ses mouvements dans un moment si critique. Enfin il faisait surtout ça pour ne pas le gêner et se faire tuer bêtement à un tel moment où il s'amusait à ce point. Gin était lui aussi d'une résistance incroyable, Kenpachi ne s'était jamais amusé un cinquième de sa frénésie meurtrière actuelle. la question était de savoir quand allait il sortir son...

"-... Vous avez enduré tous mes coups sans broncher et souffert mon kido... Impressionnant, vraiment. Je resterais bien bouche-bée... Si je ne savais pas qu'il me restait encore une carte. Je suis navré, ce fut fort sympathique, mais notre petite discussion s'arrête ici."


Le rêve, enfin l'homme aux cheveux d'argent le prenait réellement au sérieux, de quoi égayer l'appétit de notre Berseker.

"-Ban...kai. Kamishini no Yari"


A ce moment là, Shinso s'allongea pour gagner une taille monstrueuse. Kenpachi eut tout juste le temps de voir les deux batiments s'écroulant au dessus de lui. Il sabra les débris au dessus de sa tête d'un unique coup, tout fut brisé. Cependant une poussière parasite l'empêchait d'y voir clair.

*Mmh. Si je me souviens bien, Kamishini no Yari se déplace très très vite. Bof, je pourrais m'en servir contre lui mais ce sera pas évident.*


Décidé, il commença par sortir de la purée de pois en s'élevant au niveau de son ennemi. Ce dernier le repéra et dès qu'il comprit que Gin allait attaquer du fait qu'il s'arrêta une seconde de virevolter tout autours de lui, il pose son sabre pour parer d'une main, ce qui le propulse à 5 kilomètres, le sabre toujours collé à celui de sa cible et il l'agrippa. Échec, la lame glissa des doigts mais il eut une deuxième chance d'essayer, la lame refondit sur lui.

Nouvelle tentative, il agrippa l'arme si fortement qu'il s'en fit saigner les mains. Mais cette fois, au moment où l'arme se rétracta, il le tenait fermement et se fit emporté en tendant son propre Katana devant lui, prêt à empaler. la vitesse était tellement grande et l'action si brusque qu'il crut un moment que son bras allait s'arracher mais il se fit juste déboiter l'épaule. Il grinça des dents, c'était un peu douloureux.

En une fraction de seconde, Sa lame arriva là où était son objectif: l'épaule. Sans perdre de temps, Zaraki relâcha l'arme du renard et enfonça son poing dans la tempe du félon avant de lui enfoncer le plexus d'un grand coup de genou. tout en enchainant, Kenpachi exécute une taille en direction des côtes. Au moment où il allait lui fracasser la tête qu'il avait agrippé, son bras déboité le rappela à l'ordre, l'obligeant à lâcher l'ancien San Ban tai taicho

"Eh Gin, le principal atout de ton Bankai est la Surprise. Contre quelqu'un comme moi, crois tu qu'il te sera d'une quelconque utilité? Ca peux même se retourner contre toi."

Il se massa la nuque avant de se remettre en garde, constatant ses mains glissantes à cause de tout le sang qui coulait.

PS : Le Seireitei est en toute logique au courant du Bankai de Gin vu que, Contrairement à Aizen, Gin n'avait aucun moyen de cacher son Bankai, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Admin en chef | Bras Droit d'Aizen
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Il est là!!!
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Faction: Shinigami déserteur
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Shinzo

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Mer 26 Mai - 18:51

Gin retomba sur ses pieds. Son premier coup avait percé la brume avec une facilité déconcertante, rencontrant pour seule obstacle une lame qui n'avait pas été capable de soutenir sa force de propulsion ; le capitaine devait sans doute s'être fracassé quelques kilomètres plus loin sans avoir pu tenter quoi que ce soit, car Shinso revient à son manieur sans problème. Aussi exceptionnelle qu'elle soit, cette attaque n'avait pas dû présenter l'efficacité redoutable qu'on lui attendait, car, malgré la distance et les parasites nuageux, le traître pouvait encore sentir le puissant reiatsu de son adversaire, toujours en vie. Cette énergie se fit à nouveau plus forte quand le combattant dément sortit des décombres, pulvérisant de toute sa force le décor environnant, un sourire aux lèvres, et s'approchant dangereusement d'Ichimaru, dont le premier réflexe fut de tirer une troisième fois son sabre en direction de sa cible, qu'il toucha aisément...
Mais il ne s'était pas attendu à tant de répartie de la part du capitaine de la onzième division, qui saisit vivement la lame s'enfonçant dans sa chair de son bras musclé. Paniqué, Gin rétracta instantanément son arme, quitte à ne blesser son opposant que légèrement : trop tard, il était sur lui. A l'aide de sa puissance physique colossale, le démon s'était agrippé fermement à Shinso et avait profité de la vitesse du zanpakuto pour foncer droit sur son ennemi. Avant qu'il n'ait eu le temps de bouger, Gin accueillit un formidable coup de poing dans la figure qui envoya sa tête voler, colorée d'une gerbe de sang et de salive fraîche. L'étourdissement de l'ancien capitaine se renforça quand un coup de genou lui écrasa férocement la poitrine. Ichimaru grogna, son sourire se déforma en un rictus de haine qui se métamorphosa ensuite en une bouche hurlante de douleur quand la froide lame du sabre de Zaraki s'enfonça profondément dans sa chair.

Non, ça ne pouvait finir ainsi ! Il n'existait pas de différence de niveau entre lui et ce démon du combat... Il ne pouvait y avoir une telle différence ! ... Alors que l'officier s'apprêtait à donner le coup fatal, il s'arrêta net et ses yeux se plissèrent légèrement vers son épaule. Ainsi donc, il avait payé un lourd tribut de sa tactique hasardeuse, et, quoiqu'il n'en ait pas l'air, son état n'était pas préférable à celui de son adversaire : ils étaient bel et bien au même niveau, avec un léger avantage pour le capitaine. Quoiqu'on ait pu croire qu'ainsi se terminerait le combat, sur un mouvement bien orchestré de taille et de coupe, il n'était pas fini. A genoux, Gin toisait de ses yeux presque clos son compagnon de combat. Il avait mal, mais qu'importait. Il sourit, amèrement. Il se releva lourdement sur ses jambes tremblantes, l'air si calme qu'on aurait eu peine à deviner qu'il était en train de perdre tout son sang, et qu'il usait à présent sa seule énergie vitale pour se maintenir debout.
Pas fini, pas encore. Il savait qu'il n'y avait aucune aide à espérer de l'extérieur, Aizen ne viendrait jamais à son secours, comme il le connaissait. Sa seule chance était la victoire, et il n'avait pas encore perdu tout espoir. Le dos et le torse nu sous un voile de sang, le visage rayonnant dans une expression de béate souffrance, Gin soupira. Il leva le sabre devant son ennemi immobile.


"-Kamishini no Yari : Buto Renjin " (Danse de tous les sabres)

Instantanément, la zone devant lui, et à plus forte raison celle où se trouvait Zaraki, fut rasée d'un millier de lames si rapides qu'il était impossible à l'œil de capter autre chose que la destruction qu'elles causaient. A une distance si proche, impossible d'esquiver, et une seule épée ne serait pas suffisante pour parer une danse du sabre si complexe, propulsée à une célérité démentielle. Gin se mordit la lèvre. S'il avait usé de cette technique plus tôt, sans doute n'aurait-il pas été si mal en point. Bah! Il ne pouvait que se blâmer, mais cela, il le ferait sans doute après en avoir définitivement fini. Le capitaine de la onzième division avait toujours survécu, il n'était pas exclu que cette attaque le laissât en vie, même si la probabilité que cela soit le cas fût peu élevée. Après un regard vers son maître et mentor, qui n'avait d'yeux que pour la bataille de ses troupes en contrebas, Gin rassembla ses forces, une dernière fois. Si cela ne fonctionnait pas, il n'aurait plus d'autre choix que de fuir. Autant se préparer à l'éventualité ; Ichimaru pointa le doigt devant lui : l'attaque ne pouvait plus que provenir de là, à présent.

"-Bakudo no hachi jû ichi : Dankû"

Dressant un énorme bouclier d'énergie spirituelle devant lui, Gin glissa en arrière, se tenant le flanc de sa main libre, rappelant son épée de l'autre. Pas de Zaraki en son bout. C'était déjà ça. Puis, contemplant une dernière fois la brume poussiéreuse qu'il avait causée en détruisant à nouveau quelques maisons isolées, il s'envola rejoindre son maître. Décidément, le sport intensif ne lui convenait pas, vivement qu'il soit rentré à la maison, où un thé chaud l'attendait~

_________________




ギン 市丸
Ikorose... Shinso...

Enjoy !~
I can't see trough that window...it is square, and my head is round !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Zaraki Kenpachi
Capitaine de la 11ème division | Le Berserker Borgne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 23
Localisation : Seireitei
Date d'inscription : 05/12/2009

Feuille de personnage
Faction: 11ème division
Niveau:
36/40  (36/40)
Nom de l'arme: Katana sans nom.

MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   Ven 6 Aoû - 11:50

(Gomen Nasai pour mon énorme retard mais voici enfin ma réponse)

Kenpachi constata négligemment les dégâts de son épaule déboitée. Sa main était en sang et le moindre mouvement du bras lui faisait mal. C'est un bien triste état dans lequel il se trouvait là. Ichimaru était un sérieux adversaire, très puissant. Pourtant, cela n'incita pas Kenpachi à se calmer, très loin de là. Il était dans une de ces rixes qu'il aimait tant. Un combat à mort, avec un adversaire capable de lui tenir tête. Si bien qu'un sourire sadique se dessina sur son visage, un sourire en disant long sur ses intentions.

Mais à peine cette pensée eu qu'il s'évanouît pour quelques secondes, ce qui était suffisant pour le faire chuter de quelques mètres... Juste assez pour esquiver la torentiel pluie de lame qui déferlait dans sa direction à une vitesse supersonique. Sans cela, il aurait sûrement été mort sur le coup, empalé de toute part. Pour une fois qu'il était content de perdre conscience un moment dans un combat, autant en profiter.

Il fonça par terre, en espérant que Gin ne le voit pas. Cette technique était bien trop redoutable pour être évitée deux fois par un simple coup de chance. Grinçant des dents, il se rapella de son épaule déboitée et d'un seul coup, en s'empêchant de crier, il se la remit en place. Contre n'importe qui d'autre, il se serait battu avec cette épaule démise mais contre Gin, il fallait les deux bras...

Bondissant presque comme un chien affamé, Zaraki leva son sabre qui fut bloqué par la protection du traître. Puisqu'il en était ainsi, le barbare plaça sa deuxième main sur son arme avant de trancher net le mur comme une fine pellicule face au Kendo. Sans perdre de temps, il envoya son coude contre le nez de Ichimaru avant d'enchainer d'un coup de pied dans le dos pour finalement l'embrocher d'une estoc.

Son style était assez rudimentaire mais avec la force d'un Kenpachi Zaraki, le style ne change rien.
Cependant le moment n'était pas à en débattre mais bien à combattre, si bien qu'il attrapa le crâne de son pauvre adversaire avant de l'envoyer avec une violence inouie vers le sol. Avant même qu'il ne l'atteigne, le bersek envoya avec une grande force sa lame comme une fléchette, pointe vers son ennemi, prêt à embrocher. Quand il alla chercher son sabre, Kenpachi jura, il avait manqué sa cible de pas grand chose mais s'empressa de l'extraire du sol.

« Tu sais que c'est la deuxième fois que t'échappe à la mort d'un cheveu grâce à la chance, Ichimaru? Enfin, moi ce qui m'importe c'est que le combat soit amusant et dure. Donc continue à être chanceux, que je puisse encore m'amuser. »

Puis il se craqua négligement le cou avant de se remettre en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel : Ichimaru Gin VS Zaraki Kenpachi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Duel dans les champs ...
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» [RP: Premier Tour] Duel Rems vs Rheanne
» [Validée]gin ichimaru (terminé)
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Le RPG :: Colisée :: Arène de combat-
Sauter vers: